TAHITI Le Mag
Follow
Find tag "NAURU"
91.8K views | +11 today
TAHITI Le Mag
Le beau, le bon et le bizarre
Curated by Anik Buhlmann
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Anik Buhlmann
Scoop.it!

Le Président nauruan met tout son gouvernement hors jeu

Le Président nauruan met tout son gouvernement hors jeu | TAHITI Le Mag | Scoop.it
YAREN, lundi 11 juin 2012 (Flash d’Océanie) – Sprent Dabwido, devenu Président du petit État insulaire de Nauru e 15 novembre 2011, a créé la surprise lundi en annonçant le limogeage de la totalité de son gouvernement, dans le cadre de ce qui semble être un changement radical d’alliance.
Le nouvel exécutif est composé de membres de l’opposition actuelle, avec laquelle M. Dabwido semble avoir conclu une nouvelle alliance, sur fonds de rumeurs d’une nouvelle motion de censure, au sein de ses propres rangs, a indiqué le Président qui a aussi estimé ne plus être en mesure de travailler en confiance avec l’équipe qu’il dirigeait depuis un peu plus de sept mois.
Il a aussi réitéré son souhait de voir lancé un processus de révision de la Constitution dans sa forme actuelle, avec comme priorité une recherche de solutions à une instabilité chronique, en partie causée par l’absence de véritables majorités (réduite à leur plus simple expression, d’un siège, neuf contre huit, au sein de l’Assemblée).
Un projet avait été évoqué en vue, a minima, d’augmenter d’au moins un siège le nombre de représentants élus (pour creuser les écarts), de créer aussi un poste de Médiateur de la République (ombudsman) chargé de faire appliquer un code de conduite des dirigeants.
Mais le Président, en début de semaine, a déploré le fait que depuis son arrivée au pouvoir, aucun progrès significatif n’ait été réalisé en ce sens.
Parmi les nouveaux ministres annoncés lundi par M. Dabwido figurent des revenants, comme Kieren Keke, qui retrouve un portefeuille aux affaires étrangères.
Un prédécesseur quasi-direct de M. Dabwido au poste de Président, l’ex-haltérophile Marcus Stephen, deviendrait le nouveau ministre du commerce et de l’industrie.
Aux finances, le chef de l’État a nommé Roland Kun, qui remplace David Adeang.
Au terme d’un nouvel épisode de turbulences politiques préélectorales, fin 2011, M. Dabwido a remplacé mi-novembre 2011 le Président éphémère Freddie Pitcher, victime d’une motion de censure-surprise six jours après avoir succédé à Marcus Stephen.
M. Stephen, au pouvoir depuis 2007, mais menacé d’une motion de censure, avait auparavant préféré démissionner, sur fonds d’accusations de corruption sur des transactions relatives à la vente du phosphate.
L’exploitation du phosphate a fait les beaux jours de Nauru durant la plus grande partie du vingtième siècle, avant de laisser place à une quasi-faillite à partir des années 1990.
more...
No comment yet.
Scooped by Anik Buhlmann
Scoop.it!

NAURU: La valse des présidents | Les Nouvelles calédoniennes

NAURU: La valse des présidents | Les Nouvelles calédoniennes | TAHITI Le Mag | Scoop.it

À la fin de l’année dernière, l’ancien président de cette petite république micronésienne, Marcus Stephen, a été contraint de renoncer à ses fonctions suite à des allégations de mauvaise conduite. Son remplaçant, Frederick Pitcher, n’est resté que quatre jours à son poste avant qu’une motion de défiance ne propulse le président Sprent Dabwido à la tête de l’exécutif.
Marcus Stephen, maintenant dans l’opposition, accuse le gouvernement d’abandonner les efforts qui auraient pu relancer l’économie et qu’il s’ingère dans la gestion des entreprises d’État. Selon Marcus Stephen, « il y a beaucoup d’interférence des ministres dans les entreprises, des employés ont été limogés. Ils disent aux entreprises ce qu’il faut faire et ceux qui ne coopèrent pas sont remplacés et ils utilisent les fonds de ces entreprises. Nous avons tellement fait au cours de ces quatre ou cinq dernières années que c’est très triste de voir ce genre de choses et en plus ils ne sont là que depuis deux mois et c’est déjà mal parti. »

more...
No comment yet.