théâtre in and off
Follow
Find
25.7K views | +35 today
Scooped by marsupilamima
onto théâtre in and off
Scoop.it!

Théâtre des Treize Vents : anciens et modernes au programme

Théâtre des Treize Vents : anciens et modernes au programme | théâtre in and off | Scoop.it
Comment aimanter davantage de spectateurs vers le théâtre ? Jean-Marie Besset s’est posé cette question en concoctant l’affiche 2012-2013 du CDN des Treize Vents. "Rire ne fait pas de mal en...
more...
No comment yet.
théâtre in and off
théâtre pas forcément ce que vous pensez: la créativité est souvent au rendez vous, on n'y dort pas toujours, la banlieue ce n'est pas si loin et c'est souvent confortable....
Curated by marsupilamima
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Shakespeare sur l'herbe, c'est simplement bien

Shakespeare sur l'herbe, c'est simplement bien | théâtre in and off | Scoop.it
« Othello, variation pour trois acteurs », par Olivier Saccomano, est présenté en itinérance dans le cadre du « in » à Avignon.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Avignon: des artistes belges inquiets manifestent sur scène - RTBF Societe

Avignon: des artistes belges inquiets manifestent sur scène - RTBF Societe | théâtre in and off | Scoop.it
Au festival d'Avignon, c'était la première hier soir du dernier spectacle du jeune prodige liégeois Fabrice Murgia : "Notre peur de n'être". Et, fait assez remarquable, à la fin du spectacle, tous les comédiens et metteurs en scène belges présents à Avignon sont entrés et ont entouré le metteur en scène pour manifester leurs inquiétudes relatives au statut d'artiste dans la société.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

« Macbeth », de nuit et en forêt

« Macbeth », de nuit et en forêt | théâtre in and off | Scoop.it
A l’occasion du festival Chalon dans la rue, le théâtre de l’Unité réalise une « mise en forêt » de la tragédie shakespearienne. Un pari réussi.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Festival d’Avignon – Metteurs en  scène en péril.

Festival d’Avignon – Metteurs en  scène en péril. | théâtre in and off | Scoop.it
Il est 17h50. La file d’attente  se forme à l’intérieur du théâtre de Montfavet près d’Avignon pour "Intérieur" de Claude Régy. Les intermittents s’adressent à la foule des spectateurs agglutinés dans le couloir. À Manuel Valls, ils envoient leur leitmotiv "Non merci!". Le discours est en boucle depuis dix jours et sature visiblement le public. Puis, la consigne donnée par Claude Régy, metteur en scène âgé de 91 ans nous est communiqué: « à partir de maintenant, vous êtes priés de faire silence et d’entrer sans parler dans la salle ». Quelques minutes plus tard, une autre information nous est assignée : "Nous vous invitons dès que vous serez assis à vous serrer pour faire entrer le plus de spectateurs possible". Dit autrement, le festival a besoin d’argent et nous demande son aide. Nous sommes quelques-uns à répondre, « Non merci ! ». Cette anecdote me paraît symptomatique de ce festival qui, à bien des [...]
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Théâtre d'Anglet, une architecture topographique : 24-07-2014 - Batiweb.com

Théâtre d'Anglet, une architecture topographique : 24-07-2014 - Batiweb.com | théâtre in and off | Scoop.it
Actualités Batiweb.com : 24-07-2014 - A mi-chemin entre Bayonne ville historique et Biarritz ville balnéaire, Anglet a récemment accueilli un nouveau théâtre axé sur la musique, le théâtre et autres formes de spectacles vivants, conçu par les architectes Isabel Hérault & Yves Arnod. Implanté sur une parcelle qui accueille le marché hebdomadaire, le nouvel équipement bénéficie de la proximité d’un ensemble de bâtiments institutionnels et publics à l'architecture hétérogène qui rendent le quartier très vivant.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Gisèle Casadesus : à 100 ans, elle revient au théâtre

Gisèle Casadesus : à 100 ans, elle revient au théâtre | théâtre in and off | Scoop.it
INFO LE FIGARO - La Doyenne du théâtre et du cinéma français sera la vedette de la rentrée, avec Le Jubilé d'Agathe, pièce de Pascal Lainé qu'elle lira, entourée des siens.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Chosen Family: A Festival of Plays, for Pride Week in Boston | HowlRound

Chosen Family: A Festival of Plays, for Pride Week in Boston | HowlRound | théâtre in and off | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

« Le Bal », d’Irène Némirovsky (critique), Théâtre du Balcon à Avignon

Némirovsky lui va si bien Par Corinne François-Denève Les Trois Coups.com…
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Ostermeier et Fassbinder, un mariage de raison

Ostermeier et Fassbinder, un mariage de raison | théâtre in and off | Scoop.it
Le metteur en scène allemand adapte avec intelligence le scénario du film « Le mariage de Maria Braun » pour Avignon, avant Paris.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Promenons-nous dans les bois...Shakespeare pour les nuls à chalon

Promenons-nous dans les bois...Shakespeare pour les nuls à chalon | théâtre in and off | Scoop.it
Sombre était la nuit mardi soir pour la générale de Macbeth en forêt. Une nuit sans lune dans la forêt avec Shakespeare et le feu pour témoin.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Les Inrocks - "Un Mariage de Maria Braun" palpitant signé Thomas Ostermeier

Les Inrocks - "Un Mariage de Maria Braun" palpitant signé Thomas Ostermeier | théâtre in and off | Scoop.it
À la fois dense et fluide, cette adaptation du chef d’œuvre de Rainer Werner Fassbinder est menée avec brio par des acteurs impeccables dont la merveilleuse Ursina Lardi dans le rôle de Maria
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

18 heures de Shakespeare... et à la fin, on en redemande

18 heures de Shakespeare... et à la fin, on en redemande | théâtre in and off | Scoop.it
C'est le spectacle monstre d'Avignon 2014: mis en scène par Thomas Jolly, "Henri VI" commence à 10h du matin, et s'achève à la fin de la nuit suivante. Sur une ovation générale.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Le Quotidien - Théâtre: La «leçon» d'Avignon

Le Quotidien - Théâtre: La «leçon» d'Avignon | théâtre in and off | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

« Henry VI », de William Shakespeare (critique), La Fabrica à Avignon

« Henry VI » : l’éclatante saga d’une nuit d’été Par Cédric Enjalbert Les Trois…
more...
No comment yet.
Rescooped by marsupilamima from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

Théâtre : haut, grave, fragile

Théâtre : haut, grave, fragile | théâtre in and off | Scoop.it

Choses entendues. Le snob : Avignon ? Ah, oui ! j’y suis passé un soir, voir Platel. L’ingénu : c’est curieux, cette année les metteurs en scène manquent vraiment d’imagination, ils commencent tous leurs spectacles par le même discours au micro, acteurs face au public. Le puriste : vous savez, moi, à part Régy… Le marathonien : demain, je vais voir les dix-huit heures de Henry VI, le Shakespeare mis en scène par Thomas Jolly, avec provision de sandwichs et thermos de café. Le professionnel : les spectacles ? Pas le temps cette année, trop de rendez-vous. Le malotru : une marche pour les intermittents ? Vous croyez que j’ai que ça à faire ?

 

Finalement, le plus amusant dans un festival ce sont les bruits qui courent. Au bout de quelques semaines de jugements disputés, d’ouï-dire et de rumeur, le même palmarès est chuchoté par toutes les bouches. Le public et les critiques, par un mystérieux phénomène de consensus tacite, ont décidé de ce qu’il faut aimer ou détester. C’est dans cette arène d’une violence extrême que les réputations se font et se défont, que les compagnies se ruinent pour espérer retenir l’attention d’un programmateur. Mais cette année, ce qui frappe, c’est un Festival sous tension, en transition, en lutte avec l’extérieur et avec lui-même, donnant à voir de manière hyperbolique la fragilité du théâtre.

 

 

Choses vues : «la Disparition des lucioles». C’est le titre de l’exposition de la Fondation Lambert, qui résume fort bien l’atmosphère du Festival. Cité interdite ouverte au public pour la première fois, la prison Sainte-Anne présente, entre ses murs, des œuvres lumineuses, au propre comme au figuré : un autel de visages illuminés par Boltanski, des cieux peints à la Constable enfermés dans une cellule, un possible chemin de lumière tracé dans le dédale des couloirs par Claude Lévêque, une vision macabre de Berlinde De Bruyckere aperçue derrière l’oculus d’une porte close. L’édition 2014 est marquée de cette gravité souterraine, comme si la ville en deuil refusait de faire la fête : au milieu des affiches de spectacles, les pancartes de mots d’ordre et de grève ; les rues ont été rebaptisées «rue du Medef», «avenue du CDD». Les spectacles sont comme aiguisés par l’air du temps, par le risque d’annulation, par l’orage qui gronde.

 

Chez Claude Régy, la menace vient de l’extérieur. L’espace n’est délimité que par la lumière, frontière ténue entre ceux qui ne savent pas encore et ceux qui sont chargés d’annoncer le malheur. Intérieur plonge le spectateur dans une lumière-matière à la James Turrell, et dessine, devant nous, la chorégraphie hypnotique d’acteurs qui se meuvent dans un espace épais au point d’absorber toute voix, d’interdire tout mouvement brusque. Le spectacle étire ce moment qui précède l’annonce de la catastrophe et la rend déjà palpable. Aucun pathos dans ce théâtre qui travaille aux limites de la perception. Et que la moindre inattention brise.

Il y a soixante ans, en 1954, Roland Barthes publiait un bref article, «Avignon, l’hiver», qui voyait dans la pierre grise et dure de la cour d’honneur désertée le lieu d’un théâtre ouvert, humaniste, mais aussi aride et exigeant, où le spectateur est celui qui instaure le spectacle : «Il faut que le regard du spectateur soit une épée et que de cette épée, l’homme sépare le théâtre et son ailleurs […]. Mais il faut aussi que ces deux espaces luttent, s’abandonnent l’un l’autre à regrets, tardent à se démêler, se déchirent, […] et que l’on sente tout au long du spectacle l’espace fragile de l’acteur, menacé, fasciné, presque reconquis par cet ailleurs formidable contre quoi lutte la tenue d’un seul regard humain.»

Rarement plus qu’en ce mois de juillet on aura senti cette menace peser sur «l’espace fragile de l’acteur». Mais cette fragilité subjugue : avec des épées faites de rubans, des explosions de confettis et l’efficacité narrative de Game of Thrones, le Henri VI de Thomas Jolly transforme les combats sur scène en fête. On se souviendra que juillet 2014 fut un combat. Aujourd’hui, le Festival s’achève, la cour d’honneur se vide, et Barthes a toujours raison : «Il n’est que de passer la tête, un jour d’hiver, par la grosse porte de bois qui ferme la cour du Festival, pour saisir qu’au théâtre aussi les hommes sont seuls et qu’ils peuvent tout.»

 

 

Frédérique Aït-Touati est chercheure en littérature et en histoire des sciences, elle enseigne à l’université d’Oxford et à Sciences-Po.

 


Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Béziers : Robert Ménard supprime le poste de directeur des théâtres

Béziers : Robert Ménard supprime le poste de directeur des théâtres | théâtre in and off | Scoop.it
Lors du dernier conseil municipal, Robert Ménard a fait voter la suppression du poste de directeur des théâtres de Béziers en attendant une mutualisation des compétences des experts...
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Déjà fiancés, le Théâtre d’Arras et l’Hippodrome de Douai s’apprêtent maintenant à convoler

Déjà fiancés, le Théâtre d’Arras et l’Hippodrome de Douai s’apprêtent maintenant à convoler | théâtre in and off | Scoop.it
En 2011, la direction de l’Hippodrome de Douai était appelée au chevet du Théâtre d’Arras. - Arras et ses environs - La Voix du Nord
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Olivier Py et son conte poétique et cruel

Olivier Py et son conte poétique et cruel | théâtre in and off | Scoop.it
Le troisième spectacle présenté par le directaur du festival d'Avignon, « La Jeune Fille, le Diable et le Moulin », est dédié au jeune public.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

"Henry VI" de Shakespeare en Avignon

"Henry VI" de Shakespeare en Avignon | théâtre in and off | Scoop.it
Mise en scène par Thomas Jolly, la pièce de William Shakespeare est un marathon de 18 heures de théâtre qui se transforme en fête.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

The Commoners Occupy Teatro Valle in Rome | HowlRound

The Commoners Occupy Teatro Valle in Rome | HowlRound | théâtre in and off | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Avignon off « Retour à Reims » : une douloureuse ascension sociale

Avignon off « Retour à Reims  » : une douloureuse ascension sociale | théâtre in and off | Scoop.it
Laurent Hatat livre, dans le cadre du « off » d'Avignon, une adaptation poignante du récit du sociologue Didier Eribon.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Le théâtre au service de la communauté - C'est pas en France....

Le théâtre au service de la communauté - C'est pas en France.... | théâtre in and off | Scoop.it
Le gouvernement du Canada appuie le Théâtre Wakefield
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Théâtre d'eau : Destination Sherbrooke remet les pendules à l'heure - Actualités - Estrie - Estrieplus.com - Le journal Internet

Théâtre d'eau : Destination Sherbrooke remet les pendules à l'heure - Actualités - Estrie - Estrieplus.com  - Le journal Internet | théâtre in and off | Scoop.it
Si la plupart des gens interrogés par Destination Sherbrooke à propos de leur appréciation des représentations du théâtre d’eau Cycle mentionnaient être satisfaits du spectacle, il en est tout autrement de l’opinion de plusieurs quant à son implantation permanente.
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Comment j'ai fait Avignon...: Where is... (4ème partie)

Comment j'ai fait Avignon...: Where is... (4ème partie) | théâtre in and off | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Rue du théâtre - Un sacré-salé repas d'adieux - Festin ou la véritable histoire de Don Juan

Rue du théâtre - Un sacré-salé repas d'adieux - Festin ou la véritable histoire de Don Juan | théâtre in and off | Scoop.it
Rue du théâtre Festin ou la véritable histoire de Don Juan Un sacré-salé repas d'adieux Pierre Lericq Pierre Lericq Auteur, compositeur, metteur en scène : Pierre Lericq Assistanat : Edith Christoph & Thibault Sauvaige
Musiciens : Acàcio Andrade & Sébastien Libolt Régie générale et son : Jean-Pierre Spirli
Création et régie lumières : Patrice Besombes Régie lumières : Patrice Besombes & Thomas Chrétien
Administration et production : Perrine Brudieu Anaïs Ancel, Manon Andersen, Catherine Bayle, Soulafe Benmoulay, Clotilde Daniault, Muriel Gaudin, Constance Gay, Céline Laudet, Lydie Le Doeuff, Pierre Lericq, Marie Réache, Lucie Reinaudo, Chantal Trichet
more...
No comment yet.
Scooped by marsupilamima
Scoop.it!

Un festival à cheval

Un festival à cheval | théâtre in and off | Scoop.it
Héros présent-absent, « Le Prince de Hombourg » incarne les contradictions du 68e Festival d'Avignon : faut-il baisser les armes, au risque de perdre la bataille, ou faire front, au risque de perdre la vie ?
more...
No comment yet.