Don't Be Evil : "Mais Google a-t-il changé sa conception du diable en cours de route ?.. | Inventer le monde | Scoop.it

Gabriel Dorthe : "La maxime de Google a longtemps influencé la politique de ce géant du web, qui souhaitait ainsi s'inscrire en porte à faux de concurrents estimés peu éthique. Néanmoins Eric Schmidt, l'un de ses piliers, vient de déclarer récemment que la compagnie n'avait pas de "gentillomètre" qui lui permettrait de distinguer le bien du mal. Peut-on dire que Google est en train d'abandonner son éthique fondatrice ?..