Minables | Think outside the Box | Scoop.it

Les deux messieurs de la photo du haut sont de prix Nobel de physique. Il s’agit de Pierre Gille de Gennes et de Georges Charpak.

Le gars en survet’, c’est Wendelin Werner qui a eu en 2006 la Médaille Fields qui est l’équivalent du Prix Nobel pour les mathématiques.

Le dandy qui sort tout droit du XVIIe siècle avec sa cravatte rouge peut se permettre de porter ce qu’il veut parce que lui, c’est Cédric Villani, mathématicien et accessoirement médaille Fields 2010.

Je suis sûr que vous vous dites que ce sont là, à tout le moins, des gens respectables. Personnellement quand j’ai croisé Werner à la sortie de l’ENS peu de temps après qu’il avait reçu la médaille Fields, je me suis senti un peu comme un lecteur de Voici qui croiserait Lady Gaga.

Ce génie de Jean François Copé, lui, ne s’en laisserait pas conter. Il sait ce que sont au plus profond d’eux-mêmes ces gens là. Ce ne sont des minables. En effet, Monsieur Copé, sait que les vraies valeurs qui fondent notre civilisation ne sont ni l’intelligence, ni le savoir, ni l’honneur.

Ce qui compte pour Monsieur Copé, c’est l’argent. Il sait que les hommes honorables cherchent l’argent et se sentiraient déshonorés de recevoir un salaire en deçà de leur valeur marchande.

C’est pour cette raison, pour que les hommes de valeur continuent de se diriger vers la politique, que Monsieur Copé a cet argument imparable en faveur du cumul des mandats: ...