Sociétés & Environnements
17.7K views | +1 today
Follow
 
Scooped by malik berkati
onto Sociétés & Environnements
Scoop.it!

Le froid trottoir des Roms

Le froid trottoir des Roms | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Diaporama

 

Marc Melki a photographié pendant trois mois dans le quartier de la Bastille, à Paris, des familles venues de Bulgarie ou de Roumanie. Le trottoir parisien, ses cabines téléphoniques et ses Abribus sont devenus leurs refuges.

more...
No comment yet.
Sociétés & Environnements
car les facettes sont multiples
Curated by malik berkati
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

« Le hipster pâtissier est aujourd’hui plus valorisé que le cadre sup’ de la Défense »

« Le hipster pâtissier est aujourd’hui plus valorisé que le cadre sup’ de la Défense » | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Entretien avec Jean-Laurent Cassely, auteur de « La Révolte des premiers de la classe », sur ces jeunes diplômés d’HEC ou de Sciences Po qui passent un CAP.


Jean-Laurent Cassely, journaliste, s’est intéressé à décrypter les choix d’une minorité de jeunes surdiplômés en rupture avec les codes de l’entreprise et mus par l’envie de faire quelque chose de leurs mains et en dehors des open spaces. Un épiphénomène qui révèle le malaise d’une génération et dont il a tiré un livre, La Révolte des premiers de la classe.

Entretien.


Quand avez-vous perçu les premiers signaux de cette « révolte des premiers de la classe » ?


Jean-Laurent Cassely J’ai commencé à travailler sur le sujet il y a quatre ans, en récoltant des témoignages dans mon entourage, des coupures de presse, notamment dans les magazines féminins et dans les publications professionnelles. Les reconversions radicales sont devenues une sorte de marronnier journalistique, les récits ou portraits de cadres en attaché-case ou d’executive women de la Défense qui passent un CAP cuisine ou deviennent fromagers font rêver les lecteurs et sont toujours très lus.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Fukushima plant owner says it will dump 777,000 tons of nuclear waste into sea

Fukushima plant owner says it will dump 777,000 tons of nuclear waste into sea | Sociétés & Environnements | Scoop.it

How much harm could 777,000 tons of water laced with tritium, a nuclear byproduct, do to the environment?


Toxic waste produced by one of the world's worst nuclear disasters will be dumped into the sea, according to the head of the Japanese company tasked with cleaning up the radioactive mess, despite protests from local fishermen. Takashi Kawamura, chairman of Tokyo Electric Power Company (TEPCO), told foreign media that nearly 777,000 tons of water tainted with tritium, a byproduct of the nuclear process that is notoriously difficult to filter out of water, will be dumped into the Pacific Ocean as part of a multibillion-dollar recovery effort following the Fukushima nuclear disaster in 2011. That year, an earthquake and tsunami struck Japan, killing more than 15,000 people and leading to a series of meltdowns at the TEPCO-owned Fukushima No. 1, or Daiichi, nuclear power plant, causing it to spew radiation that has plagued the region ever since. While much progress has been made to clean the area, the company has yet to deal with the water that was used to cool the plant's damaged reactors, causing it to become tainted with tritium.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Nous citoyens, créons des espaces du "libres ensemble" dans la ville

Nous citoyens, créons des espaces du "libres ensemble" dans la ville | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Démocratie participative, hacking urbain, tiers-lieux, numérique… Les citoyens ont désormais entre leurs mains de nouveaux outils, comme autant de baguettes magiques qui leur permettent de se réapproprier la ville et de la façonner à leur image. Longtemps abandonnés aux collectivités, les territoires urbains, et l’espace public en premier lieu, se réveillent et se transforment, au gré des inspirations, des besoins et des actions de leur population.


Le citadin est mort, vive le citoyen!

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Solidaires dans l’action: À la découverte des organisations de la société civile actives pour les réfugiés – Edito J:MAG

Solidaires dans l’action: À la découverte des organisations de la société civile actives pour les réfugiés – Edito J:MAG | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Les uns l’appellent « la crise des migrants » d’autres « crise des réfugiés », il n’en reste pas moins que le terme crise interpelle, tout comme cette confusion sciemment entretenue entre les termes migrants et réfugiés.

Il va de soi qu’avant tout nous parlons d’êtres humains. À cet égard, ils se ré-individualisent pour sortir de la masse des catégories, chiffres et statistiques. Mais comme il faut quand même parler chiffres : selon le rapport du HCR 2016, un triste record avait été atteint avec environ 65,3 millions de personnes – l’équivalent d’une personne sur 113 ou, pour être encore plus concret, 24 personnes en moyenne forcées de fuir chaque minute – déracinées par le conflit et la persécution à travers le monde en 2015. À ce nombre effarant, s’ajoute celui terrifiant de ceux qui meurent lors leur fuite ou subissent de graves violences lorsqu’ils sont bloqués dans certains pays. Un autre signe extrêmement alarmant : les enfants représentaient 51% des réfugiés dans le monde en 2015, selon les données que le HCR a pu recueillir dont beaucoup ont été séparés de leurs parents ou voyageaient seuls.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Un canton de Vaud libéré de la menace de l’extraction d’hydrocarbures

Un canton de Vaud libéré de la menace de l’extraction d’hydrocarbures | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Les Verts vaudois récoltent des signatures pour une initiative visant à interdire l’extraction d’hydrocarbures par la technique du «fracking». Alberto Mocchi, président du parti explique pourquoi


Le sous-sol vaudois, à l’image de celui d’autres régions du Plateau ou du Jura suisse, recèle quelques milliers de mètres sous nos pieds des réserves d’hydrocarbures. «Génial!» pourrait-on se dire: voilà de quoi assurer notre approvisionnement énergétique avec des ressources locales, créer des emplois et faire profiter des retombées économiques la population des régions concernées. La réalité est pourtant bien moins idyllique, et plutôt qu’une pluie de pétro-francs et l’indépendance énergétique, c’est une catastrophe environnementale qui nous guette si rien n’est fait pour freiner les velléités de certaines entreprises, qui amorcent depuis quelque temps des démarches pour chercher puis extraire ces ressources enfouies dans notre sous-sol.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Quand les réfugiés étaient européens et fuyaient vers l'Égypte et le Moyen-Orient

Quand les réfugiés étaient européens et fuyaient vers l'Égypte et le Moyen-Orient | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Ces dernières années, des centaines de milliers de Syriens ont fui la guerre pour chercher refuge en Europe. Mais durant la Seconde Guerre mondiale, ce sont les Européens qui fuyaient les invasions et se retrouvaient dans des camps d'Alep à Suez. Quand les forces de l'Axe et les forces soviétiques envahissent l'est de l'Europe et les Balkans, dans les premières années de la Seconde Guerre mondiale, des milliers de réfugiés fuient vers le Sud et l'Est pour échapper au chaos de la guerre.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Comment Monsanto déploie des trolls pour polluer les articles critiques

Comment Monsanto déploie des trolls pour polluer les articles critiques | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Pour entretenir la confusion et défendre son principal produit, le glyphosate, Monsanto aurait mis en place un programme de recrutement de trolls, chargés d'écrire des commentaires positifs sous les articles critiquant la firme américaine. C'est l'une des nombreuses révélations des "Monsanto Papers", qui ébranlent le mastodonte des pesticides.


Révélés par une enquête en deux volets publiée par le journal Le Monde, ce jeudi 1er juin, les moyens déployés par l'entreprise Monsanto pour défendre son image et le glyphosate, son produit phare, laissent sans voix.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

«C'est comme s'ils se préparaient à gérer un enfant»: le sommet de l'OTAN s'adapte au cerveau de Trump

«C'est comme s'ils se préparaient à gérer un enfant»: le sommet de l'OTAN s'adapte au cerveau de Trump | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Selon Foreign Policy, des officiels de l'OTAN ont demandé aux chefs d'État de faire des discours courts car Donald Trump a une capacité de concentration limitée.


Le 25 mai à Bruxelles, le président américain assistera à son premier sommet de l'OTAN, où vingt-huit chefs d'Etat de l'alliance seront présents. Etant donné que Donald Trump a fait plusieurs déclarations confuses sur l'OTAN (c'est «obsolète», puis «ce n'est plus obsolète» ) et qu'il agit de façon de plus en plus impétueuse à la Maison-Blanche, les organisateurs sont inquiets. Pour se préparer, le magazine Foreign Policy raconte que l'alliance a recommandé aux chefs d'État de faire des discours qui durent entre deux et quatre minutes, selon plusieurs sources au sein de l'OTAN et de la diplomatie américaine. 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Samuel Nja Kwa : « L’histoire de l’esclavage, c’est une histoire du monde »

Samuel Nja Kwa : « L’histoire de l’esclavage, c’est une histoire du monde » | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Ce 10 mai, journée nationale de commémoration sur la traite, l’esclavage et leurs abolitions, instaurée en 2006, la cérémonie officielle a eu lieu dans les Jardins du Luxembourg, à Paris, en présence du président François Hollande et de son successeur Emmanuel Macron. Au nombre des manifestations en France, l’exposition « Impressions mémorielles » au Musée de l’Homme. Dix photographes français, africains, brésiliens exposent leurs œuvres jusqu’au 10 juillet 2017. Un « regard artistique et contemporain sur un sujet longtemps occulté », explique son commissaire, Samuel Nja Kwa. Photographe depuis vingt ans, il fait lui-même partie des exposants. Nous l’avons rencontré dans son atelier du 20e arrondissement. Interview.


RFI : Vous dites que l'exposition Impressions mémorielles part d’un travail personnel et que vous en êtes le commissaire d’abord parce que vous êtes photographe. Expliquez-nous.


Samuel Nja Kwa : J’avais commencé une recherche intitulée « Qu’avez-vous fait de mes ancêtres ? » autour de la mémoire et de l’esclavage. Au bout de deux ans, je m’étais demandé comment montrer mon travail de la meilleure façon. Et en cherchant des lieux sur internet, j’ai vu que d’autres photographes avaient travaillé sur la question. D’où l’idée de faire une exposition collective autour de ce thème.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

En galère, la Suisse espère sauver un glacier en l'enneigeant artificiellement

En galère, la Suisse espère sauver un glacier en l'enneigeant artificiellement | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Pour sauver le glacier Morteratsch fortement menacé par le réchauffement climatique, une équipe de scientifiques souhaite le recouvrir de neige artificielle en été pour enrayer sa fonte.


Au sud-est de la Suisse, à la frontière avec l’Italie, le glacier Morteratsch qui culmine à 4 020 mètres est l’un de ces panorama à couper le souffle : au cœur de la vallée, une gigantesque coulée de glace et son lac laiteux s’étendent sur deux kilomètres. Sauf que depuis 120 ans, celui-ci a diminué de la moitié de sa taille avec un recul annuel d’environ 17 mètres, qui s’est accéléré ces vingt dernières années à 30 mètres par an. Victime du dérèglement climatique, le glacier Morteratsch pourrait ainsi rapidement fondre dans sa totalité. Pour empêcher ce phénomène, des scientifiques néerlandais souhaitent tester une nouvelle méthode unique au monde : lui façonner une couche de protection à l’aide de 4 000 canons à neige pour le protéger du soleil en été. Ambitieux, mais pas donné.

Un "manteau" de luxe

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Marie, un siècle, ou presque, d’histoire arménienne… - Suzanne BAAKLINI

Marie, un siècle, ou presque, d’histoire arménienne… - Suzanne BAAKLINI | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Née quelques années seulement après le génocide arménien, cette pétillante mère de famille arménienne raconte une vie qui se mêle intimement à la lutte de toute une communauté.


Bien installée dans un fauteuil de l'atelier de l'association familiale, dans une petite rue de Bourj Hammoud, entre napperons brodés et vieilles photos de famille, Marie Melikian prend son temps pour raconter sa longue histoire. À 95 ans passés, son regard est vif et son sourire ineffable témoigne d'une grande bienveillance. À écouter son récit, on comprend vite pourquoi se dégage d'elle une infinie sagesse, la sienne propre comme celle qu'elle a héritée des souffrances d'un peuple. L'histoire de Marie commence avant même sa naissance, en 1921, à Istanbul où sa famille meurtrie était rentrée brièvement après un exode de plusieurs années. Les circonstances de sa naissance découlent directement de cette souffrance collective, à tel point qu'elle s'attarde autant sur les détails de cette période que sur ceux de sa propre vie. 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Biodégradable, compostable, biosourcé… quelles différences ?

Biodégradable, compostable, biosourcé… quelles différences ? | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Comprendre le concept complexe et paradoxal de biodégradabilité pour l’appliquer avec discernement.


La quasi-totalité des substances produites par le vivant sont biodégradables, à l’inverse de la quasi-totalité des matières plastiques qui, comme le verre et les métaux, sont au mieux « recyclables ». Cette propriété, aussi bien distribuée entre les règnes du vivant et de l’inerte, a de quoi nous intriguer. Pourquoi le vivant est-il presque toujours biodégradable, et le non-vivant presque jamais ?


L’impermanence du vivant


Ce qui caractérise le vivant, c’est l’impermanence ; la faculté de se reproduire, de se renouveler. Pour ce faire, les molécules qui en tissent la structure doivent pouvoir se faire et se défaire. Sous quelles influences et avec quelles énergies ? Celles de la nature : le pouvoir oxydant du dioxygène de l’air, les frottements de l’eau dans les rivières, la chaleur de la terre et de l’atmosphère, les longueurs d’onde de la lumière du soleil… Les plus faibles énergies (ondes radio, vent) ne les affectent pas ; les plus fortes (ultra-violets C, rayons gamma, foudre…) les détruisent radicalement. Les mêmes énergies, celles de notre environnement terrestre commun, réalisent donc à la fois la construction et la décomposition du vivant. Si tel n’était pas le cas, soit le vivant serait construit à jamais, soit il aurait été incapable d’émerger de la soupe moléculaire primitive.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Comment la Suisse lutte contre la peine de mort

Comment la Suisse lutte contre la peine de mort | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Depuis l’arrivée de Didier Burkhalter aux Affaires étrangères en 2012, la diplomatie suisse s’engage fortement contre les exécutions capitales dans le monde pour qu’elles soient abolies d’ici 2025. L’objectif est ambitieux, selon le dernier rapport annuel d’Amnesty international sur la question, même si le nombre d’Etats pratiquant la peine de mort continue de diminuer. «Didier Burkhalter s’est très vite engagé contre la peine capitale pour en faire une de ses priorités et il se montre très actif sur ce point.» C’est l’avis du juriste Alain Bovard, en charge du dossier à la section suisse d’Amnesty international. 

(...)

Quant au nombre de pays abolitionnistes, il ne cesse de grandir. Selon l’organisation non gouvernementale (ONG), 104 pays ont complètement aboli la peine de mort pour tous les crimes. Ils n’étaient que 16 en 1977. Reste à convaincre les 23 pays qui ont continué à exécuter des prisonniers en 2016. Pour se faire, la diplomatie suisse (DFAE) travaille à plusieurs niveaux dans le cadre d’une stratégieLien externe établie en 2012.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

La terrifiante enquête photographique sur les "ravages" de Monsanto dans le monde

La terrifiante enquête photographique sur les "ravages" de Monsanto dans le monde | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Pendant cinq ans, Mathieu Asselin a parcouru le monde avec son appareil photo sur les traces du géant agrochimique. Ses clichés sont édifiants Des villes fantômes ravagées par la pollution, des générations d’enfants handicapés : une enquête photographique de longue haleine, présentée aux Rencontres d’Arles et publiée par Actes Sud, accuse le géant de l’agrochimie américain Monsanto. L’enquête du photographe franco-vénézuélien Mathieu Asselin, qui a duré cinq ans, débute à Anniston, une petite commune de l’Alabama, haut lieu pendant des décennies de la production des PCB (polychlorobiphéniles), utilisés entre autres comme lubrifiants, revêtements imperméables et produits d’étanchéité.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Deforestation: Africa’s tropical forests could be next in line as global food demand grows

Deforestation: Africa’s tropical forests could be next in line as global food demand grows | Sociétés & Environnements | Scoop.it

There are rising concerns that rapid deforestation across the Amazon and Southeast Asia could spread to Africa. The continent hasn’t yet seen vast agricultural expansion but it could be on the way.


At a bare floored restaurant on the edge of the Dja Faunal Reserve in Cameroon, I asked the owner what there was to eat. She gestured to a poster on the wall. It was an illustrated guide of 44 animal species under threat from poaching and over-hunting, but for the restaurant it served as a menu. Each animal she pointed to was available to order. The Dja, and other forests in Central Africa’s Congo Basin, are a breadbasket for millions of people living in the region. At nearly 2 million square kilometres, the area of tropical forest in the Congo Basin is the second largest in the world after the Amazon. Besides supplying bushmeat, these forests provide building materials, medicine, wild fruits, vegetables and spices. They also regulate the local climate and flow of water, play an important role in soil conservation by retaining soil fertility and preventing erosion and cycling nutrients for crops grown under their shaded canopy. These forests are also home to thousands of endemic plant and animal species, including the okapi.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Avocate, j'enfreins la loi en accueillant des réfugiés chez moi. Je me fous de l'interdit

Avocate, j'enfreins la loi en accueillant des réfugiés chez moi. Je me fous de l'interdit | Sociétés & Environnements | Scoop.it

LE PLUS. À Paris, Françoise Cotta est une avocate pénaliste de renom dont le travail consiste à faire respecter la loi. Mais, en tant que citoyenne et habitante de la vallée de La Roya, elle n’hésite pas à l’enfreindre en accueillant chez elle des réfugiés depuis bientôt deux ans. Au total, elle a hébergé près de 450 personnes. Si elle le fait, ce n’est pas par gaieté de cœur, mais simplement parce qu’il lui est impossible de faire autrement.


(...)


Peut-être que certains préfèrent ne pas voir ? Moi, j’ai toujours vu les chiens perdus sur le bord de la route. Je me suis toujours arrêtée pour les ramasser. Alors, je vais bien m’arrêter pour des hommes et des femmes.

(...)

more...
Voix Africaine's curator insight, June 25, 5:18 PM
Je me souviens d’un soir de septembre où il faisait particulièrement froid. J’étais en voiture avec une amie quand j’ai croisé au bord de la route un groupe qui marchait, un homme, une femme et un jeune. L’homme portait un sac de pommes de terre. Je me suis arrêtée pour les prendre dans ma voiture. Dans le sac, il y avait une petite fille d’un an et demie. Peut-être que certains préfèrent ne pas voir ? Moi, j’ai toujours vu les chiens perdus sur le bord de la route. Je me suis toujours arrêtée pour les ramasser. Alors, je vais bien m’arrêter pour des hommes et des femmes. Je ne peux pas vous expliquer pourquoi je fais ça. Je vous répondrais simplement que ça ne se discute pas.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

France: Ligne par ligne, l’avant-projet de loi sur l’état d’urgence permanent

France: Ligne par ligne, l’avant-projet de loi sur l’état d’urgence permanent | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure annoncé par le gouvernement vient d’être dévoilé par le Monde. Next INpact vous propose une analyse ligne par ligne et librement accessible de ce nouveau texte sécuritaire.


Le projet de loi (PJL) présenté en conseil des ministres le 21 juin est calibré pour « renforcer et stabiliser l’arsenal législatif de lutte contre le terrorisme » dixit le communiqué de l’Élysée, en sortie du Conseil de défense organisé hier. Ce texte a une mission simple : garantir une sortie douce de l’état d’urgence qui sera prolongé jusqu’au mois de novembre prochain. De fait, cette sortie ne sera que maquillage puisque le projet de loi vient puiser de nombreuses dispositions dans la loi de 1955 sur l’état d’urgence, non sans s’inspirer de dispositions du quinquennat Hollande qui n’avaient pas été adoptées au Parlement. Le texte dans une main, Next INpact vous propose une analyse ligne par ligne des 13 pages du PDF révélé par le Monde aujourd’hui.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Comment j’ai repris en main ma vie numérique – Mathonautes

Comment j’ai repris en main ma vie numérique – Mathonautes | Sociétés & Environnements | Scoop.it
J’étais il y a peu de temps encore un utilisateur satisfait des services de Google (moteur de recherche, mail, drive, agenda et contacts, photos, maps etc.) et des réseaux sociaux (très actif sur Twitter, avec un millier d’abonné⋅e⋅s, beaucoup moins sur Facebook), et j’utilisais beaucoup de services périphériques pour faciliter ma vie numérique (comme Feedly et Pocket pour accompagner ma veille infodocumentaire, par exemple). Tout cela était bien pratique, mais il me restait un arrière-goût bizarre que je cherchais à ignorer sans y parvenir totalement. Et puis… … et puis, j’ai eu plusieurs déclics en début d’année qui m’ont sorti de cette torpeur dans laquelle j’étais plongé.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

With his London tweets, Trump embarrasses himself — and America — once again

With his London tweets, Trump embarrasses himself — and America — once again | Sociétés & Environnements | Scoop.it

As Britain bleeds, Trump disgraces America.


The stoic determination and decency of the British people and their leaders were on full display in the hours after the latest horrific terrorist rampage. The Brits fought back, launching drinking glasses and chairs at the savages who attacked them. The police acted with lightning-fast precision, killing the three assailants within eight minutes of the emergency call. And, God Bless him, a man returned to the bar where he experienced Saturday’s horror — to pay his bill and tip. Civilization is not going to be driven out of Britain by three or three hundred killers. Meanwhile — and it pains me to write this — our president acted like a clod, a heartless and dull-witted thug in sending out a series of tweets. He — commander in chief and leader of the Free World — first retweeted an unverified, unofficial Drudge headline about the unfolding terrorist attack. Then he aimed to bolster his Muslim travel ban (which is not supposed to be a Muslim travel ban). “We need to be smart, vigilant and tough,” he tweeted. “We need the courts to give us back our rights. We need the Travel Ban as an extra level of safety!” (Aside from the inappropriateness of President Trump’s tweet, he fails to grasp that the courts in these cases are reaffirming our rights against an overreaching, discriminatory edict.)

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Japon: jouer à programmer avant de devoir le faire à l'école

Japon: jouer à programmer avant de devoir le faire à l'école | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Programmer soi-même des jouets confectionnés à la main: telle est une des tendances vedettes cette année au salon Toy Show de Tokyo, au moment où la programmation informatique est en passe de devenir au Japon une discipline scolaire à part entière. En 2020, les écoliers du primaire, en 2021, les collégiens et en 2022 les lycéens devront apprendre à résoudre des problèmes par la programmation informatique, un enseignement qui mêle créativité, logique, mathématiques et codage. Sans attendre, les fabricants de jouets, mais pas seulement, proposent de nouveaux jeux censés aiguiser toutes ces aptitudes. Marque vedette des adultes, et particulièrement des hommes de 30 à 60 ans, Sony a, à la surprise générale, installé un stand ici, où le groupe présente son tout nouveau jouet "toio", pour que les chérubins s'initient à la robotique et à la programmation informatique, avec imagination et plaisir.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Des chimpanzés défigurés en Ouganda, les pesticides suspectés

Des chimpanzés défigurés en Ouganda, les pesticides suspectés | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Certains chimpanzés du parc national de Kibale, en Ouganda, présentent d’étranges malformations de la face et des troubles de la reproduction. La primatologue Sabrina Krief et son équipe soupçonnent les pesticides utilisés alentour.

« Certains chimpanzés semblaient avoir une face très aplatie, qu’on n’avait jamais vue ailleurs. En s’approchant davantage, on s’est rendu compte qu’il y avait vraiment un problème. Certains individus n’avaient pas de narines, d’autres carrément la face creuse ; une chimpanzé semblait avoir quelque chose qui ressemblait à un bec-de-lièvre. » Sabrina Krief, vétérinaire et professeure au Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), étudie les chimpanzés du parc national de Kibale, en Ouganda, depuis une vingtaine d’années. Mais rien ne l’avait préparée à ce qu’elle allait découvrir dans le secteur de Sebitoli, au nord du parc : des malformations impressionnantes, sans doute liées à une exposition à des pesticides, ce qu’elle raconte dans un article publié dans Science of theTotal Environment le 24 avril.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Accusations, Rescue Operations and Drownings: What happens in the Med? – Interview with Ruben Neugebauer, spokesperson of Sea-Watch e.V.

Accusations, Rescue Operations and Drownings: What happens in the Med? – Interview with Ruben Neugebauer, spokesperson of Sea-Watch e.V. | Sociétés & Environnements | Scoop.it
What exactly is Sea- Watch, how was it funded and who is behind it?

 Sea-Watch is a Search and Rescue organisation that is carrying out operations in the Central Mediterranean Coast, North of the Libyan coast. It is entirely founded through private donations as well as by the protestant church and some other foundations. But has no ties to politically institutions, or criminal networks, as stated in some allegations by the Italian prosecutor. Sea-Watch was funded by some private people around Harald Höppnera, civil organisations and volunteers. Volunteers from different backgrounds run more than 90 per cent of the work of Sea-Watch. Most of them are based in Germany but we are becoming increasingly European. Sea-Watch has launched a new common reconnaissance mission together with an organisation called Humanitarian Pilots Initiative.

What are the objectives and what makes it necessary now?

It is the first time an aircraft is used in a civil search and rescue mission at sea. It is always helpful to have multiple resources for rescue observations and if you need to look for a boat and cover a huge area. It is especially important in this time to increase observation capacity in order to be able to put pressure towards Frontex and other EU actors to send out more rescue ships. In the beginning the presence of search and rescue missions pushed Eunavfor Med and Frontex to send more boats, but slowly they retreated from the area. With the aircraft we can document and report distress cases to the Maritime Rescue and Coordination Centre in Rome so then they are obliged to act and to send assets.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Les loups reviennent au Danemark 200 ans après avoir disparu

Les loups reviennent au Danemark 200 ans après avoir disparu | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Ces animaux sont arrivés d'Allemagne pour s'installer dans l'Ouest du Danemark, région agricole, la moins densément peuplée du pays scandinave
(photo d'illustration) -AFP/Archives/Jean Christophe VERHAEGEN
Des loups, dont une femelle, ont fait leur retour au Danemark pour la première fois depuis deux siècles, a affirmé jeudi un zoologiste qui en a obtenu la preuve par l'ADN. "Nous savions depuis 2012 que des loups étaient entrés au Danemark. Maintenant nous avons la preuve qu'il y a une femelle", laissant la possibilité de naissances lors de ce printemps, a déclaré à l'AFP ce scientifique de l'université d'Aarhus, Peter Sunde.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Naming the Armenian genocide for what it is

Naming the Armenian genocide for what it is | Sociétés & Environnements | Scoop.it

The last stage in genocide is denial, and that denial becomes the first stage in the next one.


Adolf Hitler kept a bust of Ataturk in his office. Heinrich Himmler considered moving to Turkey in the early 1920s. And Rudolf Hoess, commandant of Auschwitz, admitted in his memoirs (penned while awaiting his execution) that he first killed while serving in the Ottoman Empire in the First World War. Make no mistake: The Young Nazis were serious fanboys of the Yung Turks. The term “Young Turk” today, of course, has come to mean a hard-charging young executive, a bullish entrepreneur who takes no prisoners. A century ago, however, the Young Turks — Talaat Pasha, Djemal Pasha, and Enver Pasha — were the leaders of the Ottoman Empire and the architects of the Armenian genocide: the systematic annihilation of 1.5 million Armenians during the First World War. Three out of every four Armenians living under Ottoman rule were killed by their own government; the nation, outside of Istanbul, was ethnically cleansed of its Armenian, Assyrian, and Greek minorities. 

(...)


Historians often note how the last stage in genocide is denial, and that denial becomes the first stage in the next one. As a character in one of my novels remarks, “There is a line connecting the Armenians and the Jews and the Cambodians and the Bosnians and the Rwandans. There are obviously more, but really, how much genocide can one sentence handle?”

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Tribunal Monsanto : la firme américaine reconnue coupable d’atteinte aux droits humains

Tribunal Monsanto : la firme américaine reconnue coupable d’atteinte aux droits humains | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Six mois après le procès citoyen intenté au géant de l’agrochimie, les juges ont rendu, mardi, leur « avis consultatif » et demandent la reconnaissance de l’écocide dans le droit international.


Les conclusions du Tribunal international Monsanto sont sans appel. La compagnie américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles a été reconnue coupable de pratiques portant atteinte à de nombreux droits humains. Elle était accusée de crimes contre l’humanité et d’écocide, se voyant notamment reprocher la commercialisation de produits toxiques ayant causé la mort de milliers de personnes, comme les polychlorobiphényles (PCB), le glyphosate – utilisé dans des herbicides comme le Roundup commercialisé par la multinationale –, ou encore l’acide 2,4,5-trichlorophénoxyacétique, constituant l’« agent orange », un herbicide pulvérisé par avion par l’armée américaine durant la guerre du Vietnam. Rendu public à La Haye, aux Pays-Bas, mardi 18 avril, après six mois de travail, cet avis « consultatif » du tribunal, sous la présidence de Françoise Tulkens, ex-juge à la Cour européenne des droits de l’homme, n’a pas valeur de condamnation au sens juridique du terme ; il n’est pas « juridiquement contraignant », ainsi que le précise le document. « Il ne fait par conséquent mention d’aucun “plaignant”, aucun “procureur” ni aucun “prévenu” au sens juridique de ces termes. »


Alerter l’opinion et faire avancer le droit

(...)

malik berkati's insight:
A quand un tribunal citoyen contre Bayer?
MaB
more...
No comment yet.