Sociétés & Enviro...
Follow
Find
14.6K views | +7 today
 
Scooped by malik berkati
onto Sociétés & Environnements
Scoop.it!

Mali: un jardin agro-écologique aux portes de Bamako

Mali: un jardin agro-écologique aux portes de Bamako | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le jardin agro-écologique d'Oumar Diabaté, à une trentaine de kilomètres de Bamako, est une expérience unique : ce paysan malien cultive des produits bio en pratiquant des méthodes durables, souvent inspirées de pratiques anciennes. Avec des rendements qui résoudraient bien des problèmes, dans une région aux crises nutritionnelles chroniques.

De hauts épis de maïs, des rangées d'aubergines, des arbres… Difficile de s'y retrouver tant tout est entremêlé. Une paire de bottes fend les broussailles d'où émergent de grosses et jolies courges. « Elles sont éparpillées partout parce qu'on avait fait une association courge-maïs-haricot, explique le maître des lieux, Oumar Diabaté. On a récolté le maïs, on a récolté les haricots et maintenant ce sont les courges qui sont en train de donner ».

(...)

more...
No comment yet.
Sociétés & Environnements
car les facettes sont multiples
Curated by malik berkati
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by malik berkati from Maghreb-Machrek
Scoop.it!

"Nous mangions du fourrage": le calvaire des assiégés en Syrie

"Nous mangions du fourrage": le calvaire des assiégés en Syrie | Sociétés & Environnements | Scoop.it

"Je n'ai pas mangé de tomates ou de pommes de terre depuis plus d'un an", témoigne Salma, une mère de famille syrienne qui, avec des milliers d'autres, a évacué une région assiégée par le régime de Bachar al-Assad.

"Nous avons décidé de partir, au péril de notre vie", raconte cette femme de 35 ans, assise sur un matelas en berçant son bébé. Car "nos enfants auraient pu mourir là-bas de peur, de faim et de froid".

Salma fait partie des milliers de civils sortis ces derniers mois de la Ghouta orientale, une région à l'est de Damas considérée comme le "réservoir de la rébellion". Elle s'est réfugiée avec des dizaines d'autres familles dans un centre d'accueil à Qoudsaya, au nord-ouest de la capitale.

Dans ce bâtiment géré par le ministère de la Réconciliation, les visages émaciés et tristes se ressemblent, comme celui d'Abou Ali, arrivé il y a quelque jours avec sa famille.

Cet ancien fonctionnaire de la mairie de Mleiha raconte que "tous les jours à l'aube", il fouillait avec sa fille "les poubelles pour trouver quelque chose, comme une feuille de salade, juste de quoi calmer notre faim".

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

"Smart city": qu'espérer de la ville de demain ?

"Smart city": qu'espérer de la ville de demain ? | Sociétés & Environnements | Scoop.it
La "ville intelligente" n'est plus un rêve futuriste, l'impact du numérique dans le développement urbain est désormais une réalité. Voici pourquoi.

 

La ville du futur ne relève plus de la science-fiction. Elle est désormais à portée de main. Cette ville  entièrement connectée - surnommée  "ville intelligente" ou smart city- proposera des services publics plus performants et durables dans les domaines de la santé, des infrastructures, des transports ou encore de l'énergie. Elle aura aussi un impact beaucoup plus important sur les citadins via le partage numérique de données. "Le numérique ne sera plus subi mais maîtrisé", explique l'architecte Rudy Ricciotti.

La smart city fait désormais partie des préoccupations des grands groupes informatiques, à l'image de Microsoft qui a consacré une partie de ses Tech Days (organisés début février à Paris) à cette thématique. 

 

Aux origines de la "ville intelligente"

(...)

more...
Olivier Soria's curator insight, March 2, 2:25 AM

Le couple développement durable et nouvelles technologies donne progressivement naissance aux villes intelligentes. L'espoir d'une spirale vertueuse pour une urbanisation de l'humanité qui ne semble pas en passe de ralentir...

Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Et pendant ce temps-là, les négociations du Tafta se poursuivent dans votre dos

Et pendant ce temps-là, les négociations du Tafta se poursuivent dans votre dos | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Yannick Jadot, député européen écologiste

 

Le plan com’ était pourtant calé : la négociation d’un accord de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis générerait de la croissance et des emplois à gogo ! Sauf qu’à y regarder de plus près, les gains de croissance envisagés ne sont au mieux que de 0,03% par an, et une étude récente de l’université de Tufts aux Etats-Unis évalue à 600 000 le nombre d’emplois détruits par le Tafta en Europe, dont 130 000 en France. Aïe !

 

Surtout, les « obstacles au commerce » que veut lever ce traité sont aussi des choix de société qui touchent au cœur la régulation de notre économie et de notre société.

Au menu des négociations :

l’alimentation,la santé,les services publics,le bien-être animal,les OGM,les données personnelles et les libertés numériques,les droits sociaux,l’environnement,les services financiers,les marchés publics…

Ces négociations concernent donc les citoyens au plus près, elles touchent à leur vie quotidienne comme à leurs perspectives d’émancipation individuelles et collectives. Ils sont pourtant tenus totalement à l’écart des négociations.

 

(...)

 

Si le traité était déjà en vigueur, des entreprises américaines auraient pu attaquer la France pour son moratoire sur les cultures d’OGM, son refus d’exploiter les gaz de schiste ou son interdiction du bisphénol A dans les biberons !

Pour faire face aux critiques croissantes sur cet inacceptable transfert de souveraineté démocratique vers les entreprises, la Commission a décidé il y a un an de lancer une consultation publique.

Succès historique et inattendu : 150 000 personnes et organisations se sont exprimées... et 97% d’entre elles ont rejeté ces tribunaux arbitraux, rejoignant en cela l’avis de Parlements nationaux (dont l’Assemblée nationale et le Sénat), de nombreuses régions, des syndicats, d’organisations de PME et de très nombreuses organisations de la société civile.

Conclusion de la Commission : loin d’acter l’exclusion de ce dispositif, elle cherche à le réformer !

(....)

 

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Painter immortalizes last meals of 600 prisoners put to death

Painter immortalizes last meals of 600 prisoners put to death | Sociétés & Environnements | Scoop.it
In Oklahoma, Julie Green learned about the final meals for death row inmates. Deeply affected, she began painting those meals onto porcelain plates. To date, Green has completed 600 plates.

 

In January 2000, artist Julie Green was working at the University of Oklahoma when she noticed an unusual menu in her morning paper.
“Three fried chicken thighs, 10 or 15 shrimp, tater tots with ketchup, two slices of pecan pie, strawberry ice cream, honey and biscuits, and a Coke.”
At the time, Oklahoma had the highest per capita execution rate in the country. And the morning after an execution, newspapers statewide would post death notices, detailing the inmate’s life and crimes, the time and manner of his or her death – and the final meal.
"California 27 September 1929. Hearty breakfast."
Green knew about capital punishment, but the tradition of offering the condemned a special final food startled her. She clipped that menu, and other notices as she found them.
And soon after, she began painting the details of these meals onto second-hand porcelain plates, using a cobalt blue that reminded her of traditional English and Japanese china.
(...)

more...
No comment yet.
Rescooped by malik berkati from Afrique: Histoire , Art et Culture
Scoop.it!

Hereros et Namas de Namibie : le premier génocide du XXe siècle sort de l'oubli

Hereros et Namas de Namibie : le premier génocide du XXe siècle sort de l'oubli | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Cent dix ans après, le génocide des Hereros et des Namas, l'un des épisodes les plus noirs de l'histoire africaine, reste méconnu. Élise Fontenaille-N'Diaye publie deux livres essentiels qui rappellent les faits.

 

(...)

 

Dans les 200 pages de son rapport final, connu sous le nom de "Blue Book", il n'en a gardé que 49. C'est suffisant pour mesurer l'ampleur du premier génocide du XXe siècle, avant que les Arméniens, les Juifs et les Tutsis, entre autres, ne subissent comme les Hereros une implacable volonté d'extermination. Enfin, ce serait suffisant si ce "Blue Book" était véritablement public. Mais, pour l'heure, il n'existe que dans la mémoire numérique d'une bibliothèque de Pretoria (Afrique du Sud), où - et c'est tout à son honneur - la romancière française Élise Fontenaille-N'Diaye l'a redécouvert et utilisé pour la rédaction de deux ouvrages. Un récit sobrement baptisé Blue Book et un court roman destiné à la jeunesse, Eben ou les yeux de la nuit.

"Très peu de gens connaissent cette histoire, dit-elle, très peu en ont entendu parler. Aucun lieu de mémoire, aucun musée n'y fait référence, seuls quelques historiens se sont penchés sur la question à titre individuel." Depuis des années, Élise Fontenaille-N'Diaye fouille avec détermination les plaies toujours ouvertes de la colonisation.


(...)


Via Aaisha Sylla
more...
Aaisha Sylla's curator insight, February 24, 11:46 AM

"Là-bas, un soldat allemand trouva un bébé herero d'environ neuf mois qui gisait dans les buissons, pleurant. Il l'a amené dans le camp où j'étais. Là, les soldats ont formé un cercle et se sont lancé l'enfant comme s'il s'agissait d'un ballon. L'enfant était blessé, terrifié, et pleurait. Au bout d'un moment, ils en ont eu assez, et un des soldats, après avoir fixé sa baïonnette à son fusil, a dit qu'il allait l'attraper. L'enfant fut lancé vers lui et le soldat l'a rattrapé en l'embrochant sur sa baïonnette."

Ce témoignage est celui d'un certain Jan Cloete, un Baster d'Omaruru qui, au début du XXe siècle, fut un temps guide pour l'occupant allemand dans la région du Waterberg (Namibie actuelle). Il a été recueilli en 1917 dans le Sud-Ouest africain par un jeune major d'origine irlandaise, Thomas O'Reilly, juge de formation, mandaté par les Britanniques. Bien que comptant parmi les plus atroces, il n'est pas unique en son genre : jeune idéaliste sidéré par l'horreur qu'il découvrait, Thomas O'Reilly en a rassemblé 70 du même ordre.


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Histoire | Hereros et Namas de Namibie : le premier génocide du XXe siècle sort de l'oubli | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

Scooped by malik berkati
Scoop.it!

In the smart city of Santander the walls have ears - Research & Innovation - European Commission

In the smart city of Santander the walls have ears - Research & Innovation - European Commission | Sociétés & Environnements | Scoop.it
European Commission - Research & Innovation: In the smart city of Santander the walls have ears

 

Urban noise may be a nuisance for residents, but it can also provide important information about the city and its needs. A unique experiment in the Spanish city of Santander is trying to determine how this data can be used to improve the lives of citizens. It involves engineers and scientists from a European research project.

 

To illustrate the issues they are tackling, the Futuris team joined the researchers at a busy junction where they watched as an ambulance battled heavy traffic to make a turn into the emergency room of a hospital.

Pedro Malo, EAR-IT project coordinator, explains how this situation can be improved: “As we can see, this ambulance needs to get to the hospital fast – lives can be at stake. So we’re proposing a technological solution – acoustic devices like this one that can fast-track ambulances to the hospital by, for example, changing the traffic lights.”

The characteristic sound waves of a siren can be captured and automatically recognised by acoustic sensors. The smart system detects where the ambulance is coming from and can, in principle, manage traffic lights to clear the way.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Valais - Première suisse à la HES-SO: un labo dédié aux énergies vertes

Valais - Première suisse à la HES-SO: un labo dédié aux énergies vertes | Sociétés & Environnements | Scoop.it

La Haute Ecole d'Ingénierie de la HES-SO Valais innove en créant le GridLab, un laboratoire formant les ingénieurs de demain aux énergies éolienne et photovoltaïque. Une structure qui colle à la stratégie énergétique 2050 de la Confédération.

Une plateforme unique en Suisse, voire même en Europe. «GridLab», le nouveau laboratoire dédié aux énergies renouvelables et situé dans la Haute Ecole d’Ingénierie de la HES-SO Valais à Sion, est un sacré atout pour les futurs ingénieurs formés dans cet établissement. Mais pas seulement. L’infrastructure est aussi un plus pour la stratégie énergétique 2050 de la Suisse qui s’appuie sur les perspectives énergétiques remaniées et ambitionne de sortir progressivement de l’énergie nucléaire.

 

Simulation de la réalité

(...)

malik berkati's insight:

Communiqué de presse de la haute école (pdf): http://www.hes-so.ch/data/documents/Comm-presse-HES-SO-Valais-Vallis-inauguration-GridLab-4821.pdf

MaB

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

[Reportage] Ebola: le Liberia face au défi de la relance agricole

[Reportage] Ebola: le Liberia face au défi de la relance agricole | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le Liberia allège les restrictions prises pour contrer l'épidémie d'Ebola. La présidente Sirleaf a annoncé la fin du couvre-feu dimanche, en vigueur depuis août, ainsi que la réouverture prochaine des frontières. Il n'empêche, si la situation s'améliore largement, les traces de l'épidémie se feront sentir sur le long terme, en particulier dans le secteur agricole.


Après une année 2014 catastrophique, l'espoir de jours meilleurs est permis. A cause d'Ebola, la production a baissé de 10 % à 25 % selon la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture.

« Certaines régions sont isolées et n'avaient aucun accès aux médias et donc aux messages de prévention, raconte Joseph Morris, coordonateur du Comité national de la Cassava, deuxième aliment du pays après le riz. Des gens pensaient qu'ils allaient [être] contaminés en allant aux champs. [Or] les agriculteurs travaillent en groupe. Quand ils ont su que les contacts étaient à proscrire, ce système collectif s'est écroulé. »

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Incendie du gratte-ciel The Torch à Dubaï: la folie des grandeurs

Incendie du gratte-ciel The Torch à Dubaï: la folie des grandeurs | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Un incendie a ravagé samedi la partie supérieure d'un des plus hauts gratte-ciel de Dubaï, The Torch, la torche, un immeuble résidentiel. Des centaines d'habitants ont dû être évacués de leur appartement. Il n'y a pas de victimes, mais cet accident pose tout de même la question de cette compétition des tours de plus en plus hautes. A quoi rime cette folie des grandeurs ?

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Espagne: campagne d'action contre l'excision

Espagne: campagne d'action contre l'excision | Sociétés & Environnements | Scoop.it

[audio 02:22]

 

« Tolérance zéro pour l’excision », c’est le mot d’ordre du gouvernement espagnol qui vient d’approuver un protocole d’action au niveau national contre cette pratique. Ce plan qui était jusqu’ici limité aux régions de Catalogne, Aragon et Navarre s’applique désormais aux 17 régions espagnoles. Le protocole d’action sanitaire inclut les pédiatres, mais aussi professeurs et éducateurs sociaux. Sur le terrain, ils mènent une action de prévention auprès des familles originaires d’Afrique subsaharienne.

more...
No comment yet.
Rescooped by malik berkati from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

Le secret de vieillesse des baobabs expliqué par leur cavité

Le secret de vieillesse des baobabs expliqué par leur cavité | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Des chercheurs ont percé le secret de l'extraordinaire longévité des baobabs d'Afrique en s'intéressant à l'étrange cavité d'un spécimen mozambicain âgé de 900 à 1400 ans, formé par plusieurs pousses ayant fusionné.

Le baobab de Lebombo, emblématique des nombreux baobabs dont la silhouette massive et les branches ressemblant à des racines ornent les savanes arides du continent, affiche l'honorable circonférence de 21,44 mètres, selon un article publié récemment par la revue scientifique PLoS One.

Situé près du célèbre parc sud-africain Kruger, l'arbre est sur un sentier écologique fermé aux touristes.

(...)


Via Pescalune, Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Christian Allié, Aaisha Sylla
more...
Christian Allié's curator insight, February 20, 2:47 AM

.................""""""""""""""""""""""""""""""""""".................

 

.......... 

Le baobab de Lebombo, emblématique des nombreux baobabs dont la silhouette massive et les branches ressemblant à des racines ornent les savanes arides du continent, affiche l'honorable circonférence de 21,44 mètres, selon un article publié récemment par la revue scientifique PLoS One.

 

Situé près du célèbre parc sud-africain Kruger, l'arbre est sur un sentier écologique fermé aux touristes.

«Il a un aspect singulier avec de longues branches évoquant des défenses de mammouths», précisent les sept auteurs, qui ont cependant délaissé la poésie de ses branches pour effectuer un carottage du tronc à l'aide d'une petite foreuse.

 

Les recherches ont démarré en 2005 pour «comprendre les aspects controversés ou méconnus de l'architecture, de la croissance et de l'âge du baobab», en latin Adansonia Digitata.

Des échantillons ont été collectés depuis l'intérieur de la cavité, et d'autres en forant depuis le pourtour extérieur du tronc. Et là, surprise, la datation au carbone a révélé que la partie la plus âgée de l'arbre était prélevée depuis l'intérieur de l'arbre. Sur les autres espèces d'arbres, la partie la plus âgée part de l'écorce pour rajeunir à mesure que l'on va vers son coeur.

 

«La seule explication possible pour cette découverte est que ces cavités, que nous appelons fausses cavités, sont en réalité des espaces naturellement vides (qui n'ont jamais été remplis par du bois) entre plusieurs pousses disposées suivant une forme circulaire et qui ont fusionné», ajoutent-ils.

 

L'exercice de datation au carbone a été répété sur d'autres baobabs à fausse cavité, aboutissant à la même conclusion. «Nous avons trouvé que cette nouvelle architecture permet aux baobabs d'atteindre une taille plus large et un âge plus avancé», soulignent les auteurs.

Quant au baobab de Lebombo, cette recherche le fait entrer au panthéon des plus vieux arbres du continent: son apparition remonterait à l'an 600, ce qui en fait «l'un des plus vieux baobabs d'Afrique».

Scooped by malik berkati
Scoop.it!

« Il faut cesser de séparer le climat du monde réel »

« Il faut cesser de séparer le climat du monde réel » | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Le sociologue Stefan Aykut et l’historienne des sciences Amy Dahan reviennent sur l’histoire du protocole de Kyoto, entré en vigueur il y a dix ans, qui a échoué à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

 

Voilà dix ans, le 16 février 2005, le protocole de Kyoto entrait en vigueur, imposant pour la première fois des réductions d’émissions de gaz à effet de serre aux pays du Nord. La première période d’engagement, qui s’est achevée en 2012, a bel et bien vu une baisse des rejets de certains pays développés, mais elle a connu dans le même temps l’explosion de ceux issus des pays émergents, Chine en tête. Dans un ouvrage publié ces jours-ci (Gouverner le climat ?, Presses de Sciences Po, 750 p., 23 euros) le sociologue Stefan Aykut et l’historienne des sciences Amy Dahan reviennent sur l’histoire du protocole, mais aussi sur deux décennies de négociations climatiques aujourd’hui enlisées et qui attendent un nouveau souffle lors de la conférence climat de Paris organisée en décembre.

 

Comment le protocole de Kyoto a-t-il été négocié ?

(...)



more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Understanding a little of the migrants' pitiful journey

Understanding a little of the migrants' pitiful journey | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Emma Jane Kirby joined the crew of an Icelandic ship patrolling the Mediterranean, hoping to intercept and rescue refugees trying to reach the Italian coast.

 

A small multinational fleet patrols the Mediterranean, hoping to intercept and rescue the thousands of refugees trying to reach the coast of Italy. It can be a thankless task.

Clinging to the safety bar of the top bunk in the hot and airless cabin, I decide I want to die. For 24 hours now the sea has boiled beneath us, catapulting us upwards on the swell and then crashing back down, the 5m (15ft) waves squeezed and squashed under the ship's hull with the juddering force of a pneumatic drill.

The metallic stench of bile and acrid engine fuel is choking me - I've been sick so many times now that I am shaking. And there's no getting off - we're on board an Icelandic coastguard vessel in the middle of the Mediterranean, part of a mission run by the EU's border agency, Frontex, to intercept a cargo ship which is suspected of having migrants hidden in its hold. I try to imagine them, three to five hundred of them perhaps, crammed into the bowels of the boat with no space to lie down, the waves smashing them against the hull and scattering them like skittles.

"I never thought I'd see anything like it," crew member Andri Johnson had told me when we'd sat together on deck near the port. Last month Andri was part of the rescue team which saved hundreds of migrants on a rusty decommissioned cargo ship which had been abandoned by its crew off the Italian coast. He spoke hesitantly, not because of a lack of fluency in English, but because he clearly didn't welcome revisiting dark memories. His young, moon-shaped face gave him a curious look of purity and innocence.

(...)

more...
No comment yet.
Rescooped by malik berkati from TRANSITURUM
Scoop.it!

Le nucléaire est en train de ruiner la France

Le nucléaire est en train de ruiner la France | Sociétés & Environnements | Scoop.it

NUCLÉAIRE - Une grande part des difficultés économiques que rencontrent notre pays vient du secteur nucléaire, qu'il s'agisse de notre balance commerciale ou de notre développement industriel ou encore des coûts et de la précarité énergétique.

 

Les exportations moins stimulées, le pétrole toujours présent

Sur le plan de notre balance commerciale, si le secteur nucléaire a durant un temps dopé nos exportations, il n'en n'est plus ainsi depuis longtemps et nous consommons toujours autant de pétrole. Aucun EPR n'est vendu et ne risque de l'être compte tenu de l'enlisement des chantiers finlandais et français. Échecs successifs à Abu Dhabi, aux Emirats arabes Unis, aux Etats Unis et en Tchéquie. Quant aux partenariats avec la Chine, à la condition qu'ils ne nous dépossèdent pas de notre patrimoine immatériel (brevets), quelles seraient les retombées pour notre commerce extérieur?

 

Sur le plan industriel, la situation est encore plus grave

(...)


Via Dominique Martin- Ferrari, ✏ jyjyjie ☮
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Neutralité : la puissance de feu des géants du Net a dépassé celle des opérateurs

Neutralité : la puissance de feu des géants du Net a dépassé celle des opérateurs | Sociétés & Environnements | Scoop.it

"Historique." C'est ainsi que les partisans de la neutralité du Net (non, ce n'est pas chiant !) qualifient la décision adoptée jeudi par la FCC, l'autorité américaine qui encadre les communications, après dix années de débat. Certes, l’affaire est loin d’être bouclée : les sites d’info américains voient déjà les fers de lance anti-neutralité, les opérateurs de télécommunications Verizon, Comcast et AT&T (équivalents de nos Orange, Free et Numericable), traîner l’affaire devant les tribunaux. Ils l’ont déjà fait : c’est même leur manie procédurale qui a forcé la FCC à reformuler son encadrement du Net US.

Mais si l’histoire n’est pas finie, ce qui ressemble à un premier camouflet pour les puissants FAI américains marque déjà et surtout la fin de leur hégémonie en matière de lobbying.

Ne vous y trompez pas : leur puissance de feu demeure redoutable. Mais ils ont trouvé plus fort, plus moderne et (en apparence) plus cool qu’eux.

 

44,2 millions de dollars de lobbying en 2014

(...)

more...
No comment yet.
Rescooped by malik berkati from Biodiversité
Scoop.it!

VIDEO. La Nasa lève le voile sur la relation entre le Sahara et l'Amazonie

VIDEO. La Nasa lève le voile sur la relation entre le Sahara et l'Amazonie | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Certes, ils sont sur deux continents différents et un océan les sépare. Mais le désert du Sahara et la forêt amazonienne sont bel et bien en symbiose, selon les résultats du satellite Calipso de la Nasa qui a analysé le mouvement du sable provenant d’Afrique et porté par les vents jusqu’en Amérique du Sud.

On parle de particules de sable, mais les résultats s’expriment en millions de tonnes. En moyenne chaque année, selon l’étude relayée mercredi par le site du Time, 182 millions de tonnes de poussière quittent le plus grand désert du monde, dont 27 millions de tonnes atterrissent dans le bassin amazonien. Des quantités qui varient d’une année à l’autre.

(...)


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
malik berkati's insight:

Lien vers la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=ygulQJoIe2Y

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Arcadis Sustainable Cities Index

Arcadis Sustainable Cities Index | Sociétés & Environnements | Scoop.it
The ARCADIS #SustainableCities Index 2015 explores the demands of People, Planet & Profit to rank 50 leading cities www.sustainablecitiesindex.com
malik berkati's insight:

The report: https://s3.amazonaws.com/arcadis-whitepaper/arcadis-sustainable-cities-index-report.pdf

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Why digital natives prefer reading in print. Yes, you read that right.

Why digital natives prefer reading in print. Yes, you read that right. | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Textbook makers, bookstore owners and college student surveys all find a preference for old-fashioned print.

 

Frank Schembari loves books — printed books. He loves how they smell. He loves scribbling in the margins, underlining interesting sentences, folding a page corner to mark his place.

Schembari is not a retiree who sips tea at Politics and Prose or some other bookstore. He is 20, a junior at American University, and paging through a thick history of Israel between classes, he is evidence of a peculiar irony of the Internet age: Digital natives prefer reading in print.

“I like the feeling of it,” Schembari said, reading under natural light in a campus atrium, his smartphone next to him. “I like holding it. It’s not going off. It’s not making sounds.”

Textbook makers, bookstore owners and college student surveys all say millennials still strongly prefer print for pleasure and learning, a bias that surprises reading experts given the same group’s proclivity to consume most other content digitally. A University of Washington pilot study of digital textbooks found that a quarter of students still bought print versions of e-textbooks that they were given for free.

(...)

malik berkati's insight:

I feel suddently less alone...
MaB

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Enquête sociologique à la Croix-Rousse et Montreuil sur les "gentrifieurs"

Enquête sociologique à la Croix-Rousse et Montreuil sur les "gentrifieurs" | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Comment vivent les "bobos"? Combien gagnent-ils? La sociologue Anaïs Collet a enquêté à la Croix-Rousse et Montreuil sur les "gentrifieurs". Extraits.

 

Vu les passions qu’il suscite, mettons tout de suite les choses au point: dans son livre, Anaïs Collet récuse le mot «bobo». Du moins comme un concept sociologique. Et s’il figure dans le titre ci-dessus, la responsabilité en revient entièrement à la rédaction de BibliObs.

Inventé par l’essayiste américain David Brooks en 2000 pour décrire la nouvelle bourgeoisie new-yorkaise, bohême et branchée, le terme «bobo» a connu un succès foudroyant en France, glissant progressivement de la désignation sociologique à la caricature politique.

 

(...)

Extrait #1. "A la Croix Rousse, c’est super-sympa, t’as des joueurs de boules et même le commissariat ne casse pas l’ambiance"

(...)

Extrait #2. A Montreuil, vivre en banlieue, mais pas comme des banlieusards

(...)

Extrait #3. Au fait, combien ça gagne, un "gentrifieur"?

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Nouvelle fuite d'eau radioactive à Fukushima

Nouvelle fuite d'eau radioactive à Fukushima | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Les grandes quantités d'eau contaminées stockées sur place inquiètent les experts.

 

Une nouvelle fuite d'eau hautement radioactive vers la mer a été détectée dimanche 22 février sur le site de la centrale japonaise de Fukushima, a annoncé l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco).

Des capteurs fixés sur une conduite d'évacuation d'eaux de pluie et souterraines ont mesuré des taux de radioactivité jusqu'à 70 fois supérieurs aux valeurs déjà hautes enregistrées sur le site, a précisé un porte-parole de l'entreprise.

Ces taux relevés vers 10 heures à Tokyo (2 heures à Paris) sont progressivement redescendus au cours de la journée, mais ils restaient à des niveaux alarmants. La conduite d'évacuation menant à un port adjacent sur la côte Pacifique a été coupée.


Pas d'anomalie selon Tepco

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Musulmans et juifs forment une chaîne humaine devant la synagogue d'Oslo

Musulmans et juifs forment une chaîne humaine devant la synagogue d'Oslo | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Près de 1 300 personnes se sont rassemblé pour dénoncer l'attaque qui a tué dimanche dernier un juif danois qui montait la garde devant la grande synagogue de Copenhague.

 

Plus d'un millier de personnes ont participé samedi 21 février, à l'initiative de jeunes musulmans norvégiens, à un rassemblement pacifique autour de la synagogue d'Oslo en signe de solidarité avec les juifs visés à Copenhague. La foule a applaudi lorsqu'un groupe de jeunes musulmans, dont de nombreuses jeunes filles portant des foulards, ont formé une chaîne humaine symbolique devant la synagogue dans la capitale.

 

(...)

 

Ce projet de chaîne humaine rassemblant juifs et musulmans norvégiens émane d'un groupe de jeunes musulmans voulant dénoncer l'attaque qui a tué dimanche dernier un juif danois qui montait la garde devant la grande synagogue de Copenhague.

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Des cultivateurs-bricoleurs fabriquent eux-mêmes leurs machines agricoles grâce à l'open hardware

Des cultivateurs-bricoleurs fabriquent eux-mêmes leurs machines agricoles grâce à l'open hardware | Sociétés & Environnements | Scoop.it

L’open hardware, qui permet aux passionnés de technologie de construire eux-mêmes leurs robots, leurs smartphones ou leurs voitures, intéresse un nouveau public : les agriculteurs. Grâce à des plans accessibles librement sur Internet, ils peuvent fabriquer des machines agricoles moins chères que celles qui sont disponibles dans le commerce.

Les agriculteurs s'intéressent de plus en plus à l'autoconstruction, ou open hardware, qui leur permet de construire eux-mêmes des machines agricoles directement dans leurs exploitations, avec du matériel facile à trouver dans le commerce ou à fabriquer avec une imprimante 3D. Ce mouvement, initié par des informaticiens qui ont développé des logiciels libres de droits, s'est progressivement étendu au monde du hardware.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Viande de lion et d’éléphants… les 91 ans de Mugabe font polémique

Viande de lion et d’éléphants… les 91 ans de Mugabe font polémique | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Au Zimbabwe, alors que le pays se prépare à fêter les 91 ans de son président Robert Mugabe, la contestation gronde. L'opposition, mais aussi les organisations de protection des animaux dénoncent ce qui promet d'être une fête fastueuse, dans un des hôtels les plus luxueux du pays.

Vingt mille personnes sont attendues pour fêter l'anniversaire du président Mugabe. Les festivités auront lieu le 28 février dans un hôtel de luxe près des chutes Victoria dans le sud du pays. Au menu de la viande de lion, d'éléphants et d'antilopes. Selon la presse locale, une trentaine d'éléphants doivent être abattus pour l'occasion. Un important fermier de la région a déjà promis de donner deux éléphants, deux buffles et un lion pour le buffet.

(...)

malik berkati's insight:

Ah ben s'il n'y a que cela qui fait polémique à son propos...

MaB

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Une société matrilinéaire: la tribu des Khasi

Une société matrilinéaire: la tribu des Khasi | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Mawlynnong est un petit village situé au nord-est de l'Inde, près du Bangladesh. La majorité des 500 personnes qui y habitent appartiennent à la tribu des Khasi. Ce peuple dispose d'une particularité: il est matrilinéaire.

 

Les femmes y jouent donc un rôle prépondérant. La photographe allemande Karolin Klüppel s'est focalisée sur ces filles et leur environnement. En résulte un travail, intitulé Mädchenland, qui oscille entre documentaire et composition.

(...)

malik berkati's insight:

Superbes images!
MaB

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Comment assimiler les écologistes aux terroristes : la leçon du Canada

Comment assimiler les écologistes aux terroristes : la leçon du Canada | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Au nom de la lutte antiterroriste, le gouvernement canadien de Stephen Harper utilise depuis des années l’appareil policier pour museler le mouvement écologiste qui conteste ses projets pétroliers. La méthode inspire discrètement les gouvernements européens.

 

Les terroristes posent des bombes et tuent des gens pour traumatiser la société alors que les écologistes tendent des banderoles sous la neige pour protester contre des oléoducs. La précision paraît anodine mais depuis quelques années, au Canada, elle devient utile tant le gouvernement fédéral s’est évertué à brouiller la distinction.

"Nous, on a choisi des manières pacifiques de contester. Ce n’est pas parce qu’on s’assoit au milieu du chemin pour bloquer un camion qu’on est des criminels. Il faut faire la différence entre un terroriste qui va faire sauter un puits et quelqu’un qui s’asseoit pour défendre ses droits."

Ainsi se justifiait avec son accent du nord de Québec, Serge Fortier du Regroupement inter-régional sur le gaz de schiste de la Vallée du Saint-Laurent. En 2013, ce militant associatif a découvert qu’il avait été mis sur écoute par les services de renseignement de son pays pour avoir manifesté contre l’exploitation de ces hydrocarbures dans sa région.

(...)

more...
No comment yet.