Think outside the Box
27.4K views | +2 today
Follow
Think outside the Box
The sooner we change our paradigm and our lives will be better
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Clip-Air, le "train volant" suisse

Clip-Air, le "train volant" suisse | Think outside the Box | Scoop.it

En vidéo : Une aile volante capable de transporter près de 500 passagers répartis dans des capsules autonomes qui roulent aussi sur les rais, c'est ça le projet Clip-Air.

 

Un train volant, c’est le projet un peu fou sur lequel travaille depuis 2009 la très sérieuse école polytechnique de Lausanne en Suisse. Baptisé Clip-Air, le projet consiste en fait en des wagons, sorte de capsules autonomes de 30 mètres de long. Elles peuvent à la fois circuler sur des rails et être accrochées sous une aile volante de 60 mètres d’envergure équipée de trois moteurs.

Un appareil modulaire qui pourrait bien révolutionner le transport de demain, enfin d’après-demain. Vers 2050, ce drôle d’engin pourrait apporter flexibilité à ses occupants mais aussi aux compagnies aériennes utilisatrices. Claudio Léonardi, chef de projet Clip-Air explique : « L’avantage c’est que vous pouvez composer votre propre avion avec que des premières classes, que des deuxièmes classes. En fait une compagnie peut composer son avion avant son départ. Pour le moyen-courrier, Clip-Air est extrêmement intéressant puisqu’il démontre qu’avec un avion modulaire on peut voler tout autant que l’on vole aujourd’hui mais avec moins d’avions. »

A raison de 150 passagers par capsule et de trois capsules par appareil, ce "train volant" pourrait en effet transporter autant de passagers que trois Boeing 737 par exemple mais avec deux fois moins de moteurs. Une économie de carburant non-négligeable à la clef et d’appareils sur les tarmacs des aéroports de plus en plus saturés. Clip-Air pourrait aussi transporter du fret et des voyageurs au cours d’un même vol.

La réalisation de simulations aérodynamiques et d’un démonstrateur à échelle réduite doté de mini-réacteurs permettra de démontrer la faisabilité du projet. En attendant, les universitaires suisses auront au moins eu un mérite, celui d’ouvrir des pistes de réflexion pour repenser les transports de demain.


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Recherche. Les avions voleront-ils à la sciure et à la paille ?

Recherche. Les avions voleront-ils à la sciure et à la paille ? | Think outside the Box | Scoop.it
Seize partenaires viennent de lancer à Toulouse un projet sans précédent : développer à l’échelle pré-industrielle une nouvelle filière de production de lipides pour usage de biokérosène.

 

Le temps où l’on mettra des détritus dans son réservoir se rapproche… Lancé à Toulouse, le projet ProBio3 travaille sur ce type de ressources et pourrait voir le jour dans moins de dix ans. Son principe ? Récolter des déchets agricoles et forestiers (paille, sciure…), ainsi que des coproduits industriels comme le glycérol, puis y insérer des levures et des bactéries qui vont synthétiser des lipides. Lesquels seront extraits pour être transformés en hydrocarbures. Une solution durable, d’origine non alimentaire, pour produire des biocarburants à usage aéronautique, dont les contraintes sont bien supérieures à l’automobile. L’objectif étant d’inclure 1% de biocarburant dans les avions en 2020 !

 

Les défis sont de taille : pour développer cette technologie sur le plan pré-industriel, il faudra passer d’une production dans un réacteur de vingt litres à un volume de 2 m3 et dans des milieux réels. Et au terme de ce projet, qui ne concerne que la production de lipides, passer à l’élaboration d’un démonstrateur pour embrayer sur la transformation en hydrocarbures.

(...)

more...
No comment yet.