A force d’être normal Hollande en oublie d’être président ! | Think outside the Box | Scoop.it

Entendre et voir Hollande justifier son comportement bidochonesque en disant qu’il est un président normal me fait à peu près le même effet que quand j’entends Henri Emmanuelli finir ses phrases par « Honnêtement ». Dans la vie je connais un bon nombre de gens « normaux » dont moi-même mais j’ai beau chercher, j’en connais peu qui disent: « Aujourd’hui je vais faire mes courses comme quelqu’un de normal… »

(...)

De Gaulle payait les repas de ses invités privés à l’Elysée ou même l’électricité. Mais je vois deux différences entre De Gaulle et Culbuto (Il y en a beaucoup plus mais je n’ai pas l’intention de passer la journée à les énumérer) : D’abord, je vois mal de Gaulle dire devant la presse : « Avec Yvonne on va passer des vacances normales parce que je suis un président normal et j’ai une compagne normal avec des goûts normaux », quand on est normal, on ne le dit pas, ça va de soit ! Ensuite, De Gaulle était cohérent, il faisait attention à l’argent public dans sa vie privée de président mais aussi dans l’exercice du pouvoir. Je préférerais que Hollande renonce à sa normalité comportementale maladive et hypocrite pour gérer un peu mieux les dépenses de l’Etat plutôt qu’il passe des vacances de Français moyen tout en nous menant à la catastrophe économique à cause de la maladie toute socialiste dont il est atteint : la prodigalité d’Etat.

(...)

Un président normal, c’est un président qui préside, un président qui décide, qui tranche qui porte l’image et la voix de la France. C’est un président qui agit pour les français. Le reste les français s’en tapent.

Vous voulez être normal Monsieur le Président ? Et bien bougez vous ! Occupez vous de la France ! Sortez-la de la crise ! Et cessez de l’abimez en vous donnant en spectacle devant un mur de caméras dans vos activités de Français moyen.

Et puis s’il vous plaît, pendant que vous y êtes, je vous en supplie, cessez de nous prendre pour des cons …

 

 Mdame Michu