Innovations, telecommunications, breakthrough
74 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

4G+ (LTE-Advanced) : quels smartphones sont et seront compatibles ? - FrAndroid

4G+ (LTE-Advanced) : quels smartphones sont et seront compatibles ? - FrAndroid | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
La 4G+ (ou LTE-Advanced) arrive à grands pas en Europe et notamment en France. Bouygues Telecom vient en effet de lancer ses offres 4G+ pour bénéficier d'u
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

Le rachat de Bouygues Telecom par Orange se précise

Le rachat de Bouygues Telecom par Orange se précise | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
L'opérateur historique aurait mandaté deux banques pour plancher sur cette opération complexe dont le montant pourrait atteindre 6 milliards d'euros.

 

Le grand monopoly des télécoms va se poursuivre. On sait que depuis le rachat de SFR par Numericable, le gouvernement se penche sur le cas Bouygues Telecom, désormais très fragilisé.

Selon Les Echos, les ministres concernés auraient déjà mis au point un scénario reposant sur la recomposition du marché afin de maintenir les investissements dans la fibre.

L’Etat soutiendrait ainsi le rachat de Bouygues Telecom par Orange – le groupe de Martin Bouygues rachèterait par ailleurs des actions de l’opérateur historique afin de détenir une minorité de blocage.

Pour ne pas heurter l’Autorité de la concurrence et dégager de la trésorerie, Orange céderait ensuite le réseau mobile, ainsi qu’une partie des fréquences de Bouygues Telecom à Free. Montant de la transaction : environ 2,2 milliards d’euros.

Enfin, toujours dans l’optique de soutenir le plan de déploiement de la fibre en France, Free s’engagerait à co-investir aux côtés d’Orange pour déployer un réseau FTTH sur le territoire.

La piste allemande 

Aujourd'hui, Reuters indique que ce scénario semble enclenché puisque Orange aurait mandaté les banques Lazard et Credit Suisse afin de plancher sur un dossier pouvant dépasser les 6 milliards d'euros. "Les discussions sont toutefois réelles et l’opération est une évidence pour Orange", affirme une source anonyme citée par l'agence de presse. 

Rappelons qu'après avoir écarté ce scénario, Stéphane Richard, p-dg d'Orange, plaide aujourd'hui avec force pour la consolidation du marché. « Nous sommes un certain nombre à penser que la situation n’est pas supportable à moyen terme » a-t-il affirmé lors d’une interview vidéo réalisée par Les Echos. Il « n’y a pas de place en France pour quatre opérateurs avec quatre réseaux indépendants » a-t-il encore ajouté.

« Orange n’a pas besoin de faire une opération pour grossir sur ce marché. En même temps on voit bien que le paysage est en recomposition […] Le seul objectif d’Orange c’est de voir si danscette recomposition à venir il y a une opportunité pour nous à la fois de nous renforcer et en même temps de contribuer à redonner un peu de stabilité, de sérénité et de capacité d’investissement aussi au marché » répond Stéphane Richard.

Reste que la piste Bouygues Tel n'est pas la seule et Orange regarderait également de l'autre côté du Rhin. Un mariage avec Deutsche Telecom délesté de sa participation dans T-Mobile aux Etats-Unis est "plausible", affirme le Figaro.

Il s'agirait de créer le fameux opérateur télécoms à dimension européenne via une fusion "entre égaux" (ce qui ne sera pas le cas tant que Deutsche Telekom demeure présent aux USA). Un scénario qui satisferait à la fois le gouvernement et la Commission européenne qui plaide depuis longtemps pour ce type de rapprochement.

La prochaine étape sera donc celle de la vente de T-Mobile USA. En décembre dernier, le Wall Street Journal affirmait que Sprint serait prêt à racheter son concurrent pour près de 20 milliards de dollars.

Reste à savoir si ce énième rapprochement passera les filtres des autorités antitrust. Rappelons que ces dernières avaient bloqué le rachat de T-Mobile par AT&T en décembre 2011 en raison des menaces générées sur la concurrence.


Via Thomas Kalhauge
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

Orange aux manettes de Bouygues Telecom, et le réseau cédé à Free

Orange aux manettes de Bouygues Telecom, et le réseau cédé à Free | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Pour assurer le déploiement de la fibre en France, Bercy aurait déjà les grandes lignes d’un plan selon Les Echos : Orange rachète Bouygues Telecom dont il cède le réseau et des fréquences à Free, en échange notamment d’un co-investissement dans la fibre.

Via Thomas Kalhauge
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Réseaux et Télécommunications
Scoop.it!

Et à la fin c'est Numericable qui gagne... la réaction d'Arnaud Montebourg

Et à la fin c'est Numericable qui gagne... la réaction d'Arnaud Montebourg | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it

Le nouveau ministre de l'Economie et du Numérique prend acte de la décision de Vivendi mais demande à Numericable de faire preuve de patriotisme économique. Hauts les coeurs !

 

Malgré la surenchère de dernière minute de Bouygues, le conseil de surveillance de Vivendi s'est prononcé à l'unanimité derrière son président Jean-René Fourtou en faveur de l'offre Numericable pour le rachat de sa filiale SFR.


Via IT Partners
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

Bouygues lance une surenchère pour rafler SFR

Bouygues lance une surenchère pour rafler SFR | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Le groupe de BTP propose 13,2 milliards d'euros pour rompre l'exclusivité avec Numericable. La participation de Vivendi dans le futur ensemble...
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

SFR : Vivendi pencherait pour Numericable, Xavier Niel enrage

SFR : Vivendi pencherait pour Numericable, Xavier Niel enrage | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it

En attendant, Xavier Niel, le patron de Free qui entend bien s'offrir le réseau de Bouygues Telecom et ses fréquences, s'est lancé dans une violente attaque de Numericable dans une interview aux Echos. Histoire de bien faire passer le message au conseil de surveillance de Vivendi.

"Ce que je vois, c'est d'un côté un industriel solide, Bouygues, de l'autre un investisseur financier habile, Altice", assène-t-il. "Patrick Drahi (...) explique qu'il n'y aura pas de plan social mais, quand il a racheté Noos en 2006, 60 % des effectifs ont été licenciés. Et je ne vous parle même pas du cas israélien, où les effectifs de l'opérateur Hot sont passés de 4.500 à 2.000. Appliquez le même ratio à SFR : ça fait 5.000 départs".

Le milliardaire vise également la stratégie de Numericable qui promet, s'il rachète SFR, de faire de la France un champion de la fibre optique.

"Du 'Canada Dry' de fibre" 

"Il n'investit que 40 millions d'euros dans la fibre optique ! Il s'appuie sur le câble, qui n'est que du « Canada dry » de fibre jusqu'à l'abonné. Je sais de quoi je parle, nous avons regardé deux fois le dossier Numericable, en 2007 et en 2011. Ce sont les fourreaux d'Orange, plus une terminaison câble obsolète. Rien à voir avec les réseaux du futur. D'ailleurs, le taux de désabonnement, à 20 %, est le plus élevé du marché. Penser que c'est ce réseau qui va conquérir 5 millions d'abonnés en quatre ans, comme le promet son actionnaire, est assez comique. Avec l'option Numericable, c'est clairement la fin du plan très haut débit du gouvernement. Ils ne vont plus investir dans le FTTH, la fibre jusqu'au logement".

Numericable conteste cette vision mettant en avant 320 millions d'euros d'investissements en 2013 et la qualité de son réseau FTTB. "On délivre 100 Mb/s et 200 Mb/s dans de nombreuses villes et on se dirige vers le giga. On sert tous les besoins du client et on fera évoluer notre réseau en fonction de ces besoins. Nous n'avons pas atteint les limites de cette technologie : ça sera 10 Gb/s quand il le faudra", expliquait il y a quelques jours Eric Denoyer, p-dg de Numericable. Et de s'indigner : "Notre réseau c'est de la fibre, pas du câble".

Pour Xavier Niel, "Si Bouygues l'emporte, le marché dispose alors de trois opérateurs de réseau autonomes, sains financièrement et le plan fibre optique THD est dynamisé. Et naturellement, la concurrence demeure, Free s'étant libéré de la charge de l'itinérance. Si Numericable l'emporte, cela va créer un acteur extrêmement endetté, et qui ne croît pas. Il lui faudra générer un maximum de cash pour servir sa dette, ce qui va enlever toute agressivité commerciale à SFR, comprimer les investissements et nous apporter de nouveaux abonnés. C'est déjà ce qui se passe avec Numericable, qui est endetté à hauteur de 4 fois son Ebitda : ses prix sont les plus chers du marché".

SFR affaibli

Et d'enfoncer le clou : "Avec l'offre de Bouygues, c'est la création du numéro un du mobile en France, dans lequel Vivendi conserve une importante participation - plus grosse que celle offerte par Numericable -, et encaisse un très gros chèque. Les synergies promises sont déjà à moitié réalisées avec la cession à Free d'un réseau et de fréquences. Les salariés de SFR rejoignent un groupe du CAC 40. A l'inverse, le projet Numericable me semble compliqué et les synergies hypothétiques. Faire migrer les abonnés ADSL de SFR sur le câble est une illusion. Ce que les abonnés désirent, c'est la fibre, pas une technologie « haussmannienne »".

Pour autant, il n'a jamais été question de faire migrer les abonnés SFR sur le câble...  "Si le conseil choisit Numericable, il va affaiblir un acteur, SFR et ses salariés, en le lestant de 17 milliards d'euros de dette, sans en renforcer aucun autre, ce qui nuira à la concurrence. Le marché sera tiré vers le bas", ajoute encore le p-dg.

Et de promettre, à 3 opérateurs, "un bon équilibre entre les opérateurs. Pour entretenir et maintenir au meilleur niveau notre nouveau réseau, on pourrait augmenter nos effectifs de près de 1.000 personnes. Avec Bouygues, c'est un projet industriel et l'intérêt de Free rejoint l'intérêt général, ce qui a motivé notre choix."

Qui aurait cru que Martin Bouygues trouve aujourd'hui un soutien aussi solide en la personne de Xavier Niel ? Lui qui se faisait traiter de romanichel il y a encore quelques années par le patron du géant du BTP...

C'est donc ce vendredi que Vivendi réunit un conseil de surveillance décisif pour examiner les deux offres déposées par Bouygues Telecom et Numericable pour le rachat de SFR.

Alors que les analystes et le gouvernement ont clairement indiqué leur préférence pour le scénario Bouygues (qui implique la revente de son réseau à Free), il semble que Vivendi penche plutôt du côté de l'offre de Numericable. Rappelons que le câblo a été le premier à se positionneret aurait relevé in extremis son offre en cash.

C'est en tout cas l'avis d'Arnaud Montebourg qui s'exprimait ce matin sur Europe 1. "J'ai cru comprendre que les dirigeants de Vivendi ont décidé coûte que coûte de vendre SFR à Numericable".

Et de critiquer à nouveau la proposition d'Altice. "Il y a un problème fiscal puisque Numericable a une holding à Luxembourg, son entreprise (de Patrick Drahi-NDLR) est cotée à la Bourse d'Amsterdam et sa participation personnelle est à Guernesey et que lui-même réside en Suisse". 

Le patron d'Altice a pourtant plusieurs fois contesté ces accusations. Dans une lettre écrite justement au ministre, il souligne : "Numericable est une société basée et cotée en France qui paie ses impôts en France. Ses dirigeants sont tous basés en France, paient leurs impôts en France et sont diplômés des meilleures écoles de la République."

Numericable, coûte que coûte 

Si la maison mère Altice est cotée à Amsterdam, c'est le cas de nombreux autres fleurons français, rappelle le p-dg. Tout en proposant une double cotation à Paris, "si vous le jugez souhaitable". 

Rappelons que Numericable propose un modèle de rachat plus simple à mettre en place et orienté fibre optique. Mais le marché resterait à quatre opérateurs, ce qu'Arnaud Montebourg ne veut visiblement pas.

Reste que face à la complexité et aux risques engendrés par le scénario Bouygues, Vivendi a peut-être l'intention d'aller au plus simple. D'autant plus que dans les deux cas, il gardera un pied dans le nouvel ensemble (voir infographie).


Via Thomas Kalhauge
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

A Wild Idea: Making Our Smartphones Last Longer

A Wild Idea: Making Our Smartphones Last Longer | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Saving money and global resources are just two good reasons not to ditch your cellphone after the traditional two-year cycle.
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

Statut d'opérateur : Skype serait visé par une enquête préliminaire en France

Statut d'opérateur : Skype serait visé par une enquête préliminaire en France | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Bien qu’il fournisse un moyen de communiquer par la voix, les autorités rappellent à Skype qu’il n’est pas enregistré en tant qu’opérateur de téléphonie. Une enquête préliminaire aurai [...]
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

Télécom : Montebourg préfère trois opérateurs en France

Télécom : Montebourg préfère trois opérateurs en France | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
«Si on revient à trois, on est plus fort que si on subsiste à quatre», déclare le ministre du Redressement productif au «Parisien»....
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Réseaux et Télécommunications
Scoop.it!

Boeing se lance dans la confection d’un téléphone ultra-sécurisé

Boeing se lance dans la confection d’un téléphone ultra-sécurisé | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Le constructeur aéronautique américain Boeing a développé un téléphone multifonctions destiné principalement à des clients travaillant dans les secteurs de la défense et de la sécurité intérieure, ...

Via IT Partners
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

Xavier Niel gagne 17 places dans le classement mondial des hommes les plus riches du monde

Xavier Niel gagne 17 places dans le classement mondial des hommes les plus riches du monde | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Forbes vient de publier son classement 2014 des hommes les plus riches du monde. On y retrouve Xavier Niel qui passe de la 179ème place mondial en (...)

Via Thomas Kalhauge
antoine rozé's insight:

ça paye bien d'être à la tête de Free!

more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

Afrique : une tablette tout-en-un pour remplacer les cartables

Afrique : une tablette tout-en-un pour remplacer les cartables | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
La tablette tactile Qelasy fait à la fois office de cahier de cours, d'ouvrage scolaire et de bulletin de notes. Elle sera commercialisée dès cette année à bas coût en Côte d’Ivoire. Son nom signifie « classe » en Ivoirien. Présentée mardi au salon de la téléphonie mobile de Barcelone...
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

La filière télécoms française s’organise pour la 5G

La filière télécoms française s’organise pour la 5G | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
En novembre prochain, la France répondra d’une seule voix à l’appel à projets européen qui vise à définir la future norme 5G. Un...
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

Olivier Roussat

Olivier Roussat | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it

Olivier Roussat Olivier Roussat1 / 1
Précédent
Suivant
L'homme qui a bâti les réseaux de Bouygues Telecom n'a pas perdu de temps à construire les siens. Tout au plus s'est-il attaché aux pas de Martin Bouygues : « Vous êtes quelqu'un de très discret, Olivier », lui fit remarquer celui-ci en lui remettant la Légion d'honneur en 2010. Il est donc discret, efficace, plutôt timide, l'oeil qui pétille. Les trois enfants de Roland, le patron des Transports Roussat à Bourbon l'Archambault (dans l'Allier) et d'Odette, aide-soignante dans une institution tenue par des religieuses, sont tous les trois des Bouygues boys. François, l'aîné, travaille chez Bouygues Telecom ; Dominique, le cadet, a fait ses classes chez Bouygues Offshore. Né en 1964, le jeune Olivier multiplie, dès l'âge de treize ans, les petits boulots - et il ne s'agit pas de baby-sitting : il est cantonnier, vendeur sur les marchés, transporte des veaux dans les camions de son père. C'est pourtant dans le virtuel qu'il va faire carrière après son diplôme de l'Insa de Lyon. Celui-ci lui ouvre les portes d'IBM, où il reste neuf ans et rencontre sa femme, puis c'est la maison Bouygues en 1995, quelques mois après qu'elle ait décroché sa licence d'opérateur mobile. Il sera responsable du réseau, directeur général en 2007, PDG en 2013. La bagarre pour SFR et la réaction à l'arrivée de Free ont montré qu'il savait se battre. Son coup d'oeil est aussi acéré que son coup de fourchette. Quand il dîne à L'Abordage, le menu, c'est pâté de pommes de terre, lièvre à la royale, omelette norvégienne. Il a beau avoir de l'estomac, le coup qu'il doit aujourd'hui faire encaisser à l'emploi de ses troupes est rude. Mais l'Auvergnat sait bien qu'un sou est un sou.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/en-vue/0203554371607-olivier-roussat-1011538.php?2HkL6ji0Myc7fdsu.99


Via Thomas Kalhauge
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

4G : Orange double Bouygues au niveau des antennes

4G : Orange double Bouygues au niveau des antennes | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Orange fait désormais la course en tête au niveau des antennes 4G, selon les dernières données de l'ANFR. Désormais devant Bouygues, l'opérateur historique devrait bientôt doubler son rival au niveau de la couverture de la population française.

Via Thomas Kalhauge
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

Free négocie le rachat de Bouygues Telecom

Free négocie le rachat de Bouygues Telecom | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
L’opérateur propose 5 milliards à Bouygues pour racheter sa filiale Telecom. Pas assez pour le géant du BTP qui veut faire monter les enchères.

 

On s’y attendait. Vivendi ayant conclu la vente de SFR avec Numericable, Bouygues se retrouvait fragilisé sur le marché des telecoms. Il préfère donc s’en désengager et céder sa filiale à Free Mobile. Les négociations auraient déjà commencé, selon le journal Le Parisien. Reste à trouver un chiffre. Free met 5 milliards d’euros sur la table mais Bouygues en réclame 8 milliards.Les deux opérateurs seraient déjà en pourparlers depuis de longs mois, Bouygues ayant de toute façon l’intention de vendre son réseau à Free qu’il emporte ou non SFR. Mais cette fois, il s’agit bien de vendre toute la filiale, c’est-à-dire le réseau, les fréquences et la base de données de 11,2 millions de clients. C’est la banque Rotschild qui assurerait le rôle d’intermédiaire, toujours selon Le Parisien. Free souhaiterait aller le plus vite possible et acheter au moins cher. Mais Bouygues ne veut pas brader trop vite une filiale qui lui a coûté de gros investissements. Le groupe serait donc aussi en pourparlers avec l’espagnol Telefonica.
Via Thomas Kalhauge
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

Cybathlon Trailer - YouTube

CYBATHLON The Championship for Robot-Assisted Parathletes, Zurich, 8 October 2016 www.cybathlon.com The Cybathlon is a championship for racing pilots with di...
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Réseaux et Télécommunications
Scoop.it!

Pourquoi Vivendi a choisi Numericable

Pourquoi Vivendi a choisi Numericable | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it

Sur les quatre critères étudiés par Vivendi, le projet industriel de Bouygues aurait été le seul retenu par le Conseil de surveillance de Vivendi pour le rachat de SFR. Numericable l’emporte sur les trois autres critères : le cash, le financement et la concurrence.


Via IT Partners
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

Meet the 'Most Connected Man' in the World

Meet the 'Most Connected Man' in the World | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
45-year-old Chris Dancy is known as "the most connected guy in the world."
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

SFR + Bouygues : les 4 conséquences d'une probable révolution dans les télécoms

SFR + Bouygues : les 4 conséquences d'une probable révolution dans les télécoms | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
L'acquisition de SFR par Bouygues semble jouée d'avance. Avec, à la clé, une recomposition du paysage des télécoms en France. Avec quelles conséquence ?
more...
No comment yet.
Scooped by antoine rozé
Scoop.it!

With Bioprinting the Impossible Seems Possible > ENGINEERING.com

With Bioprinting the Impossible Seems Possible > ENGINEERING.com | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Bioprinting expert Ben Harrison believes full size, printed human organs might not be that far away
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Réseaux et Télécommunications
Scoop.it!

Déploiement 4G : Orange rattrape Bouygues Telecom, qui investit sur le 800 MHz

Déploiement 4G : Orange rattrape Bouygues Telecom, qui investit sur le 800 MHz | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
L'agence nationale des fréquences (ANFR) a publié les derniers chiffres de son observatoire mensuel des déploiements des réseaux. Au 1er mars 2014, 13 599 sites ont été autorisés pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus. Ce chiffre est en hausse de 5,1 % sur un mois.

Via IT Partners
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

B&You brade lui aussi ses forfaits : 4G à partir de 15 euros/mois

B&You brade lui aussi ses forfaits : 4G à partir de 15 euros/mois | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
En réponse à SFR qui brade ses forfaits Red du 3 au 13 mars, Bouygues Telecom propose à son tour des remises sur ses forfaits B&You. Bouygues Telecom mise lui aussi sur les prix barrés pour recruter [...]

Via Thomas Kalhauge
more...
No comment yet.
Rescooped by antoine rozé from Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
Scoop.it!

Numericable, Bouygues, fonds étrangers : qui pense racheter SFR ?

Numericable, Bouygues, fonds étrangers : qui pense racheter SFR ? | Innovations, telecommunications, breakthrough | Scoop.it
Vivendi ne cache désormais plus son ambition de céder SFR, pour un montant encore inconnu. Pour acquérir l'opérateur, plusieurs concurrents seraient en lice tel que Bouygues, Numericable mais également des fonds étrangers.



Le marché des Télécoms en France devrait changer de visage dans les prochains mois. La mise en vente de SFR par son propriétaire Vivendi a aiguisé les appétits de la concurrence et des rencontres ont eu lieu entre les dirigeants de plusieurs opérateurs. Pour l'instant, SFR confirme uniquement la tenue de réunions mais les candidats potentiels au rachat sont désormais connus et la date butoir de remise des candidatures est imminente, le mercredi 5 mars à 20 heures, précise Le Monde.

Numericable s'est ainsi positionné sur le sujet. L'opérateur prépare le terrain depuis plusieurs années déjà et tente de devenir un acteur à part entière sur le marché de la téléphonie mobile. Son intention est également de disposer d'une offre complète (ADSL, câble) dans le secteur de l'Internet résidentiel.

Numericable cherche à convaincre les autorités du bien-fondé de sa démarche. Patrick Drahi, propriétaire d'Altice, la maison mère du câblo-opérateur, joue la carte de la séduction en expliquant que les emplois seraient conservés dans les deux sociétés. Il s'engage ainsi auprès du Figaro « à ne pas licencier, à conserver les 8 500 emplois chez SFR et les 2 400 emplois chez Numericable, et même recruter des commerciaux pour le marché des entreprises ».

L'idée générale est donc de transformer SFR en limitant les coûts sur le marché de la téléphonie mobile tout en tablant sur une croissance du secteur du câble. Sur ce dernier terrain, la fidélité de la clientèle est en effet plus forte, et les tarifs pratiqués plus élevés que dans la téléphonie mobile.

Bouygues Telecom ou des sociétés étrangères

Courant le risque d'être esseulé sur le marché des Télécoms, Bouygues aurait également réagi à l'offensive portée par Numericable. L'opérateur tente de faire entendre ses arguments auprès des pouvoirs publics et met en avant la conservation de l'emploi comme un moyen de faire pencher la balance en sa faveur.

Un rachat de cette ampleur devra en effet passer devant l'Autorité de la concurrence et le gouvernement. Néanmoins, l'idée de vendre à des investisseurs étrangers des sociétés à capitaux français n'étant pas en odeur de sainteté, la piste devrait, comme par le passé, être écartée.

Des rumeurs font état d'une volonté de rachat de SFR par le fonds d'investissement CVC Capital Partners, propriétaire du deuxième opérateur mobile suisse. Néanmoins, d'autres groupes étrangers avaient déjà tenté de mettre la main sur l'opérateur. Fin 2012, des informations faisaient état d'une tentative d'acquisition de la société par le milliardaire égyptien Naguib Sawiris, le patron d'OTMT/Orascom. L'opération n'avait toutefois pas abouti.


Via Thomas Kalhauge
more...
No comment yet.