Lors du dernier article, nous vous avions présenté certaines pratiques de personnalisation pratiquées par les géants Facebook et Google, ainsi que les dangers que pouvaient représenter l’enfermement idéologique. Mais au cœur même du problème se trouve un paramètre encore plus complexe que tous les autres : le libre arbitre humain. ...


Via Claire Boutin