Think outside the...
Follow
Find tag "Mort"
17.9K views | +42 today
Think outside the Box
The sooner we change our paradigm and our lives will be better
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

J-J Charbonnier : «La vie continue après la mort»

J-J Charbonnier : «La vie continue après la mort» | Think outside the Box | Scoop.it

Et si la vie continuait après la mort ? Le Dr Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste-réanimateur toulousain, collecte et analyse depuis vingt ans des cas d'expérience de mort imminente. Il publie son nouveau livre début avril, «Les 3 clés pour vaincre les pires épreuves de la vie».

Pourquoi vous êtes-vous intéressé à ce sujet ?

Un jour, durant mon stage au SAMU, je suis intervenu seul sur un accident très grave. Les pompiers m'ont prévenu qu'un jeune d'une vingtaine d'années était coincé dans un des véhicules. Il est mort sous mes yeux, j'ai vu ses pupilles se dilater, son étincelle de vie disparaître. Mais le plus impressionnant est que j'ai senti une présence qui partait. J'ai été choqué, ces quelques secondes ont changé ma vie. J'ai compris qu'on est un esprit dans un corps et que cet esprit survit à la mort.

Comment procédez-vous ?

Je travaille en collaboration avec le Centre d'étude des expériences de mort imminente. Chaque témoignage doit répondre à des critères bien précis avant d'être analysé. Le patient ne doit pas avoir de passé psychologique, être inséré socialement… Aujourd'hui j'en ai récolté des centaines mais ce n'est pas évident pour eux d'en parler. Ils ont peur d'être pris pour des fous alors peu d'entre eux osent se confier.

Que voient-ils pendant ces expériences de mort imminente ?

60 millions d'individus, soit 4 % de la population occidentale, ont vécu ces phénomènes. Certains se sont vus flotter au-dessus de leurs corps et peuvent raconter par exemple comment s'est passée l'opération. D'autres ont aperçu une lumière et des proches décédés qui leur disaient que leur temps n'était pas encore venu. En général, ces moments sont très agréables pour le patient et procurent un bonheur intense.

Quel constat tirez-vous de votre travail ?

Je pense qu'il existe deux sortes de conscience. La première, analytique, est reliée aux 5 sens et s'éteint quand nous mourrons. À ce moment-là, une seconde émerge, l'intuitive, plus performante qui permet de développer l'intuition, la télépathie et autres activités paranormales. La vie continuerait donc après la mort.

Comment réagit le public ?

Lors de mes conférences, j'ai constaté que l'auditoire était très réceptif car ma théorie s'appuie sur un travail scientifique, avec des faits prouvés. ça les apaise et les rassure. Les scientifiques matérialistes rejettent mon travail car, pour eux, le cerveau fabrique la conscience et dès qu'il ne fonctionne plus, la conscience meurt.

Quelle est la suite maintenant ?

Je teste mes recherches avec deux ateliers, dont un qui permet de communiquer avec des comateux. Également, je continue à récolter des témoignages. Même si on ne peut pas tout comprendre, il reste tellement de choses à découvrir.

Jacques Le Bris's insight:

Un nouveau livre à paraitre

Après le succès de «Les 7 bonnes raisons de croire en l'au-delà» paru en janvier 2012, le Dr Charbonier a écrit un nouveau livre intitulé «Les 3 clés pour vaincre les pires épreuves de la vie». «J'ai tiré les leçons de toutes ces expériences et j'explique aux lecteurs comment faire face à la perte d'un être cher, un handicap,… le plus sereinement possible. Après tout, c'est dommage d'atteindre le bonheur ultime seulement quand on frôle la mort !» raconte le Dr Charbonnier.À paraître début avril aux éditions Guy Trédanie.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un Néerlandais mort depuis sept semaines devant son ordinateur

Un Néerlandais mort depuis sept semaines devant son ordinateur | Think outside the Box | Scoop.it
- RTBF Etcetera :

Un homme de 63 ans, originaire de Groningue, a été retrouvé mort devant son ordinateur sept semaines après son décès, a confirmé la police de cette ville du nord des Pays-Bas mardi.

Le sexagénaire a été retrouvé lundi après que des connaissances, avec qui il entretenait de nombreux contacts via les réseaux sociaux, se sont inquiétées de ne plus avoir de nouvelles de lui.

Inquiètes, ces deux femmes ont fait appel une connaissance habitant Groningue, qui s'est rendue chez l'homme en question et l'a retrouvé mort devant son ordinateur. L'homme est décédé de mort naturelle, selon la police.

[Note du Curateur] Jadis avoir une belle mort c'était en dormant dans son lit. Désormais, c'est en réseautant devant son ordi.
more...
No comment yet.