Pour une révolution managériale : rétablir la confiance et l'engagement | télétravail | Scoop.it

"Plus que jamais les entreprises ont besoin de l'engagement de leurs salariés. La concurrence exacerbée que la crise ne fait que renforcer exige que chacun apporte dans son travail bien plus que ce qui est écrit dans les contrats. Ce n'est pas seulement un travail qui est attendu, c'est une participation active et déterminée à l'action collective, à la vie de l'entreprise, à l'effort permanent nécessaire.

Or, c'est l'inverse qui se produit !

Le mode managérial dominant est en effet celui de la coercition.

 

"Les salariés sont tous les jours davantage contraints par des outils de gestion."

"Chacun de ces outils porte un nom évocateur : ce sont les fameux "process", qui visent à définir avec toujours plus de précision comment le salarié doit faire ce qu'il a à faire lui apportant ainsi une marque tangible de défiance dans sa propre capacité à décider de ses pratiques.

 

L'effet produit est alors l'inverse de celui qui était recherché : ce n'est plus l'entreprise qui contrôle le salarié, mais bien... le salarié qui contrôle l'entreprise. Rien ne fonctionne comme c'est écrit, mais plutôt comme la bonne volonté du salarié le fait fonctionner. 

 

Confiance et simplicité sont donc les deux faces d'une même nouvelle façon de manager les hommes sur leur lieu de travail. Il ne sert en définitive à rien de prêcher l'engagement des salariés si l'on n'a pas, dans un premier temps, créé le contexte qui le rend non seulement possible, mais encore attractif."

 

Audits – Formations – Santé et bien-être au Travail - Prévention des risques psychosociaux
http://www.csdeveloppement.com

 


Via EXPERTS Qualité de Vie au Travail - Stratégie de Bien-Être, Performance et Efficacité - Santé et Bien-Être en Entreprise