Think outside the Box
24.7K views | +8 today
Follow
Think outside the Box
The sooner we change our paradigm and our lives will be better
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Ce Français remplace les moteurs diesel… par de l’électrique. Et c’est 2X moins cher que le neuf !

Ce Français remplace les moteurs diesel… par de l’électrique. Et c’est 2X moins cher que le neuf ! | Think outside the Box | Scoop.it

Transformer sa voiture Diesel en voiture électrique, c’est désormais possible ! Un célèbre inventeur français a enfin trouvé une solution simple, écologique… et économique ! De quoi révolutionner le marché ? C’est probable ! Explications.

Cet inventeur, c’est Gérald Feltzer. Ce grand spécialiste de l’aéronautique a créé l’entreprise Carwatt dont l’ambition est aussi belle que limpide : remplacer le moteur thermique des véhicules utilitaires urbains par… un moteur électrique ! Une opération astucieuse mais, surtout, deux fois moins coûteuse que l’achat d’un véhicule électrique neuf !


Ça vous intrigue et vous aimeriez en savoir plus ? C’est bien normal ! Voici donc, en vidéo, le concept expliqué par Europe 1 :


http://www.dailymotion.com/video/x3rnnla_haute-loire-la-mue-de-carwatt-du-diesel-a-electrique_news




Jacques Le Bris's insight:

A mon avis, il y a un bug orthographique :

Gérard Feldzer

https://vimeo.com/150822401


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Des façons originales de recycler les cartouches d'encre

Des façons originales de recycler les cartouches d'encre | Think outside the Box | Scoop.it
| Ballajack :

Comment recycler artistiquement des cartouches d'encre ?

Les imprimantes à jet d’encre, c’est bien connu, çà consomme de l’encre vendue hors de prix sur des feuilles de papier qui vont rapidement partir à la poubelle. Et en plus une fois vides les cartouches sont difficiles à recycler. Des geeks un peu artistes ont eu l’idée de réaliser des compositions artistiques avec des cartouches d’imprimantes à jet d’encre. L’inspiration est très science fiction.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Du pétrole issu de la pyrolyse de pneus

Du pétrole issu de la pyrolyse de pneus | Think outside the Box | Scoop.it

Le concours Lépine a récompensé une invention transformant les pneus usagés en pétrole.

 

vos pneus sont gorgés de pétrole. Mais le récupérer à la fin de vie des pneumatiques n’est pas chose aisée. Des entrepreneurs franco-allemands de l’entreprise Pyrum prétendent avoir trouvé la solution. Ils viennent de recevoir le Grand Prix duconcours Lépine – dont l’édition 2015 a récompensé des inventions ayant trait au recyclage, au tri et au traitement des déchets–.

L’astuce réside dans un traitement spécial appliqué aux fragments de pneus : la pyrolyse. Selon les dires des inventeurs, ils parviendraient de la sorte à convertir les pneus en pétrole pour 50 %, en coke pour 38 % et en gaz pour 12 %. Ce dernier, alimentant un gros groupe électrogène, permettrait de fonctionner en autarcie énergétique.

Le prototype d’unité de production Pyrum consiste en un silo de métal haut de 25 mètres. Dans ce récipient vertical et inerte (pour éviter la combustion), les fragments de pneu sont chauffés à 700ºC. Sur la multitude d’aspérités ornant les parois, les gaz émis se condensent en partie (50 %) en précieux liquide noir. « Après raffinage, ce pétrole peut être transformé à 60 % en équivalent diesel, à 30 % en équivalent essence et à 10 % en solvants », explique Pascal Klein, 28 ans, l’un des deux fondateurs de Pyrum, qui espère pouvoir commercialiser cette technologie dans les prochains mois.

Selon les chiffres de l’ADEME (Agence française de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie), quelque 17 millions de tonnes de pneus usagers sont générées dans le monde chaque année. Le marché potentiel est donc colossal. Les fabricants de pneumatiques n’ont pas attendu la venue de Pyrum pour s’y intéresser. Cela fait une vingtaine d’années qu’ils cherchent l’astuce qui permettra de faire du pneu en fin de vie une matière première pour en créer d’autres de nouvelle génération. L’un de ses fabricants « a déjà fait des pneus avec notre pétrole issu de la pyrolyse de pneu, il les a testés sur un circuit et il en était satisfait », commente le fondateur de Pyrum, avant de regretter leur manque d’engagement actuel.

Le coût de production de ce pétrole par pyrolyse s’élève à 0,2€/L, de quoi lui ouvrir les portes d’autres opportunités de réemploi.

more...
No comment yet.