Think outside the Box
28.3K views | +1 today
Follow
Think outside the Box
The sooner we change our paradigm and our lives will be better
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

SIDA : où, quand et comment la pandémie mondiale est-elle née ?

SIDA : où, quand et comment la pandémie mondiale est-elle née ? | Think outside the Box | Scoop.it

Des chercheurs viennent de reconstituer le cheminement du virus du Sida, responsable de 75 millions d'infections et de 36 millions de décès dans le monde.

La pandémie de Sida a débuté à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, dans les années 20, avant de se propager dans le monde en pleine mutation, ont déterminé des chercheurs en reconstituant le cheminement de cette infection responsable de 36 millions de morts.

La propagation du virus, facilitée par l'urbanisation rapide

Cette équipe internationale de recherche a pu reconstituer l'histoire génétique du rétrovirus VIH (virus de l'immunodéficience humaine) responsable du Sida, se concentrant sur la souche du groupe M, la plus fréquente. Les résultats de ces travaux parus dans Science suggèrent que l'ancêtre commun du VIH est "très probablement" apparu à Kinshasa vers les années 1920.

TRANSMISSION. Les virologues savaient déjà que ce rétrovirus a été transmis des singes à l'homme au moins à treize reprises, mais qu'une seule de ces transmissions est responsable de la pandémie humaine.

C'est seulement cette transmission spécifique qui a abouti à l'émergence du VIH-1, à l'origine de la pandémie qui a entraîné près de 75 millions d'infections à ce jour, la plus grande partie en Afrique subsaharienne.

Les analyses du groupe de chercheurs des universités britannique d'Oxford et belge de Louvain laissent penser qu'entre les années 1920 et 1950, une combinaison de facteurs, dont l'urbanisation rapide, la construction des chemins de fer en République démocratique du Congo (RDC), alors le Congo belge, ainsi que des changements dans le commerce du sexe, a favorisé l'émergence et la propagation du Sida à partir de Kinshasa.

© Olivier Pybus / Science

"Pour la première fois, nous avons analysé toutes les données génétiques disponibles en recourant aux dernières techniques phylogéographiques pour estimer statistiquement l'origine du virus", explique le professeur Oliver Pybus du département de zoologie d'Oxford, l'un des principaux auteurs de l'étude.

"Nous pouvons ainsi dire avec un degré élevé de certitude d'où et quand la pandémie est partie", a-t-il dit.

Le rôle clé du chemin de fer

Un des facteurs analysés laisse penser que le développement des chemins de fer, en particulier au Congo belge, a joué un rôle clé dans le développement de la pandémie à ses débuts en faisant de Kinshasa une des villes les mieux desservies de toute l'Afrique centrale, une plaque-tournante.

PROPAGATION. "Les informations des archives coloniales indiquent qu'à la fin des années 40, plus d'un million de personnes transitaient par Kinshasa par le train chaque année", précise Nuno Faria, de l'Université d'Oxford, également l'un des principaux auteurs.

"Nos données génétiques nous disent aussi que le virus VIH s'est propagé très rapidement à travers le Congo, d'une superficie équivalente à l'Europe de l'Ouest, se déplaçant avec des personnes par les chemins de fer et les voies d'eau", souligne-t-il.

Ainsi, le VIH a pu atteindre Mbuji-Mayi et Lubumbashi dans l'extrême Sud et Kisangani dans le Nord entre la fin des années 30 et le début des années 50. Ces migrations ont permis au virus d'établir les premiers foyers secondaires d'infection dans des régions qui disposaient de bons réseaux de communication avec des pays du sud et de l'est de l'Afrique, selon ces chercheurs.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un smartphone capable de dépister le sida ?

Un smartphone capable de dépister le sida ? | Think outside the Box | Scoop.it

Des scientifiques sud-africains et sud-coréens ont révélé travailler actuellement sur la mise au point d'un smartphone qui serait capable d'effectuer le test du sida. Un dispositif qui pourrait se révéler particulièrement utile dans certaines zones rurales d'Afrique où la maladie continue de se répandre.

Si les scientifiques multiplient encore les recherches pour tenter de mieux connaitre le virus du sida, d'autres en revanche ont décidé de miser sur l'innovation pour dépister les personnes malades. C'est en effet ce qu'a indiqué vendredi un chercheur qui avec l'aide de ses collègues sud-africains et sud-coréens, travaillent aujourd'hui sur le développement d'un smartphone bien particulier. Baptisée Smartscope, le dispositif est composé d'un minuscule microscope mesurant un millimètre et d'une lumière qui se fixent au-dessus de la camera du smartphone.

Il suffit alors de disposer un échantillon de sang sur une plaque standard, de positionner le tout sous le microscope et une application se charge de photographier les échantillons puis d'analyser les cellules. "Notre idée était d'obtenir des images et de les analyser sur ce smartphone grâce à des applications", a expliqué Jung Kyung Kim, professeur en ingénierie biomédicale à l'Université Kookmin en Corée du Sud. Mais ce n'est pas tout, car plus qu'analyser des échantillons sanguins, le dispositif pourrait également évaluer l'état du système immunitaire dans des régions éloignées des laboratoires.

Plus précisément, le Smartscope serait capable de mesurer sur le champ le taux des cellules CD4 du système immunitaire permettant de déterminer si le traitement doit commencer ou pas.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

7 choses que l'on a apprises sur le sida en 2013

7 choses que l'on a apprises sur le sida en 2013 | Think outside the Box | Scoop.it

VIH/SIDA - Un quart de siècle. Ce dimanche 1er décembre la journée mondiale de lutte contre le sida fête son vingt-cinquième anniversaire. Une bien triste célébration pour cette mobilisation internationale lancée à l'initiative de l'OMS le 1er décembre 1988, soit dix ans avant que l'épidémie n'atteigne son apogée.

Depuis, des progrès colossaux ont été effectués. Prévention, éducation à la sexualité, développement et perfectionnement des traitements antirétroviraux ou encore disponibilité croissante de ceux-ci sous la forme de génériques, c'est bien dans le domaine de la médecine que l'impact des ces avancées ont été les plus fortes.

En témoigne l'année 2013. Entre la possible guérison d'un nourrisson et de nouvelles découvertes sur le virus, l'espoir d'un vaccin est plus que jamais permis.

Une attente qui ne doit pas occulter une autre réalité. L'année dernière, 35,3 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde. Avec près d’un adulte sur 20 porteur du virus, l’Afrique subsaharienne demeurait la région la plus touchée concentrant 69% des personnes vivant avec le VIH dans le monde.

De quoi donner du sens à l'objectif de l'OMS pour 2015: "zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida".

more...
No comment yet.