Tous photographes : un an de Photographie participative | Focales | tempête à Yport | Scoop.it

Du 1er janvier au 31 décembre 2013, l’Association Focales et le Courrier Cauchois lancent un an de Photographie participative.

 

Le principe: Où que vous soyez, qui que vous soyez, quel que soit votre niveau, quel que soit votre matériel (du téléphone portable au matériel le plus sophistiqué), envoyez-nous la plus belle photo de votre événement marquant de la semaine. La participation est ouverte à toutes et à tous sans limite d’âge.


Le but : Le but n’est pas de couvrir l’actualité mais de donner un autre regard, le vôtre, sur ce qui vous émeut ou vous interpelle. L’enjeu est de montrer le quotidien de notre territoire, tel que nous le vivons.


Comment participer : Envoyez-nous une photo, chaque semaine avant le lundi soir 23 heures à focales@ymail.com . Indiquez-nous qui vous êtes, l’appareil avec lequel la photo a été prise et rédigez une légende explicative à votre prise de vue ainsi que le lieu. Ceux qui le souhaitent peuvent ajouter un portrait d’eux. Si des personnes photographiées sont clairement reconnaissables, assurez-vous qu’elles vous autorisent à publier.


Une photo publiée chaque semaine : Pendant 52 semaines, vous trouverez dans chaque édition du Courrier Cauchois une rubrique « Tous Photographes». Elle fera apparaitre votre photo, votre nom et vos commentaires. Elle sera sélectionnée entre tous les envois par une équipe composée des membres de l’association Focales et de la rédaction du Courrier Cauchois. Les choix se feront sur la qualité esthétique des photos et sur la diversité des sujets et des sites photographiés.
Au fur et à mesure, toutes les photos seront mises en ligne avec le nom de leurs auteurs à l’adresse : http://www.flickr.com/photos/focales/ . Elles feront l’objet d’une exposition de fin d’année et d’un livre qui sortira en janvier 2014.


Alors, à vos appareils et à très bientôt.

Association Focales - 14 bis rue Petite Croix - 76400 FECAMP
Ch. Courcoux - focales@ymail.com

 


Via Sophie Buquet