Toulouse La Ville...
Follow
Find tag "Aéronautique"
65.9K views | +10 today
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

À Toulouse, Aeromart réunira en décembre l'ensemble des acteurs de l'industrie aéronautique mondiale

À Toulouse, Aeromart réunira en décembre l'ensemble des acteurs de l'industrie aéronautique mondiale | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Aeromart 2014 réunira à Toulouse, du 2 au 4 décembre, 12.000 acteurs de la filière aéronautique et spatiale mondiale. La convention d’affaires co-organisée par l’agence MPE et la CCI de Toulouse se présente comme le "1er rendez-vous de l’industrie aéronautique mondiale." Les nouveautés de cette 10e édition seront notamment la mise en place d’un village "Usine aéronautique du futur" ou encore la création d’un pavillon dédié au handicap.

12.000 entreprises dont 800 étrangères participeront, du 2 au 4 décembre, à la convention d’affaires Aeromart. Constructeurs, équipementiers, sous-traitants et fournisseurs seront réunis à Toulouse pour ce rendez-vous B to B qui pourrait aussi permettre d’ "attirer des investisseurs potentiels sur notre territoire" fait remarquer Martin Malvy, président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, partenaire d’Aeromart. L’événement, co-organisée par l’agence Midi-Pyrénées Expansion et la CCI de Toulouse, est également soutenu par Toulouse Métropole et l’Union Européenne.

Tous les acteurs majeurs répondent présents
L’enjeu d’Aeromart est surtout pour les participants de se faire connaître des donneurs d’ordre et ainsi engranger des commandes. L’opportunité est d’autant plus à saisir que "le top 8 des avionneurs mondiaux et le top 4 des motoristes seront présents. Il ne nous manque personne" se réjouit Stéphane Castet, PDG d’ABE, société en charge de la commercialisation d’Aeromart. L'événement, né à Toulouse en 1996, y revient tous les deux ans. Stéphane Castet estime que la convention "a su trouver à Toulouse un terrain et un terreau fertile." Il ajoute qu’ "Aeromart a également su s’exporter". En effet, l’événement s’est déjà délocalisé au Mexique, en Turquie ou encore au Canada et se déroulera au Japon à la fin du mois de septembre.

Nouveautés 2014
L’édition 2014 d’Aeromart à Toulouse sera marquée par deux nouveautés : un pavillon dédié au handicap et la mise en place d’un village "Usine aéronautique du futur" visant à mettre en valeur le savoir-faire régional et les innovations de demain. Seront également déployés : un espace emploi/formation et un "Green Village", dédié aux innovations et nouvelles technologies environnementales.  

Adrien Serrière

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

A350, l'équipage Airbus du premier vol est choisi, le vol aura lieu la semaine prochaine

A350, l'équipage Airbus du premier vol est choisi, le vol aura lieu la semaine prochaine | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

L'équipage du premier vol de l'A350.

 

Très attendu, le premier vol de l'A350 est prévu le 13 ou le 14 juin soit quelques jours avant le Salon aéronautique du Bourget. La composition de l'équipage a été révélée tandis qu'MSN1 a effectué ses premiers essais de roulage hier à Toulouse.

Jacques Le Bris's insight:

Dans le cockpit les deux pilotes seront Peter Chandler, chef des pilotes d'essais depuis 2011 et Guy Magrin, le pilote référent du programme A350.

 

Il y aura également l'ingénieur en chef du programme A350, Pascal Verneau.

Ils seront assistés par trois ingénieurs d'essais en vol :  Fernando Alonso, Patrick du Ché et Emanuele Constanzo.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Ciel toulousain porte la signature d'une Capitale aéronautique

Le Ciel toulousain porte la signature d'une Capitale aéronautique | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Comme le suggère la photo prise par @Chipeau : La roue tourne !

 

Bientôt, on dira : mais cela c'était avant !

 

Notamment avant les avions solaires comme Solar Impulse qui est en villégiature actuellement à Francazal.

A suivre ici : http://0z.fr/6b2W3

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Résultats : le Toulousain Latécoère reprend de l’air

Résultats : le Toulousain Latécoère reprend de l’air | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

 Sur la photo : François Bertrand, président du directoire, et Bertrand Parmentier, directeur général du groupe. Crédits : Remy Gabalda 

 

- ToulÉco :

 

Cinq trimestres consécutifs de croissance, un carnet de commandes au 30 juin 2011 représentant près de cinq années de chiffre d’affaires et une rentabilité opérationnelle attendue en 2011 supérieure à 7%. La mariée Latécoère se fait plus belle mais il faudra attendre fin 2011 pour connaître les prétendants.

 

Refusant toujours de communiquer sur le scenario de rachat ou de partenariat industriel dont l’échéance a été fixée à fin 2011, Latécoère annonce des résultats du premier semestre 2011 qui devraient cependant faciliter la conclusion du dossier. Le résultat opérationnel courant est en progression de 78% pour atteindre 23,8 millions d’euros, soit une marge de 7,5% du chiffre d’affaires. Le groupe confirme d’ailleurs son objectif de rentabilité opérationnelle sur l’ensemble de l’année 2011 supérieur à 7% contre 5,9% en 2010, et de 8% en 2012. Le résultat net part du groupe a bondi au cours du premier semestre à 15,5 millions d’euros, soit 39 fois plus élevé que les 400.000 euros réalisés un an plus tôt.

Un cycle haussier durable

Les perspectives de croissance du chiffre d’affaires pour 2011 sont de 20%, en cohérence avec la progression organique du CA au premier semestre de 20,4%.« Portés par une forte croissance du trafic aérien, la plupart des avionneurs, Airbus, Boeing ou Embraer, ont annoncé des augmentations de cadence de leurs programmes série. Et nous sommes en mesure de capter cette croissance : c’est d’ailleurs notre dette, conséquence des investissements des dix dernières années, qui nous le permet aujourd’hui. Notre endettement, stabilisé au premier semestre 2011 à 353 millions d’euros, devrait diminuer au fur et à mesure que les programmes vont arriver à maturité », explique François Bertrand, président du directoire. Les fonds propres du groupe ont par ailleurs progressé d’une trentaine de millions d’euros à 200 millions d’euros, ramenant le ratio de la dette de 200% à 175% des capitaux propres.

Un redressement favorable aux négociations

Dans ce contexte de hausse des cadences, les 400 recrutements prévus en 2011 dont 150 en région toulousaine (deux tiers en ingénierie et un tiers en production) sont toujours à l’ordre du jour. Près de 80 embauches sur les 150 ont déjà été effectuées.« Le marché a sanctionné les bonnes performances de Latécoère, le cours de l’action ayant culminé à 12 euros en juillet 2011 après les 5,70 euros de 2009. Une surperformance au vu des valeurs du CAC 40 », se félicite Bertrand Parmentier, directeur général du groupe. « Notre position est bien plus confortable aujourd’hui pour notre stratégie de rapprochement avec d’autres industriels. Le secteur des aérostructures est encore fragmenté avec beaucoup d’intervenants de taille moyenne. Il devra se consolider dans les prochaines années mais pour l’instant, aucune de nos discussions dans ce sens n’a abouti », conclut François Bertrand.
Isabelle Meijers

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

En visite à Toulouse, Laurent Fabius fait la promotion d'Airbus auprès des ambassadeurs

En visite à Toulouse, Laurent Fabius fait la promotion d'Airbus auprès des ambassadeurs | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, était ce vendredi 30 août à Toulouse, avec une délégation constituée de 50 ambassadeurs pour visiter les chaînes d'assemblage d'Airbus, et notamment celle de l'A350. Ils ont été accueillis en matinée par Bernard Keller, maire de Blagnac, Fabrice Brégier, président d'Airbus, ainsi que les présidents de la Région, du Département et de Toulouse Métropole.

Laurent Fabius a profité de la conférence annuelle des ambassadeurs de
France pour les convier à visiter les usines Airbus. Selon Bernard Keller, maire de Blagnac, cette visite souhaitée par le ministre des
Affaires étrangères après le Salon du Bourget atteste du dynamisme
économique de la métropole toulousaine et de Blagnac en particulier, qui
accueille le siège d’Airbus. "Dans le contexte économique actuel,
l’aéronautique s’impose comme un secteur exemplaire de notre industrie
en matière d’exportations, d’innovations, de recherche et de créations
d’emplois pérennes. Il est important d’en convaincre les diplomates
français qui participent au rayonnement de cette industrie stratégique
au plan international."

Ce matin, les
ambassadeurs ont pu visiter un A380 et un A350, en attendant l'arrivée
du ministre, à 12 heures, pour un déjeuner. La journée
s'est poursuivie avec la visite des lignes d'assemblage des deux appareils. C'est dans ce dernier hall que le CEO d'Airbus, Fabrice Brégier, a pris la parole pour souhaiter la
bienvenue aux ambassadeurs et présenter le dernier né de la grande
famille Airbus. "Les technologies de l'A350 ont été développées il y a
une dizaine d'années. Le leadership d'Airbus est réel mais il n'est
jamais acquis, surtout que la concurrence est rude. Il faut continuer à
aller de l'avant." Un discours tenu en français, contrairement aux habitudes internes d'Airbus.

Airbus, un exemple d'adaptation
Fabrice Brégier a ensuite laissé la parole au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui a souligné l'importance d'une telle visite pour les ambassadeurs. "Ils passent leur temps à expliquer les vertus des produits d'Airbus, désormais ils le feront en ayant vu la bête." Dans la lignée de sa visite de novembre 2012, Laurent Fabius a une nouvelle fois vanté la diplomatie économique, un concept qui lui est cher. "La France et l'Europe rayonnent dans le monde grâce à leur puissance économique qui est en partie ici."

Le ministre a par ailleurs constaté les progrès technologiques et le succès du groupe, avec près de 700 A350 déjà vendus à travers le monde. "On dit que les Français sont doués pour inventer des choses, mais pas pour répondre aux besoins des clients. Il faut croire que ce n'est pas exact, puisque Airbus a parfaitement su adapter ses avions", a-t-il déclaré. 

Le ministre s'est également adressée à Fabrice Brégier, en comparant leurs situations respectives. "Nous avons un point commun, nous devons savoir nous occuper du développement à court terme, des crises auxquelles il faut faire face, tout en anticipant l'avenir." Une déclaration qui fait sans doute référence au conflit avec la Syrie, qui est dans tous les esprits. Suite aux discours, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a rapidement repris la direction de l'aéroport en compagnie des 50 ambassadeurs, afin de regagner Paris.

Pauline Frot

more...
No comment yet.
Suggested by PORTAGEO
Scoop.it!

Le siège d'EADS est désormais toulousain

Le siège d'EADS est désormais toulousain | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le siège opérationnel du groupe aéronautique et de défense, propriétaire d'Airbus et d'Astrium, est officiellement transféré à Toulouse. Le souhait du président d'EADS, a été exaucé.

C'est fait ! Voulue par le nouveau président exécutif Thomas Enders, nommé en juin dernier, longtemps contestée par les Allemands, l'implantation du nouveau siège du groupe aéronautique et de défense EADS à Toulouse est officielle depuis lundi. Dans le cadre de cette réorganisation, un total de 116 postes actuellement basés à Paris et 75 à Munich seront transférés dans la Ville rose jusqu'au mois de septembre prochain. «Nous avons construit un groupe fort et puissant qui connaît de grands succès commerciaux. Désormais, il est temps d'enclencher une nouvelle étape en faisant d'EADS une société normale qui n'ait pas plusieurs centres de gravité mais un seul», avait expliqué Thomas Enders, l'an dernier, à ses salariés. Ce qui permettra au passage, au groupe, d'économiser 100 millions d'euros par an. À terme, plus de 500 postes, dont les fonctions intégrées d'EADS, les directions ressources humaines et Finance d'Airbus, une partie des services partagés, ainsi que d'autres fonctions clés de direction, seront basés de façon permanente à Toulouse. Néanmoins, le groupe conservera environ 250 postes de service et support à Paris, et plus de 300 à Munich. «Je tiens à remercier les comités d'entreprise en France et en Allemagne pour la nature constructive et confiante des négociations que nous avons menées au cours de ces derniers mois. Cet accord marque un jalon décisif dans la poursuite de l'intégration d'EADS. Nous soutiendrons nos employés de la meilleure façon possible afin d'assurer une transition harmonieuse vers un siège opérationnel unique», a souligné Thomas Enders. Qui a aussi l'intention de construire un nouveau bâtiment pour accueillir la nouvelle direction. Un concours d'architecte a été lancé pour la construction du futur siège social à côté des locaux actuels du groupe, dans l'immeuble Auriga, où Thomas Enders a déjà ses bureaux, à deux pas des pistes de l'Aéroport de Blagnac et de l'aérogare d'affaires. Il est question d'un espace de 15 000 m2 pour accueillir l'ensemble du personnel. Deux cabinets d'architecture, Christophe de Portzamparc et Chaix & Morel, tiendraient la corde. Selon les premières estimations, il faudra près de deux ans de travaux avant de l'inaugurer. Mais aucune décision n'a encore été prise sur la réalisation du projet, assurait-on, hier, chez EADS. Ce serait pourtant un symbole fort de l'ancrage toulousain du groupe.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Plus de 250 décideurs toulousains présents à la soirée anniversaire de ToulÉco

Plus de 250 décideurs toulousains présents à la soirée anniversaire de ToulÉco | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

- ToulÉco :

 

Pour fêter ses trois ans d’existence, ToulÉco a organisé une soirée anniversaire qui a réuni 250 décideurs à la Cité de l’espace ce mardi 13 septembre. Un évènement marqué notamment par la grande conférence sur « l’avion de demain » et par la projection inédite à Toulouse du film The future by Airbus, au Planetarium de l’Astralia.

 

A quoi ressemblera l’avion du futur ? Quels enjeux et contraintes pour les constructeurs ? Quelles améliorations pour les passagers ? Quid de l’environnement ? Autant de questions posées ce mardi 13 septembre lors d’une table-ronde sur la thématique de « l’avion de demain », organisée à l’occasion de la soirée anniversaire de ToulÉco qui fêtait ses trois ans d’existence.

Devant un parterre de plus de 250 invités, c’est d’abord l’économiste Valérie Rabault qui a pris la parole. La co-auteure de l’ouvrage à succès Les Trente Glorieuses sont devant nous en a profité pour définir sa vision du modèle économique français, qu’elle peut appuyer sur la devise « Liberté, égalité, fraternité » : « Si l’un de ces trois piliers tombe, cela ne fonctionne plus. La liberté, c’est la prise de risque. A court terme par le privé, à long terme par les pouvoirs publics. Concernant l’égalité, un euro-baromètre a montré que 40% des Français répondaient "oui" à la question "Les inégalités sont-elles nécessaires à la croissance ?", quand les Allemands n’étaient que 19%… La fraternité peut se représenter par le rapport aux autres. Dans le passé avec les questions d’immigration, aujourd’hui dans le rapport à l’Europe. »

Avion de demain : La question de l’énergie au cœur des priorités

L’environnement a tenu une place prépondérante dans les débats concernant l’avion de demain. « La maîtrise de la consommation de carburant et la gestion de l’énergie à bord sont des problématiques vitales pour ATR », a ainsi expliqué son vice-président engineering, Carmine Orsi.
D’autant qu’Alain Garcia, président de la commission prospective de l’Académie de l’air et de l’espace, a rappelé que « d’ici 2030 à 2050, nous n’aurons plus assez de kérosène à des conditions économiques viables ». Et ce malgré les progrès actuels. « Un A380 vers l’Asie, en volant à 850km/h, ne consomme que 2,7 litres de carburant aux 100 kilomètres par passager », a précisé Claude Terrazzoni, ancien dirigeant d’Airbus et de l’Aerospatiale et ancien président de la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse.

Du point de vue des passagers aussi, la question énergétique a son importance car elle détermine notamment le coût du billet d’avion. Mais, selon Vincent Cassigneul, vice-président recherche et technologie, performance, qualité et environnement d’Airbus, les voyageurs doivent surtout s’attendre à des améliorations dans le confort. Si bien en vol qu’au sol, avec des procédures facilitées dans les aéroports.

 

Revivez la conférence en retrouvant le live-tweet proposé par ToulÉco sur son compte Twitter, @toulEco,

https://twitter.com/#!/toulEco

 

ou sur le hashtag #AnnivToulEco

https://twitter.com/#!/search?q=%23AnnivToulEco

 

 

more...
No comment yet.