Toulouse La Ville Rose
73.0K views | +12 today
Follow
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

EADS taille dans ses effectifs, 1 000 emplois concernés en France

EADS taille dans ses effectifs, 1 000 emplois concernés en France | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Tom Enders

Les détails de la restructuration des activités défense et espace d’EADS ont été annoncés ce lundi aux syndicats, lors d’un comité d’entreprise européen, à Munich. C’est justement en Allemagne, où sont situées la plupart des activités de défense, qu'EADS devrait d'abord supprimer des emplois. 1 000 postes seraient concernés en France selon Force Ouvrière. Aucune annonce officielle n'a encore été faite par EADS en fin d'après-midi.

Tom Enders, le président d'EADS, avait promis une restructuration "draconienne". Et c'est en Allemagne, où sont situées la plupart des activités de défense, que le groupe devrait d'abord tailler dans ses effectifs.  Selon les syndicats, Tom Enders a pris la décision de supprimer 5 800 postes en Europe, dont un millier en France. C’est moins que les 8 000 suppressions annoncées par la presse allemande fin novembre, mais suffisamment pour provoquer la colère des syndicats, notamment le plus gros syndicat allemand IG Metall, qui a organisé le mois dernier une vaste journée d’action en guise d’avertissement.

En France, le syndicat FO affirme sur son site internet que sur environ 1 000 emplois concernés, " 300 sont sans réelle solution à ce jour ". Selon ce plan de restructuration, d’une durée de trois ans, " 4 500 emplois en CDI sont concernés, dont 500 postes dans les ’fonctions support’ ", ajoute FO.

Si aucune annonce officielle n’a encore filtré de ce comité d’entreprise, Le Figaro annonçait hier soir, sans citer ses sources, qu’ "il n'y aura pas de licenciement",  grâce à un ensemble de mesures : "plan de départs volontaires, reclassements, non-remplacement des salariés partant en retraite et non-renouvellement des contrats d'intérimaires et des CDD (10 % des effectifs)".

La restructuration, annoncée en août dernier (lire notre article : EADS devient Airbus en 2014, ce qui va changer), n’a pas encore déclenché de réactions
politiques notables à Paris ni à Berlin. EADS emploie quelque 50 000 personnes dans chacun
des deux pays.

Demain mardi 10 décembre se réuniront des comités européens par branche, selon des sources syndicales.

Sophie Arutunian avec LaTribune.fr
©photo Rémi Benoit

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Airbus, premier employeur industriel en France

Airbus, premier employeur industriel en France | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Et le vainqueur est …

Airbus !

 

Fort de ses 13 217 salariés, l'avionneur européen installé à Toulouse se place comme le premier employeur industriel en France selon un classement publié mercredi par L'Usine Nouvelle. L'entreprise devance d'autres groupes tels que PSA Peugeot ou Michelin qui complètent le podium. Astrium (16e) et Thalès Alenia Space (38e) complètent la liste des entreprises régionales dans ce classement.

Avec un carnet de commandes plein à craquer, Airbus a huit années de production assurées devant lui, et des perspectives de livraison et d'embauches toujours revues à la hausse. Et surtout ce classement souligne la bonne santé du secteur aéronautique qui ne se limite pas au seul territoire toulousain : comme le souligne L'Usine Nouvelle, Airbus a su tisser un réseau de sous-traitants dans la Ville rose et en Midi-Pyrénées qui contribue à son bon développement. Selon la chambre de commerce de Midi-Pyrénées, 72 000 emplois dans la région dépendent de l'aéronautique.

Déjà 614 commandes pour l'A350

Ce classement confirme également une année 2013 particulièrement prolifique pour l'avionneur européen : en plus d'avoir des lignes d'assemblage qui continuent à tourner à plein régime, Airbus a lancé le 14 juin son dernier né l'A350-XWB juste avant le début du Salon du Bourget. Prévu pour être livré fin 2014, le long courrier dont la particularité est d'être construit pour moitié avec des matériaux composites, a déjà enregistré 614 commandes auprès de 33 compagnies. 

 

EADS va changer de nom

Fin juillet, EADS pourrait changer d'identité et devrait adopter le nom de sa filiale Airbus. "Le sujet devrait être  l'ordre du jour du CA concernant les résultats semestriels. Dans le même temps Tom Enders le PDG d'EADS prépare le déménagement des activités du groupe aéronautique, jusque-là installées en Allemagne, dans la région toulousaine.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Tom Enders nommé président d'EADS, Fabrice Brégier prend la tête d'Airbus

Tom Enders nommé président d'EADS, Fabrice Brégier prend la tête d'Airbus | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le comité d'administration d'EADS vient d'annoncer la nouvelle gouvernance du groupe européen, ce jeudi soir à Amsterdam.

Comme attendu, Tom Enders remplace Louis Gallois à la présidence exécutive d'EADS.

Fabrice Brégier est lui promu n°1 d'Airbus.

Jean-Claude Trichet devient administrateur d'EADS en remplacement d'Arnaud Lagardère, nouveau président du conseil d'administration.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Nouvelle année record pour Airbus, 9 000 recrutements prévus par EADS en 2012

Nouvelle année record pour Airbus, 9 000 recrutements prévus par EADS en 2012 | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

L’avionneur européen a présenté ce mardi ses résultats annuels à Hambourg à l’occasion de ses vœux à la presse.

Avec 534 avions livrés et 1 419 commandes nettes, Airbus bat largement Boeing et conserve la place de n°1 mondial avec 64 % du marché.

EADS a également annoncé 9 000 recrutements.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La stratégie d'EADS ? 10 % de rentabilité en 2015... et basta ?

La stratégie d'EADS ? 10 % de rentabilité en 2015... et basta ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Les salariés de Cassidian s'inquiètent de la nouvelle stratégie d'une rentabilité à 10%

Le groupe européen vise sans complexe 10 % de rentabilité en 2015. Ce qui va entraîner des arbitrages douloureux, notamment pour les activités qui n'atteignent pas ce nouveau dogme.

EADS, c'est 10 % de rentabilité en 2015 et puis basta ? Une stratégie minimaliste qui plaira sans nul doute aux marchés. Elle sera notamment basée sur une gestion du portefeuille d'activités, notamment dans la défense, avec des cessions (les activités pas assez rentables) et des acquisitions que l'on imagine très vite relutives. Mais est-ce une finalité pour un groupe industriel comme EADS qui doit son rang de numéro deux mondial de l'aéronautique aux risques pris il y a 20 ans par ses ingénieurs et dirigeants ? Le directeur général délégué en charge de la stratégie et de l'international d'EADS, Marwan Lahoud, a affirmé que le groupe avait une "grande ambition de devenir le numéro un de l'aéronautique dans le monde car le développement du marché est dans l'aérien". Sous-entendu pas dans la défense. "Je ne vais pas inventer un élan dans la défense", a-t-il souligné.

Pour la direction d'EADS, non seulement c'est l'objectif mais cela paraît être également un dogme. "Nous serons impitoyables sur la marge de 10 %", avait annoncé Tom Enders en juin aux analystes financiers lors du salon aéronautique du Bourget, selon un participant. "C'est un indicateur clé. La base de tout, c'est la performance. Les 10 % de rentabilité, c'est pour toutes activités du groupe", a confirmé mardi à Pau à l'occasion de l'université d'été de la défense, Marwan Lahoud. "On sera sur le trait en 2015, en particulier dans la nouvelle division Airbus Defence and Space" même si "les derniers pourcentages seront comme les derniers mètres pour atteindre le sommet de l'Everest, a-t-il affirmé. C'est l'une des motivations du projet". Fin juin, EADS affichait une rentabilité (EBIT) de 6,1 %.


10 % de rentabilité, est-ce attractif pour les ingénieurs ?

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by PORTAGEO
Scoop.it!

Le siège d'EADS est désormais toulousain

Le siège d'EADS est désormais toulousain | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le siège opérationnel du groupe aéronautique et de défense, propriétaire d'Airbus et d'Astrium, est officiellement transféré à Toulouse. Le souhait du président d'EADS, a été exaucé.

C'est fait ! Voulue par le nouveau président exécutif Thomas Enders, nommé en juin dernier, longtemps contestée par les Allemands, l'implantation du nouveau siège du groupe aéronautique et de défense EADS à Toulouse est officielle depuis lundi. Dans le cadre de cette réorganisation, un total de 116 postes actuellement basés à Paris et 75 à Munich seront transférés dans la Ville rose jusqu'au mois de septembre prochain. «Nous avons construit un groupe fort et puissant qui connaît de grands succès commerciaux. Désormais, il est temps d'enclencher une nouvelle étape en faisant d'EADS une société normale qui n'ait pas plusieurs centres de gravité mais un seul», avait expliqué Thomas Enders, l'an dernier, à ses salariés. Ce qui permettra au passage, au groupe, d'économiser 100 millions d'euros par an. À terme, plus de 500 postes, dont les fonctions intégrées d'EADS, les directions ressources humaines et Finance d'Airbus, une partie des services partagés, ainsi que d'autres fonctions clés de direction, seront basés de façon permanente à Toulouse. Néanmoins, le groupe conservera environ 250 postes de service et support à Paris, et plus de 300 à Munich. «Je tiens à remercier les comités d'entreprise en France et en Allemagne pour la nature constructive et confiante des négociations que nous avons menées au cours de ces derniers mois. Cet accord marque un jalon décisif dans la poursuite de l'intégration d'EADS. Nous soutiendrons nos employés de la meilleure façon possible afin d'assurer une transition harmonieuse vers un siège opérationnel unique», a souligné Thomas Enders. Qui a aussi l'intention de construire un nouveau bâtiment pour accueillir la nouvelle direction. Un concours d'architecte a été lancé pour la construction du futur siège social à côté des locaux actuels du groupe, dans l'immeuble Auriga, où Thomas Enders a déjà ses bureaux, à deux pas des pistes de l'Aéroport de Blagnac et de l'aérogare d'affaires. Il est question d'un espace de 15 000 m2 pour accueillir l'ensemble du personnel. Deux cabinets d'architecture, Christophe de Portzamparc et Chaix & Morel, tiendraient la corde. Selon les premières estimations, il faudra près de deux ans de travaux avant de l'inaugurer. Mais aucune décision n'a encore été prise sur la réalisation du projet, assurait-on, hier, chez EADS. Ce serait pourtant un symbole fort de l'ancrage toulousain du groupe.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Airbus : des résultats records, mais des querelles de succession

Airbus : des résultats records, mais des querelles de succession | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Avec 1419 commandes nettes, Airbus a enregistré la meilleure année commerciale de son histoire.

Mais 2012 promet d’être agitée : Tom Enders, futur président d’EADS, veut se doter d’un état-major plus "allemand" que "français", ce qui romprait le dogme de l’équilibre franco-allemand voulu par les actionnaires.

 (...)

Pour assurer les livraisons et la montée en charge, Airbus entend recruter encore : plus de 4000 embauches sont programmées en 2012, soit presque autant que l’an dernier, où 4500 recrutements avaient été réalisés. Airbus compte désormais un effectif de 55.000 personnes, dont plus de 17.000 sur le seul périmètre toulousain.
M.V.

more...
No comment yet.