Une étude menée par un chercheur de l'Université de Colombie-Britannique montre que certaines personnes sont génétiquement prédisposées à voir le monde en noir. L'étude […] montre qu'une variante d'un gène déjà connu peut amener les individus à percevoir des événements émotionnels, surtout ceux négatifs, de façon plus vive que d'autres. Cette étude est la première à constater que cette variation génétique puisse affecter de manière significative la façon dont les gens perçoivent le monde, explique le professeur Rebecca Todd du Département de Psychologie de UBC…


°°°°°°°°°°°°°

> University of British Columbia : http://bit.ly/19zhDfB

> Adit Canada 10/13 : http://bit.ly/19zgW5Y