Méthodiquement quadrillé par les fameuses rues et avenues, le schéma urbain américain est pensé autour du transport automobile depuis des décennies. Cette tendance semble aujourd’hui tempérée. Les initiatives en faveur de rues plus favorables aux piétons et aux cyclistes sont de plus en plus nombreuses à voir le jour.

 

Michael Bloomberg a fait du réaménagement des rues de la ville une priorité de son mandat comme maire de New York. Dans ce domaine, sa décision la plus emblématique fut sans doute de progressivement fermer Times Square aux voitures. En 2009, le projet Green Light for Midtown a transformé Broadway en rue piétonne de la 42e à la 47e rue, faisant de la plus célèbre intersection du monde une place en plein coeur de Manhattan. Si cette mesure est toujours vivement discutée, l’ancien maire pense qu’elle survivra à la fin de son mandat.


Via Covivo