Think outside the...
Follow
Find
16.8K views | +0 today
 
Scooped by Jacques Le Bris
onto Think outside the Box
Scoop.it!

Corinne Lepage: Lobby du tabac 1, santé publique 0. Aujourd'hui le lobby du tabac a gagné.

Corinne Lepage: Lobby du tabac 1, santé publique 0. Aujourd'hui le lobby du tabac a gagné. | Think outside the Box | Scoop.it

En limitant à 65% les messages sanitaires sur les paquets de cigarettes et en battant en brèche les dispositions visant à contrer le marketing des distributeurs, le Parlement européen ne tire pas les conséquences sanitaires d'un produit dont on connait la nocivité, en amoindrissant nettement le texte qu'avait proposé la Commission européenne.

Sur la question de la cigarette électronique, la commission ENVI avait voté un texte promouvant le contrôle du produit, sans contrôle du point de vente. En renversant le vote de la commission, la séance plénière ouvrirait pour le cas français, l'absence de contrôle du produit et le contrôle des points de vente. En effet, le monopole qui existe en France sur la vente du tabac est en contradiction avec la liberté des points de vente qui avait été décidé et que pour ma part je soutenais. Celle-ci pourrait être remise en cause puisque si la cigarette électronique est considérée comme un produit dérivé du tabac, les buralistes auraient alors le monopole de sa distribution et les taxes sur le tabac deviendraient applicables.

Au-delà du cadre juridique, les dispositions votées risquent d'encourager de nouveaux consommateurs à "vapotter" au lieu d'être un produit de substitution.  

Il est regrettable que les lobbies du tabac et de leurs associés aient pesé à ce point sur un texte de santé publique.

Corinne Lepage

Député Européen

more...
No comment yet.
Think outside the Box
The sooner we change our paradigm and our lives will be better
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Think Outside The Box

BestDocInfoBlog.info :

Ben Fletcher at the University of Hertfordshire in the United Kingdom devised a study to get people to break their usual habits. Each day the subjects picked a different option from poles of contrasting behaviors — lively/quiet, introvert/extrovert, reactive/proactive — and behaved according to this assignment. So an introverted person, for example, would act as an extrovert for an entire day. Additionally, twice weekly, they had to stretch to behave in a way outside their usual life pattern – eating or reading something they would never have done.

“The box” is
o The result of programming and conditioning
o Self-created in adulthood

12 Principles of Change You are writing your own story:

1. Assess whether it’s working.

2. It takes the same energy to create any belief in your story.

3. Decide what you want.

4. Do you have specific, measurable goals?

5. Be consistent in your pursuit of your goals.

6. Small changes lead to big changes.

7. Break out of your comfort zone

8. Ask for feedback.

9. Get success insurance.

10. Take a chance.

11. It’s never too late to start.

12. Everything is OK in the end.

Remembrer : If it’s not OK, it’s not the end.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Qui est l'agresseur des policiers, tué à Joué-lès-Tours ?

Qui est l'agresseur des policiers, tué à Joué-lès-Tours ? | Think outside the Box | Scoop.it
PORTRAIT - Abattu samedi par les forces de l'ordre, Bertrand Nzohabonayo était passé de la petite délinquance à l'islam radical.

On en sait désormais un peu plus sur l'homme abattu samedi dans le commissariat de Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire, après avoir agressé deux policiers à l'arme blanche. Il s'agit d'un Français de vingt ans né au Burundi et converti à l'islam, qui avait affiché sur son compte Facebook le drapeau du groupe jihadiste Etat islamique, a-t-on appris dimanche de sources concordantes. Nos confrères du Journal du Dimanche se sont même procuré un cliché de cet individu.

© AFP/GUILLAUME SOUVANT

Il agresse des policiers en invoquant Dieu. Le jeune homme s'est présenté samedi en début d'après-midi au commissariat de Joué-lès-Tours armé d'un couteau, blessant grièvement deux policiers tandis qu'une autre policière était plus légèrement atteinte, selon le ministère de l'Intérieur. Il a crié "Allahou Akbar", Dieu est le plus grand en arabe, durant son agression, selon les premiers éléments de l'enquête, menée par la section antiterroriste du parquet de Paris. Celle-ci s'oriente, a précisé une source proche du dossier, vers un attentat "motivé par l'islamisme radical".

Un abonné à la petite délinquance. Bertrand Nzohabonayo était connu pour des affaires de petite délinquance, trafic de stupéfiants, extorsion, vol à l'étalage et recel, selon une source proche du dossier. Arrivé à Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire, il y a quelques années, de parents séparés, ce jeune costaud et plutôt sportif avait pris le prénom de Bilal lors de sa conversion à l'islam, a confié un de ses proches qui a requis l'anonymat. "Apparemment il naviguait entre des membres de sa famille", a dit samedi le procureur de la République de Tours, Jean-Luc Beck.

Un supporteur de Daech ? Les enquêteurs se penchent désormais sur le virage religieux qu'aurait emprunté Bertrand Nzohabonayo. Plusieurs spécialistes de l'antiterrorisme ou des groupes jihadistes lui attribuent en effet un compte Facebook dont la photo de profil est, depuis jeudi seulement, le drapeau de l'organisation Etat islamique (EI) qui mène le jihad en Syrie et en Irak. Plusieurs textes et slogans inspirés de l'islam radical sont aussi postés sur cette page. Sur les photos de lui qui circulent sur les réseaux sociaux, on distingue un jeune souriant au crane rasé et au collier de barbe noire fourni mais sans moustache.

Le Journal du Dimanche avance un fait qui corrobore cette piste : "son jeune frère Brice, en revanche, avait été fiché comme islamiste radical par les services de renseignement, et aurait même un temps envisagé un départ pour la Syrie. Il se trouverait actuellement au Burundi, selon plusieurs témoignages", précise le journal.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le code maya enfin déchiffré | ARTE

Le code maya enfin déchiffré | ARTE | Think outside the Box | Scoop.it

En 1519, l'invasion des Espagnols et la prise de Cozumel par Cortez contraignent les Maya à fuir vers la forêt vierge. Dans les cités abandonnées, les conquistadores découvrent des objets sacrés et utilitaires, mais aussi des milliers de livres rédigés selon un mystérieux alphabet composé de hiéroglyphes. Pour les très chrétiens envahisseurs, il ne peut s'agir là que de l'œuvre du diable : ils interdisent ces ouvrages et en brûlent un nombre considérable. La tradition maya se perpétue néanmoins jusqu'en 1697, date de la prise de la dernière ville maya indépendante. Ensuite, ce qui fut l'une des plus grandes civilisations du monde sombre dans l'oubli.

Du calendrier à l'écriture

C'est au XIXe siècle que les premières fouilles sont entreprises dans les cités perdues de la jungle. Les chercheurs s'attaquent bientôt au déchiffrage de la calligraphie. Ils remportent un premier succès en parvenant à comprendre le calendrier maya (très complexe) et à identifier les glyphes des monuments figurant les dieux, les plantes, les animaux, les couleurs et les directions. Mais l'écriture, elle, conserve tous ses secrets. Il faut attendre la fin du XXe siècle et l'exploration du site de Piedras Negras, dans le nord de l'actuel Mexique, pour avancer de façon significative dans le déchiffrement des écrits. Une importante équipe pluridisciplinaire réunissant des paléographes, des épigraphistes, des historiens, des ethnographes, des archéologues, des astronomes ou des linguistes commence à faire parler les textes. On y découvre des histoires de royaumes et de guerres, d'alliances et de trahisons, de puissantes dynasties et de brillants généraux, d'artistes inventifs et de héros légendaires. Des récits qui témoignent de la profonde originalité de la civilisation maya, restée longtemps totalement isolée, contrairement aux grands royaumes asiatiques et européens soumis à de multiples influences.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Quand la carte des utilisateurs de Twitter est aussi la carte des chômeurs

Quand la carte des utilisateurs de Twitter est aussi la carte des chômeurs | Think outside the Box | Scoop.it
Plusieurs études ont été publiées ces derniers mois concernant le calcul du taux de chômage dans un pays. La nouveauté ? En parallèle des agences officielles, des chercheurs utilisent Twitter pour déterminer la situation socio-économique de la population.

Chaque mois, aux alentours du 25, économistes et politiques, en France, se concentrent sur la publication des chiffres du chômage par l'Insee. Si l'institut des statistiques a le monopole de ce calcul, de plus en plus de chercheurs se sont penchés sur la question de ce calcul en mettant de nouveaux outils à disposition. Principal objet de recherche : Twitter.

Ainsi, des chercheurs espagnols ont prouvé récemment qu'il était possible, à partir des tweets, de déterminer la situation socio-économique d'une région. "Cela a commencé par une discussion autour d'un café: que faites-vous quand vous êtes au chômage", raconte Esteban Moro, l'un des auteurs de l'étude et professeur à l'université Carlos III à Madrid.

Où se déplace-t-on? Qu'est-ce que l'on twette?"

C'est à partir de ces questions, que le professeur Moro et ses collègues ont cherché des réponses en étudiant 145 millions de tweets géolocalisés en Espagne publiés par 570 000 utilisateurs pendant six mois. Un pays où le taux de chômage atteint 24,4% au niveau national.

Le premier enseignement a été une surprise pour eux : plus le taux de chômage est élevé dans une zone et plus il y aura des utilisateurs de Twitter. Cette corrélation entre, ce que les chercheurs appellent, "la pénétration Twitter" et le taux d'inactivité est peut-être une bonne façon de prévoir en temps réel l'évolution du chômage. Parmi les autres révélations, à travers l'étude de 340 zones, les chercheurs ont pu étudier les déplacements des utilisateurs et leur façon de communiquer.

"Selon l'endroit où vous vivez, vous communiquez d'une manière différente, vous vous comportez différemment et vous utilisez des mots différents, détaille Esteban Moro, à El Pais. L'économie locale influence également la manière dont nous communiquons, dont nous nous déplaçons et dont nous utilisons Twitter." Ainsi, dans les régions où le taux de chômage est moins élevé, ils ont remarqué que le pic de tweets intervient entre 8h00 et 10h00. Esteban Moro et son équipe supposent que les gens qui travaillent arrivent à leur bureau à ce moment de la journée et commencent alors à tweeter.

Le contenu des tweets est aussi révélateur d'une situation économique difficile. Ainsi, dans les zones où le taux de chômage est important, les fautes d'orthographe, non pas des coquilles ou des abréviations courantes sur internet, sont beaucoup plus fréquentes. Mais attention au raccourci: selon le chercheur, la multiplication de ces fautes pourrait autant venir du fait que les chômeurs écrivent moins bien que les autres, que du fait que l'ensemble d'une population écrit moins bien dans une zone touchée par le chômage.

Aux Etats-Unis, la question de l'utilisation de Twitter pour évaluer le chômage a déjà été posée. Ainsi, en août dernier, l'équipe du professeur Matthew Shapiro de l'université du Michigan assure avoir trouvé une façon plus rapide et plus précise de déterminer le nombre de chômeur que les agences officielles du gouvernement américain.


(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Cold fusion reactor verified by third-party researchers, seems to have 1 million times the energy density of gasoline

Cold fusion reactor verified by third-party researchers, seems to have 1 million times the energy density of gasoline | Think outside the Box | Scoop.it


Andrea Rossi’s E-Cat — the device that purports to use cold fusion to generate massive amounts of cheap, green energy — has been verified by third-party researchers, according to a new 54-page report. The researchers observed a small E-Cat over 32 days, where it produced net energy of 1.5 megawatt-hours, or “far more than can be obtained from any known chemical sources in the small reactor volume.” The researchers were also allowed to analyze the fuel before and after the 32-day run, noting that the isotopes in the spent fuel could only have been obtained by “nuclear reactions” — a conclusion that boggles the researchers: “… It is of course very hard to comprehend how these fusion processes can take place in the fuel compound at low energies.”


This new report [PDF] on the E-Cat was carried out by six (reputable) researchers from Italy and Sweden. While the new E-Cat looks very different from previous iterations, the researchers say that it uses the same “hydrogen-loaded nickel” and additives (most notably lithium) as a fuel. The device’s inventor, Andrea Rossi, claims that the E-Cat uses cold fusion — low-energy nuclear reactions, LENR — to fuse nickel and hydrogen atoms into copper, releasing oodles of energy. The researchers, analyzing the fuel before and after the 32-day burn, note that there is an isotope shift from a “natural” mix of Nickel-58/Nickel-60 to almost entirely Nickel-62 — a reaction that, the researchers say, cannot occur without nuclear reactions (i.e. fusion). The researchers say there is just 1 gram of fuel inside the E-Cat. For more info about the science/chemistry behind LENR, read our previous story about Rossi’s E-Cat.


New style E-Cat device being weighed


The E-Cat test setup


The researchers are very careful about not actually saying that cold fusion/LENR is the source of the E-Cat’s energy, instead merely saying that an “unknown reaction” is at work. In serious scientific circles, LENR is still a bit of a joke/taboo topic. The paper is actually somewhat comical in this regard: The researchers really try to work out how the E-Cat produces so much darn energy — and they conclude that fusion is the only answer — but then they reel it all back in by adding: “The reaction speculation above should only be considered as an example of reasoning and not a serious conjecture.”


Anyway, now that we’ve got the necessary cynicism/scrutiny out of the way, let’s get down to what everyone’s really interested in: The utterly insane amounts of energy produced by the E-Cat. In the table below you can see some figures from the 32-day test. The most important figures are on the right hand side: a COP (coefficient of performance) of up to 3.74, and net power production of 2,373 watts. Remember that this is a small device that produced these kinds of figures for 32 days straight. Total energy obtained over 32 days was 1.5 MWh.




To put this into perspective, the E-Cat tested by the researchers has an energy density of 1.6×109 Wh/kg and power density of 2.1×106 W/kg. This is orders (plural) of magnitude higher than anything else ever tested — somewhere in the region of 100 times more power than the best supercapacitors, and maybe a million times more energy than gasoline. In the words of the researchers, “These values place the E-Cat beyond any other known conventional source of energy.”


Read: NASA’s cold fusion tech could put a nuclear reactor in every home, car, and plane


This is what a commercialized E-Cat will apparently look like, when Rossi finally gets around to changing the world.


Obviously, if these third-party findings are to be believed — if the E-Cat really is performing cold fusion — then this is rather exciting. We are talking about an extremely cheap, green, and dense power source that could quite literally change the world.


Before the world can be changed, however, there will now be a very extensive period of scrutiny from the scientific community at large. The previous third-party analysis of the E-Cat device, published in March 2013, was attacked and debunked very rapidly. It seems this new report has been intentionally designed so that there are fewer plot holes and logical leaps. The research paper has reportedly been submitted to the Arxiv pre-print server, with the hope of eventually being published in the Journal of Nuclear Physics.


The next few weeks could be very interesting indeed. According to one report at Sifferkoll, a big bank downloaded the new E-Cat report just minutes after it was made available online — and “oil futures have stayed volatile since.” And of course this morning Glasgow University announced that it would be selling its fossil fuel investments. Hmm…

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Cubans tweet reactions to historic diplomatic thaw

Cubans tweet reactions to historic diplomatic thaw | Think outside the Box | Scoop.it

Despite heavy restrictions on the internet in Cuba, social networking sites reflect the views of some inside the country in the wake of a landmark agreement with the United States.

Around a quarter of Cubans have used the internet, according to the World Bank, although access is heavily regulated and very expensive.

Immediately after addresses by President Castro and President Obama, a map of tweets inside Cuba clearly showed the main topics of conversation.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La transition est en marche

La transition est en marche | Think outside the Box | Scoop.it

Les bonnes nouvelles fusent. Ça motive pour continuer à se mobiliser: Boycottez au maximum la mondialisation, consommez responsable
Sources:
http://bourse.lesechos.fr/…/coca-cola-chute-de-14-du-benefi…
www.tdg.ch/…/McDonald-s--enregistre-une-fort…/story/14486007
www.boursier.com/…/monsanto-perte-plus-lourde-qu-attendu-au…
www.lemonde.fr/…/amazon-affiche-des-pertes-record_4511921_1…
www.essentiel-sante-magazine.fr/…/succes-economie-sociale-s…
www.wedemain.fr/Un-Francais-sur-deux-est-un-eco-consommateu…

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Sûreté nucléaire de l'EPR de Flamanville : EDF navigue à vue

Sûreté nucléaire de l'EPR de Flamanville : EDF navigue à vue | Think outside the Box | Scoop.it

ANALYSE. Alors que l’EPR de Flamanville (Cotentin) est en construction depuis sept ans, EDF n’a toujours pas apporté de réponse satisfaisante à des questions fondamentales de sûreté nucléaire. A tel point que les experts officiels qualifient de « régression » un choix récent d’EDF pour la sûreté de l’EPR. Le temps commence à manquer à l’électricien, qui ne dispose plus que de quelques mois pour boucler la démonstration de sûreté de l’EPR.

 

Par Louis Germain et Martin Leers

 

Si l’EPR[1] de Flamanville n’en finit pas avec les surcoûts, retards et malfaçons, la conception même de la sûreté nucléaire du réacteur est, elle aussi, toujours en chantier. L’EPR est pourtant présenté par EDF comme un réacteur nucléaire « doté d’un niveau de protection très élevé ». Pour Areva, le concepteur et fournisseur de l’EPR de Flamanville, c’est « un réacteur d’une sûreté sans équivalent, extrêmement résistant aux incidents internes comme aux risques externes. »

L’expertise de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) donne un autre son de cloche.

Un rapport de l’IRSN, porté à la connaissance du public le 4 décembre dernier, explique qu’EDF a fait un choix technologique sur un équipement capital pour la sûreté du réacteur EPR qui « constitue une régression en termes de sûreté par rapport à la conception des réacteurs du parc en exploitation[2]. » Quelle est cette pièce importante pour la sûreté de l’EPR ?

Il s’agit de la soupape de sûreté du pressuriseur[3]. A l’image de la soupape d’une cocotte-minute qui permet de relâcher la pression pour éviter que la cocotte n’explose, la soupape de sûreté permet de relâcher la vapeur au cas où la pression devient trop importante dans le circuit primaire. Cette soupape se situe sur le pressuriseur, chargé de réguler la pression et la température du circuit primaire, qui contient le combustible nucléaire et où circule de l’eau pour le refroidir. Une surpression non maitrisée pourrait conduire à la rupture de la cuve, un accident majeur.

Inversement, une soupape de sûreté qui ne se refermerait pas et relâcherait en continu la vapeur, pourrait conduire en association avec d’autres dysfonctionnements, à la vidange du circuit primaire et à la fusion du cœur. Le directeur du service des centrales nucléaires de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Thomas Houdré nous confirme que le rôle de cette soupape est « d’éviter les accidents, d’éviter la rupture du circuit primaire et d’assurer le confinement des substances radioactives ».

Une des causes principales de l’accident nucléaire majeur de Three Mile Island (Etats-Unis) en mars 1979 provenait d’une vanne du pressuriseur qui ne s’était pas refermée. Dès le lancement du parc nucléaire français, des défaillances sur des soupapes de sûreté du pressuriseur ont mené à leur remplacement par des soupapes « en tandem » : une deuxième soupape en aval de la soupape de sûreté permet de fermer cette dernière si elle s’y refuse.


EDF demande une dérogation pour un élément clé de la sûreté de l’EPR

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L’accueil d’urgence des sans-abri débordé par la demande croissante de familles

L’accueil d’urgence des sans-abri débordé par la demande croissante de familles | Think outside the Box | Scoop.it
Les plateformes téléphoniques du « 115 » ne peuvent répondre aux appels, les centres d’hébergement sont inadaptés et saturés, mais les moyens ne suivent pas.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Une pétition contre le traité transatlantique a été rejetée par la Commission européenne

Une pétition contre le traité transatlantique a été rejetée par la Commission européenne | Think outside the Box | Scoop.it

Selon un collectif nommé «Stop TTIP», la pétition, rejetée ce jeudi, compte plus d’un million de signatures.

 


Plus d’un million de personnes ont signé une pétition à travers l’Europe pour s’opposer aux accords de libre-échange avec le Canada et celui en cours de négociations avec les Etats-Unis, mais la Commission européenne y a opposé une fin de non-recevoir, ont annoncé ce jeudi les organisateurs.

Le collectif « Stop TTIP », qui rassemble plus de 300 organisations dans 24 Etats membres, s’est vu refuser par la Commission le statut d’initiative citoyenne européenne. L’exécutif européen, qui a fait de ces négociations commerciales une priorité, ne soumettra donc pas de proposition législative pour soutenir cet appel. En réaction, « Stop TTIP » a saisi la Cour de justice européenne.

Quelles sont les craintes ?

La pétition, qui a rassemblé selon ses organisateurs « plus d’un million » de signatures au cours des deux derniers mois, appelle à mettre fin aux négociations pour un accord de libre-échange avec les Etats-Unis (TTIP) et à bloquer l’accord avec le Canada (CETA).

Parmi les craintes exprimées : la mise en place d’un mécanisme de protection des investissements (ISDS) qui pourrait permettre aux multinationales de contester devant des tribunaux d’arbitrage des politiques des gouvernements nationaux.

Ces accords donneraient « des pouvoirs inédits aux entreprises et menaceraient de fait la démocratie, l’état de droit, la protection de l’environnement et des consommateurs », estime le collectif.

« Les citoyens veulent avoir leur mot à dire et ils devraient l’avoir. Un million de personnes ont déjà dit ‘non merci’. Combien en faut-il de plus pour que Bruxelles nous entende ? », affirme Susan George, membre de « Stop TTIP ».

Le collectif prévoit « une intensification de ses mouvements de protestation dans les mois qui viennent », notamment une action devant le bâtiment de la Commission le 9 décembre, jour de l’anniversaire de son président, Jean-Claude Juncker.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L'huile d'olive, bienfait de la Méditerranée, va se faire rare

L'huile d'olive, bienfait de la Méditerranée, va se faire rare | Think outside the Box | Scoop.it

Des bouteilles d'huile d'olive et des morceaux de pain grillés en dégustation au pressoir de Cesare Buonamici, le 2 décembre 2014 à Fiesole, près de Florence, en Toscane Tiziana Fabi

 L'huile d'olive, cadeau des Dieux de la Méditerranée qui, assure la science, allonge la vie, va se faire rare cette année.
La récolte désastreuse des olives cette année en Italie, comme dans une grande partie du sud de l'Europe, menace non seulement la survie de certaines exploitations, mais aussi la possibilité d'en trouver à bon prix.

Les prix de gros de l'huile d'olive explosent, et les consommateurs à travers le monde vont certainement devoir payer plus pour ce produit de base du régime méditerranéen, dont les mérites sont vantés tant par les gourmets que les diététiciens.
En Italie, la Toscane et l'Ombrie, dont les collines hors du temps produisent une huile extra-vierge aux arômes subtils, sont particulièrement touchées par les conséquences du temps exécrable qui a dominé cet été.
En Espagne, d'où était sortie l'année dernière la moitié de l'huile d'olive produite dans le monde, c'est un cocktail de sécheresse et de bactéries qui risque de diviser la production par deux cette année.
Dans le sud de l'Italie, c'est une autre bactérie arrivée d'Amérique du Sud qui ravage les oliveraies.
- La mouche de l'olive -

Dans le coeur de l'Italie, où certaines huiles proposées dans des bouteilles de luxe sont examinées comme de bons vins par les connaisseurs, c'est la mouche de l'olive qui compromet la récolte.
A Fiesole, en Toscane, le pressoir sophistiqué de Cesare Buonamici devrait tourner à plein régime jusqu'à Noël. Mais les installations sont au repos, faute d'olives à presser.
"Notre production a été divisée par deux", explique cet ancien ingénieur.
Selon le Conseil international de l'olive, les prix de gros des olives ont déjà grimpé de 37% depuis 2013, mais M. Buonamici estime que la hausse des prix de l'huile pour les consommateurs pourrait dépasser les 60%.
La situation est la même un peu plus au sud, dans l'exploitation de vin et d'olives de Tenuta Ronci, au nord de Rome.
"C'est toute l'huile qui nous reste, et elle date de l'année dernière", explique Federico Leszczynski, en montrant avec amertume une bouteille déjà entamée, en ce matin d'hiver brumeux.
"Cette année, nous n'avons pas produit une seule bouteille", ajoute-t-il.
M. Leszczynski est l'agronome de l'exploitation, qui compte quelque 1.700 arbres sur quatre hectares et peut, les bonnes années, produire jusqu'à 10.000 bouteilles de 50 cl d'une huile extra-vierge vendue 8 euros chacune.
"On parle d'une baisse de 35% de la production à travers l'Italie. Je pense que c'est optimiste. Dans cette région, cela va atteindre 70 à 80%", assure-t-il à l'AFP.
"Et dans notre cas ce sera 100%. Nous avons pris la décision de ne pas produire d'huile cette année parce que la quantité d'olives utilisables sur les arbres était si faible que cela ne valait pas le coup de les cueillir", raconte-t-il.
La mouche de l'olive est très sensible au climat. Dans le centre de l'Italie, une combinaison d'hivers froids et d'étés très chauds permet d'empêcher son développement.
- Une huile rance -

Mais cet été, les températures dignes du nord de l'Europe et les fortes pluies ont favorisé le cycle de reproduction de l'insecte, qui pond ses oeufs sous la peau des olives.
"Dans certains cas, l'huile est rance. Même un non-expert s'en rendra vite compte", explique l'agronome, qui assure que malheureusement, il n'y avait pas grand-chose à faire.
"Au lieu de trois générations, nous en avons eu cinq cette année, toutes aussi agressives les unes que les autres, et toutes aussi dangereuses pour les fruits", explique-t-il.
"Il aurait fallu de nombreux traitements, cela aurait coûté très cher, cela aurait été mauvais pour l'environnement et cela aurait pu laisser des traces dans le produit final", ajoute-t-il.
Mais la situation n'est pas catastrophique pour tout le monde. La production d'olives a été très bonne cette année en Grèce et en Tunisie, où les producteurs espèrent pouvoir en profiter pour saisir une part du marché de l'huile haut de gamme.
Et la hausse record des prix incite aussi à planter dans des zones où l'olive n'est pas une tradition ancestrale. Selon de nombreux experts du secteur, l'Australie a tous les atouts pour devenir un géant de l'olive.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

À Londres, crash évité de justesse entre un drone et un Airbus A320

À Londres, crash évité de justesse entre un drone et un Airbus A320 | Think outside the Box | Scoop.it

Pour lee syndicat britannique des pilotes de ligne BALPA, les drones entrant dans l'espace aérien des avions de ligne ou de fret doivent être pilotés uniquement par les personnes disposant d'une formation équivalente à celle des pilotes.

 

D'après un rapport officiel relayé par le Sunday Times, les deux appareils ont failli entré en collision à l'aéroport d'Heathrow à 213 mètres d'altitude. La question d'une réglementation de l'utilisation des drones domestiques est posée.

 

La voie des airs deviendrait-elle particulièrement dangereuse? Le 22 juillet, un Airbus A320 a failli entrer en collision avec un drone à l'aéroport londonien d'Heathrow, d'après un rapport officiel relayé par le Sunday Times, dimanche 7 décembre. L'incident entre l'appareil et l'avion moyen-courrier pouvant transporter jusqu'à 180 passagers s'est produit à 213 mètres d'altitude, d'après des extraits du document. Le rapport officiel complet sera publié vendredi 12 décembre, précise l'hebdomadaire britannique.

 Un syndicat britannique des pilotes de ligne réclame des restrictions

La question de l'utilisation des drones domestiques est posée, alors que tout le monde peut s'acheter librement ce type d'appareil dans les commerces. Selon l'association des vendeurs de matériels électroniques, certains modèles ne coûtent que 38 euros au Royaume-Uni

Dans ce sens, le syndicat britannique des pilotes de ligne BALPA a demandé une réglementation renforcé sur leur utilisation. Il estime que les drones entrant dans l'espace aérien des avions de ligne ou de fret doivent être pilotés uniquement par les personnes disposant d'une formation équivalente à celle des pilotes.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le BYOD, une fausse bonne idée

Le BYOD, une fausse bonne idée | Think outside the Box | Scoop.it

Et si le retard de la France en matière de BYOD était une bonne nouvelle ?

Cet acronyme a eu son heure de gloire : BYOD, de l’expression américaine « bring your own device » est devenu un terme usuel et planétaire. Toute la planète ? Non, la France semble faire de la résistance dans ce domaine et le pays a été régulièrement pointé du doigt ces deux dernières années parce qu’il serait « en retard » (voir le billet d’humeur de MID e-news de décembre 2012). Selon Forrester, seules 15% des entreprises françaises avait ainsi une politique « BYOD » début 2014.
Concrètement, ce retard paraît très relatif : le cap des 50% des salariés français qui utilisent leurs propres terminaux (PC, smartphones, tablettes, etc.) à des fins professionnelles a été franchi cette année. Pourquoi parler de retard, alors ? Tout d’abord parce que cette proportion dépasse 70% dans un pays comme les Etats-Unis et est d’environ 60% en Russie, au Brésil, en Inde ou en Chine.
Dans un premier temps, le retard français a été expliqué par la réticence supposée des entreprises et de leur DSI par rapport au BYOD : intégrer des terminaux dans les systèmes d’information était trop complexe, générait des problèmes de sécurité et de confidentialité, sans compter que les applications métiers se voyaient souvent reprocher de ne pas être au niveau des terminaux de la mobilité.
Une autre explication se fait jour aujourd’hui : les entreprises françaises ne souhaitent pas promouvoir davantage le BYOD afin de « contraindre » leur salariés – ou une partie d’entre – à « décrocher » du travail. En d’autres termes, il est important d’empêcher les Français d’utiliser tout le temps leurs « devices » pour travailler car, sinon, ils ne déconnectent jamais.
La preuve ? Une étude vient d’être publiée ce début décembre 2014 (OpinionWay/Restlet, « Les Français et les objets connectés ») : 52% des Français ne peuvent plus se passer d’Internet plus que quelques heures.
De ce point de vue, le léger retard de la France sur le BYOD est plutôt une bonne nouvelle.

MID e-news

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Sarkozy sème le doute au sein même de l'UMP

Sarkozy sème le doute au sein même de l'UMP | Think outside the Box | Scoop.it

Nicolas Sarkozy devant le siège de l'UMP


Quand les micros sont coupés, on parle de lui comme d'un président "qui ne parvient pas à se faire respecter", un "fou furieux" dont le "logiciel est dépassé".

 

Mais où est passée l’autorité impérieuse de Nicolas Sarkozy? "On dirait un professeur débordé qui ne parvient pas à se faire respecter, au point de piquer des colères déplacées". Les dirigeants de l’UMP ont quasiment tous recours à la comparaison peu flatteuse du "maître qui ne parvient plus à maîtriser ni les autres ni ses nerfs". Chacun vous rapporte, avec effarement, le dernier bureau politique du parti où, "fou furieux, des absences, des multiples retards, le corps et le visage tourmentés de tics, il a fini par péter les plombs". L’ancien président est sorti de ses gonds, c’est le cas de le dire, pour une porte mal huilée qui grinçait à chaque entrée d’un des très nombreux retardataires : "la première fois il s’est crispé, la seconde il s’est décomposé, la troisième il a explosé : il y en a marre…"

L’ancien président peut en avoir assez: il ne fait plus peur. Comme s’il était un roi déchu, on ne l’écoute guère, on lui obéit mal quand on ne lui désobéit pas carrément. Alors qu’il a si longtemps impressionné et régné  par sa vista, son tempérament autoritaire sinon tyrannique, sa séduction et son bagou de bateleur, le charme parait rompu. Derrière son dos, on ricane. Parfois devant. On tient tête, quand hier on courbait la nuque.

Les anciens, et anciennes en particulier, telles Rachida Dati et Nadine Morano, refusent ses oukases et bravent ses colères en l’invitant "à se calmer" comme s’il était un petit enfant qu’il faut encore moucher. Xavier Bertrand n’est plus seul à lui dire les yeux dans les yeux qu’il ne sera "plus jamais son serviteur". François Fillon qui pliait toujours les genoux devant lui a désormais la jambe et la parole raides !

Il ne récompense que ceux qui lui résistent

Alain Juppé, qui craignait sa virile brutalité, s’en accommode désormais, et la décrit comme une faiblesse et non comme une force. Bruno Le Maire qui faisait devant lui le complexe de l’énarque bien né, n’hésite plus à lui dire "non" en face. Comme l’a fait Nathalie Kosciusko-Morizet qui a obtenu ce qu’elle voulait en titre et prérogatives après deux jours de bouderie. Chacun a retenu la leçon: "Sarkozy ne récompense que ceux qui lui résistent". Alors, les rebelles sont partout…

Car les jeunes aussi font de la résistance. "On ne lui doit rien, confient-ils (en off tout de même pour ménager l’avenir…). On a été élu sans lui, ou plutôt malgré lui!". La percée de Bruno le Maire comme symbole de la rénovation les a marqués, de même que le succès sondagier de Alain Juppé. Si Nicolas Sarkozy se baladait dans les cotes de popularité ce serait sans doute une autre histoire. Mais son entrée dans l’atmosphère politique lui a au contraire fait perdre des points. Il recule, mais pas Marine Le Pen !

Il devait tout casser… Il a déçu. Certes, il a gagné la présidence de l’UMP, mais petitement. Sans avancer de propositions neuves. Sans paraître avoir mûri, ni tiré quelque leçon que ce soit de son échec. "Quand il vous reçoit, vous raconte-t-on, il commence par 5 minutes de compliments, puis il ne parle que de lui". Les représentants des professions libérales qu’il a reçus en sont encore tout ébaudis: "il nous a fait la leçon pendant trois quarts d’heure, à notre âge…" Sort-on jamais de l’égotisme ?

"On ignore ce que pense le chef"

Qu’il persiste en ses "prêches au trésor", en particulier au Qatar n’arrange rien, alors que Juppé et Le Maire ont fait savoir leur désaccord éthique. La peur de l’argent sale rode, de même que celle des juges dont chacun se demande quand ils vont hanter de nouveau le siège de l’UMP. Mais pour couronner le tout, l’incertitude idéologique règne. "On ignore ce que «le chef» pense vraiment sur quelque sujet que ce soit" vous confient les élus UMP.

Ce qui est gênant, car en principe doit être échafaudé d’ici le congrès de début février un socle commun de dix convictions partagées par tous les leaders et que reprendraient les candidats aux cantonales. "Sur le mariage pour tous ? Sur l’Europe ? Sur le social? Quelles idées Nicolas Sarkozy a-t-il avancées qu’on puisse avoir en partage?" Personne ne sait, mais pire, beaucoup doutent que les novations puissent venir de lui. "Son logiciel est dépassé, vous assure-t-on. Il appartient à la fin du XXème siècle. Son obsolescence est programmée". Mon Dieu, gardez-moi de mes amis… 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le procés Xynthia n’est pas le procès des maires mais celui d’un système

Le procés Xynthia n’est pas le procès des maires mais celui d’un système | Think outside the Box | Scoop.it

René Marratier, ancien maire de la Faute-sur-Mer, René Marratier, un des prévenus au procès des Sables-d'Olonne.


C’est la dissimulation des risques qui a été sanctionnée et l’échec de la démocratie locale qui est pointée dans le jugement.

Chercher à mobiliser les maires de France au soutien de la cause de René Marratier ancien maire de la Faute-sur-Mer est une erreur et une faute qui ne sont pas sans conséquences.

C’est d’abord une erreur. La communication faite en quelques mots par les médias sur les raisons de la lourde condamnation qui s’est abattue sur l’ancien maire de la Faute-sur-Mer, sa première adjointe, son fils et la société d’un autre adjoint est totalement inexacte.

 
 

Il suffit de lire le long jugement de 316 pages, très motivé, pour comprendre que le tribunal a voulu sanctionner non pas tant la délivrance de permis de construire illégaux, même si c’est un des motifs de la condamnation, que le refus systématique, persistant et parfaitement volontaire du petit groupe qui dirigeait la Faute-sur-Mer de prendre en compte un risque mortel identifié depuis 10 ans au moins et surtout d’en informer la population pour qu’elle puisse prendre des précautions.

Le refus d’organiser des réunions d’information, de distribuer massivement les brochures préparées par la préfecture, de mettre en place un plan de sauvegarde permettant d’agir en cas de risque, de placer des repères de crue, de faire bénéficier les habitants de diagnostics de vulnérabilité, a été sanctionné en même temps que l’opposition constante aux services de l’État pour mettre en place un plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) et le retard organisé dans le renforcement des digues.

Sérieusement, beaucoup de maires de France et de Navarre estiment-ils être dans une situation comparable ? S’y est ajoutée une gestion incompréhensible de l’alerte rouge ou plutôt l’absence totale de gestion de cette alerte météo qui était pourtant la première du genre.

Sérieusement, quel maire de France aurait-il eu un comportement consistant à ne pas aller chercher les fax d’alerte reçus en mairie, à ne pas répondre à des alertes téléphoniques de la préfecture, à ne rien préparer pour accueillir le cas échéant des sinistrés, à ne pas se préoccuper de la montée potentielle des eaux, à ne prendre aucun contact avec ceux qui étaient chargés de surveiller la digue alors qu’il connaissait son état déplorable, et à préférer aller festoyer avec des amis le soir du drame, rentrer chez lui sans même aller regarder le niveau de l’eau et s’abstenir de chercher les dernières informations météo ? Franchement, qui a jamais rencontré un tel comportement ?

Quant à madame Babin, première adjointe chargée de l’urbanisme, femme extrêmement intelligente, qui cumulait les fonctions de propriétaire de terrains sur lesquels se sont édifiés plus de 250 maisons en l’espace de 20 ans, lotisseuse, responsable de l’agence immobilière qui faisait les transactions puis louait certaines maisons, elle était évidemment en conflit d’intérêts, ce que souligne le tribunal en faisant le décompte des millions d’euros que cette situation lui a rapportés, refusant même de répondre à la question du gain qu’elle avait retiré de ces opérations.

Dès lors, comment considérer qu’une telle situation concerne tous les maires de France ? Quant à vouloir rejeter la faute sur l’Etat, c’est une stratégie de la défense qui n’a pas tenu. Certes, des fautes ont été commises, reconnues par le tribunal en ce qui concerne le contenu du PPRI et l’instruction des permis. Mais, pour qu’il y ait un homicide involontaire, il faut une faute caractérisée non établie ici. Et ces fautes n’excusaient en rien l’attitude du maire seul responsable de la délivrance des permis de construire.

En revanche, comme l’a jugé le tribunal, il était caricatural de prétendre à une faute dans la gestion puisque les exigences de l’Etat ont été constamment rejetées par les élus.

C’est une erreur, mais c’est surtout une faute à bien des égards. Le tribunal a, a contrario, souligné l’importance et la valeur de la fonction d’élu local ainsi que la confiance légitime que les habitants devaient avoir dans leurs représentants locaux. C’est la dissimulation des risques qui a été sanctionnée et l’échec de la démocratie locale, dans ces circonstances très particulières, qui est pointée dans le jugement.

Estimer que ce comportement est la loi du genre est donc d’une extrême gravité et va directement à l’encontre du jugement du tribunal qui précisément, parce que ce n’est pas la loi du genre, punit les élus. C’est une seconde faute en ce que ce comportement de type corporatiste ne fait qu’accréditer l’idée qu’il existerait une «classe politique» au-dessus des lois ou tout au moins qui devrait être impunie parce qu’elle n’est pas soumise aux mêmes règles que les autres citoyens.

Ce message est déjà très fort dans la classe politique nationale. L’étendre aux élus locaux est d’une extrême gravité sur le plan démocratique alors même que l’immense majorité des élus locaux sont des hommes et des femmes issus de la société civile, qui se donnent pleinement à leurs fonctions, et qui sont un des moyens dont la démocratie française dispose pour réhabiliter le politique.

Faire d’un cas de très mauvaise école un modèle à défendre serait dramatique. Cela équivaudrait à faire savoir à tous nos concitoyens que les victimes de fautes pénales commises par des élus ne peuvent jamais être reconnues comme telles parce que l’auteur de l’infraction est un élu.

Enfin, le «parfum» politicien qui a entouré ce procès en raison de l’appartenance politique du maire et son soutien par de «grands élus» UMP est détestable comme l’est la critique systématique des juges. Ce jugement est frappé d’appel. Les magistrats de la cour d’appel de Poitiers rendront leur arrêt avec le même sérieux et la même impartialité que ceux des magistrats des Sables d’Olonne, n’en déplaise à ceux qui considèrent que la fonction politique ne confère que des droits et aucun devoir.

Corinne LEPAGE Euro députée
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L'Etat Islamique appelle à "faire exploser la France"

L'Etat Islamique appelle à "faire exploser la France" | Think outside the Box | Scoop.it

Dans une vidéo publiée sur Youtube ce vendredi, un groupe de djihadistes armés, dont certains sont apparus cagoulés, ont appelé leurs partisans à s'en prendre aux intérêts de la France.

"Si vous n'êtes pas capables de nous rejoindre, tapez-les d'où vous êtes", explique l'un d'entre eux, qui appelle notamment à prendre exemple sur Mohamed Merah : "Ne les laissez pas vivre en paix. Faîtes exploser la France. Explosez leur tête que ce soit avec une pierre ou quoi que ce soit si vous n'arrivez pas à vous procurer un pistolet".

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Quitter le RSI c’est possible la preuve !

Effectivement vous pouvez quitter le RSI dès aujourd’hui ! Il existe des alternatives contre ce régime social qui abuse grossièrement des indépendants et je vais vous présenter dans cet article, la solution que j’ai choisi.

 

Mais avant cela, voici en détail ce qui se passe en ce moment contre le RSI (Régime Social des Indépendants).

 

M6 Zone Interdite sur « l’administration qui nous rend fou » et sur le RSI.

 

Le dimanche 14 décembre, l’émission Zone Interdite sur M6 a diffusé une émission sur le thème de l’administration français et notamment sur le RSI.

Durant le reportage, nous avons pu apprendre que :

L’origine du RSI était la fusion de la sécurité sociale, caisse de retraite et l’URSSAF pour les indépendants.

Lors de cette fusion, il y a des cotisations farfelues, injustifiées, des pertes de dossiers. De ce fait, le RSI relance ses bénéficiaires afin de régulariser leur situation (qui avaient déjà payé à l’époque).

On a découvert également, une centrale d’appel (sous-traitance) qui avait accès à nos données privées. Pourquoi ?

Car le centre d’appel du RSI est très vite saturé par le manque de personnels. C ‘est pour cette raison qu’ils font appel à un sous-traitant qui a pour intérêt d’être rentable ; pas plus de 3,30 minutes par personne. Le RSI paye ce sous-traitant au nombre d’appel effectué.

Lors du reportage de l’émission Zone Interdite on a pu apprendre également que pour que votre dossier soit traité dans les 48 heures, qu’il faut les menacer : soit se suicider, soit porter plainte.

 

 

Pour finir, voici un extrait de ce reportage sur le RSI – Zone Interdit M6 du 14 décembre 2014

 

Comment j’ai réussi à quitter le RSI tout en restant indépendant ?

 

Effectivement, j’ai réussi à quitter le RSI et je suis toujours indépendant. Mais comment j’ai fais ? Voici mon histoire.

Tout a commencé en février 2014 lors de ma participation à l’espace web de Brioude où j’ai rencontré Anne Bernadi qui m’a confié qu’elle était sous le statut d’entrepreneur salarié.

Elle m’a expliqué comment fonctionnait ce statut et comment je devais faire si je souhaitais changer pour ce statut.

Le statut entrepreneur salarié est délivré par des sociétés de portage salarial ou des coopératives. Pour l’obtenir, il suffit de s’inscrire auprès de ces sociétés afin de participer à la réunion d’information.

Après quelques semaines de réflexion, je me suis enfin lancé vers ce nouveau statut. J’ai assisté à la réunion d’information d’Appuy Créateur qui se trouve à Clermont-Ferrand (Auvergne) et dès le 1er juin 2014 je suis devenu entrepreneur salarié.

 

Fini pour moi l’Auto-entreprise, l’URSSAF et le RSI !

 

Comment fonctionne le statut d’entrepreneur salarié ?

 

J’ai choisi d’utiliser ce statut d’entrepreneur salarié pour sa simplicité dans son fonctionnement et pourquoi ?

Ce statut me permet de travailler à 100% sur mon activité et de cotiser en même temps pour ma retraite, ma sécurité sociale et au cas où mon chômage. Effectivement, grâce à ce statut je retrouve mes droits sociaux comme un salarié.

De plus, je ne suis pas un expert en administration. Cela n’est pas grave, car c’est Appuy Créateur qui s’occupe de la partie comptabilité et fiscalité de mon entreprise.

Ce statut me permet désormais de facturer en HT et donc d’appliquer la TVA sur mes factures et cela change tout ! Pourquoi ?

Même si pour moi le statut Auto-entrepreneur est un bon moyen pour commencer, mais malheureusement, il a ouvert la porte à du low-cost, du pas cher et donc une mauvaise image dans la profession des graphistes et pas seulement.

Depuis que j’ai changé de statut mon activité a progressé ce qui me permet de bien finir l’année 2014.

On me pose souvent la question quand je parle de ce nouveau statut, « est-ce que je paye plus de charge depuis que j’ai changé de statut ? ».

La réponse est oui. Aujourd’hui, je paye des charges mais je cotise pour mes droits sociaux (sécu, chômage, retraite) ce que le statut d’Auto-entrepreneur ne permet pas.

Pour finir, grâce à ce statut d’entrepreneur salarié, je ne dépends plus du RSI, ni de l’URSSAF et franchement rien que pour cela, ça vaut le coup de changer de statut.

Si vous le souhaitez, je peux vous préparer un article plus complet sur le statut entrepreneur salarié. N’hésitez pas non plus à poser vos questions en commentaire.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

1.457,52 euros bruts: le Smic au 1er janvier 2015

1.457,52 euros bruts: le Smic au 1er janvier 2015 | Think outside the Box | Scoop.it

Le gouvernement avait annoncé début décembre qu'il n'accorderait pas de "coup de pouce" au Smic, suivant les préconisations du groupe d'experts chargé de le conseiller.

 


C'est confirmé. Conformément aux attentes et à l'estimation de Force ouvrière publiée mercredi, le Smic augmentera de 0,8% au 1er janvier passant de 9,53 à 9,61 euros bruts de l'heure, sans coup de pouce, a annoncé jeudi 18 décembre le ministère du Travail dans un communiqué. Un smicard touchera donc 1.457,52 euros bruts mensuels, soit une hausse de 12,14 euros par rapport à 2014.

Revalorisation sans coup de pouce

Pour rappel la revalorisation mécanique du Smic est calculée en fonction de deux critères. D'abord, l'indice des prix à la consommation hors tabac pour les 20% des ménages aux revenus les plus faibles: +0,2% entre novembre 2013 et novembre 2014. Deuxièmement, la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier et employés (SHBOE): +0,6% entre septembre 2013 et septembre 2014.

Le gouvernement avait annoncé début décembre qu'il n'accorderait pas de "coup de pouce" au Smic, suivant les préconisations du groupe d'experts chargé de le conseiller. Le dernier en date - qui s'apparente d'ailleurs plutôt à une avance qu'à un coup de pouce - remonte à juillet 2012. Au lendemain de l'élection de François Hollande, le salaire minimum avait été revalorisé de 2%, au lieu de 1,4%.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les Etats-Unis annoncent un rapprochement historique avec Cuba

Les Etats-Unis annoncent un rapprochement historique avec Cuba | Think outside the Box | Scoop.it
Washington et La Havane vont annoncer un rapprochement historique dans leurs relations, ce mercredi. Les deux pays voisins n'ont plus de relations diplomatiques officielles depuis 1961.

Le président Barack Obama s'apprête à annoncer un tournant historique dans les relations entre les Etats-Unis et le régime communiste de Cuba après la libération d'Alan Gross, un Américain détenu depuis 5 ans à La Havane.

Rétablissement des relations diplomatiques

Barack Obama devait s'exprimer à midi, heure de Washington, (18 heures françaises) depuis la Maison Blanche. Son homologue cubain, Raul Castro, devait prendre la parole à la même heure et faire "une annonce importante" selon la télévision locale qui a interrompu la programmation habituelle pour lire un bref communiqué. L'allocution sera diffusée simultanément par tous les médias cubains.

Selon un responsable américain, les Etats-Unis vont notamment annoncer le rétablissement de leurs relations diplomatiques avec Cuba et alléger leurs sanctions. Le président cubain Raul Castro et Barack Obama se sont parlés au téléphone mardi, a par ailleurs indiqué ce responsable.

Allègement des restrictions

Quelques instants auparavant, avant même l'annonce officielle, un sénateur démocrate avait affirmé que les Etats-Unis vont alléger les restrictions sur le commerce et les voyages avec l'île.

"Ouvrir la porte avec Cuba pour le commerce, les voyages et l'échange d'idées va conduire à des changements positifs à Cuba, que notre politique d'exclusion n'a pas réussi à produire depuis plus de 50 ans", a déclaré dans un communiqué le sénateur Richard Durbin, numéro deux du Sénat et proche du président américain.

Les Etats-Unis et Cuba, séparés seulement par les 150 kilomètres du détroit de Floride, n'ont plus de relations diplomatiques officielles depuis 1961, mais disposent chacun d'une section d'intérêts qui fait office d'ambassade. Washington impose un embargo commercial à La Havane depuis 1962.

>> Plus d'informations à venir sur BFMTV.com

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Big Bang a-t-il créé un univers parallèle où le temps recule?

Le Big Bang a-t-il créé un univers parallèle où le temps recule? | Think outside the Box | Scoop.it

Le temps peut-il aller à reculons? C’est la théorie d’une nouvelle étude, «Identification of a Gravitational Arrow of Time», menée par des scientifiques britanniques et publiée dans la revue spécialisée Physical Review Letters.

Julian Barbour de l'université d'Oxford au Royaume-Uni et ses collègues physiciens expliquent que lors du Big Bang, deux univers auraient été créés. L’un avançant dans le temps (le nôtre) et l’autre allant en sens inverse.

Cette théorie va à l’encontre de la conception actuelle de «flèche du temps», introduite par Arthur Eddington en 1927, qui explique que le temps nous semble s’écouler toujours dans la même direction. «Si (les deux univers) étaient suffisamment complexes, il pourrait exister des deux côtés des observateurs qui percevraient le temps dans des directions opposées, explique Julian Barbour au Scientific American. Des êtres intelligents (dans l’autre branche) considéreraient que nous vivons dans leur passé reculé.»

Les chercheurs expliquent qu’il n’existe actuellement aucune preuve scientifique qu’un univers miroir n’ait pu être créé en même temps que le nôtre, arguant que les lois physiques actuellement connues fonctionnent quel que soit le sens du temps. «Cela ouvre la voie à une approche complètement nouvelle d’un problème fondamental, la nature de la flèche du temps», ajoute Julian Barbour. «Nous sommes en train d’étudier un nouvel aspect de la gravitation de Newton, qui n’avait pas été étudié auparavant. Qui sait ce qui pourra sortir de cette recherche?».

C'est la théorie de scientifiques britanniques...
Jacques Le Bris's insight:

Question à 20 minutes :

Existe-t-il un -20 minutes écrit à l'envers ?

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les turbulences du marché du pétrole font chuter Wall Street

Les turbulences du marché du pétrole font chuter Wall Street | Think outside the Box | Scoop.it
La semaine noire sur les marchés financiers s'est achevée par une journée noire à Wall Street, vendredi 12 décembre. Le Dow Jones a clôturé à moins 1,79 % et le Nasdaq a perdu 1,16 % en raison des craintes des investisseurs face à la chute des cours du baril de pétrole.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones a perdu 3,7%, soit son recul hebdomadaire le plus marqué depuis novembre 2011. Le S&P 500, indice boursier des 500 grandes sociétés cotées sur les bourses américaines, a connu sa « pire semaine depuis mai 2012 », avec un recul de 3,52 %, selon Howard Silverblatt, de S&P Dow Jones Indices. La volatilité, mesurée par l'indice VIX, dit « indice de la peur », s'est affichée en nette hausse (4,98 %) à des niveaux élevés (21,08).

>> Lire : Trois graphiques pour comprendre la baisse des cours du pétrole

LE PÉTROLE AU PLUS BAS DEPUIS PLUS DE 5 ANS

Vendredi, les prix du brut cotés à New York sous l'indice WPI ont trébuché sous les 58 dollars, des niveaux plus vus depuis cinq ans et demi. Les prix du pétrole ont été divisés par près de deux en cinq mois en raison du déséquilibre entre une offre abondante et une demande atone. Ce plongeon de l'or noir est surtout considéré comme étant symptomatique d'une conjoncture mondiale déprimée, plombée par le ralentissement constaté aussi bien en Chine que dans la zone euro.

Si la perspective d'un baril de brut, et donc par ricochet d'un carburant moins cher, laisse entrevoir une consommation des ménages plus dynamique, la crainte de l'impact d'un choc trop important sur le secteur de l'énergie fait trembler les investisseurs. Les grandes majors pétrolières, comme ExxonMobil, Chevron et ConocoPhillips, déjà en net recul depuis l'été, ont perdu encore, respectivement, 2,91 % à 86,60 dollars, 2,41 % à 102,38 dollars et 1,82 % à 62,45 dollars. Plombé par cet environnement morose, le groupe de services pétroliers Halliburton (-0,78 % à 37,93 dollars) a annoncé qu'il allait licencier 1,25 % de ses effectifs.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/argent/article/2014/12/13/les-turbulences-du-marche-du-petrole-font-chuter-wall-street_4539968_1657007.html#ZYmgbOhSAc8Vo5Mx.99
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La cuisine anti-gaspi reconnue au niveau national

La cuisine anti-gaspi reconnue au niveau national | Think outside the Box | Scoop.it


La cuisine anti-gaspi en escale à Saint-Pons.


 

Trifyl vient d'être nominé parmi les 26 meilleures campagnes de communication publique par Cap'Com animant le réseau des 25 000 professionnels de la communication publique et territoriale. Le résultat sera proclamé ce soir lors du 26e forum de la communication publique et territoriale à Metz. Trifyl a été retenu dans le dernier carré de la catégorie «Faire évoluer les comportements – développement durable». C'est la campagne sur le gaspillage alimentaire, avec la cuisine anti-gaspi qui a retenu l'attention.

Vous avez peut-être vu la cuisine mobile sur les marchés, dans les galeries marchandes, remarquée lors d'une fête locale. Tarn, Haute-Garonne et Hérault, elle a sillonné tout le territoire de Trifyl… Aujourd'hui elle est même dupliquée par des collectivités adhérentes pour toucher un public encore plus large. Si avec son look rétro, ses couleurs vintage et son côté interactif, la cuisine anti-gaspi a rencontré un réel succès auprès du grand public, elle a aussi séduit le jury de professionnels du réseau Cap'Com.

L'organisme l'a retenue parmi 178 dossiers pour figurer dans le quartet de tête de la catégorie consacrée au développement durable. Cette catégorie distingue «une stratégie ou plan de communication, un support ou une action spécifique visant à faire évoluer les comportements individuels ou collectifs des citoyens, des usagers, dans des domaines tels que le tri des déchets, l'environnement, la nutrition, la santé, la mobilité…».

D'ores et déjà, près de 3500 personnes ont déjà été sensibilisées à la question du gaspillage alimentaire grâce à cette cuisine made in Trifyl.

Son rôle, au-delà de la valorisation des déchets ménagers, consiste aussi à contribuer à la diminution de la quantité de ces déchets. Le jury final de Cap'com, présidé par l'ancienne ministre de l'Ecologie Corinne Lepage, va se réunir prochainement à l'Assemblée Nationale pour désigner les vainqueurs dans chaque catégorie.

Si le résultat sera proclamé ce soir, le succès public de cette opération constitue d'ores et déjà une belle récompense !

La Dépêche

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les impôts des retraités vont augmenter ! Découvrez comment ?

Les impôts des retraités vont augmenter ! Découvrez comment ? | Think outside the Box | Scoop.it

Ce matin, la radio RTL a annoncé que les retraités aisés (sic) ceux qui ont une pension supérieure à 1400€ vont payer plus d’impôts pour financer la prime exceptionnelle de 40€ accordée aux retraités modestes. Pourtant Manuel Valls a annoncé mardi que ce coût serait intégralement financé par les 50 milliards d’économies prévues sur les dépenses publiques! D’autre part, croyez-vous qu’avec 1400€ de retraite on est aisé? C’est se moquer du monde? Un salarié qui gagne 1400€ n’est pas aisé que l’on sache? Alors encore une fois, si cette mesure se confirme, les retraités après la cafouillage sur le gel des retraites sont pris soit pour des vaches à lait soit pour des imbéciles. Découvrez comment le gouvernement veut augmenter les impôts des retraités: 

Monsieur Valls se prend peut-être pour Robin des Bois: il veut prendre aux riches pour donner aux pauvres. Mais un retraité qui touche une pension de 1400€ par mois n’est ni riche, ni aisé, ni privilégié! Si cette mesure devient réalité alors encore une fois, Monsieur Valls n’aura pas dit la vérité sur le financement des 40€ de prime et de relèvement du minimum vieillesse. Ce sera aussi une attaque directe contre des millions de retraités qui n’ont rien demandé! Déjà les retraites supérieures à 1200€ sont gelées pendant 18 mois jusqu’en octobre 2015, et si en plus, les impôts augmentent, alors c’est la double peine ! Mais Monsieur Valls n’a t-il pas proclamé vouloir soigner le “trop plein fiscal”? Alors pourquoi les retraités seraient les seules catégories de français à voir leurs impôts augmenter? 

Le gouvernement veut augmenter la CSG (contribution sociale de solidarité) pour les retraités. Actuellement son taux est de 6,6% au lieu de 7,5% pour les salariés et les actifs. Pour faire payer les retraités qui ont une pension supérieure à 1400€, le gouvernement va prendre en compte la déclaration du revenu fiscal de référence avant les déductions fiscales. Et cela change tout, vous prenez comme référence le revenu brut sans les déductions. Pour information, les retraités qui touchent le minimum vieillesse ne paye pas la CSG. Et ceux dont l’impôt sur le revenu est inférieur à 61€ acquittent la CSG mais à un taux préférentiel de 3,8%. 

Certains syndicats annoncent pour le 30 septembre des manifestations de retraités. Mais les retraités n’ont pas l’habitude de marcher dans les rues avec des banderoles et des slogans. Pour manifester notre colère, soyons un peu imaginatifs, bloquer les rues ne sert à rien. Organisons plutôt des grèves des achats, de la garde des petits-enfants ou du bénévolat.

Nous avons les moyens de nous faire entendre !

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

▶ Le traité transatlantique (TAFTA) expliqué en quelques minutes

▶ Le traité transatlantique (TAFTA) expliqué en quelques minutes | Think outside the Box | Scoop.it
Ajoutée le 30 sept. 2014

Plus d'information : http://www.collectifstoptafta.org

Un vaste accord de libre-échange est en cours de négociation entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Négocié en toute opacité, celui-ci comporterait de nombreux dangers pour les normes sociales, environnementales et sanitaires. Il représente aussi une menace démocratique dans la mesure où il permettrait aux multinationales de poursuivre les Etats devant des tribunaux d'arbitrage privé. Cette vidéo fait état des menaces que représente le projet de traité transatlantique (TAFTA).

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Collectif Stop TAFTA - Non au Grand Marché Transatlantique

Collectif Stop TAFTA - Non au Grand Marché Transatlantique | Think outside the Box | Scoop.it
Site du collectif national unitaire stop TAFTA - Non au Grand Marché Transatlantique.


Objet :

Nous appelons les institutions de l'Union européenne et de ses pays membres à arrêter les négociations avec les Etats-Unis sur le Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP ou TAFTA) et à ne pas ratifier l'Accord Economique et Commercial Global (CETA) avec le Canada.

Principaux objectifs :

Nous souhaitons empêcher que soient conclus les accords TTIP/TAFTA et CETA car ils contiennent plusieurs points critiques tels que le règlement de conflits investisseurs-Etats et de règles sur la coopération réglementaire qui constituent une menace pour la démocratie et l’Etat de droit. Nous souhaitons empêcher que les droits au travail, les normes sociales, environnementales, de protection de la vie privée et des consommateurs soient abaissées et que les services publics (tels que ceux liés à l'eau) et le patrimoine culturel soient dérégulés dans le cadre de négociations non transparentes. Nous soutenons une politique commerciale et d'investissement alternative au sein de l'UE.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

En Californie, les manifestations contre les bavures policières dégénèrent

En Californie, les manifestations contre les bavures policières dégénèrent | Think outside the Box | Scoop.it

Manifestation contre les violences policières à Hollywood, le 6 décembre 2014

 

Washington (AFP)

Les manifestations qui ont lieu depuis plusieurs jours aux Etats-Unis pour protester contre le comportement de la police vis-à-vis des Noirs ont dégénéré samedi soir à Berkeley, en Californie, avec heurts et pillages de magasins.

Si la majorité des manifestants étaient calmes, "des petits groupes se sont séparés et ont commencer à lancer sur les policiers des briques, des tuyaux, des grenades fumigènes", a déclaré à l'AFP Jennifer Coats, porte-parole de la police, ajoutant que de nombreux policiers avaient été blessés.

La police de son côté a fait usage de gaz lacrymogène alors que certains manifestants commençaient à briser des vitrines de magasins et les piller, a-t-elle ajouté, sans pouvoir préciser le nombre de victimes.

Plusieurs bâtiments ont été endommagés, dont une banque et une épicerie, ainsi que de nombreuses voitures et véhicules de police.

Certains des manifestants s'en prenaient aux casseurs. "Pourquoi est-ce que vous pillez? Il n'y a pas besoin de ça, nous sommes là pour protester de façon pacifique, vous ne devriez pas être en train de prendre des choses dans des magasins qui ne sont pour rien dans l'affaire", lançait une femme montrée par la télévision CNN.

Des milliers de manifestants se sont réunis dans plusieurs villes des Etats-Unis samedi pour le quatrième jour consécutif pour protester contre la décision de justice de ne pas poursuivre le policier blanc responsable de la mort d'Eric Garner, ce père de famille noir âgé de 43 ans mort étouffé en juillet lors d'une interpellation brutale par la police de New York.

A New York, les manifestations se sont généralement déroulées sans incident.

more...
No comment yet.