Lancement de la mission "Marque France", sans l’agroalimentaire (ou presque) | Social and digital network | Scoop.it

Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, ont lancé le 30 janvier la mission relative à la création de la Marque France. Aucun" industriel" de l'agro-alimentaire dans le tour de table!

«‘Cette initiative s’inscrit dans la stratégie plus globale d’attractivité (IDE, tourisme, grands événements internationaux) et de promotion de nos exportations lancée par le Gouvernement. Elle vise à renforcer les stratégies de marketing de provenance (made in) par un travail sur l’image de notre pays »,  peut-on lire dans un communiqué de presse annonçant le lancement de la mission "Marque France".

Cette initiative est donc louable. On peut simplement s’étonner de l’absence de l’agro-alimentaire (et même du commerce présent dans de nombreux pays) dans le tour de table réuni pour monter travailler sur ce sujet et rendre des "conclusions". En effet, la  présidence de cette mission a été confiée au publicitaire Philippe Lentschener, PDG du groupe MacCann. On y retrouve également Michel Gardel, Vice Président de Toyota Motor Europe, en charge des affaires extérieures et environnementales, Clara Gayamard, présidente de General Electric France et vice-présidente de GE International chargée des gouvernements et des villes, Robert Zarader, président d'Equancy & Co et Agnès B, créatrice de mode.

Les conclusions de la mission sont attendues pour le 1er mai 2013. Avec ou non des propositions autour de l’agro-alimentaire ? Car il est parfois utile de rappeler que l’agro-alimentaire est la première industrie… française et que la gastronomie française contribue grandement à l'image de... la "marque France".


Via Paul-Jean Ricolfi, PILLAUD Hervé