Pour une éthique des médias sociaux ! | SocialWebBusiness | Scoop.it

Une relationniste organise l’ouverture d’un restaurant. Elle invite des blogueurs, des chroniqueurs styles de vie et des personnalités bien en vue. Toute la soirée, ces gens tweetent en direct, décrivant l’ambiance « incroyable » et s’extasiant sur chaque plat « délicieux », sans toutefois mentionner qu’ils participent à un événement promotionnel. Devraient-ils le préciser ?

C’est ce que je me suis posée lorsque le nouveau restaurant Laurier BBQ, rebaptisé Le Laurier Gordon Ramsay, a réouvert ses portes. Sur mon blogue, je me suis en effet questionnée à voix haute sur la frontière parfois mince entre l’information et la « plogue ». Il faut dire que l’ouverture, en présence du chef-vedette, était un gros événement où journalistes, critiques resto, blogueurs et chroniqueurs de toutes sortes étaient conviés. Avant même l’inauguration officielle, on pouvait lire des commentaires élogieux et avoir un aperçu du nouveau décor et du menu sur Twitter. L’opération de relations publiques a été un immense succès.