Sociétés & Environnements
16.9K views | +5 today
Follow
Sociétés & Environnements
car les facettes sont multiples
Curated by malik berkati
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Diaporama: Voyage à la rencontre des réfugiés

Diaporama: Voyage à la rencontre des réfugiés | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Ecrivain et photographe en combinaison. Alors que la crise des réfugiés s'enlise devant des murs barbelés, Pierre Brunet et Anaïd de Dieuleveult sont partis à Tabanovce, en Macédoine, Athènes et Idomeni, en Grèce. Sur les traces de ces familles déracinées, ils ont porté leur regard sur ces tragédies personnelles et familiales. Ce témoignage, peut-être un peu plus subjectif, peut-être un peu plus juste, ils le livrent à BFMTV.com. Voici les morceaux de vie dont ils ont été les témoins, à la rencontre de ceux qu'on appelle pudiquement des « migrants », mais qui sont en fait des hommes, des femmes, et des enfants. Pierre Brunet est édité chez Calmann-Levy et Anaïd de Dieuleveult est représentée par l'agence Hans Lucas. En partenariat avec Solidarités International.
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Europe’s Refugee Crisis Is Not as Big as You’ve Heard, and Not Without Recent Precedent

Europe’s Refugee Crisis Is Not as Big as You’ve Heard, and Not Without Recent Precedent | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Journalists have warned you that there are now 60 million refugees worldwide, and that Europe faces “the worst refugee crisis since World War II.” They’ve told you this again and again and again and again.


Well, fact check: It’s not true. Not even close. First, most of the people displaced by violence, like the slow catastrophe in Syria, are not properly called refugees because most of them have not left their country. Second, Europe’s current refugee crisis is certainly not the most serious since World War II. The international community has handled much more, and they’ve done so recently. If Europe is unable to accommodate the current influx of people fleeing violence, it’s because of a failure of policies and institutions, not because of unprecedented numbers.


The Real Numbers

(...)

malik berkati's insight:
"Refugees are not drowning us, but inaction could."
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Méditerranée: des bateaux-ambulance au secours des migrants

Méditerranée: des bateaux-ambulance au secours des migrants | Sociétés & Environnements | Scoop.it

[audio]

A contre-courant des discours anti-migrants et des fermetures des frontières, la société civile se mobilise pour sauver ceux qui fuient la misère et la guerre. Les initiatives privées se multiplient même chez les plus riches. Ainsi le MOAS, le Migrant Offshore Aid Station, fondé par un couple de millionaires. Ce sont des bateaux ambulances qui interviennent en Méditerranée, là où les migrants sont en danger. Reportage de Mathilde Auvillain au quartier général du Moas, à Sliema, dans l'île de Malte.

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Mass surveillance silences minority opinions, according to study

Mass surveillance silences minority opinions, according to study | Sociétés & Environnements | Scoop.it

A new study shows that knowledge of government surveillance causes people to self-censor their dissenting opinions online.


A new study shows that knowledge of government surveillance causes people to self-censor their dissenting opinions online. The research offers a sobering look at the oft-touted "democratizing" effect of social media and Internet access that bolsters minority opinion. The study, published in Journalism and Mass Communication Quarterly, studied the effects of subtle reminders of mass surveillance on its subjects. The majority of participants reacted by suppressing opinions that they perceived to be in the minority. This research illustrates the silencing effect of participants’ dissenting opinions in the wake of widespread knowledge of government surveillance, as revealed by whistleblower Edward Snowden in 2013. The “spiral of silence” is a well-researched phenomenon in which people suppress unpopular opinions to fit in and avoid social isolation. It has been looked at in the context of social media and the echo-chamber effect, in which we tailor our opinions to fit the online activity of our Facebook and Twitter friends. But this study adds a new layer by explicitly examining how government surveillance affects self-censorship.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Comment prédire la ville du futur

Comment prédire la ville du futur | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Les scientifiques cherchent à mettre la complexité des systèmes urbains en équation, au même titre que les structures atomiques ou les galaxies. Objectif : concevoir la ville parfaite. Franz Ulm et Roland Pellenc, deux spécialistes de la structure atomique du ciment au MIT (Massachussetts Institute of Technologies), ont découvert des corrélations étonnantes en comparant entre elles la densité des villes et des éléments du tableau périodique de Mendeleïev : traduite en courbe, la structure quadrillée de Chicago forme un dessin identique à la configuration cristalline ordonnée de l’argon, tandis que le berceau de la musique grunge, Seattle dont le plan incohérent perd les touristes, s’apparente à sa forme gazeuse, s’écoulant sans contrôle. « Cette surprenante analogie nous conforte dans l’idée que les lois de la physique moléculaire peuvent s’appliquer à la texture des villes », avancent les chercheurs. Ils ne sont pas les seuls : d’autres scientifiques – physiciens, urbanistes, statisticiens, designers, psychologues… – ont dans l’idée de mettre l’organisation urbaine en équations. Leur objectif est ambitieux : pour prédire la ville du futur, ils veulent créer la matrice d’une nouvelle « physique urbaine », capable d’écrire les lois qui régissent le fonctionnement de ces « arrangements urbains ».

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

The biggest thing outsiders get wrong about Nordic countries

The biggest thing outsiders get wrong about Nordic countries | Sociétés & Environnements | Scoop.it

It's not the fantasy you think it is.


Anu Partanen left her home country of Finland seven years ago, and she'd like to set one thing straight. Contrary to the popular belief that Nordic countries make the list of happiest countries year after year because they are unified utopias where everyone looks out for each other, the truth is that northern Europeans are just as selfish as Americans. In fact, maybe even more so. Partanen recently explained this misconception in a piece for The Atlantic entitled "What Americans Don't Get About Nordic Countries." The central argument is this: All the socialized programs that make Nordic countries different from the US — centralized health care, free higher education, mandatory paid parental leave — are done to help people individually, not collectively, as many Americans assume. "Nordic nations offer their citizens — all of their citizens, but especially the middle class — high-quality services that save people a lot of money, time, and trouble," Partanen writes. "This is what Americans fail to understand: My taxes in Finland were used to pay for top-notch services for me." Partanen goes on to say that this view isn't a niche opinion; it's the prevailing mindset. Nordic citizens may pay higher tax rates so there's a larger pot of money to give out to everyone, but that doesn't mean people necessarily care that others are getting off easier. For Partanen, the important thing is that she benefits from the system. 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Journée mondiale de l’eau: l’emploi avant tout

Journée mondiale de l’eau: l’emploi avant tout | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Chaque année depuis 1993, le 22 mars est consacré dans le monde entier à l'eau, avec cette année un gros plan sur le lien entre ce précieux élément et le travail. Sans eau, pas de travail, serait-on tenté de résumer, et cela n’est pas qu’une formule, comme le démontre le dernier rapport des Nations unies. Les trois quarts de la main d’œuvre mondiale ont un emploi qui dépend de l’eau. Ces travailleurs, 40 % de femmes, œuvrent avant tout dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche et de la sylviculture, des domaines qui emploient à eux seuls près d’un milliard de personnes dans le monde. Sans oublier l’énergie, le secteur manufacturier, le recyclage, la construction et le transport… La pression du nombre Selon le rapport que publie ce 22 mars 2016 le Programme mondial pour l'évaluation des ressources en eau (WWAP), entre 2011 et 2050, la population de la planète devrait augmenter de 33 %, passant de 7 milliards actuellement à 9,3 milliards. La pression du nombre s’exercera avant tout autour de la demande alimentaire qui progressera en parallèle de 70 % peut-on y lire. Évidemment, note l’agence de l’ONU, le défi à relever est immense, mais il sera particulièrement difficile pour le nord et le sud de l’Afrique et en Asie centrale et du sud. La COP 21 nous l’a démontré récemment, le manque d’eau risque de nous affamer plus rapidement qu’on ne croit.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Migrants: "Quand on ferme une route, elle se déplace"

Migrants: "Quand on ferme une route, elle se déplace" | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Alors que se tiennent ce mois-ci deux Conseils européens sur les réfugiés, un extraordinaire aujourd’hui 7 mars et un autre la semaine prochaine, les 17 et 18 mars, êtes-vous inquiète?


Oui, très. Il y a encore entre 1.000 et 2.000 arrivées par jour de réfugiés en Grèce. La crise humanitaire est plus que prévisible. On a déjà enregistré davantage d’entrées qu’en 2015 à la même époque, et il y en aura plus encore au printemps et en été, où les arrivées par bateau vont se multiplier avec le beau temps. Surtout si la situation en Syrie ne s’améliore pas! N’oubliez pas qu’il y a presque 7 millions de personnes déplacées à l’intérieur de la Syrie. Et que tous les camps sont débordés en Jordanie, au Liban, en Turquie. Et ce que l’on omet souvent de mentionner, c’est que les Syriens ne sont pas seuls à fuir les conflits et à arriver en Grèce. Il y a aussi beaucoup d’Irakiens, d’Iraniens, de Kurdes, d’Afghans, beaucoup d’autres nationalités massées aux frontières. Je n’ai pas d’indicateurs pour me dire que les chiffres actuels vont baisser. C’est malheureusement plutôt le contraire!


Fermer la route des Balkans, comme cela est proposé par les 28, est-ce la solution, et qu’est-ce que ça veut dire concrètement?

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Convention de Genève relative au statut des réfugiés

Convention de Genève relative au statut des réfugiés | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Malik Berkati


En juin 2014, nous avions ressenti le besoin de rappeler l’existence de la IVè Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre. Nous sommes en 2016. L’état du monde non seulement est loin de s’améliorer, mais sa partie qui en représente le centre économique se défausse sans vergogne de sa responsabilité – que ce soit au regard de ses actions qui mettent le monde dans cet état comme envers les populations dont il a collectivement charge de protection. La différence entre notre premier appel en 2014 et celui-ci est que ce ne sont plus seulement les États qui semblent oublier l’Histoire, les citoyens également! – singulièrement un grand nombre d’entre eux provenant de pays qui se trouvaient il y a moins de 3 décennies derrière le Rideau de fer, le terme et concept de réfugié ne devant donc pas être une totale abstraction pour eux… Les populismes ont le vent en poupe dans toutes les régions du monde, mais le bateau Europe se noie dans la mer Méditerranée, se fend et se déchire sur ses frontières-barbelés, sombre dans des discours de haine, de xénophobie et de racisme qui font penser au ressac des années 30 du siècle passé! Le sursaut est humainement et moralement nécessaire, et ceci de toute urgence. Mais si l’on veut rester sur un plan pragmatique – puisque la préservation de l’humain ne semble plus être une condition suffisante à notre humanité pour agir en sa faveur – l’urgence tient également au fait que cette attitude d’égoïsme, de repli et de rejet laissera des traces durables au sein de ceux que l’on laisse mourir à nos portes … et cette mémoire-là peut également un jour ou l’autre soulever un contre-balancier qui sera certainement douloureux de recevoir en pleine figure. Cette Convention des Nations-Unies a été conclue le 28 juillet 1951 et est entrée en vigueur pour la Suisse le 21 avril 1955. Le texte (en intégralité ci-dessous) est toujours en vigueur.

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

«Une vision du monde de plus en plus paranoïaque»

«Une vision du monde de plus en plus paranoïaque» | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le spécialiste Rudy Reichstadt explique notamment l’essor du complotisme par une diffusion désormais instantanée des récits et la crise de légitimité des autorités constituées.


Fondateur du site Conspiracy Watch, Rudy Reichstadt est l’un des meilleurs connaisseurs français de la sphère complotiste.
Les conspirationnistes s’attachent-ils à un type particulier d’événement ?

Tout événement marquant sécrète sa réécriture et sa relecture conspirationniste, et cela ne date pas d’hier. L’expression «théorie du complot» elle-même a presque un siècle et demi. Son utilisation - en anglais - est attestée dès 1870, avec le sens que nous lui connaissons aujourd’hui : une croyance extravagante en un complot imaginaire. En 1894, un article satirique du New York Times tourne déjà en dérision les conspirationnistes en expliquant que la guerre de Sécession est l’œuvre des philatélistes, car qui dit nouveaux Etats dit nouveaux timbres. Parmi les complotistes, certains assurent en revanche que ce thème de la théorie du complot serait le produit… d’un complot téléguidé par la CIA après l’assassinat de JFK [abattu à Dallas en 1963, ndlr], pour mieux ridiculiser les thèses dites «alternatives». Ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est la diffusion instantanée de ce type de récits, notamment après les attaques terroristes contre Charlie puis le Bataclan.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Pérou: Le vautour, ennemi numéro 1 de la pollution

Pérou: Le vautour, ennemi numéro 1 de la pollution | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Au Pérou, le Ministère de l’Environnement utilise l’instinct naturel des vautours pour réaliser une carte virtuelle interactive capable de conscientiser le public sur le problème endémique des déchets.

« Il n'est bon ni pour vous ni pour moi que je sache que la nature m'a fait vautour ». Et si, cher Diderot, le vautour aidait une nature que nous autres humains, continuons de détruire aveuglément ? Rapace mal aimé par la culture populaire, cet oiseau nécrophage fournit pourtant un service écosystémique important. Une campagne du Ministère de l’Environnement péruvien utilise la technologie actuelle pour confirmer que, oui, le vautour est un allié écologique méconnu.

Intitulée Gallinazo Avisa, traduisons par « Le vautour avertit », la campagne ministérielle part d’un postulat naturel pour y ajouter un facteur technologique qui grâce à la data récoltée permettra à chaque citoyen de participer à la résolution du problème endémique des déchets. Vous nous suivez ? Concrètement, le concept de Gallinazo Avisa est bête comme un pollueur obtus, mais génial comme le buzz de conscientisation que son message suscite au Pérou.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

«Il faut imaginer qu’un accident de type Fukushima puisse survenir en Europe»

«Il faut imaginer qu’un accident de type Fukushima puisse survenir en Europe» | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le président de l’Autorité de sûreté nucléaire, Pierre-Franck Chevet, déplore le manque de prise de conscience des risques.


Pierre-Franck Chevet préside l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), une autorité indépendante considérée comme le gendarme de l’atome. Cet X-Mines, qu’on ne peut pas soupçonner d’être antinucléaire, alerte pourtant de plus en plus fortement sur la sûreté. (Photo Thomas Humery)
En janvier, vous avez martelé que «le contexte en matière de sûreté nucléaire est particulièrement préoccupant». Pourquoi ?

Je n’ai pas employé les mêmes mots les années précédentes. Ce jugement vient de trois constats. On entre dans une période où les enjeux en termes de sûreté sont sans précédent. La poursuite du fonctionnement des réacteurs d’EDF au-delà de quarante ans est un enjeu de sûreté majeur, c’est très compliqué techniquement. EDF estime les travaux à 55 milliards d’euros, cela donne une mesure de leur ampleur. C’est moins médiatique, mais il y a le même sujet pour toutes les autres installations, comme l’usine de retraitement de la Hague ou les réacteurs de recherche du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA).

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Pesticides: plainte contre Monsanto et l'Autorité européenne de sécurité des aliments

Pesticides: plainte contre Monsanto et l'Autorité européenne de sécurité des aliments | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Un collectif d'ONG emmené par l'organisation autrichienne Global 2000 a annoncé mercredi porter plainte contre Monsanto et l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) pour distorsion d'analyses scientifiques afin de prouver l'innocuité du glyphosate, un pesticide controversé.

«Nous sommes fondés à penser que les autorités européennes et les industriels ont cherché, via des interprétations faussées d'analyses, à maintenir le glyphosate sur le marché européen malgré ses probables effets cancérogènes pour l'être humain», a indiqué l'avocat de Global 2000, Josef Unterweger.

L'annonce de cette plainte intervient alors qu'un comité d'experts représentant les Etats membres de l'Union européenne doit statuer les 7 et 8 mars sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate, qui expire fin juin.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Diaporama: Voyage à la rencontre des réfugiés

Diaporama: Voyage à la rencontre des réfugiés | Sociétés & Environnements | Scoop.it
Ecrivain et photographe en combinaison. Alors que la crise des réfugiés s'enlise devant des murs barbelés, Pierre Brunet et Anaïd de Dieuleveult sont partis à Tabanovce, en Macédoine, Athènes et Idomeni, en Grèce. Sur les traces de ces familles déracinées, ils ont porté leur regard sur ces tragédies personnelles et familiales. Ce témoignage, peut-être un peu plus subjectif, peut-être un peu plus juste, ils le livrent à BFMTV.com. Voici les morceaux de vie dont ils ont été les témoins, à la rencontre de ceux qu'on appelle pudiquement des « migrants », mais qui sont en fait des hommes, des femmes, et des enfants. Pierre Brunet est édité chez Calmann-Levy et Anaïd de Dieuleveult est représentée par l'agence Hans Lucas. En partenariat avec Solidarités International.
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Tchernobyl, Fukushima, Pompéi : ces catastrophes qui ont arrêté le temps

Tchernobyl, Fukushima, Pompéi : ces catastrophes qui ont arrêté le temps | Sociétés & Environnements | Scoop.it

30 ans après la plus grande catastrophe nucléaire de l'histoire, découvrez ces villes frappées par des désastres d'origines humaines ou naturelles.


Le nucléaire n’a pas son pareil pour faire naître des villes fantômes: la vie quitte une cité tout en laissant les objets du quotidien en place de façon sinistre. À l’heure du 30e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, les yeux se tournent de nouveau vers Pripiat, cité devenue symbole du désert créé par les accidents nucléaires. Mais d’autres cataclysmes peuvent plonger un lieu dans un très long sommeil. L’occasion d’un tour du monde de ces cités vidées par des catastrophes mais où les traces de vie sont restées présentes.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Inquiétudes et controverse autour des « nouveaux OGM »

Inquiétudes et controverse autour des « nouveaux OGM » | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Des associations environnementales, en conflit avec le Haut conseil des biotechnologies, dénoncent les NPBT, ces « OGM cachés » qui échappent à toute réglementation.


Nouveau signe des inquiétudes suscitées par les « nouveaux OGM », une manifestation a eu lieu mercredi 6 avril devant l’école AgroParisTech, à Paris, où devaient se réunir, en assemblée plénière, les membres du Haut Conseil des biotechnologies (HCB). Leur réunion a dû être annulée du fait de la manifestation. A l’initiative du mouvement, huit associations qui ont suspendu depuis février leurs travaux avec le HCB sur les nouvelles techniques de modification génétique : Les Amis de la Terre, la Confédération paysanne, la Fédération nationale de l’agriculture biologique, France nature environnement, Greenpeace, le Réseau semences paysannes, l’Union nationale de l’apiculture française, et l’Association de consommateurs Cnafal. Elles protestent contre « la falsification de l’expertise scientifique officielle » et « les OGM cachés ». Explications.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Bison to return to Montana after 140 years in the Canadian wilderness

Bison to return to Montana after 140 years in the Canadian wilderness | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Descendants of a bison herd captured and sent to Canada more than a century ago will be relocated to a Montana Native American reservation next month, in what tribal leaders bill as a homecoming for a species emblematic of their traditions. The shipment of animals from Alberta’s Elk Island national park to the Blackfeet reservation follows a 2014 treaty among tribes in the US and Canada. That agreement aims to restore bison to areas of the Rocky Mountains and Great Plains where millions once roamed.
“For thousands of years the Blackfeet lived among the buffalo here. The buffalo sustained our way of life, provided our food, clothing, shelter,” Blackfeet chairman Harry Barnes said. “It became part of our spiritual being. We want to return the buffalo.” The 89 plains bison, also known as buffalo, will form the nucleus of a herd that tribal leaders envision will soon roam freely across a vast landscape: the Blackfeet reservation, nearby Glacier national park and the Badger-Two Medicine wilderness — more than 4,000 square miles combined. Bison were hunted to near-extinction in the late 1800s as European settlers advanced across the once-open American west.

(...)

malik berkati's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Why Donald Trump? A quest to figure out what’s happening in America.

Why Donald Trump? A quest to figure out what’s happening in America. | Sociétés & Environnements | Scoop.it

The night before Super Tuesday I was on a plane from Oklahoma City to Cleveland, my hometown, when a thought struck me: I truly had no idea what was going on in America. I’d been traveling a fair bit during the rush of primary season, and you start to feel unstuck when you do that. The moments of my days I would have otherwise spent doing soothingly banal things — grocery shopping, hand-washing delicates, pouring Drano into various plumbing orifices — I now spent alone in hotel rooms, contemplating the Donald Trump phenomenon. I’d seen glints and glimmers of his wide swath of support — the man in New Hampshire who was following Trump around the country, hawking merchandise; the friendly middle-aged women in Iowa who just liked his style; the Oklahoma couple at a Bernie Sanders rally who, after a few minutes of pleasant chitchat about Sanders, started talking to me about their deep admiration for and likely support of Trump. But the thesis was still missing for me: Why him? Why these people?

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

L’Europe et ses réfugiés politiques au XIXe siècle

L’Europe et ses réfugiés politiques au XIXe siècle | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Les révolutions du XIXe siècle firent émerger une nouvelle figure, celle du réfugié politique, et de nouvelles politiques d’accueil. Mais, hier comme aujourd’hui, l’incertitude du vocabulaire employé reflétait la contradiction des États européens face au droit d’asile, entre devoir de protection et peur de l’étranger.


« Migrants », « demandeurs d’asile », « réfugiés ». Au cœur de l’été 2015, ces trois termes, régulièrement mis en avant à la une des journaux pour décrire l’actuelle crise migratoire connue par la Méditerranée et l’Union européenne, faisaient l’objet d’enquêtes dans la presse. Le 20 août, la chaîne d’information Al Jazeera décidait de bannir l’emploi du mot anglais migrants à l’antenne, terme qui, aux yeux de plusieurs de ses journalistes, prêtait à confusion et tendait à la déshumanisation de ceux que la chaîne préférait qualifier de refugees. Les médias français se sont aussi interrogés sur leur propre vocabulaire et ont cherché à mieux désigner ces hommes et ces femmes prêts à tout pour rejoindre l’Union européenne. Un article paru dans Libération appelait à la plus grande vigilance dans l’usage des termes choisis pour les désigner, soulignant que tous « les réfugiés sont des migrants », mais que tous les migrants ne sont pas des réfugiés [1] ».

(...)

malik berkati's insight:
Un peu d'histoire pour éclairer le présent.
MaB
more...
Nouvelle Donne's curator insight, March 23, 3:26 PM
Un peu d'histoire pour éclairer le présent.
MaB
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Barack Obama à Cuba pour écrire l'histoire

Barack Obama à Cuba pour écrire l'histoire | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le président américain Barack Obama s'apprête dimanche à tourner une page historique en se rendant à Cuba, un des derniers bastions du communisme avec lequel il entend mettre fin à plus de cinq décennies d'antagonisme forcené. En débarquant dimanche vers 17h sur le tarmac de l'aéroport Jose Marti de La Havane, M. Obama deviendra le premier dirigeant américain en exercice à venir sur l'île depuis Calvin Coolidge, en 1928. Accompagné de son épouse Michelle et de leurs deux filles Malia et Sasha, il se déplace avec un double objectif : aller à la rencontre du peuple cubain et consolider le spectaculaire rapprochement engagé fin 2014 avec le Cuba de Raul Castro. Au moment de boucler son second mandat, M. Obama souhaite réussir un «coup» diplomatique et avancer le plus possible sur le dossier cubain afin de compliquer tout retour en arrière, quel que soit son successeur en 2017.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Le loup est aux portes de Berlin

Le loup est aux portes de Berlin | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Le prédateur a été repéré à l’intérieur du Ring, la voie ferrée circulaire qui ceinture la capitale allemande. Réapparu en 2000, il se reproduit à grande vitesse dans la région.


En ce matin de la fin d’hiver, Robert Franck est très excité. Cet expert du loup vient de faire une sacrée découverte : le loup solitaire qui vivait depuis des années près de Rheinsberg, dans le nord-est du Brandebourg, la région qui entoure Berlin, a sans doute trouvé une compagne. « C’est un collègue chasseur qui m’a appelé ce matin. Il avait vu des traces dans la neige ! J’ai foncé. Et là, je n’en croyais pas mes yeux. Non plus une trace, mais deux ! En pleine saison des amours ! Ça veut dire que nous devrions avoir des louveteaux au mois de mai ! », jubile-t-il. Jusqu’ici, dans le nord du Brandebourg, les loups ne s’étaient pas beaucoup manifestés. Depuis leur retour dans la région, ils avaient plutôt investi le sud, la frontière avec la Saxe, jusqu’aux terrains militaires près de Potsdam. Berlin était une sorte de frontière. En novembre 2015, un chasseur a réussi, grâce à une caméra automatique, à photographier un loup à l’intérieur du Ring, la voie ferrée circulaire qui ceinture Berlin. Une petite sensation dans la capitale allemande, où l’on a déjà l’habitude de croiser renards, sangliers, ratons laveurs et autres martres dans les grands parcs de la ville. Renards, sangliers, ratons laveurs

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Éradiquer Facebook pour sauver la démocratie

Éradiquer Facebook pour sauver la démocratie | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Richard Stallman, le père des logiciels libres, appelle les citoyens à reprendre le contrôle de leur vie.


Pour le fondateur du mouvement du logiciel libre, Richard Stallman, impossible de vivre libre dans des environnements où la socialisation et où l’informatique sont assujetties à des entreprises privées qui balisent les activités humaines avec des logiciels privateurs ou avec des services dont les codes et leurs intentions sont gardés secrets. L’homme, de passage au Québec cette semaine, où il a été invité par l’Université Laval et par le Collège Dawson à parler de liberté numérique et de logiciel libre, demande d’ailleurs aux gouvernements et aux citoyens de prendre conscience des injustices qui accompagnent ces nombreuses soumissions et appelle même au démantèlement du réseau Facebook, pour sauver la démocratie. « Il faut éliminer Facebook pour protéger la vie privée», a lancé en entrevue au Devoir le célèbre programmeur américain, président-fondateur de la Free Software Foundation et militant de longue date pour une informatique libre et ouverte. L’homme est, par exemple à l’origine du système d’exploitation GNU/Linux qui, depuis des années, fait la nique aux systèmes informatiques privateurs développés par Apple ou Microsoft. Sans cette vie privée, sans la possibilité de communiquer et d’échanger sans être surveillé, la démocratie ne peut plus perdurer. » Pour M. Stallman, dans un monde où les communications sont surveillées, les possibilités de dénoncer les abus, de savoir ce que l’État fait diminuent forcément, avec à la clé une perte de contrôle du citoyen sur ce même État.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

What Happens When the Surveillance State Becomes an Affordable Gadget?

What Happens When the Surveillance State Becomes an Affordable Gadget? | Sociétés & Environnements | Scoop.it

Maybe it doesn’t faze you that your local police have a $400,000 device that listens in on cell phones. How will you feel when your neighbor has a $1,500 version?


When Daniel Rigmaiden was a little boy, his grandfather, a veteran of World War II and Korea, used to drive him along the roads of Monterey, California, playing him tapes of Ronald Reagan speeches. Something about the ideals of small government and personal freedom may have affected him more deeply than he realized. By the time Rigmaiden became a disaffected, punk-rock-loving teenager, everything about living in America disappointed him, from the two-party system to taxes. “At that age, everybody’s looking for something to rebel against,” he tells me over Mexican food in Phoenix—where, until recently, he was required to live under the conditions of his parole. “I thought, ‘I either have to fight the rigged system, or I have to opt out completely.’ ”

Rigmaiden is 35 and slender, quiet with a sardonic smile and thick shock of jet-black hair. Speaking softly and rapidly, he tells the story of how he evolved from a bottom-feeding Internet outlaw to one of the nation’s most prescient technological privacy activists. Rigmaiden left home in 1999 after graduating high school and spent almost a decade knocking around college towns in California, living under a series of assumed names. “I didn’t want to be constrained by all the rules of society,” he says. “It just didn’t seem real to me.” He’d spend weeks living in the woods, scrounging for food and water, testing his limits; then he’d find a place to crash for a while and make a little money on the Internet—first selling fake IDs, then moving on to more serious crimes. In 2006 he wrote software to mine information from databases on the Internet—names, birthdates, Social Security numbers, and the employer identification numbers of businesses. Then he filed fake tax returns, hundreds of them, collecting a modest refund with each.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

Adolescentes migrantes, femmes engagées [portraits] - Afrique

Adolescentes migrantes, femmes engagées [portraits] - Afrique | Sociétés & Environnements | Scoop.it

A l'occasion de la Journée internationale de la femme ce 8 mars, RFI a rencontré des jeunes filles récemment arrivées en France. Comment s'imaginer un futur quand on vient à peine de s'arracher de son pays ? Comment se projeter dans sa vie de femme quand on doit se (re)construire ? Leur histoire a changé leur destin. Elle a aussi forgé leurs personnalités.


Leslie et Bérénice, Congolaises de 16 ans et Helena*, Angolaise de 15 ans, l'avenir elles y pensent. Elles aimeraient même oublier leur passé. « J'en ai marre de pleurer », tranche net Helena, de ses yeux durs, quand on lui parle de sa vie d'avant. Depuis quelques mois, elle et ses amies vivent au Daomie (Dispositif d’accueil et d’orientation pour mineurs étrangers isolés) d’Amiens, géré par France Terre d’Asile.

Les histoires de ces jeunes filles confiées à l'ONG par l'Aide sociale à l'enfance (ASE) se ressemblent. Leur départ, elles ne l'ont pas vraiment voulu. C'est un proche qui les a emmenées en France, souvent du jour au lendemain. « Elle m'a dit : fais ta valise pour partir », raconte Bérénice. « Elle » c'est une amie de sa mère qui s'occupait de Bérénice jusque-là, « une deuxième mère ». Arrivée en France, à l'aéroport, l'amie s’évanouit dans la nature, abandonnant l’adolescente à son sort. « Je ne comprends pas comment elle a pu me laisser », ressasse Bérénice. Sa voix flanche.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by malik berkati
Scoop.it!

The world’s population mapped by who is online

The world’s population mapped by who is online | Sociétés & Environnements | Scoop.it

What would the world look like if countries were sized by the number of people online? With only a third of the world having access to the internet, many countries would virtually disappear from the map. Africa, with the exception of Nigeria and Egypt, would shrink substantially, while Germany, France and the UK would swell, making Europe as a whole gargantuan.

China and India’s huge populations make up for the fact both countries have a smaller percentage of online users.

(...=)

more...
No comment yet.