TdF | Culture
Follow
6.7K views | +3 today
TdF  |   Culture
Terres de femmes Actualités
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Un nouveau site consacré à l'écrivain et peintre Raphaële George, par Jean-Louis Giovannoni

Un nouveau site consacré à l'écrivain et peintre Raphaële George, par Jean-Louis Giovannoni | TdF  |   Culture | Scoop.it

Site consacré à l'écrivain et peintre Raphaële George, par Jean-Louis Giovannoni.

more...
No comment yet.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

Sans le sou, Grenoble joue le choc des cultures

Sans le sou, Grenoble joue le choc des cultures | TdF  |   Culture | Scoop.it

Publié par Libération : Avec 6 millions d’euros en moins de l’Etat en 2015, la municipalité de gauche tranche dans le vif du budget. Des structures enragent, d’autres applaudissent.

 

 

«Incrédule, halluciné, en colère» : Marc Minkowski, le chef de l’orchestre baroque des Musiciens du Louvre-Grenoble, acclamé dans toute l’Europe, et directeur artistique de la Mozartwoche de Salzbourg, fustige la décision «indécente, irréfléchie et inacceptable» prise la semaine dernière par la municipalité grenobloise. La coalition Europe Ecologie-les Verts-Parti de Gauche-Réseau Citoyen menée par Eric Piolle ne versera pas en 2015 sa traditionnelle subvention de 438 000 euros aux Musiciens du Louvre et ne maintient que son hébergement gratuit par la ville - des bureaux et un auditorium au centre-ville valorisés à 100 000 euros par an.

 

 

Les Musiciens du Louvre conservant jusqu’à nouvel ordre leurs autres subventions (877 000 euros de la Drac, de la région Rhône-Alpes et du conseil général de l’Isère), leur budget, avec un pourcentage élevé de fonds propres, recettes et mécénat, devrait passer de près de 3,7 millions à 3,2 millions d’euros en 2015. «Bien sûr, nous avons beaucoup de recettes propres, mais notre fonctionnement nous coûte très cher. C’est indécent de nous tuer comme ça, surtout après avoir renoncé aux recettes des panneaux publicitaires en ville, explique Marc Minkowski. Je suis loyal depuis dix-huit ans, nous sommes très présents à Grenoble et je contribue à son rayonnement international. C’est une ingratitude et une injustice incompréhensibles, notamment pour le public qui a besoin de nous.»

Dans les locaux des Musiciens du Louvre, les 16 salariés permanents, dont cinq musiciens, sont en émoi. La directrice, Sabine Perret, souligne la brutalité de la décision : «Nous étions prêts à accepter une baisse de subvention, mais passer de 438 000 à 0 euro, cela veut dire "dehors, on ne vous veut plus". Pour les Grenoblois, ça signifie "on vous enlève votre orchestre". » Mardi, les 900 personnes venues écouter l’orchestre à la Maison de la Culture (MC2) brandissaient des panneaux «Restez !». Une pétition en ligne a réuni plus de 3 000 signatures.

«Rééquilibrages». La veille, l’ambiance était tout autre au Théâtre municipal de Grenoble, où Eric Piolle et son adjointe «aux cultures», Corinne Bernard, lançaient leur «Chantier des cultures» devant 600 personnes, dont une grande majorité d’acteurs du secteur. Tous attendaient des annonces des élus. Ces derniers les ont décontenancés en expliquant que la réunion n’était que l’ouverture d’une concertation destinée à tracer de nouvelles lignes de la politique culturelle grenobloise et en donnant très vite la parole à la salle, sous la direction d’un animateur spécialisé dans la production d’une discussion collective. Les deux élus ont néanmoins posé quelques axes essentiels. Un : le bouillonnement culturel de la ville est ahurissant. Deux : la forte réduction de la dotation de fonctionnement par l’Etat (- 6 millions en 2015) conduit la mairie à réduire d’autant ses budgets, dont les montants sont toujours en discussion, car elle se refuse à augmenter les impôts ou à passer sous tutelle préfectorale. Trois : les fonds alloués à la culture doivent eux aussi baisser. «Pas de sanctuarisation», a lâché le maire. La priorité est de procéder à des «rééquilibrages», à intégrer un spectre élargi des pratiques : «La culture, pour et par les Grenoblois. Nous préférons ne pas arroser les oasis déjà bien vertes, mais multiplier les oasis.» Son adjointe a précisé : «Certains attendent tout de la ville, cela ne va pas être possible. Nous voulons plus de transparence et de démocratisation dans l’attribution de la subvention, et inventer avec vous de nouveaux modes de fonctionnement.»

«Stars». Symboliquement, la réunion se tenait au théâtre municipal, jusque-là dédié, une quarantaine de soirées par an, à la diffusion du théâtre privé parisien : il doit devenir «un écrin de la vitalité grenobloise». Durant les deux heures de prise de parole qui ont suivi, le cas des Musiciens du Louvre ne fut abordé qu’évasivement. Pas de dénonciation, même si des doutes sur la méthode se sont exprimés. Pour la majorité des présents, parmi lesquels nombre d’acteurs culturels ayant soutenu la campagne d’Eric Piolle, le pari du rééquilibrage et de l’ouverture accrue des salles aux artistes locaux semblait être accepté. Les responsables culturels grenoblois refusent presque tous, pour l’heure, de s’exprimer sur les Musiciens du Louvre, dans l’attente de la suite du processus… Même si certains dénoncent en «off» une «maladresse» de la municipalité au moment où elle annonce lancer la construction de la future politique culturelle avec les Grenoblois, aucun ne s’est publiquement positionné en soutien à Minkowski. Seule l’opposition politique, et notamment les socialistes battus aux municipales, dénonce «une grave erreur»«qui abîme la culture et l’image de notre ville». Michel Destod, l’ancien maire, n’hésite pas à faire le lien entre la suppression de la subvention et le récent abandon des recettes publicitaires de l’affichage en ville.

Les Musiciens du Louvre recevaient 17,99% des 3 millions de subventions de la ville, en numéraire et en nature, aux associations culturelles, hors établissements publics comme la Maison de la culture, etc. Pressé déjà par l’ex-municipalité de s’investir, l’orchestre a certes multiplié les concerts locaux ces dernières années (43 concerts à Grenoble la saison dernière dont la moitié gratuits), mais pour beaucoup d’acteurs locaux «le compte n’y était pas» au regard de la subvention… et de l’investissement à Paris et à l’international de Minkowski. La réaction de Pascal Lamy, président des Musiciens du Louvre et ex-directeur de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), «le peuple a droit à l’excellence !», a heurté. Salvatore Origlio, président du Jazz club de Grenoble (35 concerts par an, un festival mêlant tête d’affiches nationales et musiciens locaux pour 8 000 euros de subvention municipale), assume : «Personne ne peut se réjouir qu’on diminue les subventions à un artiste. C’est brutal, excessif peut-être… mais Minkowski s’est-il jamais posé la question de savoir si ce n’était pas brutal que les petites structures se battent depuis des décennies pour essayer de payer les musiciens tandis que d’autres se gavent ? A Grenoble, c’était le fait du prince, on dépensait des millions pour aller chercher des stars…»

Eric Piolle assume, tranchant. «Nous maintenons le patrimoine et les éléments publics structurants que sont la MC2 [3,4 millions de subventions municipaux, ndlr], le conservatoire, les bibliothèques, etc. La baisse des dotations par l’Etat a un impact direct, nous devons faire des choix radicaux. Nous l’avons fait avec le Palais des sports (- 1,1 million d’euros de subvention), nous le faisons avec les Musiciens du Louvre.»

«Malraux». Quid de la mise en péril annoncée par l’orchestre ? «Ils ont 3,7 millions de budget, on leur demande un effort de 10%. On n’est pas en train de les tuer, ils ont des réserves : 400 000 euros d’économies, l’équivalent de notre subvention ! Qu’ils mettent leurs comptes sur la table, y compris leur structure salariale.» Le rayonnement de Grenoble ? «Le talent de Minkowski n’est pas attaché à Grenoble et conserver un orchestre national dont l’objet est le rayonnement de notre ville ne nous concerne plus.»

Le maire défend un changement de paradigme politique radical, intégrant le nouveau contexte budgétaire : «Nous avons, entre les différentes salles et offres, tout l’éventail, y compris de l’excellence. Notre choix, c’est de travailler avec et pour les Grenoblois […]. Si ce travail vaut à Grenoble d’être reconnu à l’extérieur, tant mieux, mais ce n’est pas mon objectif. Il n’y a pas la culture de Malraux d’un côté et le socioculturel de l’autre. La MC2 aussi doit s’ouvrir à l’extérieur, sur les quartiers à sa porte. Si on veut faire émerger les Minkowski de demain, on n’y arrivera pas autrement.» La brutalité ? «Pour garder la capacité de faire des choix, avec des moyens en baisse, il faut des actes radicaux. C’est un message politique clair, nous désignons un cap : il faut changer, passer à d’autres modes de fonctionnement.» Les ateliers thématiques participatifs du «Chantier pour les Cultures» démarrent en janvier. Il va y avoir du sport.

De notre correspondant à Grenoble François Carrel

Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Jusqu'au 23 février 2015 :: rétrospective John Ford à la Cinémathèque française (Paris)

Jusqu'au 23 février 2015  ::  rétrospective John Ford à la Cinémathèque française (Paris) | TdF  |   Culture | Scoop.it

Avec 103 films et 3 mois de programation, la rétrospective John Ford qui s'annonce à laCinémathèque française sera un monument à la hauteur de ce pilier du cinéma américain, dont tant d'images sont gravées sur les rétines des spectateurs du monde entier ! L'occasion de redécouvrir ses immenses chefs d'oeuvres que sont La prisonnière du désert, L'homme tranquille ou Les raisins de la colère, illustrant la variété du talent d'un auteur qui aborda avec une égale force le western, ses racines irlandaises et la Grande dépression des années 1930, inventant à cette occasion des pans entiers de la grammaire visuelle du cinéma moderne. Aucun cinéaste, probablement, ne compte autant de films dont les titres sont connus de tous. Mais l'oeuvre de John Ford recèle aussi quantité de surprises qui pourront être redécouvertes à la cinémathèque : Le dernier film de ce grand raconteur d'histoires viriles fut Frontière chinoise, dont la distribution est presque entièrement féminine ! Il abordé le racisme dans Le sergent noir, ou l'histoire de la Grande Bretagne avec Mary Stuart. Ford avait débuté dès 1917 au temps du muet, avec notamment le formidable Cheval de fer, consacré à l'épopée de la conquête du rail. Des heures et des heures de découvertes pour tous les publics...

Infos pratiques et réservations ici

more...
No comment yet.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Veille sur les politiques culturelles
Scoop.it!

La maire de Paris annonce 314 millions € pour la culture

La maire de Paris annonce 314 millions € pour la culture | TdF  |   Culture | Scoop.it
Un plan d'investissement à hauteur de 10 milliards €

Via Aurelien Guillois
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

La dernière interview de Pasolini (quelques heures avant sa mort)

La dernière interview de Pasolini (quelques heures avant sa mort) | TdF  |   Culture | Scoop.it
Entretien original paru en 1975 dans le quotidien La Stampa puis en 2005,
sous le titre L'Ultima intervista di Pasolini (éditions Avagliano).

Les éditions Allia l'ont également publié, en français, en 2010 (sous le même titre).

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Veille sur les politiques culturelles
Scoop.it!

Marie-Claude Pietragalla et Bagnolet : vers un divorce ?

Marie-Claude Pietragalla et Bagnolet : vers un divorce ? | TdF  |   Culture | Scoop.it
Depuis cinq ans, la compagnie de Marie-Claude Pietragalla occupe des locaux municipaux de Bagnolet pour un prix modique. Sur pression de parents d'élèves, la nouvelle mairie de la ville envisage de lui demander de quitter les lieux d'ici septembre 2015 pour les réaffecter à un groupe scolaire voisin devenu trop exigu.

Via Aurelien Guillois
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Ce que Facebook cache derrière sa nouvelle politique de confidentialité

Ce que Facebook cache derrière sa nouvelle politique de confidentialité | TdF  |   Culture | Scoop.it
Le réseau social met à jour ses conditions d'utilisation. Ces changements entreront en vigueur au 1er janvier 2015, mais ont-ils vocation à vous rendre le contrôle, comme Facebook le prétend?
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

27-28 novembre 2014 :: Colloque international D'une bibliothèque l'autre. Bibliothèques d'écrivains, d'intellectuels, d'artistes

27-28 novembre 2014  ::  Colloque international D'une bibliothèque l'autre. Bibliothèques d'écrivains, d'intellectuels, d'artistes | TdF  |   Culture | Scoop.it

Les 27 et 28 novembre prochain - Colloque international « D’une bibliothèque l’autre : bibliothèques d'écrivains, d'intellectuels, d'artistes» (Olivier Belin et Catherine Mayaux, dir.) (Université de Cergy-Pontoise/BnF) . 
Ce colloque a pour but de mettre en lumière le rôle des bibliothèques matérielles – instruments majeurs de la constitution du patrimoine – dans le triple espace de la création littéraire et artistique, de l’élaboration de la pensée philosophique ou scientifique, et de la circulation des idées et des cultures.

more...
No comment yet.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Vu dans la presse...
Scoop.it!

Marseille, malade de ses bibliothèques – metronews

Marseille, malade de ses bibliothèques – metronews | TdF  |   Culture | Scoop.it

Via bib2strasbourg
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

15-22 novembre 2014 :: Arte Mare FESTIVAL DU FILM ET DES CULTURES MEDITERRANEENNES (Bastia)

15-22 novembre 2014  ::  Arte Mare FESTIVAL DU FILM ET DES CULTURES MEDITERRANEENNES (Bastia) | TdF  |   Culture | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from confettis
Scoop.it!

JEAN BAUDRILLARD. L'EXPÉRIENCE DE LA SINGULARITÉ. (colloque 26-28/11/2014 Paris) - WWW.CRITICALSECRET.NET — - - —

JEAN BAUDRILLARD. L'EXPÉRIENCE DE LA SINGULARITÉ. (colloque 26-28/11/2014 Paris) - WWW.CRITICALSECRET.NET — - - — | TdF  |   Culture | Scoop.it
« Ce colloque est consacré à la pensée et à l'œuvre de Jean Baudrillard. Il porte sur les aspects fondamentaux de la réflexion menée par Baudrillard (...)

Via Xavier Leton
more...
Xavier Leton's curator insight, November 7, 9:02 AM
JEAN BAUDRILLARD. L’EXPÉRIENCE DE LA SINGULARITÉ. (colloque 26-28/11/2014 Paris)

mercredi 8 octobre 2014

« Ce colloque est consacré à la pensée et à l’œuvre de Jean Baudrillard. Il porte sur les aspects fondamentaux de la réflexion menée par Baudrillard pendant près de 40 ans : l’analyse critique de la société de consommation en référence à la notion d’échange symbolique (mercredi 26 novembre matin), le rapport critique de Baudrillard au marxisme (mercredi 26 novembre après-midi), l’interprétation de certains événements contemporains (le terrorisme, la gauche au pouvoir) à l’aune d’une lecture transpolitique (jeudi 27 novembre matin), la conception de la théorie comme miroir qui veille à séduire le réel tout en se laissant séduire par celui-ci (jeudi 27 novembre après-midi), la réflexion sur l’art, l’esthétique et la critique (vendredi 28 novembre matin), la logique du signe et de l’image à travers le cinéma et la photographie contemporains (vendredi 28 novembre après-midi). »

Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Veille professionnelle des Bibliothèques-Médiathèques de Metz
Scoop.it!

Curation : et si on parlait un peu stratégie ?

Curation : et si on parlait un peu stratégie ? | TdF  |   Culture | Scoop.it
Trop de curateurs amateurs se jettent sur Scoop it ou Paper.li.  Et ils oublient le ba-ba de la curation : d'abord déterminer votre stratégie ! La curation est très en vogue en ce moment.  Tout le ...

Via Marco Bertolini, Arobasenet, Bibliothèques-Médiathèques de Metz
more...
Philippe-Didier Gauthier's curator insight, November 9, 5:11 AM

#DémarchePortfolio #Contribution #Curation Histoire de rappeler l'essentiel.

François Arnal's curator insight, November 9, 9:58 AM

Quelques conseils utiles pour les HK42, apprentis curateurs sur la toile. La curation ça prend du temps et ça nécessite de faire des choix. Cibler son sujet, trouver l'information pertinente, rédiger un commentaire personnel pour proposer de la valeur ajoutée...

Willem Kuypers's curator insight, November 10, 1:15 PM

C'est évident pour ceux qui en font. Déjà par manque de temps, on ne peut faire la curation de tout. 

Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Veille professionnelle des Bibliothèques-Médiathèques de Metz
Scoop.it!

Filippetti favorable au travail dominical dans le secteur culturel (Libération)

Filippetti favorable au travail dominical dans le secteur culturel (Libération) | TdF  |   Culture | Scoop.it

L'ancienne ministre de la Culture propose l'ouverture des librairies ou des bibliothèques le dimanche.


Via Bibliothèques-Médiathèques de Metz
more...
Bibliothèques-Médiathèques de Metz's curator insight, December 15, 8:56 AM
L'ancienne ministre de la Culture propose l'ouverture des librairies ou des bibliothèques le dimanche.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Veille professionnelle des Bibliothèques-Médiathèques de Metz
Scoop.it!

Fleur Pellerin : «Oui, il y a un risque pour la création» | Libération

Fleur Pellerin : «Oui, il y a un risque pour la création»  |  Libération | TdF  |   Culture | Scoop.it
Interpellée par les acteurs du monde de la culture sur la baisse des budgets publics, notamment au niveau local, la ministre Fleur Pellerin cherche à rassurer. Tout en assumant des choix.

Via Bibliothèques-Médiathèques de Metz
more...
Bibliothèques-Médiathèques de Metz's curator insight, December 13, 5:01 AM

-  Vous avez évoqué qu’on est possiblement à la fin d’un cycle. Les professionnels de la culture disent souvent que vous avez fait le choix de l’accompagner, de privilégier les pistes de privatisations des ressources, par l’appel aux dons, au mécénat, aux financements extérieurs…

 

Fleur Pellerin :  Il y a toujours eu des mécènes, la culture n’est pas le monopole de la puissance publique. C’est formidable que nos concitoyens aient envie de s’investir pour favoriser la création ou préserver le patrimoine qui les entoure, y compris à travers des plateformes de financement participatif. Les collections publiques des musées appartiennent à la nation, pas au ministère de la Culture. Le lien avec l’œuvre est beaucoup plus immédiat, plus affectif lorsqu’on décide de participer à la restauration de la Victoire de Samothrace que lorsqu’on est juste contribuable : c’est complémentaire.

Métiers du livre Aix's curator insight, December 15, 5:16 AM

Un article intéressant qui montre bien l'orientation de la politique culturelle française. À lire, que l'on soit d'accord ou pas, voire surtout si l'on n'est pas d'accord.

Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Appel des artistes contre l'«effritement du réseau culturel» en France

Appel des artistes contre l'«effritement du réseau culturel» en France | TdF  |   Culture | Scoop.it
Plusieurs dizaines d’artistes français doivent lancer mercredi au Théâtre de la Colline à Paris un «appel collectif et solennel» à tous les élus et au gouvernement pour le maintien du réseau culturel en France dont ils constatent «l’effritement déjà visible».
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Mi Piace ! Désormais Facebook a aussi sa version corse | France 3 Corse ViaStella

Mi Piace ! Désormais Facebook a aussi sa version corse |  France 3 Corse ViaStella | TdF  |   Culture | Scoop.it

C'est officiel depuis le 2 décembre 2014 : le corse est devenu la 122e langue reconnue par le réseau social Facebook. Le résultat d'un engouement populaire pour des pages Internet écrites en langue corse.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Le corse est officiel… sur Facebook

Le corse est officiel… sur Facebook | TdF  |   Culture | Scoop.it

http://fundazione.univ-corse.fr/Facebook-in-corsu-perche-a-Fundazione-duvia-arrica-a-so-cuntribuzione_a305.html

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Désolé, les statuts Facebook pour protéger vos données ne valent rien

Désolé, les statuts Facebook pour protéger vos données ne valent rien | TdF  |   Culture | Scoop.it

Le site a mis à jour ses conditions d'utilisation et en a informé ses membres cette semaine. Ce qui a relancé une vague de statuts censés protéger ses données personnelles, mais qui n'ont en fait aucune valeur.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Encyclopædia Universalis dépose le bilan : la fin d’un accident de l’histoire ? - Rue89

Encyclopædia Universalis dépose le bilan : la fin d’un accident de l’histoire ? - Rue89 | TdF  |   Culture | Scoop.it

La société Encyclopædia Universalis est en dépôt de bilan, annonce Le Monde. Le tribunal administratif de Nanterre l'a placée en redressement judiciaire le 30 octobre dernier pour une période de six mois. Une nouvelle qui pincera le cœur des privilégiés qui possèdent une encyclopédie (pour ma part, elle constitua un cadeau de naissance et m'apparut toute mon enfance comme la preuve objective que le savoir était intimidant), et laissera dans l'indifférence ceux qui pensaient qu'elle était déjà morte depuis longtemps. 

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Mort de Serge Moscovici, esprit brillant de la pensée écologique

Mort de Serge Moscovici, esprit brillant de la pensée écologique | TdF  |   Culture | Scoop.it

Triste semaine pour l'écologie. Après le mathématicien génial et écologiste radical, Alexandre Grothendieck, c'est Serge Moscovici qui vient de s'éteindre à 89 ans. 

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Le plus grand mathématicien du XXe siècle est mort

Le plus grand mathématicien du XXe siècle est mort | TdF  |   Culture | Scoop.it

Alexandre Grothendieck a bouleversé la manière de faire des mathématiques avec sa nouvelle vision de la géométrie.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Crise et mutation numérique : "Dans notre pays, les auteurs sont précarisés et paupérisés"

Crise et mutation numérique : "Dans notre pays, les auteurs sont précarisés et paupérisés" | TdF  |   Culture | Scoop.it
Droit de réponse du président du Centre national du livre
more...
No comment yet.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from ALMAGESTE
Scoop.it!

Delphine Seyrig, de Marienbad au féminisme

Delphine Seyrig, de Marienbad au féminisme | TdF  |   Culture | Scoop.it

Mais qui était Delphine Seyrig ? Un silence semble être tombé sur la mémoire de cette femme. Née en 1932 et morte en 1990, elle a pourtant joué dans 34 films pour le cinéma, 13 pour la télévision et 33 pièces de théâtre. En qualité d'actrice, Delphine Seyrig reste un être de mystère et de rêve. «Ce n'est pas une femme, c'est une apparition», énonce Antoine Doinel à propos du personnage qu'elle incarne dans le film Baisers Volés de Truffaut. Pourtant, Delphine Seyrig était aussi une personne fortement marquée par la réalité quotidienne et une militante féministe. Dans quelle mesure son engagement féministe a-t-il influencé sa carrière cinématographique ?


Via Caroline Claeys, Marc Brulé
more...
No comment yet.