La fabrique de l'action enseignante | TELT | Scoop.it

L’agir professoral en classe de langue : les savoirs d’action qui sont à l’arrière-plan de l’agir, ce que d’aucuns appellent “la pensée enseignante” (Tochon, 2000).
 

Placé devant une trace de son action (image filmée notamment), le professeur convertit cette action en discours. Il est alors amené à proposer des significations. Ces significations sont à entendre ici comme ce que l’acteur propose comme interprétations quand il revient sur son action, face au chercheur et à lui-même. Un système complexe, à forte dimension linguistique et portant sur des discours, se dessine alors: il y a le discours de l’enseignant sur son action ; celui qui porte sur son propre discours, ainsi que sur les discours des apprenants ; il y a enfin l’analyse que fait le chercheur de tous ces discours, au travers du sien.

 

Quels enjeux, et quels apports à la didactique des langues du courant dit de la "pensée enseignante" et de ses méthodes ?

Groupe IDAP du DILTEC Paris 8