Toulouse La Ville...
Follow
Find tag "Aéroport"
61.6K views | +32 today
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Privatisation de l'aéroport de Toulouse : un collectif de plaignants prépare un recours devant le Conseil d'État

Privatisation de l'aéroport de Toulouse : un collectif de plaignants prépare un recours devant le Conseil d'État | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


L'avocat toulousain Christophe Leguevaques.


 

Ancien défenseur de la mairie de Toulouse dans le dossier AZF, l'avocat toulousain au barreau de Paris Christophe Lèguevaques étudie, au nom de plusieurs plaignants, l'éventualité d'un recours devant le Conseil d'État contre la décision du gouvernement de privatiser l’Aéroport Toulouse-Blagnac. Il communiquera officiellement la semaine prochaine.

Porter le dossier de la privatisation de l'aéroport de Toulouse devant le Conseil d'État, l'idée circule depuis le début de la semaine dans la Ville rose. Saisi par plusieurs plaignants, Christophe Lèguevaques, avocat toulousain au barreau de Paris, planche sur l'affaire et s’apprête à "passer plusieurs nuits blanches" pour étudier les détails juridiques du dossier. "C'est un dossier très technique, reconnaît-il, mais la décision de privatisation n'est pas conforme. Plusieurs éléments factuels et de droit permettent de lancer une procédure." Le recours devrait donc être officialisé mardi 16 décembre. Pour rappel, le 4 décembre, le gouvernement a annoncé son intention de vendre au consortium chinois Symbiose 49,99 % de ses parts dans la société de gestion de l'aéroport Toulouse-Blagnac.

 

Qui sont les plaignants ?
L'identité des plaignants n'est, pour l'heure, pas connue. Christophe Lèguevaques veut garder leurs noms confidentiels. Il précise néanmoins que "tout habitant de la région Midi-Pyrénées" peut se joindre à l'action. "Riverains, usagers et employés de l'aéroport, contribuables toulousains, élus… depuis l’arrêt Bayrou contre la privatisation des autoroutes en 2006, tout le monde peut saisir le Conseil d’État", précise-t-il. En tant qu'avocat du Trésor, il a d'ailleurs prévenu le ministère de l'Économie de son intention.

Approché en début de semaine, Thierry Merquiol pourrait faire partie des plaignants. "Je pèse encore le pour et le contre", précise le fondateur de Wiseed ce mercredi soir. "Ce qui est très grave, c'est que nous avons été snobé par l'État et les collectivités locales, déplore celui qui est à l'origine d'une tardive offre de rachat portée par les internautes. Je vais contacter les contributeurs pour connaître leur avis."

Autre plaignant potentiel, le collectif des riverains de l'aéroport. "L'initiative ne vient pas de nous mais l'idée nous séduit, reconnaît Chantal Beer-Demander, présidente du collectif contre les nuisances aériennes dans l'agglomération toulousaine. Tout ce qui pourrait s'opposer à ce projet dément de privatisation va dans le bon sens." Une décision devrait être prise lundi 15 décembre à l'issue d'une réunion.

Pour l'avocat, l'objectif est en tout cas très clair. "Il s'agit d'expliquer au gouvernement que sa procédure est nulle et non avenue, et tout faire reprendre à zéro." Si le recours est bel et bien lancé mardi prochain, la décision finale risque cependant de se faire attendre. Entre la saisine et le jugement du Conseil d'État, une année entière peut s'écouler.

Sophie Arutunian et Gael Cérez

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L’État céderait 49,99 % du capital de l’Aéroport Toulouse-Blagnac

L’État céderait 49,99 % du capital de l’Aéroport Toulouse-Blagnac | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


La privatisation de l'aéroport est en marche


La privatisation de l’Aéroport Toulouse-Blagnac est en marche. Selon nos sources proches de Bercy, l’Agence française des participations, qui gère les investissements de l’État dans les entreprises, devrait annoncer une première cession de 49,99 % du capital d’Aéroport Toulouse-Blagnac via un appel d’offres. Le choix du nouvel entrant au capital devrait être connu d’ici le mois de novembre.

L’État, via l’Agence française des participations, pourrait se séparer de ses actifs dans la société Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB), qui exploite l’aéroport toulousain. Actuellement détenteur de 60 % du capital, l’État pourrait céder 49,99% de ses parts lors d’une première opération, via un appel d’offres. Le choix du nouvel entrant au capital devrait être connu d’ici le mois de novembre. Cette privatisation de l’aéroport se ferait en deux étapes. En effet, une deuxième opération de cession devrait se faire plus tard, à hauteur de 11 %. Au total, le nouvel actionnaire détiendrait 60 % de la société ATB.

Actuellement, les autres actionnaires d’ATB sont la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse (25%), la Région Midi-Pyrénées (5%), le Département de Haute-Garonne (5 %) et Toulouse Métropole (5 %).

Pour rappel, en 2011, l’État avait dû faire marche arrière sur ce projet face à l’opposition des élus locaux (lire notre article). Il souhaitait, par la vente de ses parts, récupérer 500 millions d’euros.

Sophie Arutunian et Emmanuelle Durand-Rodriguez

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La disponibilité des parkings consultable sur internet | Aéroport Toulouse-Blagnac

La disponibilité des parkings consultable sur internet | Aéroport Toulouse-Blagnac | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
L’aéroport de Toulouse-Blagnac vient de lancer un nouveau service dédié aux automobilistes qui stationnent dans les parkings de la zone aéroportuaire.

 

Il est désormais possible de consulter l’état de disponibilité des six parcs autos (P0, P1, P2, P3, P5 et P6) en temps réel, sur la page d’accueil du site http://www.toulouse.aeroport.fr 

 

Un coup d’œil sur internet, avant de prendre sa voiture, permet d’aller directement vers le parking le moins encombré ou d’éviter celui qui est proche de la saturation. A la clé, de précieuses minutes gagnées avant de prendre son avion.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Jusqu'à 2 heures de retard pour les avions à Toulouse-Blagnac

Jusqu'à 2 heures de retard pour les avions à Toulouse-Blagnac | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
- Toulouse : Ladépêche.fr :

MOUVEMENT «SUR LA DURÉE »

Les 17 avitailleurs de Toulouse-Blagnac sont en grève, donc aucun avion ne reçoit de carburant sur le tarmac de l'aéroport. Ce qui oblige les compagnies à programmer des escales dans les aéroports régionaux, provoquant les retards.

Les avitailleurs sont en grève pour protester contre la création annoncée d'une nouvelle société, où ils seront intégrés. Actuellement, c'est un GIE (Groupement d'intérêt économique) entre Total et BP qui emploie les avitailleurs. La fusion dans une société unique entraînerait une dégradation des conditions de travail, selon Jean-François Massal. Le représentant du personnel (CGT) annonce que « la grève actuelle s'arrêtera, mais reprendra certainement dans les semaines qui viennent, si les discussions avec la direction restent au point mort ». « Nous sommes partis pour un mouvement long, sur des périodes bien définies », avertit Jean-François Massal.

Les perturbations devraient donc se poursuivre, d'autant que d'autres aéroports français sont touchés. Orly, Lyon, Marseille, Nice et Mulhouse connaissent des perturbations ces jours-ci.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La start-up de crowdfunding Wiseed récolte le montant record de 14,3 M€ pour racheter l'aéroport de Toulouse

La start-up de crowdfunding Wiseed récolte le montant record de 14,3 M€ pour racheter l'aéroport de Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


Thierry Merquiol


 

L'opération "Rachetons l'aéroport de Toulouse", lancée il y a cinq jours par la plateforme toulousaine de crowdfunding Wiseed, a réunit 6 500 promesses d'investissements pour un montant total de plus de 14,3 M€. Un succès qui ne permettra pas pour autant de racheter les 10% de parts de l’État visées. Mais l’opération n'est pas finie. Une fondation française pourrait s'associer à l'offre "citoyenne", selon Thierry Merquiol le président du conseil de surveillance de Wiseed, qui déposera une offre, quoi qu'il arrive.

Le co-fondateur de Wiseed est un homme heureux : 6 500 internautes ont répondu à son appel pour constituer une "offre citoyenne" de 14,3 M€ pour racheter des parts de l'État dans l'aéroport de Toulouse. "Cela fait du bien de voir que le crowdfunding peut financer autre chose que des start-up, sourit-il. Quelque part, on a "évangélisé" la société civile."

Une "fondation Bill Gates à la française"

Prochaine étape : une réunion collégiale sur le site internet de Wiseed, à partir de 19h ce soir (lundi 24 novembre). "Nous y déciderons ensemble de faire une offre ou non, promet Thierry Merquiol, président du conseil de surveillance de Wiseed. Mais on ne va pas pouvoir acheter la 2e tranche de 10,1% de l'État." Pourtant, l'entrepreneur ne s'avoue pas vaincu et souhaite envers et contre tout déposer une offre. Il affirme avoir le soutien d' "une fondation Bill Gates à la française" qui pourrait abonder au "fonds citoyen". Impossible néanmoins d'en savoir plus sur cette "association française qui investit dans différentes causes", même si Thierry Merquiol promet d'en dire plus lors de son chat avec les internautes ce lundi soir.

En tout état de cause, Thierry Merquiol souhaite aller jusqu'au bout. Que l'appel d'offres pour la 1ere tranche soit fermé, et que la seconde tranche ne soit pas en vente ne le décourage pas. "Je suis en contact avec le cabinet du ministre de l'Économie Emmanuel Macron. Je vais faire une offre. Elle sera reçue ou non. L'État a besoin d'argent." À noter que si l’État décide de vendre ses parts restantes (10,1 %), les actionnaires - et en premier chef, le futur repreneur - seront prioritaires.

Que le succès soit ou pas au rendez-vous, l'initiative aura au moins "fait bouger les lignes". "La prochaine fois, nous nous y prendrons en avance et il y aura peut-être une place pour le financement participatif dans le prochain appel d'offres", espère Thierry Merquiol.

Gael Cérez

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Des retards sur les vols à l’aéroport de Toulouse

Des retards sur les vols à l’aéroport de Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

FR3 :

 

Une grève des agents de sûreté perturbe le trafic sur Paris et Toulouse. beaucoup de retard mais aucun vol n’est annulé.

 

Une grève des agents de sûreté aéroportuaire, chargés du contrôle avant embarquement, perturbe le trafic à l'aéroport de Toulouse ainsi qu'à Roissy et Orly. Mais les grévistes ne souhaitent pas gêner trop les utilisateurs et ne bloquent donc pas les aéroports. Les retards, en revanche, sont légions.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La privatisation de l’aéroport de Toulouse gelée

La privatisation de l’aéroport de Toulouse gelée | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Les négociations entre l’Etat et les collectivités locales étant difficiles, le processus d’ouverture du capital des grands aéroports de province est actuellement gelé. A Toulouse notamment.
Cela traîne en longueur depuis fin mars 2011 et cela devrait encore traîner quelque temps.

Explications : l’Etat, actionnaire majoritaire des grands aéroports régionaux, dont celui de Toulouse-Blagnac, à hauteur de 60% (les CCI sont actionnaires à hauteur de 25% et les collectivités territoriales à hauteur de 15%), était censé céder un peu moins de 50% de ses parts à des acteurs privés. Pour ne pas changer…

Un pourcentage qui représente quelques centaines de millions d’euros. Mais au lieu d’une entrée dans la danse de ces acteurs privés, les collectivités souhaiteraient acheter tout ou partie des parts de l’Etat, dans le but de maîtriser la stratégie. Auront-elles les capacités financières de le faire ?
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Stationner à l'Aéroport Toulouse-Blagnac

Stationner à l'Aéroport Toulouse-Blagnac | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
 # Le paiement s'effectue :

* par carte bancaire aux bornes de sortie de chaque parc autos.
* par carte bancaire ou espèces au niveau des bornes de l'aérogare.
* par chèque à l'accueil parcs autos (RDC - Hall C).
* par chèque ou espèces au Poste de Contrôle Parking (RDC du P1).

more...
No comment yet.