Territoires imaginés, territoires vécus
4.1K views | +0 today
Follow
Territoires imaginés, territoires vécus
Exploration des stratégies territoriales et projets prenant appui sur les imaginaires collectifs et les usages, à mi-chemin entre identité et image, patrimoine et projets
Curated by Matthieu Boury
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Les enfants : révélateurs de nos rapports aux espaces publics

Les enfants : révélateurs de nos rapports aux espaces publics | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

"Longtemps peu étudiée, la question des enfants en ville suscite depuis quelques années un intérêt nouveau en sciences sociales. Ayant enquêté à Paris et Milan, Clément Rivière montre que l’encadrement parental des sorties juvéniles s’appuie sur des espaces protégés garantis par l’interconnaissance locale et que ces pratiques, fortement genrées, se révèlent beaucoup plus restrictives pour les filles."

 

Via @Metropolitiques

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Faire territoire au quotidien dans les grands ensembles HLM, entre ordre et frontière

Cet article, publié dans la revue Métropoles, propose « une lecture anthropologique de la manière dont les habitants des grands ensembles de périphéries urbaines délimitent, administrent, transforment matériellement et symboliquement les espaces et les lieux de leur quotidien pour faire territoire ».

 

Denis la Mache, chercheur associé au laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS), s'intéresse dans ce papier à « la fabrication de ces entités spatiales dont chaque individu se donne la liberté de disposer chaque jour selon un usage singulier et qu’il entoure d’un champ symbolique spécifique, garant d’identité ».

 

Ces « fabrications sociospatiales » sont abordées à partir d’une recherche empirique menée auprès d’habitants de deux terrains d’enquêtes situés dans des périphéries de villes moyennes : le grand ensemble de La Rabaterie dans la banlieue de Tours et le quartier du Clou-Bouchet à Niort.

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Séminaire « Ville imaginée, ville construite » le 20 avril à St-Etienne

Séminaire « Ville imaginée, ville construite » le 20 avril à St-Etienne | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Séminaire organisé au Centre Max Weber de Saint-Etienne le 20 avril. 

 

A travers 2 exemples, celui des tours construites à Saint-Etienne dans les années 60/70, dans une perspective d’inscrire la ville dans la modernité urbaine ; et celui de la ville nouvelle de Villeneuve d’Ascq dont l’urbanisme fait explicitement référence, dans les années 70, à une « ville nature », les intervenants confronteront les projets utopiques envisagés par les aménageurs avec leurs devenirs social et urbain. 

 

Comment ces projets urbains ont-ils passé le temps ? Quelles représentations sont actives aujourd’hui ? Les formes urbaines qui en sont issues ont-elles généré des pratiques particulières ? 

 

Via FRV100 >> http://www.scoop.it/t/la-vie-des-shs-dans-la-metropole-lyon-saint-etienne-veille-recherche-et-enseignement

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Comment créer du lien au sein d’un bassin de vie et d'emploi partagé entre 3 pays ?

La démarche IBA Bâle 2020, forte de son slogan « Au delà des frontières, ensemble – Gemeinsam über Grenzen wachsen », vise à créer un cadre pour des projets communs et développer le sentiment d’appartenance des habitants de la région de Bâle, partagée entre la Suisse, l'Allemagne et la France. 

 

Ce projet s’appuie sur des villes partenaires telles que Mulhouse ou Fribourg et se décline autour de 5 thèmes d'intervention prioritaires :

- Comment se servir du Rhin non plus comme une frontière mais comme un lieu de vie commun ?

- Comment considérer les déplacements intensifs du cœur urbain comme une chance tout en évitant l'asphyxie ?

- Comment conserver la tradition universitaire de la région à l'heure de la concurrence internationale ?

- Comment relier les centres de gravité économiques par-delà les frontières des 3 pays ?

- Quels projets culturels mener pour rapprocher davantage les habitants et comment agir en appui des jeunes créateurs ?

- Comment trouver la voie vers une conception urbaine et architecturale à la fois écologique et esthétique ? 

 

Un 6ème thème a retenu notre attention, en lien avec une thématique de veille initiée récemment (http://ow.ly/9D6N8). Il s’agit de l’enjeu de bâtir des dispositifs de gouvernance métropolitaine pour inciter à la mise en œuvre de partenariats public-privé (PPP). Pour les porteurs de la démarche IBA Bâle 2020, un accord entre les partenaires publics crée en effet une sécurité de planification pour les partenaires privés qui se révèle favorable au lancement de tels partenariats.

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

La construction médiatique des banlieues. Retour sur la campagne présidentielle de 2007

La construction médiatique des banlieues. Retour sur la campagne présidentielle de 2007 | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Alors que les élections françaises sont aujourd’hui au centre de l’agenda journalistique, cet article de Jean Rivière et Sylvie Tissot paru dans la revue en ligne Métropolitiques aujourd'hui, se penche sur la manière dont l’image des « banlieues » a été forgée médiatiquement lors de la campagne présidentielle de 2007. Les articles de 4 titres de la presse nationale ont servi de base à cette analyse : Le Monde, Libération, L'Humanité et Le Figaro. 

 

Les auteurs montrent qu'au cours de cette campagne, des représentations bien particulières des habitants de "banlieue" ont été proposées aux lecteurs de la presse écrite et ont marqué durablement les esprits. 

 

Une carte (ci-dessus), représentant le nombre d'occurrences de chaque commune de la petite couronne parisienne dans les articles, permet de constater que ces titres de presse se sont nettement focalisés sur le nord-est de l’agglomération et sur le département de Seine-Saint-Denis en particulier. 

 

Les auteurs montrent que le registre liant la description des grands ensembles à leurs profils sociaux ou politiques est davantage présent dans les quotidiens ancrés à gauche alors que les expressions axées sur les désordres et l'insécurité sont plus fréquentes lorsque le quotidien porte un projet de société marqué à droite.  

 

Ils observent également que la tonalité des articles varie en fonction des différentes périodes de la campagne, les termes neutres laissant la place aux expressions axées sur l'ambiance des "cités" et l'insécurité juste avant le 1er tour et dans l'entre-2-tours. Les statistiques réalisées démontrent également une focalisation sur les "cités" juste avant l'élection, suivie par un retour du projecteur sur les espaces urbains centraux juste après le scrutin. 

 

Via @Metropolitiques >> http://www.metropolitiques.eu

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Du NIMBY au BIMBY : un nouveau paradigme pour développer une filière innovante de production de la ville

Du NIMBY au BIMBY : un nouveau paradigme pour développer une filière innovante de production de la ville | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Le projet de recherche BIMBY ("Build in My Back Yard") est dénommé ainsi en référence et à contrecourant du syndrome NIMBY ("Not in My Back Yard"), littéralement "pas dans mon arrière-cour", et qui traduit la réticence d'habitants ou d'associations de riverains de voir s'installer dans leur environnement direct des infrastructures pouvant générer des nuisances (autoroute, ligne à haute tension, aéroport...). 

 

Le projet BIMBY aspire à démontrer que les intérêts particuliers des habitants des zones pavillonnaires peuvent s'articuler avec les enjeux d'intérêt collectif à travers la densification des tissus urbains existants et vise à accompagner ce processus. 

D'un point de vue économique, la vente d'une partie de son terrain par un habitant peut lui permettre de valoriser son patrimoine tout en favorisant la construction de nouveaux logements. Ce mécanisme peut permettre en outre à la collectivité d'urbaniser son territoire sans maîtrise foncière préalable. D'un point de vue environnemental, les besoins de logements peuvent être satisfaits sans engendrer d'étalement urbain. D'un point de vue démocratique, cette nouvelle dynamique peut fournir de nouveaux outils pour placer les habitants au coeur de l'activité de maîtrise d'ouvrage urbaine. 

 

Ce projet a été sélectionné en 2009 par l'agence nationale de la recherche dans le cadre de son appel à projets "villes durables'' et a rassemblé autour de lui 10 partenaires publics : communautés d'agglomération, laboratoires de recherche, écoles d'architecture et bureaux d'études. 

 

A noter à ce sujet, le débat organisé le 6 mars 2012 par Urbaplus (association des anciens élèves de l'Institut d'urbanisme de Paris) sur la question de la densification pavillonnaire : http://ow.ly/9mESO

  

Via @PinkGnomi

more...
Matthieu Boury's comment, March 2, 2012 5:58 AM
A Marc Lohez et association concert urbain : merci du relais sur twitter et scoop.it
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Le "crowdsourcing" au service de l'attractivité touristique d'Istanbul

Le "crowdsourcing" au service de l'attractivité touristique d'Istanbul | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Wizard Istanbul est une solution de marketing territorial développée par le ministère de la culture et du tourisme turc. 

 

En s'appuyant sur le principe du "crowdsourcing", qui consiste à mobiliser la créativité, l'intelligence et le savoir-faire d'un grand nombre d'usagers sur des tâches traditionnellement effectuées par une organisation, cette solution fait participer les habitants de la ville à la création de contenus touristiques. 

 

Les touristes peuvent ainsi soumettre leurs questions directement sur le site internet de Wizard Istanbul ou par l'intermédiaire des réseaux sociaux Facebook et Twitter. Une réponse est garantie dans les 30 minutes. 

 

Le Guide vert et le Guide du routard n'ont qu'à bien se tenir ! 

 

Via @millenaire3 >> http://www.scoop.it/t/management-de-l-action-publique

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

A la découverte des "Tasckscapes" (relations paysages/usages) de 5 métropoles

Parcours d'est en ouest, de Hanoi à Montréal en passant par Helsinki, Bamako et Recife, pour découvrir les "Tasckscapes" de ces métropoles, d'après l'expression de l'anthropologue Tim Inglod qui traduit ainsi les relations qui se nouent entre un paysage urbain et les pratiques qui y prennent place. 

 

5 vidéastes ont tenté d'illustrer ces relations en interrogeant des habitants de ces métropoles autour de 5 thématiques : la mobilité, l'habitat, l'économie, la nature et les espaces publics. 

 

Ce film a été co-produit par l'école d'architecture de Grenoble, le centre de recherche sur l'espace sonore et l'environnement urbain (Cresson) et Grenoble-Alpes Métropole, en partenariat avec l'agence d'urbanisme de la région grenobloise. Il a été présenté en novembre 2011 dans le cadre du 35ème congrès mondial du développement urbain (INTA). 

 

Via @s_fredriksson >> http://www.scoop.it/t/identite-s-narrative-s-du-territoire

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Le discours identitaire dans les politiques de communication territoriale : place des palmarès et de leur médiatisation

En s'appuyant sur les palmarès dédiés aux collectivités territoriales, Hélène Cardy (Université Paris 8) montre dans cet article comment la dimension médiatique de ces évaluations contribue au renforcement ou à la (re)construction des images liées à un territoire, dans une logique de valorisation. 

 

Cet article interroge également les enjeux et les effets de ces palmarès. 

 

Via @ehooge

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Comment faire du Havre la porte du « Seine Gateway » ? Quelle place pour la production ? les perceptions ? l'habiter ?

Comment faire du Havre la porte du « Seine Gateway » ? Quelle place pour la production ? les perceptions ? l'habiter ? | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Le Havre, dont une récente émission a souligné les multiples visages (http://ow.ly/8WMXA), ambitionne de se forger un destin métropolitain en devenant la porte d’entrée du grand Paris. 

 

Près de 2 siècles après le discours de Bonaparte qui déclarait que « Paris-Rouen-Le Havre, était une seule et même ville dont la Seine est la grande rue », l’architecte Antoine Grumbach a en effet proposé lors de la consultation internationale du grand Paris de placer la Seine comme axe majeur de développement de l’agglomération parisienne vers Le Havre et sa façade maritime. 

 

Cette proposition a trouvé un écho favorable, notamment auprès des élus de l’estuaire de la Seine. Ces derniers ont alors développé, en partenariat avec l’agence d'urbanisme de la région du Havre (AURH), une stratégie visant à faire de ce territoire la porte du « Seine Gateway », un projet de vaste circuit dédié au transport de marchandises et à la logistique : http://ow.ly/8WQ6A ;

 

Un « atelier du grand territoire » rassemblant un collège d’experts, des élus et des techniciens a également été mis en place afin de définir les contours du projet métropolitain. Trois premières conférences ont été organisées pour faire dialoguer les acteurs locaux autour de questions à forts enjeux pour ce territoire : 

 

Comment construire un discours sur la place de la production industrielle, agricole et touristique dans ce territoire ? Par Martin Vannier (Acadie) : http://ow.ly/8WTJu ;

 

Comment la perception d’un paysage par ceux qui y habitent et ceux qui le visitent a historiquement construit des activités économiques, des peintures, des textes ? Par Jacques Leenhardt (EHESS) : http://ow.ly/8WTDC ;

 

Quelles sont les nouvelles possibilités offertes pour inventer et transformer la ville contemporaine ? Par Chris Younes, professeur des écoles d’architecture : http://ow.ly/8X1OA ;

 

Source photo : Véronique Ellena / France Culture

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Les mystères de Toulouse, championne française de l'attractivité résidentielle

Les mystères de Toulouse, championne française de l'attractivité résidentielle | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Alors que la France entre en campagne, l'émission Villes-Mondes de France Culture prend le parti d'arpenter les métropoles nationales. Jusqu'à fin mars, douze villes françaises sont ainsi explorées en compagnie des penseurs, des artistes, des créateurs qui leur donnent un visage singulier et regardent vers l'avenir de leur cité. 

 

Escale ce week-end à Toulouse, la ville française qui attire le plus de résidents chaque année. Quelles facettes de la "ville rose" fondent la fierté de ses habitants ? Quelles sont les motivations de ceux qui s'y installent ? Reportages et lectures se mêlent au débat pour nous permettre de toucher du doigt ces questions et de saisir au plus près les enjeux et les mystères de l’un des lieux qui structure le territoire et l'imaginaire français. 

 

4 invités :
- Eric Lareine, musicien
- Michel Desvigne, paysagiste (Grand prix de l'urbanisme 2011), chargé de redessiner le paysage urbain toulousain avec l'architecte catalan Joan Busquets
- Marie-Thérèse Perrin, Présidente du Printemps de Septembre, festival de création contemporaine à Toulouse
- Yves Charnet, écrivain, chargé des enseignements de culture générale à SUPAERO Toulouse 

 

Reportages in situ en compagnie de Caroline Gillet avec Pascal Dessaint, auteur de polars, Serge Pey, poète et Tilt, graffeur. Lectures confiées à Romane Bohringer.

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Colloque "Identité, image et communication des villes périphériques de grandes métropoles"

Ville "dortoir", ville "nouvelle", banlieue ouvrière ou résidentielle, ville historique, satellite ou "cité sensible" : autant de qualifications pour décrire ces collectivités dont on résume souvent la situation en disant qu’elles sont « à côté » d’une autre, plus grande, plus puissante, plus connue : Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Grenoble… 

 

Elus locaux, responsables de communication, historiens, géographes, sociologues, aménageurs, apporteront des éclairages croisés sur les questions auxquelles sont confrontées de nombreuses collectivités "périphériques" :

 - Comment entretenir ou susciter le sentiment d’appartenance ? Quels fondements mobiliser : Histoire, sociologie, culture, projet, communication ?

- Comment associer dès l’origine la population, les parties-prenantes et les nouveaux publics ?

- Comment favoriser l’implantation d’entreprises et d'équipements à vocation nationale voire internationale à côté d’une collectivité dont les moyens financiers et administratifs, l’aura et l’influence absorbent l’attention des médias et de l’opinion ?

- Comment travailler avec la ville centre ? Comment gérer la dialectique différenciation/intégration, comment exister et coopérer au sein de la communauté urbaine ou d’agglomération ? 

 

Organisé par Plaine Commune, l'association Communication publique et l'Institut Médiascopie, ce colloque se tiendra le 17 février à Saint-Denis, de 9h à 16h30. Le programme détaillé et le bulletin d'inscription sont disponibles sur le site web du Ministère de la Ville. 

 

Via crevilles.org

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

"Tout commence en Finistère" un slogan jouant sur les mots pour un marketing territorial ancré dans les valeurs locales

"Tout commence en Finistère" un slogan jouant sur les mots pour un marketing territorial ancré dans les valeurs locales | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Après les Côtes-du-Nord, devenues Côtes-d'Armor en 1990 pour rassurer les touristes frileux, le Finistère est le deuxième département breton à prendre le contre-pied d'un nom gênant.

 

Mais cette fois-ci, ce n'est pas en changeant de toponyme que le département compte renforcer son attractivité. C'est en lançant une démarche de marketing territorial jouant habilement sur les mots.

 

Le Finistère, "Finis Terræ" pour fin de la terre en latin et "Penn-ar-Bed" pour tête ou bout du monde en breton, s'est en effet donné pour slogan une déclamation en trompe-l’œil : Tout commence en Finistère !

 

Derrière cet emblème, le département mène un travail fouillé de structuration de son identité autour de caractéristiques fortes : les traditions et symboles de la Bretagne, la mer, l'intensité des éléments naturels et des mentalités, le sens du collectif issu du monde paysan et marin, la capacité de renouvellement, le contraste de ses paysages.

 

Un bel exemple de stratégie d'attractivité solidement ancrée dans les valeurs et dynamiques locales !

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Le territoire francilien se cherche une identité

Le territoire francilien se cherche une identité | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

"L'identité de Paris Métropole s'affirme. L'appellation Grand Paris se décline. La marque de la Région Ile-de-France se construit… 

Le territoire francilien se cherche une identité mais la gouvernance particulièrement complexe du territoire rend l'exercice singulièrement difficile. Pour le nouveau gouvernement comme pour les collectivités locales, il n'est plus temps d'attendre face aux métropoles européennes qui s'affirment. Observons les scénarios et les acteurs de l'identité de la région capitale..."

 

Analyse de Bernard Deljarrie, délégué général de Cap'Com.

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

L’habitat social : valeur patrimoniale du XXe siècle ? Formation le 8 juin à Lyon

Alors même que les démolitions dans les grands ensembles se multiplient, des édifices d’habitat social entrent dans la sphère du patrimoine, grâce à des dispositifs de signalisation ou de protection (labellisation Patrimoine du XXe siècle, ZPPAUP, classement aux monuments historiques).

 

Ce processus soulève des débats, souvent passionnels, ainsi que de nombreuses questions :

- Peut on utiliser la notion de patrimoine pour qualifier les lieux et mobiliser les résidants des quartiers sensibles ?

- La patrimonialisation peut-elle être utilisée comme un outil politique pour stimuler des dynamiques spatiales, économiques et sociales ? Comme un moteur pour transformer l’image de sites stigmatisés ?

- Plus globalement, ces programmes, ces actions modifient-ils le rapport des habitants des logements sociaux à leur environnement immédiat, à la ville ? Nécessitent-ils une adaptation des modes de gestion classique de ces immeubles, de ces espaces urbains ?

 

L’ objet de la formation sera de prendre connaissance des outils existants, des modes de faire, de croiser les regards sur cette stratégie et ses limites, pour envisager de nouvelles perspectives d’évolution des quartiers HLM et de leur place dans la cité.

 

Le 8 juin 2012 à bord du bateau Volupté, RDV au 14 Quai Rambaud Lyon 2ème. Payant, sur inscription avant le 25 mai.

 

Via Millénaire3

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

La genèse du Grand Paris en 6 cartes par Dominique Perrault

De la carte des environs de Paris réalisée en 1740 par l'abbé Delagivre à la cartographie numérique des projets du Grand Paris mise au point par Google en partenariat avec le Pavillon de l'Arsenal, l'architecte de la BNF Dominique Perrault nous raconte l'histoire des extensions successives de Paris en 6 étapes et 6 cartes :

- Versailles, la première ville nouvelle du "Grand Paris" créée à la fin du 17ème siècle

- L'absorption des communes périphériques lors du découpage de Paris en 20 arrondissements en 1860

- La banlieue parisienne structurée en réseaux de chemins de fer et de logements à partir des années 1920

- Le plan d'aménagement de la région parisienne d'Henri Prost en 1934, la première carte imaginée pour permettre à plusieurs millions d'habitants d'habiter et travailler autour de Paris

- Le "retour au romantique" des années 1980 avec la carte de Paris réalisée par Roland Castro dans le cadre de la démarche Banlieues 89

- Les projets urbains du Grand Paris vus par Google et le Pavillon de l'Arsenal en 2012 

 

Via @alozach - Vidéo Télérama

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Les pulsations urbaines de la région lyonnaise : une animation 3D pour visualiser les déplacements de personnes sur une journée

Les pulsations urbaines de la région lyonnaise : une animation 3D pour visualiser les déplacements de personnes sur une journée | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

A partir de l'enquête ménages déplacements menée en 2006 dans la région lyonnaise, le CERTU, le CETE de Lyon et l'université Lyon 2 ont réalisé une animation qui permet de visualiser en 3D les déplacements de personnes au cours d'une journée. 

 

Cette méthode permet d'observer en parallèle, à chaque moment de la journée, quels territoires perdent de la population et quels territoires en accueillent. 

 

Présentation des résultats et de la méthode utilisée sur le site web de M@ppemonde, revue trimestrielle sur l'image géographique soutenue par le CNRS. 

 

Via @LEBLOGDELAVILLE

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Chroniques du Lille populaire : des habitants, des étudiants et un blog pour changer l’image des quartiers de banlieue lillois

Chroniques du Lille populaire : des habitants, des étudiants et un blog pour changer l’image des quartiers de banlieue lillois | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Dans les quartiers de Fives, Faubourg de Béthune et Lille Sud, des étudiants de l'école de journalisme de Lille (ESJ) ont créé avec des habitants le site web "Lille en quartiers". 

 

A partir du constat de tensions et d'incompréhensions entre des médias à qui est reprochée une confirmation hâtive des clichés, sans prendre le temps de cerner les réalités des quartiers dits sensibles, et des populations de banlieue dont la défiance rendrait le travail de journaliste difficile, dix étudiants en journalisme ont pour ambition de porter la parole de tous et de rendre compte avec exactitude des faits. 

En partant à la recherche des petites et grandes histoires qui font le quotidien des habitants, ils souhaitent ainsi changer l'image de ces quartiers et rétablir la confiance entre les habitants et les médias. 

 

Via Cap’Com, le réseau de la communication publique et territoriale >> http://ow.ly/9sEUX

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Comment le conteneur a changé le monde et le rapport des villes à leur port ?

Comment le conteneur a changé le monde et le rapport des villes à leur port ? | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Pourquoi une simple boîte de métal, le conteneur, allait-elle tout changer du rapport des villes à leur port ? Comment cette histoire a-t-elle commencé ? 

 

"Urbain, trop Urbain" promène comme chaque mardi un livre le long du web. Cette semaine, il s'agit de l'ouvrage de Marc Levinson : The box. Comment le conteneur a changé le monde (Éditions Max Milo, 2011). Des extraits de cet ouvrage côtoient en miroir des liens tirés de la veille hebdomadaire réalisée par @urbain_ sur Twitter. 

 

Via Urbain, trop Urbain >> http://www.urbain-trop-urbain.fr/

_____ 

 

Sur ce même thème et en écho à l'article de veille publié ici récemment sur le port du Havre (8 février), une rencontre organisée par les Cafés géographiques en 2009 soulignait le rôle qu'a joué la conteneurisation dans le processus de mondialisation.

Lors de cette conférence, Antoine Frémont de l'INRETS (institut national de la recherche sur les transports et leur sécurité) revenait sur l'histoire de cette innovation technique qui a bouleversé les processus de distribution logistique et accompagné la mondialisation. Il montrait également que l'augmentation des volumes exportés par les ports asiatiques, notamment chinois, à destination de l'Amérique du nord et de l'Europe traduisait les recompositions en cours dans la hiérarchie des puissances mondiales.

 

Compte-rendu de son intervention et des débats sur le site web des Cafés géo : http://ow.ly/9vgI1 ;

 

Via @CafesGeo

more...
Matthieu Boury's comment, March 2, 2012 5:54 AM
A @alozach : merci pour le relais d'information et pour vos encouragements !
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

La figure du flâneur dans la production artistique, au prisme de la psychogéographie

La figure du flâneur dans la production artistique, au prisme de la psychogéographie | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Dans ce séminaire de recherche, James Clifford Kent s'appuie sur la psychogéographie, qui consiste à étudier "les effets du milieu géographique consciemment aménagé ou non sur le comportement affectif des individus" (Debord 1955) pour étudier la figure du flâneur dans plusieurs productions artistiques. 

 

Pour cela, il met en perspective le "Havana portfolio", des photographies de citadins et d'espaces publics de La Havane réalisées par Walker Evans en 1933, avec des oeuvres de plusieurs artistes : Flaubert, Baudelaire, Cartier-Bresson, Brassaï, Velázquez notamment. 

 

L’enregistrement de ce séminaire, qui s’est tenu le 22 février dernier à l’université de Londres, et les extraits d’œuvres utilisées sont mis à disposition sur le site web de la Backdoor Broadcasting Company. 

 

James Clifford Kent est un cinéaste et documentariste britannique. Il enseigne à la Royal Holloway (université de Londres) et à l'université de Coventry. 

 

Via crevilles.org

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Une carte littéraire de Manhattan

Une carte littéraire de Manhattan | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

Ces lieux où des new-yorkais imaginaires ont vécu, travaillé, joué, bu, marché et regardé des canards...

 

Sur les traces des héros de Paul Auster, Jack Kerouac, Dos Passos, J. D. Salinger et d'une centaine d'autres auteurs, Randy Cohen et Nigel Holmes du New York Times Book Review ont dessiné une carte littéraire de Manhattan. 

 

99 références à des lieux hantés par des personnages de fiction sont localisées sur cette carte, avec pour preuve la citation de l'ouvrage, son titre et son auteur. 

 

Les deux créateurs ont mis à contribution les lecteurs du New York Times Book Review pour retrouver ces fragments littéraires qui contribuent à l'imaginaire collectif de Big Apple.

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Conférence : Quartiers, banlieues, quelles réalités, quelles représentations ?

Lors de cette conférence organisée par la CSF (Confédération Syndicale des Familles) avec le soutien de la ville de Grenoble, le sociologue Didier Lapeyronnie interviendra sur le thème des représentations des banlieues et quartiers populaires. 

 

Cet événement permettra également à des représentants d'institutions et d'associations, à des travailleurs sociaux et à des locataires de débattre afin d'enrichir les points de vue et positionnements à partir de l'expérience de chacun. 

 

Le vendredi 16 mars 2012 à 14h à la Maison des Associations de Grenoble. 

 

Via crevilles.org

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Le "patriotisme des villes" des supporters de football stéphanois

Le "patriotisme des villes" des supporters de football stéphanois | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

"On n’est pas d’un pays, on est de Sainté". 

 

Cette phrase, inscrite sur une banderole par des supporters ultras de l'AS Saint-Etienne lors d'un match de football, est extraite d'un article publié par Bérangère Ginhou dans le cadre d'une recherche sur l'imaginaire urbain dans les régions ouvrières en reconversion. 

 

Son étude ethnographique montre, à partir de l'exemple des ultras stéphanois, que les groupes de supporters se réclamant du mouvement ultra italien portent une sorte de "patriotisme des villes". Elle révèle notamment que les chants de certains supporters stéphanois ont la particularité de porter sur l'histoire ouvrière et minière de leur ville :

 

   "Dans toutes les villes on a représenté

   Pour ce maillot vert qu'on a toujours aimé
   Les fils de mineurs défendent avec fierté
   Les couleurs et l'honneur de notre Sainté."
   Chant des Green Angels 

 

   "Et ce soir il va falloir chanter
   Encourager les verts allez allez
   Pour que la lampe de mineur
   Retrouve sa lueur"
   Chant des Magic Fan 

 

Cette étude illustre aussi qu'au-delà de leur premier objectif qui reste d'encourager l'équipe, les chants ont pour rôle de déconsidérer l'autre équipe et les supporters adverses à partir d’une revendication de son groupe, sa ville et son passé. 

 

L'article de Bérangère Ginhou s’intègre dans un programme de recherche mené par le centre Max Weber (CMW) et le laboratoire Environnement Ville Société (EVS) de Lyon / Saint-Etienne, en partenariat avec le centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques (CLERSE). Il porte sur des villes marquées par une histoire économique difficile, liée à une désindustrialisation brutale, et montre que ces événements ont laissé des traumatismes dans les mémoires individuelles et collectives, un paysage urbain de friches industrielles, et continuent après trois décennies d'influencer fortement les politiques de rénovation urbaine. 

 

Illustration : Julien Morel, Friche n°11, 2008

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

Comment renforcer le sentiment d'appartenance à un territoire ? Quels outils pour l’empowerment ?

Dans cet article publié en 2006, Bernard Jouve définissait l'empowerment comme "le processus par lequel un individu ou un groupe acquiert les moyens de renforcer sa capacité d'action, de s'émanciper". Il rappelait que l'empowerment repose "sur des modèles de régulation alternatifs qui ne passent pas par le marché, ni par l'Etat, mais davantage par des rapports de solidarité entre acteurs sociaux se fondant sur des identités collectives nées du sentiment d'appartenance à un territoire donné". 

 

Il montrait ainsi que le faible développement des pratiques d'empowerment en France pouvait s'expliquer entre autres par une dévalorisation des modèles de régulation alternatifs pendant les Trente Glorieuses, au profit du couple Etat-marché. Qu'en est-il aujourd'hui, près de 30 ans après les premières lois de décentralisation ? Quels outils peuvent être mobilisés pour renforcer le sentiment d'appartenance d'un groupe à un territoire et développer ainsi de nouvelles solidarités ? 

 

Plusieurs initiatives répondant de manière originale à ces enjeux ont déjà été identifiées ici : la démarche de géographie subjective menée avec les enfants du Blosne à Rennes (évoquée sur France Culture récemment : http://ow.ly/8X7nf), le projet artistique du Sentier Pédestre Périphérique au quartier de la Soie dans l'est lyonnais, l'atelier Lego de prospective urbaine, etc. 

 

Existe-t-il d’autres leviers pour faire émerger une identité collective sur un territoire ? Que peuvent apporter les stratégies de marketing territorial aux pratiques d’empowerment et inversement ? C’est autour de ces questions que s’articuleront les prochains articles de cette page de veille...

more...
No comment yet.
Scooped by Matthieu Boury
Scoop.it!

"Désordres publics" les évènements qui ont secoué Paris

"Désordres publics" les évènements qui ont secoué Paris | Territoires imaginés, territoires vécus | Scoop.it

"Paris, Désordres Publics" est un projet de Street Art basé sur la technologie des QR Codes, ces codes barres permettant d'accéder à une page web avec un smart phone lorsqu'ils sont pris en photo. 

 

A travers 20 carreaux de céramiques disséminés dans la capitale, le collectif Raspouteam propose via cette technologie un panorama des désordres qui ont agité Paris à différentes époques : la prise de la dernière barricade de la Commune à Belleville le 24 mai 1871, le quartier latin comme centre de gravité des événements de Mai 68, la mort de Jacques Mesrine Porte de Clignancourt en 1979, etc. 

 

Les QR Codes présentés sur ces carreaux donnent accès à des ressources en ligne sur ces faits marquants : photos et vidéos d'archive, gravures, extraits d'articles de presse, commentaires, etc. 

 

Un projet d'inscription dans la mémoire urbaine des évènements qui ont contribué à faire de Paris la ville qu'elle est aujourd'hui.

more...
No comment yet.