Sociétés & Environnements
17.4K views | +0 today
Follow
 
Scooped by malik berkati
onto Sociétés & Environnements
Scoop.it!

France - Accès aux soins : « On constate une dégradation de la situation pour les plus précaires » - Terra eco

France - Accès aux soins : « On constate une dégradation de la situation pour les plus précaires » - Terra eco | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Interview - Jean-François Corty, directeur des missions France à Médecins du monde, déplore les lacunes du système de santé pour les plus pauvres : baisse des remboursements, absurdités administratives, insuffisance des infrastructures…

 

Terra eco : Comment brosseriez-vous le tableau de l’accès aux soins pour les plus démunis ?

 

Jean-François Corty :Ce que l’on constate, c’est une dégradation continue de la situation pour les plus précaires, qu’il s’agisse des étrangers sans papiers, en cours de régularisation ou des Français. On a de plus en plus de demandes dans nos centres. Depuis quatre ou cinq ans, on le voit, les gens retardent leur recours aux soins. 30 % des Français renoncent ainsi à des soins ophtalmologiques ou dentaires.

 

Pourquoi ces retards ?

C’est parfois administratif pour les patients en situation irrégulière. L’Aide médicale de l’Etat (AME) leur permet d’accéder aux soins, mais il faut justifier de trois mois de présence territoriale et d’une domiciliation. Alors quand on n’a pas de logement fixe… Il y a aussi la barrière de la langue. Pour les « nouveaux pauvres » français, c’est le problème du « reste à charge » qui retarde les soins. Les médicaments sont moins remboursés, les frais de déplacement aussi. Quand vous êtes une personne âgée et que vous n’avez pas de voiture, c’est difficile quand le taxi est moins remboursé. Et puis, 4 millions de Français n’ont pas de mutuelle. Du coup, on a des effets de seuil. Pour toucher la CMU-C (la couverture maladie universelle complémentaire donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire des dépenses de santé, ndlr), il faut avoir des revenus inférieurs à 630 euros par mois. Si on touche 700 euros, on n’y a pas droit alors qu’on est sous le seuil de pauvreté. Enfin, l’autre élément qui concourt au retard du recours aux soins, c’est l’insuffisance des permanences d’accès aux soins de santé (Pass) à l’intérieur des hôpitaux. La loi de 1998 contre les exclusions prévoyait qu’il y en ait 500. Il n’y en a que 400. Et certains sont très peu fonctionnels. Il y a encore les dépassements d’honoraires. Ce n’est pas le problème principal, mais quand les gens n’ont pas d’alternative, c’est une barrière à l’accès aux soins.

 

Que faire dans ces conditions ?

(...)

more...
No comment yet.
Sociétés & Environnements
car les facettes sont multiples
Curated by malik berkati
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

L'ONU dénonce la "pire crise humanitaire" des dernières décennies

L'ONU dénonce la "pire crise humanitaire" des dernières décennies | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le secrétaire général adjoint de l'ONU lance un appel à la mobilisation et réclame 4,4 milliards de dollars à la communauté internationale d'ici au mois de juillet.


L'ONU tire la sonnette d'alarme. Elle dénonce la « pire crise humanitaire de l'histoire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale ». Les Nations unies alertent sur le risque de malnutrition et de famine pour 20 millions d'habitants de trois pays d'Afrique et du Yémen. Somalie, Soudan du Sud, Nigeria et Yémen, tous en proie à des conflits armés, sont les pays cités dans la déclaration faite vendredi devant le Conseil de sécurité par le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, Stephen O'Brien. Le responsable qui s'est rendu au début du mois au Yémen, au Soudan du Sud et en Somalie, a lancé un appel à une mobilisation urgente, réclamant 4,4 milliards de dollars à la communauté internationale d'ici au mois de juillet pour « éviter une catastrophe. » « Les Nations unies lancent un avertissement, le monde fait face à sa pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, avec plus de 20 millions de personnes confrontées à la faim et à la famine dans quatre pays », a-t-il déclaré. « Sinon, on peut prédire que beaucoup de gens vont mourir de faim, perdre leurs moyens de subsistance et voir annulés les acquis politiques durement gagnés au cours des dernières années », a ajouté Steven O'Brien.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Les actes de violence à l'égard des migrants et des réfugiés en augmentation à la frontière serbo-hongroise - Communiqués | Médecins Sans Frontières

Les actes de violence à l'égard des migrants et des réfugiés en augmentation à la frontière serbo-hongroise - Communiqués | Médecins Sans Frontières | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Au cours de ces derniers mois, les équipes de MSF en Serbie ont traité un nombre croissant de patients, signalant une violence généralisée et des traitements cruels et dégradants qui seraient perpétrés par les autorités hongroises à la frontière serbo-hongroise. MSF appelle les autorités hongroises à enquêter et à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à ces pratiques brutales.

De janvier 2016 à février 2017, MSF a soigné 106 cas de blessures qui auraient été perpétrées par des patrouilles frontalières hongroises. L’ensemble des cas traités présente les mêmes types d’actes de violence, comprenant des blessures corporelles (54 cas), des morsures de chiens (24 cas), des irritations dues au gaz lacrymogène et au spray au poivre (15 cas) et d’autres formes de blessures (35 cas). Ces exactions n’épargnent pas les personnes les plus vulnérables, comme les mineurs non-accompagnés : sur les 106 cas, 22 d’entre eux étaient des jeunes de moins de 18 ans. « Les gens nous racontent qu’ils sont frappés, forcés à se coucher sur le sol pendant que les policiers, chaussés de bottes, leur marchent dessus, que leurs vêtements et chaussures sont confisqués afin qu’ils soient forcés de marcher pieds nus dans la neige jusqu’en Serbie. Les ecchymoses et les autres symptômes, que nous voyons et soignons, coïncident avec le type d’abus décrits », déclare Christopher Stokes, directeur général de MSF, de retour de Serbie.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Le retour contraint et forcé des réfugiés de Fukushima

Le retour contraint et forcé des réfugiés de Fukushima | Sociétés & Environnements | Scoop.it



Six ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiichi, les réfugiés de la radioactivité se voient contraints de rentrer dans leurs villages contaminés. Une aberration dénoncée par le chercheur indépendant japonais Shinzô Kimura.


« Les habitants du département de Fukushima ne sont que des pions dans la politique du gouvernement, qui souhaite remobiliser au plus vite la population en faveur du nucléaire. » Cette conclusion amère, le professeur Shinzô Kimura, associé à l’université de médecine Dokkyô, l’a tirée de six années à arpenter le département de Fukushima. Après le tremblement de terre et le tsunami qui ont provoqué la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiichi, le 11 mars 2011, ce fonctionnaire spécialiste de la radioprotection a démissionné de son poste au ministère de la Santé et du Travail après qu’on lui a refusé d’enquêter dans les communes situées à proximité de la centrale ravagée. De passage à Paris, mardi 7 mars, il a alerté les étudiants de l’Inalco (l’Institut national des langues et civilisations orientales) sur le sort des réfugiés de Fukushima.
(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Petit manuel de survie pour les années Trump

Petit manuel de survie pour les années Trump | Sociétés & Environnements | Scoop.it

NEW-YORK – En moins d'un mois, à un rythme étourdissant le président Donald Trump a créé un climat de chaos, d'incertitude et de peur qui remplirait de fierté n'importe quel terroriste. Il n'est donc pas étonnant que des citoyens, des hommes d'affaires connus, la société civile et le gouvernement essayent de réagir de manière appropriée et efficace. Il est difficile de se lancer dans des prévisions, car Trump n'a pas encore proposé de législation détaillée, et que l'on ignore ce que sera la prise de position finale du Congrès et de la Justice face à une avalanche de décrets présidentiels. Mais l'incertitude ne peut justifier le déni. The Year Ahead 2017 Cover Image Il est maintenant clair qu'il faut prendre au sérieux les déclarations et les tweets de Trump. Après l'élection de novembre presque tout le monde espérait qu'il renoncerait à l'extrémisme qui a marqué sa campagne. On croyait que ce maître de l'irréel jouerait un personnage différent une fois qu'il assumerait la lourde responsabilité de la présidence des USA, qualifiée souvent de poste le plus puissant du monde.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Les néonazis d’Aube dorée sous la loupe - Gauchebdo

Les néonazis d’Aube dorée sous la loupe - Gauchebdo | Sociétés & Environnements | Scoop.it

La journaliste Angélique Kourounis sort le film «Aube dorée: une affaire personnelle», résultat de longues années d’enquête sur le parti d’extrême droite grec. «La crise n’explique pas à elle seule Aube dorée», analyse-t-elle. Interview dans le cadre du Hellas Filmbox Berlin (festival du film grec de Berlin). 


Angélique Kourounis enquête de longue date sur l’organisation du parti grec Aube dorée, troisième force politique du pays, qui véhicule une idéologie néonazie soutenue par une structure paramilitaire et la culture de la violence. La réalisatrice explore le sujet à la 1ère personne, mue par son propre parcours, d’où le sous-titre, une affaire personnelle. Mais à la fin du générique, une chose apparaît clairement au spectateur: cette affaire personnelle est l’affaire de tous…


Malik Berkati: Quelle a été votre intuition vous amenant à penser que ce parti ne resterait pas marginal?


Angélique Kourounis: Je n’ai absolument pas eu d’intuition, simplement, quand je suis arrivée en Grèce il y a 28 ans, j’ai été scotchée par ce que je voyais dans les kiosques à journaux avec des publications d’un racisme, d’un sexisme, d’un antisémitisme, d’une vulgarité absolument inimaginables. J’avais interviewé le responsable d’un de ces journaux qui m’avait expliqué que c’était acceptable au nom de la liberté de la presse. Aube dorée était proche de ce journal, c’est comme cela que je les ai approchés. Mais à l’époque c’était 0,1% de voix, jamais je n’aurais imaginé qu’ils deviennent la 3è force du pays!


(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Le fossile « Lucy » devient un fichier open source au service de la science

Le fossile « Lucy » devient un fichier open source au service de la science | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Une équipe de scientifiques a mis en ligne des fichiers détaillant le fossile Lucy, demandant l'aide d'Internet pour éclairer sa mort.


Une équipe de scientifiques américains a publié, avec l’autorisation de l’Ethiopie, des fichiers tomodensitométriques des quatre os — le fémur, l’humérus, l’omoplate et le tibia — de Lucy, le fossile le plus connu du monde. Ceux qui auront une imprimante 3D pourront aussi reproduire les os. Néanmoins, il faut faire une demande en ligne pour obtenir ces données.


Cette initiative a été prise pour tenter de mettre un terme à un débat commencé en août 2016 concernant la mort de Lucy. En effet, une équipe de scientifiques avait publié sur Nature une étude qui affirmait que Lucy était décédée à cause d’une chute d’un arbre. Cette déclaration a divisé profondément la communauté des scientifiques qui s’est montrée sceptique à l’égard de cette théorie. Ainsi, les scientifiques ont décidé de s’appuyer sur une méthode open source, en demandant l’aide et l’avis du web pour résoudre ce mystère — comptant notamment sur les spécialistes, éducateurs et amateurs de fossiles.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Des élèves trompés par une intelligence artificielle pendant tout un semestre

Des élèves trompés par une intelligence artificielle pendant tout un semestre | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Pendant tout un semestre, un professeur de l’université Georgia Tech (États-Unis) a présenté Jill Watson à ses élèves comme l’un de ses nouveaux assistants, en réalité une pure intelligence artificielle. Celle-ci a répondu aux questions des élèves sans qu’ils ne se doutent de rien pendant tout un semestre.


L’histoire est vieille de plusieurs mois, une éternité pour Internet donc, mais elle est assez savoureuse pour être racontée. Ashok Goel est un professeur en science informatique à l’université Georgia Tech (Atlanta) qui donne des cours d’intelligence artificielle basée sur le savoir (KBAI). Comme chaque année, il choisit plusieurs assistants, généralement parmi ses anciens élèves, jeunes diplômés, ou ceux en fin de cursus. Une intelligence artificielle parmi les assistants Parmi eux, Jill Watson, dont le nom aurait au moins dû faire sourire ses élèves. En effet, Watson est le nom de l’intelligence artificielle d’IBM basée notamment sur le deep learning.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

La Finlande commence à expérimenter le revenu universel

La Finlande commence à expérimenter le revenu universel | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort pour percevoir 560 euros par mois, en lieu et place de leur allocation chômage, pendant deux ans à partir du 1er janvier.


Alors que l’idée d’un revenu universel occupe de plus en plus de place dans le débat politique français, la Finlande devient, dimanche 1er janvier, le premier pays européen à l’expérimenter au niveau national. Deux mille personnes, âgées de 25 à 58 ans, ont été tirées au sort pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans. Seule particularité, l’échantillon se limite à des personnes en recherche d’emploi et bénéficiant déjà d’une allocation chômage. Les 560 euros mensuels remplaceront ainsi l’actuelle allocation chômage. Si les allocataires percevaient une compensation plus élevée auparavant, la sécurité sociale leur versera la différence. Leur couverture santé et leur allocation logement seront maintenues. Le changement majeur introduit par cette expérimentation tient dans le fait que chaque personne pourra accepter un travail et continuer à recevoir son revenu universel, et ce, peu importe le salaire perçu.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Les tendances de la migration à surveiller en 2017

Les tendances de la migration à surveiller en 2017 | Sociétés & Environnements | Scoop.it

L’année a été mouvementée : nous avons eu droit à des résultats électoraux choquants, à une victoire du Brexit, à des marchés nerveux et à une série d’attaques extrémistes. Ces éléments auront tous des impacts sur les mouvements migratoires et sur la façon dont les pays y réagiront. S’il n’existe aucun moyen sûr de prédire d’où viendra la prochaine crise des réfugiés, la tendance actuelle en matière de gestion de l’immigration semble être à la méthode forte. Et ce qui est étonnant, c’est de voir à quel point les politiques migratoires en viennent à se ressembler malgré des contextes extrêmement variés. Dans les pays industrialisés, les partis populistes de droite ont réussi à utiliser les migrants et les réfugiés comme boucs émissaires et à convaincre les électeurs que ces derniers devaient à tout prix être dissuadés de migrer. Dans les pays en développement, les migrants sont ainsi devenus une monnaie d’échange permettant aux pays d’origine et de transit d’obtenir un maximum d’aide au développement ainsi que diverses autres concessions de la part des pays plus riches. L’évolution de la situation en 2017 dépendra dans une certaine mesure de l’efficacité des efforts déployés par les leaders de la société civile et les politiciens modérés pour lutter contre des politiques qui n’ont que peu d’effet si ce n’est de détourner les mouvements migratoires d’un pays à un autre. Voici les principaux développements attendus pour l’année à venir :

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Disparition de Vera Rubin, figure cachée de la matière noire - Ciel & Espace

Disparition de Vera Rubin, figure cachée de la matière noire - Ciel & Espace | Sociétés & Environnements | Scoop.it
L’astronome américaine Vera Rubin est morte à l’âge de 88 ans. Longtemps méconnue, elle était pourtant l’une des grandes figures de l’astronomie du XXe siècle. Parce qu’elle avait littéralement découvert, dans les années 1970, l’un des plus gros mystères de l’Univers, celui de la matière noire. Mais pas uniquement. Vera Rubin aurait mérité d’obtenir le prix Nobel de physique. Mais l'astrophysicienne américaine s’est éteinte le 26 décembre 2016, à l’âge de 88 ans, sans cette récompense suprême. Même si elle a été décorée de la Médaille nationale des sciences, en 1993, par le président Bill Clinton, sa reconnaissance aura été tardive. Pourtant, sa contribution scientifique est majeure. Car c’est elle qui, au début des années 1970, a mis en lumière l’un des plus grands mystères de l’Univers : celui de la matière noire. Des galaxies qui tournent trop vite Vera Rubin a 42 ans, en 1970, quand elle s’attaque seule, et dans l’indifférence générale, à un problème que les astronomes de l’époque préfèrent tout simplement éluder : celui de la vitesse de rotation des galaxies sur elles-mêmes. Dans les années 1930, le génial mais irascible Fritz Zwicky avait bien été le premier à noter une anomalie dans ce mouvement. Mais personne n’avait jugé le problème important. Vera Rubin refait alors les observations avec du matériel plus performant et confirme ce que des mesures réalisées à l’époque de sa naissance suggéraient : les étoiles de la périphérie des galaxies tournent trop vite, comme si une grande quantité de matière invisible se cachait dans les galaxies.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Ces jeunes Turcs qui résistent à Erdogan

Ces jeunes Turcs qui résistent à Erdogan | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le procès jeudi de la romancière Asli Erdogan illustrera une fois de plus à quel point le régime du président Erdogan veut museler toute expression critique dans son pays. Même si les "purgés" remplissent les prisons, un certains nombres de jeunes Turcs continuent de résister.


Jeudi, Asli Erdogan passera devant ses juges. La romancière turque de 49 ans, accusée d'"appartenance à une organisation terroriste", risque la perpétuité. Son crime? Avoir collaboré à Özgür Gündem, un journal prokurde. Suffisant pour que la justice la soupçonne de liens avec le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) avec lequel le gouvernement est reparti en guerre. Elle croupit depuis le 17 août dans une prison pour femmes d'Istanbul. Ainsi va la vie des opposants en Turquie, depuis le coup d'État raté de juillet contre le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan. Malgré tout, et dans une ambiance de peur généralisée, certains osent encore affronter le pouvoir. Portraits de quelques-uns de ces résistants.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

En Chine, les fermes sont déjà passées aux 10.000 vaches

En Chine, les fermes sont déjà passées aux 10.000 vaches | Sociétés & Environnements | Scoop.it

La consommation de lait explose en Chine. A quel prix? Des fermes géantes comptant parfois 10.000 vaches y produisent des monticules de fumier noir pestilentiel et des effluents verdâtres qui s'infiltrent dans les sols. L'industrie laitière, soutenue par le gouvernement, représente un chiffre d'affaires de 38 milliards d'euros en Chine. Elle illustre l'attrait croissant des 1,4 milliard de Chinois pour le lait, malgré une intolérance de nombre d'entre eux, plus ou moins forte, au lactose. Pour répondre à cette demande, la production, naguère assurée par de petites exploitations, est confiée de façon croissante à des "méga-fermes". Mais celles-ci génèrent en parallèle d'immenses quantités de déchets. "En été, l'odeur du fumier est très forte", explique Ren Xiangjun, un paysan du district de Gannan. Du doigt, il pointe la ferme géante du groupe agroalimentaire chinois Feihe International, de laquelle s'échappe un flux d'eau verte. Des seringues et des emballages de médicaments vétérinaires usagés jonchent le sol à proximité: "Après les injections, ils jettent tous ces déchets ici. Mes terres sont directement affectées". Lors de son ouverture en 2012 dans les vertes prairies de la province du Heilongjiang (nord-est), non loin de la Russie, la ferme Feihe s'enorgueillissait d'élever 10.000 vaches. 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

How refugees have the power to change the society they join – Alejandra Dubcovsky | Aeon Ideas

How refugees have the power to change the society they join – Alejandra Dubcovsky | Aeon Ideas | Sociétés & Environnements | Scoop.it

In the late 17th century, small bands of refugees began making their way into Spanish Florida. At first, they arrived in small numbers, carrying little more than the clothes on their backs, and without generating much interest. The material demands they might place on the Spanish state were at best modest. Yet these refugees and their experience in Spanish Florida would raise nettlesome political questions. Refugees have a special power to unsettle political communities, one that far outstrips their claim on practical resources. The refugees to Spanish North America came from all over what is now Florida and Georgia, and headed primarily to St Augustine, the region’s Spanish hub. By 1700, St Augustine was more than a century old, and had endured starvation, invasions, slaving, disease, pirates and isolation. Refugees were not in any unequivocal way its most obviously dangerous challenge. But that would soon change.

(...)



more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

L'impact sur la santé des contaminents alimentaires

L'impact sur la santé des contaminents alimentaires | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Sandrine Mercier : Cette semaine vous allez nous parler des contaminants alimentaires qui peuvent avoir un impact sur notre santé. Pour démarrer, pouvez-vous nous rappeler ce que sont les contaminants alimentaires ?

- Stépahne Besançon, nutriotionniste et directeur de l'ONG Santé diabète au Mali

Les contaminants alimentaires comprennent une grande quantité de produits qui ne sont pas présents normalement dans les aliments. Ils vont provenir de l’environnement ou bien ils vont être produits durant les différents processus de transformation des aliments. On peut les classer en 4 grandes catégories :

- Ceux qui proviennent de l’agriculture ou de l’environnement industriel ;

- Ceux qui proviennent des emballages ;

- Ceux qui sont produits par des microorganismes ;

- Ceux qui sont liés au mode de cuisson des aliments ;


-Sandrine Mercier : Quels sont les principaux contaminants alimentaires provenant de l’agriculture et de l’environnement industriel et quelles sont leurs conséquences sur la santé ?

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Sur les traces de la radioactivité à Fukushima : visualisez l’impact sur des objets du quotidien

Sur les traces de la radioactivité à Fukushima : visualisez l’impact sur des objets du quotidien | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Six ans après le séisme, le travail d’un photographe japonais rend visible « l’invisible » de la catastrophe nucléaire : les radiations sur l’environnement et les personnes.


Nettoyer pour oublier. Tel semble être l’objectif de la vaste opération de décontamination lancée après la catastrophe nucléaire de Fukushima de mars 2011. Le projet a mobilisé et mobilise toujours des milliers de travailleurs pour des travaux simples mais fastidieux, à savoir retirer cinq centimètres de terre, élaguer les arbres et laver au nettoyeur haute pression plus de 600 000 maisons et bâtiments, ainsi que 120 000 hectares de terres agricoles.


(...)


Masamichi Kagaya, photographe japonais, rend visible la radioactivité Masamichi Kagaya est un photographe japonais. Depuis 2011, il arpente les communes d’Itate et de Namie, (situées dans un rayon de moins de 40 kilomètres de la centrale) contaminées par les rejets de la centrale de Fukushima-Daichii. Lors de la catastrophe, survenue le 11 mars 2011, cette zone a été totalement évacuée par les autorités. De chacun de ses voyages, Masamichi Kagaya a collecté des échantillons contaminés par les rejets de la centrale : faune, flore et objets divers de la vie quotidienne. Son projet vise à rendre visible « l’invisible » de la catastrophe : les radiations sur l’environnement et les personnes.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Les États-Unis sont-ils encore les États-Unis?

Les États-Unis sont-ils encore les États-Unis? | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Il faut désormais faire face outre-Atlantique à l'arbitraire et à l'incompétence la plus totale


Le 22 février dernier, j'ai atterri vers 14h30 à l'aéroport de Houston, aux États-Unis, en provenance de Paris. Je devais me rendre à un colloque de la Texas A&M University (College Station), où j'ai été invité à plusieurs reprises ces dernières années. Au guichet de l'immigration, une fonctionnaire me refuse l'entrée et m'emmène dans une salle attenante pour contrôle, sans explications. Une trentaine de personnes y attendent que l'on statue sur leur sort. J'observe machinalement une certaine fréquence dans les entrées et sorties. Au bout de trois quarts d'heure, alors que la plupart de ceux qui attendent repartent sans problèmes, un jeune officier de police me demande de le suivre dans un bureau particulier. Commence alors un interrogatoire informel. Je lui demande ce qui me vaut d'être là. Il me répond : "contrôle aléatoire" (random check). Il me demande ce que je viens faire aux États-Unis. Je lui présente alors la lettre d'invitation de l'université. Cette intervention doit-elle être rémunérée ? Je confirme – c'est la règle dans beaucoup universités Nord-américaines. Il m'objecte alors que je n'ai qu'un visa touristique et non un visa spécifique de travail. Je lui réponds que je n'en ai pas besoin, que l'université s'est occupée comme d'habitude des formalités et, surtout, que je fais cela depuis plus de trente ans sans jamais avoir eu le moindre ennui. Son attitude se fait alors encore plus suspicieuse.

(...)


On bascule alors dans une autre dimension. Le policier me fait prêter serment et me soumet à un interrogatoire étendu : questions sur mon père, ma mère, ma situation familiale, me posant près d'une dizaine de fois les mêmes questions: qui m'emploie, où j'habite, etc. J'ai la copie du procès-verbal. Il relève toutes mes empreintes digitales, pourtant déjà enregistrées dans le système comme pour tous les visiteurs. Il opère une fouille au corps en règle, malgré mes protestations. "C'est la procédure", me rétorque-t-il. Il m'informe ensuite que je vais être refoulé (deported) et mis dans le prochain avion en partance pour Paris. Il ajoute que je ne pourrai plus jamais entrer dans le pays sans un visa particulier.

(...)


Je suis apparemment le seul Européen – le seul "blanc". Arrivent alors deux officiers de police. Ils se dirigent vers le monsieur assis devant moi, peut-être un Mexicain, bien mis de sa personne. Ils lui montrent un billet d'avion et lui disent qu'ils vont l'emmener. Invité à se lever, il est alors menotté, enchaîné à la taille, et entravé aux chevilles. Je n'en crois pas mes yeux. 

(...)


Elle me prie alors de ne pas me rendormir car je vais être appelé. Quelques minutes plus tard, un policier au ton cette fois amical me rend mon téléphone et mon passeport, dûment tamponné, et me déclare autorisé à entrer aux États-Unis. Les restrictions qui m'ont été imposées sont levées, ajoute-t-il, sans que je puisse savoir ce qui va rester dans leurs fichiers.

(...)


En réalité, ma libération n'a rien eu de fortuit. Elle est la conséquence de l'intervention de mon collègue auprès du président de l'université Texas A & M, d'une professeure de droit chargée des questions d'immigration, et de plusieurs avocats. Sans eux, j'aurais été conduit menotté, enchaîné, et entravé à l'embarquement pour Paris.

(...)


Telle est donc la situation aujourd'hui. Il faut désormais faire face outre-Atlantique à l'arbitraire et à l'incompétence la plus totale. Je ne sais ce qui est le pire. Ce que je sais, aimant ce pays depuis toujours, c'est que les États-Unis ne sont plus tout à fait les États-Unis.

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

On the dark history of intelligence as domination – Stephen Cave | Aeon Essays

On the dark history of intelligence as domination – Stephen Cave | Aeon Essays | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Intelligence has always been used as fig-leaf to justify domination and destruction. No wonder we fear super-smart robots


As I was growing up in England in the latter half of the 20th century, the concept of intelligence loomed large. It was aspired to, debated and – most important of all – measured. At the age of 11, tens of thousands of us all around the country were ushered into desk-lined halls to take an IQ test known as the 11-Plus. The results of those few short hours would determine who would go to grammar school, to be prepared for university and the professions; who was destined for technical school and thence skilled work; and who would head to secondary modern school, to be drilled in the basics then sent out to a life of low-status manual labour. The idea that intelligence could be quantified, like blood pressure or shoe size, was barely a century old when I took the test that would decide my place in the world. But the notion that intelligence could determine one’s station in life was already much older. It runs like a red thread through Western thought, from the philosophy of Plato to the policies of UK prime minister Theresa May. To say that someone is or is not intelligent has never been merely a comment on their mental faculties. It is always also a judgment on what they are permitted to do. Intelligence, in other words, is political. Sometimes, this sort of ranking is sensible: we want doctors, engineers and rulers who are not stupid. But it has a dark side. As well as determining what a person can do, their intelligence – or putative lack of it – has been used to decide what others can do to them. Throughout Western history, those deemed less intelligent have, as a consequence of that judgment, been colonised, enslaved, sterilised and murdered (and indeed eaten, if we include non-human animals in our reckoning).

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

[Infographie] En 2017, toujours 200 millions de femmes victimes d'excision

[Infographie] En 2017, toujours 200 millions de femmes victimes d'excision | Sociétés & Environnements | Scoop.it

A l'occasion de la 14e journée internationale de lutte contre l'excision, ce lundi 7 février 2017, retrouvez dans une infographie, les chiffres clés d'une pratique qui peut entraîner de graves complications pour la santé. L’excision, c’est l’ablation du clitoris, parfois des petites lèvres, voire même des grandes lèvres. Une coutume encore très ancrée dans certains pays d'Afrique et du Moyen-Orient. L'Onu espère faire disparaître les mutilations génétales féminines (MGF) d’ici à 2030.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Des jeux vidéo québécois créés pour les personnes atteintes d’un handicap

Des jeux vidéo québécois créés pour les personnes atteintes d’un handicap | Sociétés & Environnements | Scoop.it

À 39 ans, Thomas Gaudy assume ses contradictions. Complètement passionné des jeux vidéo, il est aussi très critique envers leur contenu et leurs effets. Installé au Québec depuis une dizaine d’années, ce Français d’origine a créé avec sa conjointe l’entreprise Ludociels pour tous, qui produit des jeux vidéo adaptés aux personnes handicapées. L’un de ces jeux, Vic Dor, s’adresse aux enfants souffrant de troubles cognitifs et moteurs graves. « Ils ne peuvent pas parler ou manger, ni utiliser un clavier ou une souris. Leur mode d’interaction avec l’ordinateur, ce sont de gros boutons », explique Thomas, qui a fait son doctorat sur l’adaptation de jeux vidéo pour les aveugles. Son entreprise, sans but lucratif, a produit à ce jour une trentaine de jeux. « La plupart de nos jeux sont gratuits », dit-il.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Photographs From the Front Lines of Philippines’ Drug War

Photographs From the Front Lines of Philippines’ Drug War | Sociétés & Environnements | Scoop.it

See photos from inside Rodrigo Duterte’s bloody war on drugs in the Philippines by James Nachtwey.


Since Duterte took office in late June, more than 6,000 people have been killed in his campaign to purge the Philippines of illegal drugs and those associated with them, according to reliable estimates by local media. The ­victims—­suspected users and ­pushers—do not enjoy due process, and they are always killed at night, sometimes inside their own homes. The perpetrators are vigilantes, hired guns and likely cops too. Duterte made no secret that this would happen. “All of you who are into drugs, you sons of bitches, I will really kill you,” he said last April, a month before he was elected. It wasn’t just campaign bluster. For 22 years Duterte had served as mayor of the southern city of Davao, where he took a pathological approach to restoring order to the city’s streets. Under his leadership, the extrajudicial killings of suspected criminals and drug users in Davao by vigilantes was practically state policy. In December, speaking to a group of business­people, Duterte admitted to personally killing a few himself while he was mayor. The reaction of the international community has been one of outrage and reproach: Zeid Ra’ad al-Hussein, the U.N. High Commissioner for Human Rights, said on Dec. 20 that Duterte should be investigated for murder.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

La Méditerranée a englouti plus de 5000 migrants en 2016

La Méditerranée a englouti plus de 5000 migrants en 2016 | Sociétés & Environnements | Scoop.it

L'année 2016 a été la plus meurtrière pour les migrants africains en Méditerranée. Plus de 5000 morts, selon l'ONU - un record -, alors même que le nombre de personnes ayant traversé la mer a fortement diminué. 7189 morts ou disparus dans le monde. 4812 en Méditerranée. Selon l'Organisation internationale pour les migrations qui communique ces chiffres pour l'année 2016, cela représente 20 décès par jour, un record macabre, un plafond jamais atteint depuis des dizaines d'années. La route de la Méditerranée centrale, reliant la Libye et l'Europe, est donc devenue aussi meurtrière que la guerre au Yémen. Pour expliquer cette tragédie, plusieurs facteurs : la cupidité des trafiquants certes, mais surtout la crise politique en Ethiopie, le désordre violent qui règne en Somalie, la dictature en Erythrée. Mais aussi la misère dans les bidonvilles et les campagnes d'Afrique de l'Ouest et centrale, ou encore l'épuisement de déplacés perpétuels, à cause de Boko Haram, à cause de la répression, à cause de la dégradation de l'environnement, et qui cherchent à stabiliser leur vie quelque part, par exemple en Europe.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

La Norvège franchit le cap des 100 000 véhicules électriques

La Norvège franchit le cap des 100 000 véhicules électriques | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le gouvernement du Québec en rêve. La Norvège l'a fait. Plus de 100 000 véhicules électriques sont désormais immatriculés en Norvège, pays dont la population - 5 millions d'habitants - est plus petite que celle du Québec.


« Nous voulions atteindre cette cible en 2020, mais nous l'avons fait quatre ans plus tôt, explique en entrevue Christina Bu, secrétaire générale de l'Association des véhicules électriques de Norvège. Désormais, nous voulons atteindre 400 000 véhicules électriques sur les routes en 2020. » Au Québec, le gouvernement de Philippe Couillard veut voir 100 000 véhicules électriques sur les routes d'ici 2020. Cette cible est loin d'être atteinte : on retrouve actuellement 12 600 véhicules électriques et hybrides « branchables » au Québec. En Norvège, les véhicules non polluants ne sont pas soumis à la taxe sur la valeur ajoutée (VAT), qui est de 25 % et qui s'applique aux véhicules à essence. Les véhicules à essence sont aussi taxés en fonction de leur poids et de la consommation de leur moteur, ce qui diminue l'attrait des grosses cylindrées.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Tout ce que je n'avais pas compris sur mes patients atteints de cancer

Tout ce que je n'avais pas compris sur mes patients atteints de cancer | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Je dois avouer que j'ai probablement eu un peu plus de chance que vous au début. Je connais les termes médicaux, les bons intervenants, je travaille là où on me soigne. Alors c'est sûr que c'est plus pratique.


A tous les patients cancéreux dont je me suis occupée: je suis désolée. Je n'avais pas compris. J'y pense très souvent depuis que je sais que j'ai moi-même un cancer. J'ai travaillé en service d'oncologie, en hôpital et en consultation externe, presque toute ma vie. Au début, je m'occupais d'attribuer les chambres et de donner des rendez-vous aux patients, puis j'ai été infirmière auxiliaire pendant mes études, avant d'obtenir mon diplôme. Je me targuais d'avoir un bon rapport avec les patients, et de les aider à gérer leur cancer et tout ce qui va avec. Je pensais vraiment avoir compris ce qu'ils vivaient. Je me trompais. En fait, je ne me rendais pas compte de l'impact qu'avaient mes mots. J'ai participé à d'innombrables échanges sur le diagnostic d'un patient, et j'ai moi-même dû annoncer la nouvelle à mainte reprise, mais lorsque c'est à vous que le docteur s'adresse, c'est surréaliste. Vous essayez d'enregistrer les détails et de ne rien oublier, mais ce que vous voulez plus que tout, c'est ne rien laisser paraître, poser une ou deux questions, et passer à autre chose dès que possible. Vous rentrez chez vous, et vous éclatez en sanglots à cause de ce qu'on vient de vous apprendre. Vous restez prostré pendant des heures, en refusant d'y croire, jusqu'à ce qu'il faille donner le change au boulot ou ailleurs, parce que vous n'avez pas encore tous les détails et que vous ne vous pas encore en parler. Vous ne sauriez d'ailleurs pas par où commencer, et vous broyez du noir. Il n'y a pas pire que ce jour-là. Je suis désolée. Je n'avais pas compris.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Solar Energy Is Lighting Up Women’s Businesses in Africa

Solar Energy Is Lighting Up Women’s Businesses in Africa | Sociétés & Environnements | Scoop.it

In Tanzania, clean technology is increasing productivity and incomes, and saving costs.


Elizabeth Julius worked sunrise to sunset to make ends meet as a seamstress. Supporting her husband and two kids in a village in Tanzania, Julius was forced to put down her needle and thread each day once darkness fell. That all changed three years ago when she was introduced to Energy 4 Impact, a London-based organization that works in Africa to ensure energy access and foster entrepreneurship for impoverished women. With guidance from Energy 4 Impact, Julius took out a $500 bank loan and purchased a lamplight. But that was only the beginning. “Solar energy has entirely changed my life,” Julius, 29, told the Thomson Reuters Foundation. “I use it at work and at home, yet it doesn’t cost me anything.” Now able to continue working past daylight hours and increase her income, Julius went one step further and took out a loan to expand her tailoring business. Today, she operates a barbershop, mobile phone charging facility, and general store—all powered with solar energy.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

The Syrian seed bank that keeps going despite the war – Courtney Fullilove | Aeon Ideas

The Syrian seed bank that keeps going despite the war – Courtney Fullilove | Aeon Ideas | Sociétés & Environnements | Scoop.it

For more than four years, the headquarters of the International Center for Agricultural Research in the Dry Areas (ICARDA) in the Syrian town of Tal Hadya has been occupied by the anti-Assad groups Al-Nusra and Ahrar al-Sham. ICARDA is one of 15 major international agricultural research centres, and the site of a seed bank housing some 150,000 samples in temperature-controlled vaults. Periodic bulletins have assured the public that ‘the seeds are safe’ in the midst of conflict, duplicated at seed banks outside the country. The Syrian war precipitated the first ever withdrawal from the subterranean seed vault at Svalbard in the North Pole last year when ICARDA staff requested previously deposited material to populate new seed bank facilities in Lebanon and Morocco. Yet remarkably, while ancient archaeological sites are destroyed and Syrian people experience inconceivable loss, the seed bank in Tal Hadya continues to operate. Its refrigerated vaults remain powered, and a small number of Syrian staff are permitted by occupying rebels to maintain the facility. Why?

(...)

more...
No comment yet.