Toulouse La Ville...
Follow
Find tag "Busquets"
59.5K views | +2 today
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le centre-ville de Toulouse va changer, que propose l'architecte Joan Busquets ? Interview

Le centre-ville de Toulouse va changer, que propose l'architecte Joan Busquets ? Interview | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


Joan Busquets

 


L'urbaniste et architecte Joan Busquets a présenté ses projets pour Toulouse devant les élus de la commission de suivi du centre-ville, vendredi 24 octobre. Saint-Sernin, Port Viguerie, le quai de Tounis, l’axe rue de Metz-République sont ses prochains quartiers cibles. Sur le principe, les élus sont d’accords, mais le calendrier de réalisation ne sera connu que mi-novembre.

 

Vous venez de présenter vos prochaines orientations pour la Ville de Toulouse devant les élus de la commission de suivi du centre-ville, quel est le verdict ?
J’ai présenté en effet ma réflexion et ma vision sur le centre-ville et sur l’ensemble de la ville, je suis en phase avec ce qu’attendent les élus. Mais le centre-ville s’étend sur plus de 600 hectares, on ne pourra donc pas tout refaire en quatre ans. La stratégie consiste à choisir quelques endroits clé et à travailler la fluidité entre ces endroits. Je ferai une deuxième présentation à Jean-Luc Moudenc début novembre. Il arrêtera alors un planning de travail avec des priorités.

Quels seront les quartiers concernés par vos propositions dans les prochains mois ?
Il y  en a plusieurs. Par exemple, Saint-Sernin : un espace clé dans la ville dans lequel le monument tient toute sa place. Notre travail va consister à trouver un moyen de le mettre en valeur. Un diagnostic archéologique, sans fouille, va être lancé afin de retrouver l’emplacement de l’ancien cloître. Je réfléchirai ensuite à trouver un moyen de le matérialiser par un jardin ou un aménagement minéral.
Je cherche aussi à redonner des usages à la Garonne, en aménageant des systèmes d’amarrage, j’envisage le fleuve comme un cheminement possible avec des navettes fluviales. Port Viguerie, rive gauche, est un endroit vide dont il faut s’occuper pour que les gens y viennent. Mon projet prévoit la création d’une rampe de descente pour faciliter l’accès aux piétons, une végétalisation des espaces et un point d’amarrage pour permettre à des bateaux de s’y arrêter. 
Même chose Quai de Tounis avec, pourquoi pas, l’aménagement de services et de buvettes sur des quais flottants pendant l’été.
Enfin, j’ai parlé aussi de l’axe qui va de la rue de Metz à la place de la république : je voudrais améliorer la fluidité transversale. On ne peut aujourd’hui traverser la place Esquirol sans ressentir une vraie coupure et de même la station de bus du cours Dillon n’est peut-être pas nécessaire.

 

Où en sont les autres projets : le lien entre le centre ville et Matabiau par l’axe rue Bayard ? Le réaménagement de Jean-Jaurès ? La place de la voiture ? La valorisation des boulevards ?
La priorité en ce moment reste vraiment le centre-ville, la réflexion sur l’octogone se fera à plus long terme. La rue Bayard et les allées Jean-Jaurès font bien le lien entre Matabiau et le centre-ville et l’on peut imaginer qu’avec la nouvelle gare LGV, la façade moderne de la gare sera côté Marengo, accessible depuis Jean-Jaurès, tandis que la façade historique restera le parvis de Matabiau, accessible depuis la rue Bayard.
La rue Bayard n’a pas vocation à devenir piétonne, elle reste simplement un axe plus local et je pense qu’il faut changer l’image de Matabiau dès aujourd’hui en redessinant un parvis plus noble. Nous travaillons par ailleurs avec Europolia sur le projet de Toulouse Euro Sud Ouest et j’espère pouvoir présenter les premiers éléments courant décembre. 
Enfin, concernant la place de la voiture dans la ville, je pense qu’il faut tenir compte du fait que la voiture évolue : dans dix ans la plupart des véhicules seront électriques et non polluants. Les gens qui habitent au centre-ville ont le droit de venir en voiture en ville. Ce qu’il faut éviter en revanche, ce sont les déplacements qui ne servent qu’à traverser la ville.  

Propos recueillis par Béatrice Girard

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Moudenc va reconduire Busquets pour aménager le centre-ville de Toulouse

Moudenc va reconduire Busquets pour aménager le centre-ville de Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Joan Busquets


INFO VOIX DU MIDI. Jean-Luc Moudenc a indiqué à l'architecte catalan qu'il compte sur lui pour poursuivre l'aménagement du centre-ville de Toulouse.


Par David Saint-Sernin

INFO VOIX DU MIDI. C’est officiel,  l’architecte urbaniste catalan Joan Busquets va poursuivre sa mission d’aménagement du centre-ville de Toulouse.

C’est le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, qui lui a exprimé sa volonté de le voir poursuivre son travail au cours d’une première rencontre entre les deux hommes qui s’est déroulée à Toulouse la semaine dernière.

« Je l’avais seulement croisé dans une réunion où il intervenait sous la mandature de Pierre Cohen et je n’avais pas encore eu l’occasion de le rencontrer en tête-à-tête. C’est désormais chose faite puisque nous avons organisé une journée de travail ensemble. Une journée qui a été consacrée pour la moitié du temps au projet Matabiau et l’autre moitié au centre-ville« , confie le maire de Toulouse.

« Son contrat se terminant dans quelques mois, je lui ai indiqué que je souhaitais le renouveler« , poursuit le maire.

Lors de cette réunion de travail Jean-Luc Moudenc et Joan Busquets ont pu confronter leurs visions respectives de Toulouse. « Nous sommes partis sur des choses très concrètes et je n’ai pas aperçu de divergences fondamentales entre nous, souligne l’édile. J’ai apprécié son implication personnelle dans les dossiers et la qualité des études qu’il a déjà menées et que nous allons maintenant utiliser ».

 

Une deuxième réunion aura lieu d’ici fin juillet

 

Selon le maire, Joan Busquets « a totalement intégré la 3e ligne de métro et déjà pensé à un endroit où pourrait être positionnée la station desservant la future gare LGV. Ce qui montre tout l’intérêt qu’il porte à la solution que constitue le métro pour Toulouse ».

Les deux hommes ont déjà prévu de se revoir dans les prochains jours pour une deuxième réunion de travail préparant les échéances à venir.

« Entre septembre prochain et le printemps 2015, l’on va devoir faire des choix », prévient Jean-Luc Moudenc.

Comme sous Pierre Cohen, Joan Busquets sera donc aux premières loges des arbitrages…

more...
No comment yet.