société collabora...
Follow
Find
851 views | +1 today
 
Scooped by ThomasMaillard
onto société collaborative
Scoop.it!

Louer son appartement à la semaine n'est pas légal, mais...

Louer son appartement à la semaine n'est pas légal, mais... | société collaborative | Scoop.it
La location à la semaine est une pratique courante mais pas forcément légale. Attention, beaucoup de propriétaires ignorent les règles qui permettent de passer outre les interdictions. (La location de logements entre particuliers menacée ?
more...
No comment yet.
société collaborative
économie collaborative
Curated by ThomasMaillard
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by ThomasMaillard from "Ecolonomie" (E. Druon) - Nouveaux modèles économiques
Scoop.it!

Comment skier moins cher avec le ski collaboratif - Biba Magazine

Comment skier moins cher avec le ski collaboratif - Biba Magazine | société collaborative | Scoop.it
La consommation collaborative gagne les sommets. Une bonne piste pour skier à petit prix, et se faire de nouveaux amis.

Via Deborah Potelle
more...
Deborah Potelle's curator insight, December 2, 12:10 PM

Envie de skier ? Nouvelle formule !

Rescooped by ThomasMaillard from Agriculture urbaine
Scoop.it!

Toutes Longitudes | Les images des géographes de l'Université Paris 8

Toutes Longitudes | Les images des géographes de l'Université Paris 8 | société collaborative | Scoop.it

Outils de la géographie, les photographies, croquis, cartes, etc., sont une manière de décrire un état du monde et des sociétés en un temps donné. Interprétations du regard géographique, ces média, complémentaires du discours, permettent d’approfondir l’analyse scientifique de ce monde et de ces sociétés, et contribuent à faire de la géographie une discipline pratique.

 

L’objectif de ce site web est multiple. Tout d’abord, réunir les réalisations graphiques des géographes, étudiants et enseignants, de l’université Vincennes Saint-Denis, et permettre à l’ensemble du département de l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis de connaître les différents travaux réalisés et les documents produits sur le terrain. Les médias proposés sur le site peuvent être utilisés à des fins pédagogiques, mais également servir les propos scientifiques. D’autre part, la mise en commun de ces travaux facilite la création et la conduite de nouveaux projets géographiques, et favorise les échanges entre les différents participants. Enfin, ce site permet la diffusion et la promotion de la production graphique des géographes de l’université Vincennes Saint-Denis, et de leurs différents projets.

more...
Rescooped by ThomasMaillard from Vers une nouvelle société 2.0
Scoop.it!

Pour un Fab Lab politique !

Pour un Fab Lab politique ! | société collaborative | Scoop.it
Un homme d'une soixantaine d'années jette un œil sur la table drapée de rouge. J'en profite : - Bonjour, vous souhaitez signer pour la 6ème République ? - Je ne fais pas de politique, me répond-il....

Via JP Fourcade
more...
No comment yet.
Rescooped by ThomasMaillard from Veille en urbanisme - agence Ville Ouverte
Scoop.it!

Dans un village de la Drôme, la révolution participative est en marche !

Dans un village de la Drôme, la révolution participative est en marche ! | société collaborative | Scoop.it

A Saillans, dans la Drôme, une liste collégiale a remporté les municipales. Les habitants ont entièrement repensé le fonctionnement de la mairie, en s’appuyant sur les méthodes d’animation de l’éducation populaire. Depuis six mois, ils mettent en place des groupes action projet où se retrouvent élus et habitants, pour débattre des principales questions de la vie du village. Une petite révolution participative !


Via François Déalle-Facquez
more...
No comment yet.
Rescooped by ThomasMaillard from Actualités écologie
Scoop.it!

Attac : « La vague d’Occupy ne s’est pas arrêtée » - Libération

Attac : « La vague d’Occupy ne s’est pas arrêtée » - Libération | société collaborative | Scoop.it
Nicolas Haeringer, coprésident du conseil scientifique de l’association, revient sur l’évolution de la lutte des alters avant l’ouverture, ce mardi à Paris, de l’université d’été européenne des mouvements sociaux :

Via Laurent Samuel
more...
No comment yet.
Scooped by ThomasMaillard
Scoop.it!

Le logiciel dévore le monde… depuis les États-Unis

Le logiciel dévore le monde… depuis les États-Unis | société collaborative | Scoop.it
Marc Andreessen, concepteur du premier navigateur graphique, Mosaic, et désormais l'un des plus influents venture capitalists du marché, a pour habitude de déclarer que le logiciel...
more...
No comment yet.
Rescooped by ThomasMaillard from Vers une nouvelle société 2.0
Scoop.it!

Une carte collaborative pour récolter la nourriture de la rue

Une carte collaborative pour récolter la nourriture de la rue | société collaborative | Scoop.it

« Gratuivores », « freegans » et glaneurs, cette carte est faite pour vous. L’association américaine Falling Fruit a lancé depuis 2013 une carte collaborative proposant aux urbains du monde entier d’identifier les lieux où l’on peut « récolter » de la nourriture gratuitement.


Via Fabien Baceiredo (Efficycle), JP Fourcade
more...
No comment yet.
Rescooped by ThomasMaillard from Ressources d'apprentissage gratuites
Scoop.it!

Répertoire des cours ouverts et Moocs - Pour apprendre gratuitement, voici des cours !

Répertoire des cours ouverts et Moocs - Pour apprendre gratuitement, voici des cours ! | société collaborative | Scoop.it

Des milliers de cours ouverts offerts par des universités prestigieurses et des institutions renommées vous attendent.

 

Cours accessibles en tout temps et Moocs, vous trouverez des cours et des répertoires de cours dans tous les domaines.


Via Thot - Cursus
more...
Clement Boye's curator insight, November 14, 2013 4:33 AM

le monde n'a jamais aisi ouvert et abondant. alors décidons collectivement d'arrêter avec le paradigme de la pénurie dans lequel les banques, les états , les politiques de tous bords, les spéculateurs qui se nourissent de cette pénurie et bien d'autres encore veulent nous faire croire que au caratère inéluctable de cette pénurie,. regardez ce scoop-itc'est la démonstration du contraire

LEBLOND's curator insight, November 14, 2013 5:06 AM

une très belle ressource qui rassemble des cours déjà cités ici...

 

Rescooped by ThomasMaillard from Changer la donne
Scoop.it!

FabLabs, makerspaces : entre nouvelles formes d'innovation et militantisme libertaire - HEC Paris


Via Pierre V. Laurent, Michel Briand, Corinne Mayer
more...
No comment yet.
Scooped by ThomasMaillard
Scoop.it!

"La décroissance permet de s'affranchir de l'impérialisme économique" -- Serge LATOUCHE

"La décroissance permet de s'affranchir de l'impérialisme économique"  -- Serge LATOUCHE | société collaborative | Scoop.it
Dans un entretien avec Reporterre, Serge Latouche rappelle l'histoire de la décroissance, et prend ses distances avec la gauche. Serge Latouche (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by ThomasMaillard from Innovation sociale
Scoop.it!

Jeux coopératifs

Jeux coopératifs | société collaborative | Scoop.it
Venez découvrir les jeux coopératifs !
http://www.non-violence-mp.org/outils-pedagogiques/jeux-cooperatifs/
 
Ces matinées sont animées par la commission pédagogique qui se réunit régulièrement.

Via Claudine Revol, Bernard BRUNET
more...
Sylvain Rotillon's curator insight, July 18, 2013 6:16 PM

L'apprentissage de la concertation et de la coopération citoyenne. Pour un apprentissage moins basé sur le travail et l'évaluation individuels…

Rescooped by ThomasMaillard from Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Scoop.it!

Documentaire : De la servitude moderne.[existe en version française, anglaise et espagnole]


L'objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l'esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Il a été fait dans le seul but d'attaquer frontalement l'organisation dominante du monde.

De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante ; le livre (et le DVD qu'il contient) est distribué gratuitement dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. Le texte a été écrit en Jamaïque en octobre 2007 et le documentaire a été achevé en Colombie en mai 2009. Il existe en version française, anglaise et espagnole. Le film est élaboré à partir d'images détournées, essentiellement issues de films de fiction et de documentaires.


Via Autres Vériteurs, association concert urbain
more...
No comment yet.
Rescooped by ThomasMaillard from Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ?
Scoop.it!

La production participative d’espaces publics temporaires en temps de crise - Métropolitiques

La production participative d’espaces publics temporaires en temps de crise - Métropolitiques | société collaborative | Scoop.it

Le recours à la participation est-il la solution pour l’aménagement urbain en temps de crise ? C’est le choix qu’a fait la municipalité de centre-droit de Barcelone, arrivée à la tête de la ville en 2011, en mettant en œuvre le Plan « Buits ». Elle subventionne ainsi les associations et autres collectifs qui entretiennent les friches urbaines en y développant des activités approuvées par elle, en attendant que la manne revienne… et retrouve une meilleure utilité à ces espaces publics.


Via HG Académie de Rennes
more...
HG Académie de Rennes's curator insight, November 8, 2:38 AM

Comment produire de nouveaux espaces publics à partir des espaces urbains en friche en temps d’austérité budgétaire ? Cet article de Sébastien Jacquot et  Paula Orduña-Giró nous rapporte l'expérience du projet « Pla Buits » à Barcelone. Une exploitation possible en classe de seconde.

Rescooped by ThomasMaillard from Innovation sociale
Scoop.it!

L'habitat participatif, une autre façon de bâtir sa vie

L'habitat participatif, une autre façon de bâtir sa vie | société collaborative | Scoop.it
Des expériences, encore en nombre limité en France mais plus développées dans d’autres pays, montrent qu'il est possible d'avoir un logement qui corresponde à la fois à ses besoins, à ses moyens financiers et à un projet de vie avec ses voisins et son quartier.

Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Rescooped by ThomasMaillard from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

Souvenez vous du 30 Otc. 2014: le Biome Day

Souvenez vous du 30 Otc. 2014: le Biome Day | société collaborative | Scoop.it
Ils s’appellent Côme, Lætitia, Pierre Alexandre, Yann, Guillaume, Marine, Célia, Sébastien et tant d’autres encore. Ils ont amorcé une révolution, ils sont des pionniers, quelques uns parlent déjà de...

Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
more...
Bruno Vitasse \\ Zone-AH!'s curator insight, November 1, 9:10 AM

Chez Zone-AH! et dans la communauté Babylone en général, on soutient les initiatives comme celles-ci, aussi barrées que celles que l'on porte pour l'agriculture urbaine citoyenne et collaborative. #tilios #collab #wearebiomers #biomimicry #biomimétisme [Vos tiers-lieux faites-les vous-mêmes]

Rescooped by ThomasMaillard from Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Scoop.it!

Grâce à VOS DONNÉES, on peut TOUT savoir de vous : voyez par vous-même - Rue89

Grâce à VOS DONNÉES, on peut TOUT savoir de vous : voyez par vous-même - Rue89 | société collaborative | Scoop.it
En vous observant, Facebook peut deviner quand vous tombez amoureux, Google sait quelles langues vous parlez ou si vous avez l'habitude de fréquenter un lieu de culte.

Via association concert urbain
more...
Rescooped by ThomasMaillard from Vers une nouvelle société 2.0
Scoop.it!

Bernard STIEGLER : "Le TRISTE constat d'une société mentalement appauvrie

Bernard STIEGLER : "Le TRISTE constat d'une société mentalement appauvrie | société collaborative | Scoop.it
-UN ENTRETIEN AVEC BERNARD STIEGLER, PHILOSOPHE-

"Le triste constat d'une société mentalement appauvrie"

 

« L’infantilisation des adultes, la puérilisation des enfants, la destruction des rapports de générations, tout cela revient à réfléchir au pouvoir immense du marketing sur une société devenue un troupeau de consommateurs. Permettez-moi un détour… Le capitalisme a muté au début du vingtième siècle, avec le fordisme. Nous sommes alors sortis de l’époque productiviste du capitalisme, celle de la révolution industrielle de la fin du XIXe siècle et début du XXe siécle qui a transformé nos vies – des chemins de fer à l’électricité alimentant l’usine et les nouvelles concentrations urbaines. Ce capitalisme a transformé les ouvriers, les artisans, les paysans en prolétaires. Grâce aux avancées techniques, aux nouvelles machines, la productivité s’est trouvée multipliée par dix, cent, parfois par mille… Ces énormes gains de production ont assuré la prospérité de la la petite bourgeoisie intellectuelle, de la moyenne bourgeoisie des entrepreneurs et des commerçants, et de la grande bourgeoisie industrielle, de la finance et du capital. Henri Ford invente la voiture bon marché et le consommateur Au début du siècle, de nouvelles méthodes de travail vont être expérimentées pour accroître encore la productivité. C’est d’abord le taylorisme, imaginée par l'ingénieur américain Frederick Winslow Taylor (1856-1915). On cherche à organiser scientifiquement le travail, « The One Best Way », la meilleure façon de produire, le rendement maximum grâce à l'analyse des techniques de production (gestes, cadences). C’est aussi le passage du salaire à la tâche au salaire à l'heure. La méthode de Taylor prouvera son efficacité dans la sidérurgie, qu’il formalisa en 1911 dans « Les principes du management scientifique ». C’est alors que Henri Ford, fondateur de la Ford Motor Company, apparaît. Pour produire la fameuse Ford T, il va encore perfectionner le travail à la chaîne - que Charlot met en scène dans les « Temps modernes ». En même temps, il se dit : On peut encore augmenter considérablement la productivité. Pour cela, il faut inventer une nouvelle logique de distribution et de vente. En conséquence, il installe des concessionnaires Ford dans le monde entier, vend des voitures par centaines de milliers. Il développe encore l’idée que le peuple doit consommer, profiter des nouvelles inventions techniques - c’est selon lui la seule façon de développer l’industrie, mais aussi la bonne 


Via association concert urbain, JP Fourcade
more...
association concert urbain's curator insight, August 9, 1:15 PM


via @MarinFavre

Multimédiator's curator insight, August 10, 4:13 AM

Bernard STIEGLER, philosophe : "Infantilisation des adultes, puérilisation des enfants".

Saunoi JF's curator insight, August 15, 9:25 AM

PUB !...

Rescooped by ThomasMaillard from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

POURQUOI venir écouter Antonio A. Casilli ? #SpeakerLiftWithFing2014

POURQUOI venir écouter Antonio A. Casilli ? #SpeakerLiftWithFing2014 | société collaborative | Scoop.it

Les concepts d’exploitation, d’aliénation, de prolétariat sont des idées fortes de la philosophie marxiste, que l’on pourrait considérer comme dépassées voire anachroniques dans la société numérique d’aujourd’hui. Et pourtant elles sont tout à fait actuelles, mais adaptées à notre époque, comme le montre les recherches d’Antonio A. Casilli (@bodyspacesoc), maître de conférences en Digital Humanities à Telecom ParisTech, sur le digital labor, le cognitariat ou le playbor.


Via association concert urbain
more...
Rescooped by ThomasMaillard from Vers une nouvelle société 2.0
Scoop.it!

Mais qu'est-ce qu'une "Givebox" ?

Mais qu'est-ce qu'une "Givebox" ? | société collaborative | Scoop.it
Depuis son invention à Berlin il y a trois ans, la Givebox (littéralement « boîte à donner ») a poussé un peu partout dans les quartiers branchés de Berlin, mais s'est aussi exportée au Canada, en Espagne, ou encore en Angleterre. Basée sur un système d'échange, elle devient lentement le symbole...

Via JP Fourcade
more...
kitty de bruin's curator insight, July 9, 2:50 AM

comme on fait en hollande dans l'appartement de ma mère : dans l' entrée du appartements on laisse le surplus qui sert aux autres habitants.

Rescooped by ThomasMaillard from Délicieuses impertinences
Scoop.it!

Le sac qui favorise le réemploi entre voisins

Le sac qui favorise le réemploi entre voisins | société collaborative | Scoop.it
Aux Pays-Bas depuis quelques années, une initiative intéressante a été appliquée. En plus des sacs habituels pour les déchets, les habitants d'un même quartier ont la possibilité d'utiliser un autr...

Via Leïa Abitbol
more...
Leïa Abitbol's curator insight, October 30, 2013 11:46 AM

En voilà une belle idée!

Axel Peigné's curator insight, November 6, 2013 6:01 PM

Très astucieux et simple à mettre en place !

Rescooped by ThomasMaillard from Changer la donne
Scoop.it!

Lancer les INCROYABLES Comestibles dans sa ville ou son village : la méthode en 5 étapes

Lancer les INCROYABLES Comestibles dans sa ville ou son village : la méthode en 5 étapes | société collaborative | Scoop.it

Les Incroyables Comestibles se répandent à grande vitesse aux quatre coins du Monde parce que la méthode fonctionne et qu’elle est simple à réaliser. Si simple que les enfants peuvent le faire, et d’ailleurs, ils aiment le faire : on plante partout où c’est possible, on arrose et on partage. Comment démarrer, comment réussir en toutes circonstances ? Il suffit de s’inspirer de l’expérience des citoyens jardiniers solidaires qui se sont déjà lancés et qui ont suivi la méthode en 5 étapes.


Via Tristan C, Bernard BRUNET, association concert urbain, Corinne Mayer
more...
No comment yet.
Rescooped by ThomasMaillard from compost au pied des immeubles, jardins partagés
Scoop.it!

Contre la « STÉRILISATION » des espaces publics : « le frontage » - Métropolitiques

Contre la « STÉRILISATION » des espaces publics : « le frontage » - Métropolitiques | société collaborative | Scoop.it

Nicolas Soulier souligne ainsi la nécessité de penser l’articulation public/privé sous l’angle de la porosité, plutôt que de la limite précise. Autrement dit, ce travail nous rappelle d’une part qu’il n’y a pas de correspondance systématique entre des statuts fonciers (public, privé et leur combinaison) et des usages (public, public privatisé, privé, privé à usage public, à usage collectif), et que d’autre part les acteurs privés, et ici plus précisément les habitants, peuvent aussi intervenir dans l’espace public. Ils constituent ainsi « la scène publique qui accompagne le domaine public » (p. 76).

 

À l’issue de ce parcours, l’auteur formule un certain nombre de propositions d’actions pour transformer les frontages français. Elles sont regroupées en deux grandes catégories : « rééquilibrer le partage modal de la rue » (diminuer la place de la voiture au profit d’une pluralité de modes de transport, des piétons, au vélo) ; et « rééquilibrer le partage de la rue », en favorisant la plurifonctionnalité de ces espaces publics.

Si cette exploration des « rues fertiles » dans le monde est utile, instructive, et souvent réjouissante, elle ne pose pas moins question. On atteint ici les limites de la comparaison : il semble compliqué et délicat de mettre en regard un grand ensemble de Seine-Saint-Denis, un éco-quartier allemand ou bien encore une rue résidentielle des États-Unis. L’absence de prise en compte des contextes culturels, historiques, politiques, sociaux, économiques, et juridiques nuit à la démonstration. Dans ces trois exemples, l’articulation entre public et privé n’est pas conçue historiquement et politiquement de la même façon. L’importance des échelons intermédiaires, en particulier celui de la communauté de voisinage n’y est pas identique.

 

Or, il ressort de ce parcours que Nicolas Soulier s’appuie sur une conception plutôt anglo-saxonne de l’espace public, compris comme communautaire, pris entre la puissance publique aménagiste et les habitants, et dans lequel est absent, si ce n’est exclu, le citadin, passant et étranger. Nicolas Soulier s’adresse donc aux habitants, et non à tous les usagers de l’espace public, pour assurer la co-gestion de l’espace public résidentiel. Qu’en est-il de l’ambition d’un espace public hospitalier et ouvert à tous ? Par ailleurs, la capacité des classes moyennes ou supérieures d’agir et d’intervenir dans l’espace des quartiers résidentiels californiens ou des éco-quartiers des pays du nord est supérieure à celle des populations des quartiers populaires français, qui pour une bonne part subissent les vagues successives de rénovation depuis maintenant plusieurs décennies.


Via association concert urbain, Nathalie Chaline
more...
association concert urbain's curator insight, July 13, 2013 11:49 AM

Métropolitiques.eu

@Metropolitiques

metropolitiques.eu est une revue électronique créée pour favoriser les débats et confronter les savoirs et les savoir-faire sur la ville.

metropolitiques.eu

Scooped by ThomasMaillard
Scoop.it!

Travailler en réseau, dossier | Thot Cursus

Travailler en réseau, dossier | Thot Cursus | société collaborative | Scoop.it
Travailler en réseau fut très à la mode voici quelques années. Est-ce aujourd'hui devenu une pratique courante ? Pas tout à fait.
more...
No comment yet.