Think outside the Box
28.2K views | +6 today
Follow
Think outside the Box
The sooner we change our paradigm and our lives will be better
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Des scientifiques créent un cerveau de foetus en laboratoire

Des scientifiques créent un cerveau de foetus en laboratoire | Think outside the Box | Scoop.it

L'exploit est à peine croyable. Des chercheurs américains ont produit en laboratoire un cerveau humain pour étudier les maladies neurologiques.

Il sort tout droit d'un laboratoire, et il est pourtant identique à celui d'un foetus de 5 semaines. Le cerveau créé de toutes pièces par des chercheurs américains de l'université d'Ohio State manque simplement d'un système de vascularisation, comme le précise le professeur René Anand qui a présenté ses résultats mardi.

  
Une meilleure compréhension des maladies neurologiques

L'équipe de scientifiques espère pouvoir tester sur ce cerveau artificiel de nouveaux traitements pour les maladies neurologiques, sans mettre à contribution les animaux. "C'est un modèle facile à dupliquer qui peut être créé avec toutes les variantes génétiques qui engendrent ces maladies, et cela nous donne un accès incroyable à des éléments inédits" selon le professeur Anand, cité par le Washington Post.

Si pour l'heure les résultats de cette avancée scientifique n'ont pas été vérifiés et validés par une revue scientifique de référence, les membres de l'équipe du professeur Anand ont créé une start-up pour commercialiser leur trouvaille auprès des laboratoires menant des recherches sur les maladies neurologiques.

Par Paul Aveline
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Comment le cerveau assimile une nouvelle langue

Comment le cerveau assimile une nouvelle langue | Think outside the Box | Scoop.it

Apprendre sa propre langue est déjà un défi cérébral en soi. Alors, qu'en est-il quand il faut maîtriser une autre langue que la sienne ? Et pourquoi est-il si difficile d'apprendre une langue appartenant à une autre famille que la sienne, alors que nous manipulons finalement assez bien d'autres codes complexes comme les mathématiques par exemple ?

Comment le cerveau fait-il pour maîtriser une langue?

Même si les recherches récentes montrent que de nombreuses régions de notre cerveau s'activent lors de la moindre opération mentale, les fonctions utiles au langage trouvent leur source dans deux aires qui ont donc une importance primordiale : l'aire de Wernicke et l'aire de Broca. La première nous permet de comprendre les langues et la deuxième sert à s'exprimer oralement dans une ou des langues. Le fonctionnement de ces deux aires est différent. L'aire de Broca crée un espace spécifique pour chhaque langue alors que celle de Wernicke ne fait aucune différenciation.

Comme le rappelle cet article, les cerveaux des enfants élevés dans des milieux bilingues ou multilingues sont un peu dissemblables puisque l'aire de Broca ne distingue pas les langues apprises simultanément. Ce qui explique pourquoi les enfants bilingues n'ont aucun mal à passer d'une langue à l'autre dans une même phrase.

Sachant qu'il y a deux aires cervicales impliquées dans la maîtrise d'une langue, on conçoit alors qu'il soit possible de comprendre très bien une langue tout en ayant des difficultés à la parler. Si cela est votre cas, ne vous découragez pas : faites seulement travailler un peu plus votre aire de Broca en pratiquant votre expression orale. Ce qui rejoint complètement l'adage qui dit que "poour maîtriser une langue, il faut pratiquer" !

D'ailleurs, la plupart des experts s'entendent sur une chose : l'apprentissage des langues sur le modèle traditionnel ne fonctionne pas au niveau neurologique. En effet, il faut envoyer au cerveau des signaux indiquant clairement que l'on est dans un processus d'apprentissage linguistique, pour que les fonctions dévolues au langage se mettent en activité. Alors, si vous apprenez une langue comme vous apprenez de l'histoire, par exemple, en mémorisant des listes de mots comme des dates d'évènements, cela ne va pas fonctionner. Vous allez retenir vos listes de dates et vos règles de grammaire, mais vous serez incapable de sortir trois mots ou de comprendre une phrase simple dans la langue cible... 

Une solution souvent citée pour apprendre une langue étrangère est l'immersion.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Maladies du cerveau : 1 personne sur 3 sera un jour concernée

Maladies du cerveau : 1 personne sur 3 sera un jour concernée | Think outside the Box | Scoop.it
A l'occasion de la première Journée mondiale du cerveau, des neurologues alertent les décideurs politiques sur le coût des affections cérébrales, trop souvent sous-estimé.

Ces deux textes sensibles sont présentés en conseil des ministres ce mercredi. Objectif : faciliter le quotidien des étrangers vivant en France, lutter contre les filières illégales et rénover un système d'asile "à bout de souffle" selon Manuel Valls.

 

Il les avait préparés au ministère de l'Intérieur, c'est en tant que Premier ministre que Manuel Valls va présenter, ce mercredi, les deux projets de loi sur l'immigration et le droit d'asile. Ces deux textes, dévoilés ensemble, seront soumis au vote séparément pour éviter tout amalgame entre la politique migratoire et le droit d'asile. Ces projets étaient prêts depuis le mois d'avril mais avaient été reportés pour éviter toute polémique avant les élections européennes.

Des titres de séjour de deux à quatre ans

C'est la principale mesure du texte : la création de titres de séjour pluriannuels. Jusque-là, les étrangers résidant en France devaient renouveler leurs titres de séjour chaque année ou espérer une carte de résident pour dix ans mais distribuées au compte-goutte par les préfectures. Autre nouveauté, le "passeport talent" pour 10.000 artistes, sportifs ou scientifiques établis en France.

 

Pour les personnes expulsables, l'assignation à résidence sera privilégiée à la rétention. Côté repression, le gouvernement entend lutter contre les filières illégales et les préfets pourront interdire de retour en France, pendant une à trois années, tout ressortissant européen coupable de troubles à l'ordre public.

Réduire les délais pour les demandeurs d'asile

Le système d'asile est "à bout de souffle" : les mots sont de Manuel Valls lui-même. La France enregistre depuis 2007 une hausse continue des demandes d'asile pour atteindre 66.000 demandeurs en 2013. Les délais d'examen des dossiers ont explosé, ils sont aujourd'hui de deux ans. L'objectif serait de les ramener à neuf mois l'an prochain. Pour cela, l'OFPRA, l'oganisme chargé de traiter les demandes d'asile, devra accélerer la cadence.


Le gouvernement devrait s'engager à héberger, à terme, la totalité des demandeurs d'asile mais en choisissant où ils seront envoyés : les allocations dont ils bénéficient seront retirées s'ils refusent une solution d'hébergement à l'autre bout de la France. L'idée est de mieux répartir les demandeurs d'asile, installés principalement en Ile-de-France et Rhône-Alpes. Les expulsions des personnes qui n'obtiendront pas le statut de réfugié seront systématiques.

more...
No comment yet.