Sisyphe, un regard féministe sur le monde
63 views | +0 today
Follow
Sisyphe, un regard féministe sur le monde
Analyse et opinion sur les droits des femmes dans le monde.
Curated by Site Sisyphe
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Mensonges patriarcaux - Le mouvement des « droits des hommes » et sa misogynie sur nos campus

J’ai rencontré le mouvement masculiniste canadien (dit des « droits des hommes ») en personne lors de mon passage à Peterborough (Ontario) en novembre dernier.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe - Lorraine Pagé trace un tableau de la situation des femmes dans le monde

Quelques centaines d’aîné-es de l’arrondissement Ahuntsic à Montréal ont une bien belle façon de passer leur mercredi après-midi. Le mercredi 28 septembre, l’Alliance culturelle a accueilli Lorraine Pagé, conseillère municipale de Montréal (arrondissement Ahuntsic), qui avait intitulé sa conférence : "La condition des femmes dans le monde".
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe - Violence sexuelle dans les universités : une culture à changer

Le terme "rape culture" a été mis de l’avant dans les années 1970, par des féministes américaines qui luttaient contre les violences faites aux femmes. Ce terme a gagné en popularité au cours des dernières années, compte tenu des nombreuses situations de violence sexuelle rapportées dans les universités canadiennes et américaines. C’est aussi au cours des dernières années que le terme "culture du viol" a été repris dans le monde francophone.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Fil de presse, août 2014

. L’Histoire par les femmes - Billie Holiday, grande chanteuse de jazzEleanora Fagan, connue sous le nom de Billie Holiday (1915 – 1959) est une artiste américaine considérée comme l’une des plus grandes chanteuses de jazz du monde. Eleanora Fagan naît à Philadelphie le 7 avril 1915, de deux parents adolescents : Sarah Julia "Sadie" Fagan, sa mère, a 13 ans et Clarence Holiday, son père présumé, en a 15. Ce dernier ne reconnaît pas l’enfant, qui est confiée à Eva Miller, la demi-sœur de Sadie qui ne fait que des va-et-vient dans la vie de sa fille.

. L’Actualité - Le PLC et la Charte des droits : comme les dix commandements L’a priori suivant lequel il faudrait d’emblée se réjouir de la différence est indéfendable au plan philosophique. La bonne posture consiste à être indifférent à la différence. Il faut traiter n’importe quel individu avec la même rationalité et la même humanité, peu importe ses origines ou ses croyances. À force de vouloir béatement célébrer la différence, telle une danse autour du totem diversitaire, on a introduit le concept de relativisme moral dans nos institutions et nos lois, de même que dans notre Charte chérie.

. TV5 - Le destin brisé d’une femme de réconfort
Après Genève en Suisse, la Coréenne Kim Bok-Dong était de passage à Paris. Cette ancienne femme de réconfort, réduite à l’esclavage sexuel au sein de l’armée japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale, effectue une tournée européenne pour alerter l’opinion publique et faire pression sur le Japon qui nie encore cette page de son histoire, malgré les manifestations hebdomadaires du mercredi depuis le 8 janvier 1992.

. La Presse - Espace GO : de Blanche DuBois à Virginia Woolf
Les personnages de femmes continuent d’être au coeur de la programmation concoctée par Ginette Noiseux à l’Espace GO. La directrice artistique a présenté hier les sept pièces de la prochaine saison, dont trois productions « maison », où l’on verra notamment sur scène Céline Bonnier, Magalie Lépine-Blondeau, Sylvie Léonard, Anne-Marie Cadieux et Evelyne de la Chenelière. Ginette Noiseux a d’ailleurs nommé Evelyne de la Chenelière « artiste en résidence » pour les trois prochaines années.

. La Citoyenne - Je n’ai pas besoin du féminisme car...Une réponse amusante et éducative à celles qui prétendent que le féminisme est dépassé et autres Women Against Feminism. « Le féminisme est haï parce que les femmes sont haies.
L’anti-féminisme est une expression directe de la misogynie :
c’est la politique de défense de la haine des femmes. » (Andrea Dworkin)

. Réseau féministe Ruptures - Pour Helma Sanders-BrahmsNous ne verrons plus le beau visage un peu mélancolique de la cinéaste allemande Helma Sanders-Brahms qui nous a quittés le 27 mai 2014. Ses films sont pour nous, féministes cinéphiles, étroitement liés au Festival international de films de femmes, d’abord à Sceaux (92) puis à Créteil (94). Ce fut un éblouissement de découvrir en 1979 et dans les années 80 l’étonnante vitalité des cinéastes allemandes qui tissaient un lien étroit entre leur vie et l’Histoire de leur pays qu’elles questionnaient. Helma faisait partie de ce groupe et son film, Allemagne, mère blafarde (1980) fut un choc.

. Ressources Prostitution - Loi norvégienne : "Alors, pouvons-nous enfin amorcer le travail qui reste à faire ?"
C’est avec grand plaisir que le mouvement norvégien des femmes a accueilli l’évaluation de la loi sur l’achat d’actes sexuels, qui a été publiée le lundi 11 août. Selon cette évaluation, le marché global de la prostitution a baissé d’environ 25 pour cent ; n’eût été la loi pénalisant l’achat d’actes sexuels, on estime que ce marché aurait été de 45 pour cent supérieur à ce qu’il est aujourd’hui. En outre, l’évaluation conclut également que la loi a contré des facteurs d’attraction importants, et probablement réduit l’ampleur de la traite des personnes en Norvège.

. Le Monde - La loi, la liberté et les femmes
Le livre d’Eliette Abécassis, Une affaire conjugale, met en scène un divorce dans le cadre d’un harcèlement moral et de violences conjugales. Toutes les étapes qui mènent de la prise de conscience du harcèlement, à la libération y sont décrites. C’est en analysant au quotidien, les méthodes et manœuvres d’un homme manipulateur et dominateur, que l’on nomme aujourd’hui, un pervers narcissique, que l’ouvrage nous décrit la dépossession de toute faculté critique, et la perte de sa valeur sociale et humaine que subit Agathe, la narratrice.

. La Presse - L’anorexie, ce fléau tombé dans l’oubliEst-il normal que de 5 à 20% des personnes atteintes d’anorexie meurent de ses complications, si l’on en croit Statistique Canada, et qu’on en parle si peu ? Est-il acceptable que le Québec ne compte que six lits pour traiter tous les adultes atteints d’anorexie ou de boulimie ? Est-il souhaitable qu’on en vienne à proposer à des gens d’ici d’aller se faire traiter gratuitement à New York ?

. Huffington Post France - Dans les négociations d’affaires, on ment davantage aux femmesUne étude parue ce mois-ci dans la revue Organizational Behavior and Human Decision Processes cherche à démontrer que les femmes sont perçues comme moins compétentes que leurs homologues masculins. Après avoir analysé des questionnaires en ligne, les chercheuses ont mis en évidence l’existence d’un tel stéréotype. Celui-ci augmente les chances qu’on ne dise pas tout à une commerciale ou qu’on lui mente purement et simplement.

. L’Actualité - Des chiffres explosifs confirment le fléau des crimes sexuels dans l’armée
Des chiffres inédits, obtenus par L’actualité, confirment que les violences sexuelles sont un fléau chez les soldats canadiens. Selon une nouvelle enquête de Statistique Canada, presque une femme militaire sur six a été agressée sexuellement dans le cadre de son service. C’est la première fois qu’une étude d’envergure permet de cerner l’ampleur du phénomène. Quelque 6 700 membres de la force régulière ont été interrogés en personne, l’an dernier.

. Sympatico - Meriem, cette femme que l’Algérie refuse de considérer
Il y a une année à peine, Meriem, une jeune algérienne de 28 ans, lançait une bouteille à la mer à travers un texte qu’elle avait envoyé au quotidien algérien francophone Liberté dans lequel elle racontait son mal de vivre et les raisons profondes de son désespoir. On y lisait : « Au nom de la liberté, n’ignorez pas mon message, je veux témoigner, informer, péter un câble peut-être, mais cela reste mieux que de m’immoler par le feu…je veux que ma voix retentisse. »

. TV5 Monde - Mauritanie : une femme passe derrière la caméraC’est une première dans l’univers du 7ème art mauritanien, où les métiers se conjuguent au masculin : une femme passe derrière la caméra pour lever le voile sur ce qu’on ne voit pas et se faire la voix de ce qui ne se dit pas. Mariem Mint Beyrouk est cette réalisatrice-cinéaste qui féminise la profession, celle dont les réalisations mettent les femmes actrices et créatrices de leur vie sur le devant de la scène.

. Le Nouvel Observateur - Volleyeuse "trop belle", bikini imposé : le sport féminin, encore un bastion du sexismeIl y a peu, c’était Sabina Altynbekova, volleyeuse kazakhe, qui subissait le sexisme dans le sport en raison de son physique "trop avantageux". Ce mardi, c’est Corinne Diacre, entraîneuse de Clermont Foot, qui en subit les frais en raison de la première défaite de son club. À quand un réel changement ?

. Le Devoir - Des poètes acadiennes
Je ne vous encouragerai jamais assez à lire la lumineuse préface de Monika Boehringer à son essentielle anthologie qui s’attarde à tracer un parcours historique et éclairant sur l’évolution de la poésie des femmes en Acadie. Non seulement y relit-on des textes fondateurs et attendus, mais nous découvrons, au détour de poèmes marquants, des voix incisives et fortes. C’est peu dire qu’il nous fallait ce livre pour accéder à la dynamique intérieure d’une littérature constamment foisonnante.

. Gazette des femmes - Viol : libérer le secret
Une militante féministe française a créé un site invitant les victimes de viol à raconter leur sale histoire et à décrire leur lien avec leur agresseur. Les témoignages ont déferlé sous forme d’avalanche sur "Je connais un violeur". Elle a voulu rendre visible le fait que, en France, l’agresseur est connu de la victime dans 80 % des cas. Pire, 33 % des viols ont lieu au sein du couple. Deux jours après le lancement du tumblr en août 2013, la militante de l’association européenne Osez le féminisme ! avait reçu 400 témoignages de viol !

. La Presse - Turquie : chaussures et pantoufles contre le sexisme
Chaussures à talons hauts, espadrilles, sandales, pantoufles... Les photos de chaussures ont déferlé hier sur les réseaux sociaux en provenance de Turquie. Objectif : appuyer une députée qui, excédée du sexisme affiché par ses collègues, a menacé de leur balancer sa chaussure à la figure. Retour sur une polémique symptomatique d’un pays divisé.

. Châtelaine - Un viol collectif en images
Les photos de mode de Shetye posent problème parce qu’elles esthétisent un viol collectif. Le photographe se défend après coup : il aurait voulu dénoncer le patriarcat… Peu importe son intention, le résultat n’a visiblement pas plu. Et son message n’était pas clair. Cela m’amène à réfléchir sur le rôle de l’art dans notre société.

. Le Conseil du statut de la femme - 8 août 1989 : levée de l’injonction contre Chantal DaigleC’était il y a 25 ans. Après avoir perdu auprès des deux instances inférieures, Chantal Daigle obtenait à l’été 1989 la faveur unanime des juges de la Cour suprême du Canada qui soulignaient que « Le foetus n’est pas compris dans les termes ‘être humain’ employés dans la Charte québécoise ».

. Cahiers français - L’expression juridique "en bon père de famille" disparaît du droit en vigueurLe 21 janvier 2014, l’Assemblée nationale avait adopté un amendement supprimant cette expression du droit français et la remplaçant par le terme « raisonnable » ou « raisonnablement ». La loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes confirme cette suppression.

. Kapitalis - Tunisair : Équipage 100% féminin pour la fête nationale de la femmeDes hôtesses d’accueil, aux commandants de bord, en passant par les pilotes et les chefs de cabine, les équipages de Tunisair sur certaines lignes européennes seront 100% féminins. La compagnie nationale tunisienne est fidèle à cette tradition qu’elle respecte scrupuleusement depuis plusieurs années. C’est sa manière de célébrer la Journée nationale de la femme, le 13 août de chaque année, anniversaire de la promulgation du Code du statut personnel (CSP).

. Blogue de Joelle Palmieri - Les tunnels du masculinisme d’ÉtatNetanyahu, ses partisans, ses ennemis du Hamas et les organisations internationales s’entendent au moins sur une chose les femmes sont des objets dont il faut se servir pour avancer politiquement. Il s’agit ici aussi – comme en Afrique du Sud ou en Turquie – de faire la course au nationalisme par subalternisation des femmes interposée et par la démonstration d’une force, masculine, prête à utiliser l’ensemble des cellules humaines dédiées à la virilité pour rivaliser.

. Madmoizelle - Maryam Mirzakhani, première femme à recevoir la médaille FieldsMaryam Mirzakhani, une Iranienne enseignant les mathématiques à la prestigieuse université de Stanford aux États-Unis, est la toute première femme à recevoir la médaille Fields, la plus haute distinction dans son domaine ! Née à Téhéran, en Iran, en 1977, Maryam Mirzakhani, à seulement 21 ans, était la première Iranienne à obtenir une médaille d’or aux Olympiades Internationales de Mathématiques, avant de devenir numéro un mondial l’année suivante.

. Sans compromis - CRIME PASSIONNEL MACHISTE OU « FÉMINICIDE » ?Ces violences sexistes sont malheureusement très répandues et se ressemblent toutes. Les mots qu’on leur donne ont toute leur importance. Le meurtre d’une femme par son compagnon, n’est ni un fait divers, ni un drame, ni un homicide, mais bien un crime machiste, c’est à dire, un féminicide : dès qu’un homme est dépossédé d’une femme proche et qu’il ne peut dépasser sa frustration, il la tue.

. Blog Monolecte - De l’absolue nécessité d’un revenu universel
En fait ce n’est pas tant le travail qui manque que l’emploi. Du travail, il en reste encore pas mal, mais ce n’est pas forcément ce qui permet d’accéder à un salaire et donc à des moyens de subsistance suffisants. Et dans notre société, beaucoup de gens prennent grand soin de ne pas distinguer les deux, du fait qu’il y a encore beaucoup de travail créé par des besoins non solvables ou abattu par des personnes dont on estime naturel qu’elles le fassent gratuitement, des personnes comme… les femmes, au hasard.

. Sud Info - Fini les méchantes blagues à l’encontre du sexe opposé : le sexisme fait son entrée dans le code pénal
Fini de rire des stéréotypes sur l’autre sexe. Le "sexisme" fait son entrée dans le code pénal. Désormais, tout geste ou comportement qui méprise une personne en raison de son appartenance sexuelle peut vous valoir une peine de prison (jusqu’à 1 an) et d’amende. La loi Milquet vient d’entrer en vigueur.

. TV5 Monde - Au Ghana, des camps pour "sorcières"
Emprisonnées dans des camps et des … traditions. Au Ghana, des centaines de femmes vivent parquées dans des villages-ghettos où, accusées de sorcellerie, elles ont trouvé refuge. Une superstition très répandue en Afrique, qui met ces femmes en danger de mort. Dernièrement, le gouvernement ghanéen a décidé de fermer ces "camps sans barreaux", malgré l’inquiétude des ONG et des victimes.

. Europe 1 - Laurence Rossignol s’agace des cartables "rose nunuche" attendant les petites filles à la rentrée
Ce sont ces petites choses de tous les jours qui renforcent les stéréotypes de genre et mettent particulièrement en rogne Laurence Rossignol. La secrétaire d’État à la Famille, aux Personnes âgées et à l’Autonomie, très sensible aux questions de genre, s’est agacée le 11 août sur Twitter d’un diaporama photo publié par L’Express Styles.

. Gazette des femmes - Le corps du débat
Depuis toujours, le corps — plus particulièrement celui des femmes — a été au cœur d’enjeux de pouvoir. En 2014, les choses n’ont pas tellement changé. Regards de sociologues sur la question. Trop gros, trop mince, trop vieux, trop ou pas assez couvert, imparfait, ou simplement différent de l’idéal dressé par la société occidentale. Le corps — surtout celui des femmes — est une source intarissable de conflits, d’attentes, d’obsessions et de contraintes.

. Slate - S’indigner, retweeter, oublier
De la Syrie à Gaza, en passant par #BringBackOurGirls, comment peut-on s’enflammer pour un sujet et le laisser tomber la minute d’après ? Aujourd’hui, plus de trois mois après leur enlèvement, la grande majorité des lycéennes sont encore prisonnières et les appels lancés pour leur libération se font entendre, au mieux, par intermittence. Dans l’économie de l’attention, que se passe-t-il pour que les gens manquent tant de place (et d’envie) pour faire preuve d’une empathie continue ?

. Ici explora - Harcèlement sexuel en science
Une nouvelle étude permet de mettre des chiffres sur un phénomène discuté dans les coulisses de la communauté scientifique depuis quelques années, mais trop souvent balayé sous le tapis : le harcèlement sexuel lors de travaux sur le terrain. Deux chercheurs sur trois, et dans la plupart des cas ce sont des femmes, auraient subi du harcèlement sexuel, sous une forme ou une autre, lors de recherches sur le terrain, selon cette étude parue le 16 juillet dans la revue PLOS One.

. Journal de Montréal - Arrêt des procédures contre son ex-conjoint : elle dénonce les lenteurs du système judiciaire
Une femme de Québec qui a été victime de violence conjugale dénonce les délais qui s’accumulent dans le système judiciaire. Les procédures contre son ex-conjoint ont été abandonnées pour cause de délais déraisonnables. En juillet 2011, le conjoint d’Isabelle Lévesque l’aurait menacée de mort et violentée, dans un camp de chasse. Isabelle Lévesque a porté plainte et son conjoint a été arrêté et accusé de voies de fait, d’avoir proféré des menaces de mort et d’avoir utilisé une arme à feu.

. Blogue Vengeuses Masquées - Lettre ouverte aux femmes de "Women Against Feminism"Nous sommes en 2014. Vous êtes une femme blanche occidentale. Vous vous réveillez le matin dans votre maison ou votre appartement confortablement spacieux. Vous avez un emploi à plein temps ou à temps partiel qui vous permet de payer votre loyer ou rembourser votre emprunt.

. Le Journal de Montréal - Reculer 40 ans en arrière avec l’invisibilité du genreToutes les politiques d’austérité se mettent en place sous couvert de l’inévitabilité, elles reposent sur une vision économique néolibérale et elles n’épargneront personne. Ce dernier élément qui se retrouve le plus explicitement dans la maxime rhétorique, pour ne pas dire populiste, du « tout le monde doit se serrer la ceinture », est probablement l’aspect le plus pernicieux et le plus régressif des politiques d’austérité.

. Le Devoir - Nadine Gordimer, Prix Nobel de littérature, est décédéeJohannesburg — La romancière sud-africaine Nadine Gordimer, prix Nobel de littérature 1991 et engagée dans la lutte contre l’apartheid, est morte le 13 juillet à l’âge de 90 ans.

. L’Actualité - Laïcité : infâme au Canada, légale en EuropeLe débat autour de la laïcité n’est pas terminé au Québec pour la simple raison qu’une majorité de Québécois rejette le multiculturalisme, les accommodements religieux et l’idée absurde qu’un immigrant puisse vivre ici comme s’il n’avait jamais quitté son pays d’origine. Les journalistes, chroniqueurs, professeurs de droit — bref, la classe médiatique —, de même que les juristes, s’opposent très majoritairement à la laïcité au Québec.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Fil de presse, août 2014

. La Presse - L’anorexie, ce fléau tombé dans l’oubliEst-il normal que de 5 à 20% des personnes atteintes d’anorexie meurent de ses complications, si l’on en croit Statistique Canada, et qu’on en parle si peu ? Est-il acceptable que le Québec ne compte que six lits pour traiter tous les adultes atteints d’anorexie ou de boulimie ? Est-il souhaitable qu’on en vienne à proposer à des gens d’ici d’aller se faire traiter gratuitement à New York ?

. Huffington Post France - Dans les négociations d’affaires, on ment davantage aux femmesUne étude parue ce mois-ci dans la revue Organizational Behavior and Human Decision Processes cherche à démontrer que les femmes sont perçues comme moins compétentes que leurs homologues masculins. Après avoir analysé des questionnaires en ligne, les chercheuses ont mis en évidence l’existence d’un tel stéréotype. Celui-ci augmente les chances qu’on ne dise pas tout à une commerciale ou qu’on lui mente purement et simplement.

. L’Actualité - Des chiffres explosifs confirment le fléau des crimes sexuels dans l’armée
Des chiffres inédits, obtenus par L’actualité, confirment que les violences sexuelles sont un fléau chez les soldats canadiens. Selon une nouvelle enquête de Statistique Canada, presque une femme militaire sur six a été agressée sexuellement dans le cadre de son service. C’est la première fois qu’une étude d’envergure permet de cerner l’ampleur du phénomène. Quelque 6 700 membres de la force régulière ont été interrogés en personne, l’an dernier.

. Sympatico - Meriem, cette femme que l’Algérie refuse de considérer
Il y a une année à peine, Meriem, une jeune algérienne de 28 ans, lançait une bouteille à la mer à travers un texte qu’elle avait envoyé au quotidien algérien francophone Liberté dans lequel elle racontait son mal de vivre et les raisons profondes de son désespoir. On y lisait : « Au nom de la liberté, n’ignorez pas mon message, je veux témoigner, informer, péter un câble peut-être, mais cela reste mieux que de m’immoler par le feu…je veux que ma voix retentisse. »

. TV5 Monde - Mauritanie : une femme passe derrière la caméraC’est une première dans l’univers du 7ème art mauritanien, où les métiers se conjuguent au masculin : une femme passe derrière la caméra pour lever le voile sur ce qu’on ne voit pas et se faire la voix de ce qui ne se dit pas. Mariem Mint Beyrouk est cette réalisatrice-cinéaste qui féminise la profession, celle dont les réalisations mettent les femmes actrices et créatrices de leur vie sur le devant de la scène.

. Le Nouvel Observateur - Volleyeuse "trop belle", bikini imposé : le sport féminin, encore un bastion du sexismeIl y a peu, c’était Sabina Altynbekova, volleyeuse kazakhe, qui subissait le sexisme dans le sport en raison de son physique "trop avantageux". Ce mardi, c’est Corinne Diacre, entraîneuse de Clermont Foot, qui en subit les frais en raison de la première défaite de son club. À quand un réel changement ?

. Le Devoir - Des poètes acadiennes
Je ne vous encouragerai jamais assez à lire la lumineuse préface de Monika Boehringer à son essentielle anthologie qui s’attarde à tracer un parcours historique et éclairant sur l’évolution de la poésie des femmes en Acadie. Non seulement y relit-on des textes fondateurs et attendus, mais nous découvrons, au détour de poèmes marquants, des voix incisives et fortes. C’est peu dire qu’il nous fallait ce livre pour accéder à la dynamique intérieure d’une littérature constamment foisonnante.

. Gazette des femmes - Viol : libérer le secret
Une militante féministe française a créé un site invitant les victimes de viol à raconter leur sale histoire et à décrire leur lien avec leur agresseur. Les témoignages ont déferlé sous forme d’avalanche sur "Je connais un violeur". Elle a voulu rendre visible le fait que, en France, l’agresseur est connu de la victime dans 80 % des cas. Pire, 33 % des viols ont lieu au sein du couple. Deux jours après le lancement du tumblr en août 2013, la militante de l’association européenne Osez le féminisme ! avait reçu 400 témoignages de viol !

. La Presse - Turquie : chaussures et pantoufles contre le sexisme
Chaussures à talons hauts, espadrilles, sandales, pantoufles... Les photos de chaussures ont déferlé hier sur les réseaux sociaux en provenance de Turquie. Objectif : appuyer une députée qui, excédée du sexisme affiché par ses collègues, a menacé de leur balancer sa chaussure à la figure. Retour sur une polémique symptomatique d’un pays divisé.

. Châtelaine - Un viol collectif en images
Les photos de mode de Shetye posent problème parce qu’elles esthétisent un viol collectif. Le photographe se défend après coup : il aurait voulu dénoncer le patriarcat… Peu importe son intention, le résultat n’a visiblement pas plu. Et son message n’était pas clair. Cela m’amène à réfléchir sur le rôle de l’art dans notre société.

. Le Conseil du statut de la femme - 8 août 1989 : levée de l’injonction contre Chantal DaigleC’était il y a 25 ans. Après avoir perdu auprès des deux instances inférieures, Chantal Daigle obtenait à l’été 1989 la faveur unanime des juges de la Cour suprême du Canada qui soulignaient que « Le foetus n’est pas compris dans les termes ‘être humain’ employés dans la Charte québécoise ».

. Cahiers français - L’expression juridique "en bon père de famille" disparaît du droit en vigueurLe 21 janvier 2014, l’Assemblée nationale avait adopté un amendement supprimant cette expression du droit français et la remplaçant par le terme « raisonnable » ou « raisonnablement ». La loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes confirme cette suppression.

. Kapitalis - Tunisair : Équipage 100% féminin pour la fête nationale de la femmeDes hôtesses d’accueil, aux commandants de bord, en passant par les pilotes et les chefs de cabine, les équipages de Tunisair sur certaines lignes européennes seront 100% féminins. La compagnie nationale tunisienne est fidèle à cette tradition qu’elle respecte scrupuleusement depuis plusieurs années. C’est sa manière de célébrer la Journée nationale de la femme, le 13 août de chaque année, anniversaire de la promulgation du Code du statut personnel (CSP).

. Blogue de Joelle Palmieri - Les tunnels du masculinisme d’ÉtatNetanyahu, ses partisans, ses ennemis du Hamas et les organisations internationales s’entendent au moins sur une chose les femmes sont des objets dont il faut se servir pour avancer politiquement. Il s’agit ici aussi – comme en Afrique du Sud ou en Turquie – de faire la course au nationalisme par subalternisation des femmes interposée et par la démonstration d’une force, masculine, prête à utiliser l’ensemble des cellules humaines dédiées à la virilité pour rivaliser.

. Madmoizelle - Maryam Mirzakhani, première femme à recevoir la médaille FieldsMaryam Mirzakhani, une Iranienne enseignant les mathématiques à la prestigieuse université de Stanford aux États-Unis, est la toute première femme à recevoir la médaille Fields, la plus haute distinction dans son domaine ! Née à Téhéran, en Iran, en 1977, Maryam Mirzakhani, à seulement 21 ans, était la première Iranienne à obtenir une médaille d’or aux Olympiades Internationales de Mathématiques, avant de devenir numéro un mondial l’année suivante.

. Sans compromis - CRIME PASSIONNEL MACHISTE OU « FÉMINICIDE » ?Ces violences sexistes sont malheureusement très répandues et se ressemblent toutes. Les mots qu’on leur donne ont toute leur importance. Le meurtre d’une femme par son compagnon, n’est ni un fait divers, ni un drame, ni un homicide, mais bien un crime machiste, c’est à dire, un féminicide : dès qu’un homme est dépossédé d’une femme proche et qu’il ne peut dépasser sa frustration, il la tue.

. Blog Monolecte - De l’absolue nécessité d’un revenu universel
En fait ce n’est pas tant le travail qui manque que l’emploi. Du travail, il en reste encore pas mal, mais ce n’est pas forcément ce qui permet d’accéder à un salaire et donc à des moyens de subsistance suffisants. Et dans notre société, beaucoup de gens prennent grand soin de ne pas distinguer les deux, du fait qu’il y a encore beaucoup de travail créé par des besoins non solvables ou abattu par des personnes dont on estime naturel qu’elles le fassent gratuitement, des personnes comme… les femmes, au hasard.

. Sud Info - Fini les méchantes blagues à l’encontre du sexe opposé : le sexisme fait son entrée dans le code pénal
Fini de rire des stéréotypes sur l’autre sexe. Le "sexisme" fait son entrée dans le code pénal. Désormais, tout geste ou comportement qui méprise une personne en raison de son appartenance sexuelle peut vous valoir une peine de prison (jusqu’à 1 an) et d’amende. La loi Milquet vient d’entrer en vigueur.

. TV5 Monde - Au Ghana, des camps pour "sorcières"
Emprisonnées dans des camps et des … traditions. Au Ghana, des centaines de femmes vivent parquées dans des villages-ghettos où, accusées de sorcellerie, elles ont trouvé refuge. Une superstition très répandue en Afrique, qui met ces femmes en danger de mort. Dernièrement, le gouvernement ghanéen a décidé de fermer ces "camps sans barreaux", malgré l’inquiétude des ONG et des victimes.

. Europe 1 - Laurence Rossignol s’agace des cartables "rose nunuche" attendant les petites filles à la rentrée
Ce sont ces petites choses de tous les jours qui renforcent les stéréotypes de genre et mettent particulièrement en rogne Laurence Rossignol. La secrétaire d’État à la Famille, aux Personnes âgées et à l’Autonomie, très sensible aux questions de genre, s’est agacée le 11 août sur Twitter d’un diaporama photo publié par L’Express Styles.

. Gazette des femmes - Le corps du débat
Depuis toujours, le corps — plus particulièrement celui des femmes — a été au cœur d’enjeux de pouvoir. En 2014, les choses n’ont pas tellement changé. Regards de sociologues sur la question. Trop gros, trop mince, trop vieux, trop ou pas assez couvert, imparfait, ou simplement différent de l’idéal dressé par la société occidentale. Le corps — surtout celui des femmes — est une source intarissable de conflits, d’attentes, d’obsessions et de contraintes.

. Slate - S’indigner, retweeter, oublier
De la Syrie à Gaza, en passant par #BringBackOurGirls, comment peut-on s’enflammer pour un sujet et le laisser tomber la minute d’après ? Aujourd’hui, plus de trois mois après leur enlèvement, la grande majorité des lycéennes sont encore prisonnières et les appels lancés pour leur libération se font entendre, au mieux, par intermittence. Dans l’économie de l’attention, que se passe-t-il pour que les gens manquent tant de place (et d’envie) pour faire preuve d’une empathie continue ?

. Ici explora - Harcèlement sexuel en science
Une nouvelle étude permet de mettre des chiffres sur un phénomène discuté dans les coulisses de la communauté scientifique depuis quelques années, mais trop souvent balayé sous le tapis : le harcèlement sexuel lors de travaux sur le terrain. Deux chercheurs sur trois, et dans la plupart des cas ce sont des femmes, auraient subi du harcèlement sexuel, sous une forme ou une autre, lors de recherches sur le terrain, selon cette étude parue le 16 juillet dans la revue PLOS One.

. Journal de Montréal - Arrêt des procédures contre son ex-conjoint : elle dénonce les lenteurs du système judiciaire
Une femme de Québec qui a été victime de violence conjugale dénonce les délais qui s’accumulent dans le système judiciaire. Les procédures contre son ex-conjoint ont été abandonnées pour cause de délais déraisonnables. En juillet 2011, le conjoint d’Isabelle Lévesque l’aurait menacée de mort et violentée, dans un camp de chasse. Isabelle Lévesque a porté plainte et son conjoint a été arrêté et accusé de voies de fait, d’avoir proféré des menaces de mort et d’avoir utilisé une arme à feu.

. Blogue Vengeuses Masquées - Lettre ouverte aux femmes de "Women Against Feminism"Nous sommes en 2014. Vous êtes une femme blanche occidentale. Vous vous réveillez le matin dans votre maison ou votre appartement confortablement spacieux. Vous avez un emploi à plein temps ou à temps partiel qui vous permet de payer votre loyer ou rembourser votre emprunt.

. Le Journal de Montréal - Reculer 40 ans en arrière avec l’invisibilité du genreToutes les politiques d’austérité se mettent en place sous couvert de l’inévitabilité, elles reposent sur une vision économique néolibérale et elles n’épargneront personne. Ce dernier élément qui se retrouve le plus explicitement dans la maxime rhétorique, pour ne pas dire populiste, du « tout le monde doit se serrer la ceinture », est probablement l’aspect le plus pernicieux et le plus régressif des politiques d’austérité.

. Le Devoir - Nadine Gordimer, Prix Nobel de littérature, est décédéeJohannesburg — La romancière sud-africaine Nadine Gordimer, prix Nobel de littérature 1991 et engagée dans la lutte contre l’apartheid, est morte le 13 juillet à l’âge de 90 ans.

. L’Actualité - Laïcité : infâme au Canada, légale en EuropeLe débat autour de la laïcité n’est pas terminé au Québec pour la simple raison qu’une majorité de Québécois rejette le multiculturalisme, les accommodements religieux et l’idée absurde qu’un immigrant puisse vivre ici comme s’il n’avait jamais quitté son pays d’origine. Les journalistes, chroniqueurs, professeurs de droit — bref, la classe médiatique —, de même que les juristes, s’opposent très majoritairement à la laïcité au Québec.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Réjean Thomas répand des faussetés sur la prostitution

Une nouvelle étude citée par Réjean Thomas prouverait que le VIH/sida diminue quand la prostitution est décriminalisée... Simple de même ! On ne nous dit pas quels pays ont été étudiés, quels éléments ont été pris en considération, mais on devrait croire ce que le bon docteur nous dit ! Réjean Thomas n’est pas un spécialiste de la prostitution, bien que le fait qu’on sollicite son opinion sur la question puisse nous laisser croire le contraire. Voici un extrait de ce qu’il a dit à la radio mardi, le 22 juillet, sur ce qu’il « connaît » du modèle nordique : « De plus on a démontré que le modèle suédois qui criminalise la ‘travailleuse du sexe’ (TS) et/ou son client est le pire modèle pour la santé des TS. » Le modèle nordique NE CRIMINALISE PAS les personnes prostituées, jamais !!
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Fil de presse de Sisyphe, 20 au 24 juin

Dans le fil de presse de Sisyphe du 21 au 24 juin
. "Dépêche-toi de te marier !" Des élus sexistes choquent le Japon
. Matriarcat iroquois (USA) : les mères garantes de la première démocratie américaine
. Quand un chien battu reçoit plus de sympathie que les femmes et les enfants violentés
. Les droits humains des femmes sacrifiés sur l’autel de la jouissance masculine
. La science plaide pour les sages-femmes
. Sexe, foot et exploitation: les dessous du Mondial, loin d’être chics
. Attention, les lycéennes trop court vêtues "distraient" les garçons
. Le principe de Peter… MacKay (ministre de la Justice)
. Les femmes Gitga’at se battent au crochet contre les pétroliers
. Voile, mensonge et libertés furtives
. Avec Marine Le Pen, les droits des femmes en danger
. Journée internationale de la lenteur: 5 bonnes raisons de ralentir son rythme de vie
Ces nouvelles et d'autres dans le fil de presse:
http://sisyphe.org/spip.php?article4772

Site Sisyphe's insight:

http://sisyphe.org/spip.php?article4772

more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Fil de presse, juin 2014

Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Cliquez sur le titre ci-haut pour lire les liens permanents.

. Le Huffington Post Québec - Les demandes de diètes religieuses explosent dans les prisons québécoisesUniquement dans la région de Montréal, il se sert 50% plus de repas halal et cachère depuis 2010. Le devoir de garde, prévu à la Loi sur le système correctionnel du Québec, implique nécessairement que le directeur d’un établissement de détention offre à chaque personne incarcérée le nécessaire à la vie, ce qui comprend, notamment les soins de santé et la nourriture. Par ailleurs, en vertu de la Charte des droits et libertés de la personne, les établissements de détention ont le devoir de nourrir les personnes incarcérées en tenant compte de leur liberté de religion.

. Le Devoir - D’ex-prostituées applaudissent le projet de loi conservateurTrois femmes qui ont réussi à s’extirper de ce milieu sont venues à Ottawa jeudi remercier le gouvernement conservateur d’avoir pris une décision courageuse en s’attaquant à ce qu’elles estiment être une forme d’exploitation qu’il faut éradiquer. « La prostitution n’est pas une profession, c’est une oppression dans 90% des cas », a lancé Timea Nagy, qui se présente comme une « survivante du trafic sexuel » et qui a fondé le groupe d’appui Walk with Me. « La prostitution implique toujours un déséquilibre de pouvoir entre un client qui paye pour assouvir ses désirs et une personne qui est embauchée pour se comporter comme une marionnette sexuelle. »

. Le Figaro - Syrie, sur le chemin de l’école
Malgré les combats, la violence, l’insécurité permanente, des institutrices ouvrent les portes des écoles encore épargnées par les bombardements. Rencontre avec ces femmes fortes qui construisent l’avenir. En trois ans, près de 150 000 Syriens ont trouvé la mort dans les violences. Parmi eux, plus de 10 000 enfants. Au total, selon l’ONU, plus de 5 millions d’enfants sont affectés par le conflit qui ravage le pays. Avant la crise, le taux de scolarisation en primaire dépassait les 90 %. Désormais, plus de la moitié des enfants syriens âgés de 6 à 15 ans a abandonné l’école.

. News Republic - L’affaire Baby Loup à nouveau devant la Cour de cassation
Dans son avis écrit, le procureur général de la Cour de cassation, Jean-Claude Marin, préconise de confirmer le licenciement pour faute grave de Fatima Afif. Selon le « Nouvel Observateur », il estime que le règlement intérieur de la crèche interdisant à tous les salariés de manifester leurs convictions religieuses au nom « de la protection du droit à la liberté de conscience des enfants accueillis » doit s’appliquer.

. Huffington Post France - De Boko Haram à l’Inde : la place de la femme ?L’attentat du musée juif de Bruxelles, la montée des extrémismes au Parlement européen, l’enlèvement de deux cent jeunes lycéennes au Nigeria par Boko Haram, le viol puis le meurtre dans un petit village de l’Uttar Pradesh en Inde, de deux cousines de 14 et 15 ans fin mai, deux jeunes filles intouchables ou dalit. Aujourd’hui, l’avancée angoissante pour le monde entier des djihadistes vers Bagdad, ne terrorise pas seulement les dirigeants d’Irak, d’Iran et des autres pays de la région mais aussi Obama, les Européens et finalement le monde entier. Elle fait trembler les assises du monde, autant que les faits cités à la première ligne.

. Les Nouvelles/News - Avortement en Pologne : la loi de dieu ou celle des hommes ?La question vient à nouveau secouer le débat sur le droit à l’avortement en Pologne. Des mouvements féministes viennent de lancer une pétition en ligne en soutien aux Polonaises dans leur lutte pour garantir l’accès aux services médicaux garantis par la loi pour leur santé reproductive. Cette pétition vient en réponse à une nouvelle offensive anti-avortement dans le pays. Une « déclaration de foi », lancée en mai, a recueilli 3000 signatures de médecins et étudiants en médecine. Ils y « reconnaissent la primauté de la loi de Dieu sur celle des hommes », justifiant ainsi leur opposition à la contraception ou l’IVG et le recours à la clause de conscience.

. Le Monde - Ce sont les acheteurs de sexe qu’il faut pénaliser
Un collectif de médecins, dont le généticien Axel Kahn, prend position en faveur de la proposition de loi pénalisant les clients et dépénalisant la prostitution. La prostitution, c’est un nombre incalculable et quotidien de pénétrations vaginales, anales, buccales non désirées. La question de la santé des personnes prostituées ne peut être posée si l’on refuse d’ouvrir les yeux sur cette réalité.

. La Presse - Janette : sans filtre, sans regret
On a parlé de tout comme de grandes amies de toujours, alors qu’on ne s’était jamais rencontrées. On a traversé sa vie, discuté de la société actuelle, d’écriture, de cuisine, de la stupidité des kilos en trop et du bonheur en moins. On a parlé aussi un peu de la controverse dans laquelle elle a été plongée, dans laquelle elle s’est plongée en tentant d’expliquer pourquoi elle appuyait la Charte des valeurs de l’ancien gouvernement péquiste. « Je ne regrette rien », dit-elle sans hésiter.

. Huffington Post Québec - Fin de l’exploitation. PointLe projet C-36 touchant la question de la prostitution, qui a été déposé par le ministre Peter MacKay à la chambre des communes du Canada le 4 juin dernier, entend modifier le Code criminel pour donner suite à la décision de la Cour suprême du Canada dans l’affaire Procureur général du Canada c. Bedford. Il s’agit d’un projet abolitionniste. Abolitionniste, pour A-B-O-L-I-T-I-O-N de la prostitution. Il ne s’agit plus de « gérer » ou « d’encadrer », mais de faire cesser le paradigme chronique d’une pratique qui permettait l’exploitation sexuelle des femmes et des enfants, dans une société que l’on dit civilisée.

. La Gazette des femmes - Prostituées et proxénètes : opération libérationViolence, intimidation, contrôle des revenus, dénigrement : les prostituées en bavent dans leur relation avec leur proxénète. Ont-elles avantage à porter plainte ou à témoigner contre leur souteneur ? La criminologue Karine Damphousse s’est aventurée en terrain peu exploré pour en avoir le cœur net. Les femmes qui s’engagent dans des procédures judiciaires souhaitent d’abord et avant tout couper les liens avec le proxénète. Mais aller en cour n’est pas leur premier choix ; elles ont généralement essayé de mettre un terme à la relation autrement, sans succès. Elles espèrent aussi profiter de la protection que leur offrira la détention préventive du souteneur pour réorganiser leur vie. Certaines affirment également vouloir protéger d’autres jeunes femmes en empêchant leur proxénète de sévir à nouveau.

. Grotius International - Accoucher à 12 ans en Afghanistan : l’échec le plus cuisant de l’aide humanitaireEn octobre 2013 paraissait pour la première fois un rapport émanant des Nations Unies, intitulé « Motherhood in Childhood » (« La maternité durant l’enfance »). C’était réellement révolutionnaire parce que jusqu’ici ce phénomène a fait l’objet d’un réel tabou de la part des instances officielles, surtout concernant les pays en développement. Selon la Convention des Droits de l’enfant, l’âge adulte est fixé à 18 ans et c’est le point de départ de ce rapport qui évalue ici à 20 % le nombre de naissances survenues auprès des mères de moins de 18 ans. On y indique aussi le manque d’informations sur les accouchements chez les très jeunes mères âgées de 10 à 14 ans « dont les besoins et la vulnérabilité seraient les plus urgents ».

. Journal France-Antilles - Martinique : Un front contre les violences. C’est par la politique que Rita Bonheur, l’actuelle présidente, est arrivée à l’Union des femmes de la Martinique (UFM), il y a 31 ans. Issue de la « nouvelle génération » elle prend à bras le corps la lutte contre les violences faites aux femmes. « L’intérêt commun, c’est la lutte contre les violences faites aux femmes », dit-elle. La violence conjugale constitue la forme la plus fréquente de violence envers les femmes : nous pensons qu’elle fait partie de l’héritage patriarcal qui est caractérisé par le déséquilibre des rapports de pouvoir entre les sexes dans nos sociétés. L’Union des Femmes met en place des campagnes de prévention contre ces violences. D’où le choix du 13 juin marquant la création de la Journée martiniquaise de la lutte contre les violences faites aux femmes dans le couple.

. Le Nouvel Observateur - Marche des Fiertés à Lyon : que viennent faire la GPA et la prostitution dans ce défilé ?Ce samedi 14 juin a lieu la marche des Fiertés dans les rues de Lyon. Des associations féministes et/ou lesbiennes refusent que leurs combats soient associés à la gestation pour autrui ou à la prostitution, pourtant présentes dans le slogan phare de cette année. Dans un contexte où tous les bords politiques et associatifs sont ultra-divisés sur ces questions, tant pis si les manifestants ne sont pas d’accord. Tant pis si cette marche tient son succès de son aspect fédérateur autour des luttes pour l’égalité entre hétérosexuels et LGBT et contre l’homophobie. Les organisateurs ont choisi… l’amalgame.

. La Presse - Élections en Ontario : majorité-surprise pour les libérauxL’Ontario a causé une surprise de taille, hier, en élisant un gouvernement majoritaire libéral et en rejetant la médecine de cheval proposée par le Parti progressiste-conservateur pour remettre l’économie de la province sur les rails. Kathleen Wynne devient ainsi la première femme - et lesbienne déclarée - élue première ministre au cours d’élections générales dans l’histoire de l’Ontario. Sa compagne Jane est montée brièvement sur la scène avec elle lors de son discours prononcé devant des militants dans le centre-ville de Toronto.

. Genre ! - Arguments anti-féministes (5) "Mais les hommes aussi…"
Un argument très récurrent consiste à présenter les situations des femmes et des hommes comme symétriques. Quelques exemples (qui viennent avec un trigger warning pour l’évocation des violences conjugales, violences faites aux femmes, viol) :- Quand on parle de male gaze (soit le fait, pour les femmes, d’être soumises en permanence au regard hétéro masculin et jugées selon leur apparence) : "mais les femmes aiment aussi regarder les hommes !"

. Machisme haute fréquence - Assassins Creed : l’attaque des clones
Des premières images donnaient de quoi être enthousiastes. Ledit enthousiasme s’est quelque peu refroidi lorsqu’il a été révélé que ni dans la campagne solo, ni dans la campagne coop, il ne serait possible de jouer une femme. Ubisoft a précisé qu’animer des personnages féminins doublerait temps et coût de travail (animations, voix, etc.) et que cette option a donc été abandonnée. La viabilité de cette excuse a été vivement critiquée. De la part d’un studio de l’ampleur d’Ubisoft, il est difficile d’imaginer qu’ils n’avaient pas les moyens d’animer des femmes pour leur jeu : implanter des personnages féminins n’était pas leur priorité, tout simplement.

. Irréductiblement féministe - Féminisme et mouvement LGBT, le divorce est-il prononcé ?En France, depuis 2010, le contexte politique s’est considérablement durci, et c’est dans une extrême tension qu’a été adopté le mariage pour tous. Au fil du temps, le mouvement LGBT, s’acharne à creuser un fossé toujours plus profond entre lui et le mouvement féministe. Il refuse de travailler sur la domination masculine, l’organisation sexiste de la société, la place des femmes et des lesbiennes qui subissent une double discrimination. Il brille par son manque de solidarité.

. Huffington Post Québec - Compressions budgétaires : le programme « À égalité pour décider » amputé de moitiéLes compressions budgétaires se font sentir dans les organismes voués aux droits des femmes. Un programme qui aide les femmes à accéder aux postes de pouvoir a été amputé de moitié. Appelé « À égalité pour décider », le programme vient en aide aux femmes en régions et dans les régions autochtones qui souhaitent se lancer en politique municipale. Les projets qu’ils financent visent à former des candidates ou à soutenir des élues.

. Voir - Le fondamentalisme religieux contre la science
Dans son numéro de juillet-aout 2014, Québec Science publie une très intéressante entrevue avec la physicienne Faouzia Charfi, professeure à l’université de Tunis, qui explique comment le fondamentalisme islamiste entrave la formation scientifique en Tunisie. Faouzia Charfi reprend la problématique exposée dans son ouvrage La science voilée. Elle déplore que certains étudiants universitaires, aveuglés par la pensée religieuse dogmatique, en arrivent à rejeter les théories scientifiques lorsqu’elles leur paraissent contraires à ce qui est écrit dans le Coran.

. Sympatico - Prostituées et reines de la Coupe du monde
Un des slogans de la Coupe du monde traduit bien toute l’attention que reçoivent prostituées et tourisme sexuel au Brésil :« Venez au Brésil pour le foot, pas pour le sexe ! » Difficile d’établir le nombre de mineurs prostitués au Brésil. En 2011, une enquête de la police fédérale évaluait leur nombre à 250 000 enfants, alors que l’Unicef parlait plutôt de 500 000, une estimation bien en-deçà de la réalités selon les associations spécialisées. Dans le nord-est plus pauvre, une « passe » avec un enfant coûte 3 $.

. Le blogue d’Isabelle Alonso - Pénalisation du client ? Les belles histoires de tonton Robert Le texte qui suit est délibérément empreint de la plus totale irrévérence pour Maître Robert Badinter. Pourquoi ? Parce de cet homme considéré comme brillant, érudit et prestigieux on est en droit d’attendre non pas qu’il soit d’accord avec des thèses qui ne sont pas les siennes, mais à tout le moins qu’il montre une attitude respectueuse vis-à-vis des gens qui ne pensent pas comme lui. Or dans cette audition (au sujet du projet de loi sur la prostitution) devant le Sénat, il fait preuve d’une condescendance et d’une ironie plus dignes d’une scène de music hall que d’une prise de parole devant une Chambre très Basse ce jour là.

. Le Journal Métro - Les plaintes de harcèlement explosentDix ans après l’adoption de dispositions législatives qui protègent les salariés contre le harcèlement psychologique au travail, pas moins de 23 880 plaintes ont été déposées à la Commission des normes du travail (CNT). Depuis cinq ans, le nombre de plaintes a fait un bond de 37%, révèlent des données obtenues par TC Media.

. La Presse - Au-delà du sentimentalisme
« Une aberration. » C’est le mot qu’emploie Céline Lafontaine pour désigner le Programme québécois de procréation assistée. Un programme qui a été adopté sans véritable réflexion sur les enjeux éthiques qu’il soulève. Un programme qui paie pour les dégâts d’une industrie qui fait de l’expérimentation sur le corps des femmes, déplore-t-elle. "Il s’agit plutôt d’arriver à comprendre la logique néolibérale de commercialisation qui prend forme dans ce discours inquiétant de « droit à l’enfant."

. Le Devoir - Ce n’est tout simplement pas un métier
La criminalisation des clients qui achètent du sexe permet de respecter les droits fondamentaux des femmes. Le modèle nordique bien compris et bien appliqué de la criminalisation des « clients » s’inscrit tout à fait dans la réflexion féministe. Le mouvement féministe canadien et québécois n’est pas monolithique. Le débat sur la prostitution le démontre encore une fois. Comme l’a fait Viviane Namaste, examinons de plus près les fondements et les conséquences de la criminalisation des « clients ».

. 20 minutes.fr - Dr Denis Mukwege : « Le viol est une arme de destruction massive »Ces viols sont commis dans un contexte de conflit et sont une arme de guerre qui n’a rien à voir avec les viols commis à Paris ou à New York. Il y a là une volonté délibérée de détruire la femme et la matrice de la vie. Nous voyons des lésions indescriptibles, qui sont dues à tout sauf à un rapport sexuel. Ce n’est absolument pas lié à la culture africaine : j’ai rencontré des femmes bosniaques et des médecins syriens qui m’ont rendu compte de viols équivalents. Le viol dans les conflits est une arme de destruction massive.

. L’Actualité - Mourir dans la dignité ou souffrir dans l’indignité ?Il n’y a vraiment rien de gagné pour ce qui est du projet de loi « Mourir dans la dignité », pourtant adopté à l’Assemblée nationale le 5 juin dernier, à 94 voix contre 22. En effet, en plus de la contestation remarquée de Christine St-Pierre qui soutient « que ce projet de loi va à l’encontre de la morale et de la vie », rien de moins, un collectif regroupant plus de 500 médecins québécois compte faire appel aux tribunaux afin de bloquer son application. Ils croient que cette loi ne tient pas la route en regard du droit canadien.

. Le Devoir - Une avancée qu’il ne faut pas taire
Loin du moralisme et du conservatisme que l’industrie du sexe et ses défenseurs veulent lui accoler, le modèle nordique est ancré dans une perspective de changement social. Les lois ayant une forte influence normative sur les comportements sociaux, des changements législatifs font partie du projet abolitionniste, tout comme en font partie l’éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes, les mesures sociales visant à réduire la pauvreté, le soutien aux femmes et la création de solutions de remplacement réelles à la prostitution.

. News Republic - Nigeria : une vingtaine de jeunes femmes enlevées dans le nord-est
Au moins vingt jeunes femmes ont été enlevées dans le nord-est du Nigeria par des membres présumés du groupe islamiste armé Boko Haram près de la ville où plus de 200 lycéennes ont été capturées il y a près de deux mois, ont indiqué mardi des habitants à l’AFP. Ce nouvel enlèvement sur lequel les chiffres divergent, un chef local parlant de 40 femmes, s’est produit samedi dans une communauté peule.

. Le Devoir - La grande reine du véloSimone Marinoni fabrique des bicyclettes depuis 40 ans. Pour elle, pas question de s’arrêter. « Je ne sais rien faire d’autre ! » Aujourd’hui, à peu près la moitié du monde du vélo est constituée de femmes, soutient Simone. « Pour nous, c’est comme ça. Les femmes font du vélo plus qu’avant. On n’a plus juste des coureurs. Eux veulent des vélos en carbone qui sont mis de l’avant par l’argent des grosses multinationales. »

. Le Huffington Post Québec - La guerre de l’inégalitéIl faut l’admettre : les inégalités sociales sont désormais l’un des plus graves problèmes qui affectent l’ensemble de l’humanité. Auparavant dénoncées par l’arc-en-ciel de la gauche et de l’altermondialisme, elles sont désormais admises largement, y compris par de respectables organisations de la gouvernance mondiale qui ont grandement contribué à les mettre en place. Admettre un problème est en général un pas important qui mène à trouver des solutions efficaces. Rien de moins sûr, cependant, dans le cas des inégalités.

. Feminada - Le privilège invisible des antiféministes
Le féminisme enlèverait aux hommes pour donner aux femmes. Nous aurions donc, en cours de route, perdu l’équilibre entre les sexes. Mais comment les hommes pourraient-ils être discriminés alors que les femmes ne gagnent que 73.7% de leur salaire et qu’ils sont nettement majoritaires (ou même seuls) à la tête des institutions politiques, financières, médiatiques, scientifiques, culturelles, religieuses, sportives, policières et militaires ? Comment peut-on s’imaginer que les hommes sont les nouvelles victimes quand on sait que, dans un contexte conjugal, 80.8% des infractions contre la personne sont commises à l’endroit des femmes ?

. Des histoires de survie - Pourquoi suis-je abolitionniste après tout ça.
Je ne crois plus que la prostitution devrait être légalisée. Je ne crois plus qu’être prostituée est un choix, ni qu’il s’agit de quelque chose qui ne regarde personne d’autre que deux adultes consentants. J’ai changé d’idée parce que j’ai réalisé que même si ça semble parfois être un choix d’offrir ses charmes en échange d’argent, c’est plus souvent qu’autrement une solution « moins pire » que d’autres, et surtout plus accessible, à des problèmes plus profonds comme le manque d’argent, d’estime, de temps, de diplômes, de soutien, de ressources, de choix. Peu importe pourquoi on le fait, ce n’est pas un choix, c’est une absence de choix…

. Le Devoir - Pauline Marois tire un trait sur une vie politique « pas facile »Pauline Marois a fait une croix sur une vie politique « pas facile », samedi soir, après avoir reçu les hommages d’une quinzaine de proches, de collaborateurs et d’acteurs de la société civile. Nicole Stafford a vanté le « courage » dont son amie intime a fait preuve, notamment dans les épisodes de « tourmente ». « Oui, briser les plafonds de verre laisse des cicatrices », a-t-elle souligné. Malgré les « trahisons nombreuses » et les « coups parfois très bas », « cette aventure formidable valait totalement la peine d’être vécue », a fait valoir l’ancienne directrice de cabinet de Mme Marois.

. Blogue de Guillaume Leroy - Imaginons une société où les hommes n’auraient plus de pouvoir sur les femmes et les enfantsDans nos sociétés patriarcales, les hommes sont les plus grands prédateurs des femmes et des enfants. Contrairement aux beaux discours patriarcaux qui font croire que la situation s’est améliorée, le patriarcat livre aux femmes une véritable guerre qui s’est aggravée de façon exponentielle ces dernières décennies (le « backlash » ou retour de bâton patriarcal), depuis que les féministes dénoncent les violences masculines à l’encontre des femmes et des enfants (viols, violences conjugales, exploitation sexuelle, exploitation utérine, viols, violences conjugales, pédocriminalité, etc.) Au centre de cette guerre d’une violence extrême, le patriarcat livre une autre guerre contre les femmes : celle des utérus.

. Le Devoir - Un bon départ, mais excessif
Le gouvernement Harper s’est dépêché de proposer son projet de loi sur la prostitution. Il avait pourtant encore plusieurs mois devant lui. C’est en décembre 2013 que la Cour suprême, dans son désormais célèbre arrêt Bedford, lui avait donné un an pour changer plusieurs dispositions-clés du Code criminel concernant la prostitution. Souhaitons que les mois qui viennent servent à améliorer réellement son projet de loi. Si celui-ci a des qualités — refus de la conception selon lequel il s’agit d’un « métier comme un autre » et volonté de criminaliser la demande —, il pèche toutefois par excès, lesquels risquent de rendre des parties de cette loi inapplicables.

. Le Soleil - L’arme primitive
« La violence sexuelle dans les conflits doit être traitée comme un crime de guerre ; cela ne peut plus être considéré comme un dommage collatéral malheureux de la guerre. » La représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Zaina Hawa Bangura, le résume bien. Le viol des populations est un crime de guerre. Moyen de représailles ou de vengeance, façon d’instaurer une peur permanente ou de réduire à l’esclavage, le viol peut détruire une population, l’asservir, l’anéantir.

. La Presse Canadienne & 98,5 FM - Programme de procréation assistée remis en questionAprès le dépôt d’un rapport constatant que le programme public de procréation assistée est inacceptable et non viable dans sa forme actuelle, vendredi, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a remis en question l’existence même de ce service mis en place par les libéraux il y a près de quatre ans. M. Barrette a déclaré que peu importe s’il demeure public ou non, le programme de procréation assistée fera l’objet de modifications législatives qui seront présentées l’automne prochain.

. La Presse - Le débarquement d’HillaryAprès le débarquement de Normandie, voici celui d’Hillary Clinton : mardi à New York, l’ancienne secrétaire d’État américaine lancera ses mémoires sur ses années dans ce rôle, une opération qui pourrait marquer le début officieux de sa deuxième campagne présidentielle. Intitulé Hard Choices, le livre paraîtra vendredi au Québec sous le titre Le temps des décisions. Les médias ont déjà commencé à en publier des extraits, tout particulièrement sur ces six sujets chauds.

. Huffington Post - Pauline Marois devant l’histoire
D’emblée on met là le doigt sur une contribution essentielle de Mme Marois à la vie publique, soit d’avoir civilisé la joute politique à une époque réputée sans foi ni loi. Tous, jeune ou moins jeune avons un point de vue sur Mme Marois. Il y a bien les critiques faciles, mais chacun reconnaitra combien Mme Marois a su créer un climat respectueux et conciliant qui détonne avec la démagogie ambiante où seuls ceux qui brandissent la hache de guerre semblent bénéficier d’une audience. Jamais de propos acrimonieux ou d’attaque gratuite de sa part.

. À dire d’elles - L’abolition en marche : bravo à la DDF du Sénat, et au Canada
De bonnes nouvelles pour la transformation de notre monde en un monde plus humain ces derniers jours : depuis que la France a voté la loi d’abolition à l’Assemblée nationale et s’apprête à le faire au Sénat, on dirait que la politique abolitionniste a fait des émules à travers le monde. Ainsi, l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a voté une résolution abolitionniste de type modèle suédois -c’est une petite révolution- et le Parlement européen a adopté une résolution (rapport Honeyball) qui recommande également une politique abolitionniste qui s’attaque à la demande. Cette semaine, c’est le Canada qui a clairement pris position pour le modèle suédois.

. Le Devoir - Pauline Marois se confie au Devoir : "Le choc a été brutal"Du flou entourant la tenue d’un référendum à la promesse d’une charte de la laïcité qu’elle souhaitait faire adopter sans compromis, en passant par la main tendue à Pierre Karl Péladeau : la chef démissionnaire « assume pleinement » les décisions prises au fil des 33 jours de la campagne, ainsi que leurs conséquences. « C’est pourquoi je ne suis pas une femme démolie ou atterrée aujourd’hui », dit-elle, portant le regard sur les gouttelettes d’eau collées aux fenêtres de la Maison-des-Marins, au musée de Pointe-à-Callières, dans le Vieux-Montréal.

. Slate.fr - ’Ndrangheta : quand la lutte contre la mafia passe par les femmesElles sont les épouses, les filles, les mères, les soeurs des criminels. Et parfois, par amour d’un autre homme, pour leurs enfants, elles décident de parler à la justice. Au péril de leur vie. Leur révolte est aussi une révolte féministe. L’école est en train de donner une impulsion différente.

. 98,5 FM - Soins de fin de vie : le projet de loi 52 adopté à la majoritéFruit d’un long cheminement « transpartisan » entrepris en 2009, le projet de loi 52 sur les soins de fin de vie a été adopté à l’Assemblée nationale par 94 voix contre 22, jeudi. Si tout se déroule comme prévu au calendrier administratif, l’aide médicale à mourir sera pleinement disponible dans 18 mois, a indiqué le ministre de la Santé, Gaétan Barrette. L’opposition au projet de loi est venue des parlementaires libéraux, notamment des ministres Lise Thériault, Christine St-Pierre, Pierre Arcand, Pierre Moreau et Sam Hamad. Tous les députés du PQ, de la CAQ et de QS ont voté en faveur de la loi.

. L’Humanité - Où sont les jazzwomen ? La chercheuse Marie Buscatto a enquêté
Mon enquête ethnographique, menée dans le monde du jazz français entre 1998 et 2010, m’a effectivement permis d’identifier la marginalisation des femmes chanteuses et instrumentistes. Non seulement les femmes musiciennes de jazz sont peu nombreuses – 8% environ. Mais surtout, même les plus reconnues sur le plan musical ne réussissent guère à en vivre et à se maintenir de manière pérenne dans la création musicale, comparativement à leurs collègues hommes. Cette situation est la même pour les chanteuses, très majoritaires dans leur activité (65% des chanteurs sont des femmes !) que pour les femmes instrumentistes (4% des instrumentistes sont des femmes).

. Télé debout - Palmarès vidéos du concours "Buzzons contre le sexisme"
Voici le palmarés tant attendu de notre grand concours vidéo jeunesse "Buzzons contre le sexisme" Saison 3 lancé en septembre 2013 et dont les remises des prix ont lieu à Paris le 16 mai 2014 et à Toulouse le 21 mai. Nous sommes ravies du succès de cette saison 3, 54 films venant de 15 régions de France, réalisés dans des cadres très divers comme des établissements scolaires généraux, professionnels, des lycées agricoles, des centres de préventions, des centres de loisirs, et quelques vidéos autonomes....

. Les Nouvelles/News - Les femmes font (aussi) de la Résistance
Dès 1940, pour pallier le manque d’effectifs, de Gaulle fait appel aux volontaires féminines pour combattre aux côtés des hommes. Étudiantes, ouvrières, mères de famille, enseignantes ou agricultrices, ces citoyennes de seconde zone, qui n’avaient alors pas le droit de vote, représentaient selon certains historiens 15 à 20% des résistants, et 15% des déportés politiques. Elles avaient souvent des rôles vus comme subalternes, moins exposés et donc moins héroïques. La plupart sont agents de liaison, standardistes, dactylos, boîtes aux lettres. Une minorité, prennent les armes. Toutes prennent des risques importants et sont prisées pour leur discrétion – car qui se méfierait d’une femme ? Lire aussi : « La place des femmes dans la guerre 1914-2014 : colloque international à Sarajevo, les 7 et 8 juin 2014 ».

. Le Journal de Montréal - Qui est derrière le lobby de la prostitution ?Pour arriver à nous faire gober que la prostitution, c’est un travail librement choisi par des femmes en pleine possession de leurs moyens, l’industrie envoie au front de jolies jeunes femmes blanches, bien habillées, bien coiffées, aux belles dents blanchies par le dentiste, qui se servent d’un vocabulaire recherché pour défendre ce qu’elles appellent le travail du sexe, expression détestable s’il en est une. Comme si ce n’était qu’un secteur d’emploi comme les autres. Qui se cache derrière ces femmes aux allures de secrétaires médicales qui défendent le proxénétisme, soit disant au nom de la sécurité des personnes prostituées ?
Quels intérêts défendent-elles quand elles attaquent le projet de loi conservateur sur la prostitution ?

. La Presse - Mariés, pas mariés…
Après une analyse méticuleuse du dossier, le Conseil du statut de la femme propose au gouvernement de réformer le droit sur la famille pour que la protection offerte aux conjoints de fait soit la même que celle fournie aux couples mariés. À moins, et le “à moins” ici est très important, que le couple décide de se soustraire à cette protection.

. Radio-Canada - Prostitution et Grand Prix : Montréal de réputation internationale
Qui dit Grand Prix, dit aussi sexy, sexe et prostitution. Selon Diane Matte, coordonnatrice de la CLÉS, il ne s’agit pas d’un mythe, mais d’une triste réalité. En effet, des travailleuses du sexe sont au rendez-vous pour profiter à Montréal du nombre impressionnant de touristes qui réclament leurs services. « On recrute même sur les campus, au cégep du Vieux-Montréal et partout où il y a des jeunes filles », précise-t-elle.

. Le Devoir - Budget du Québec - Régime minceur à QuébecLe redressement des finances publiques passe par deux années d’austères restrictions qui n’épargneront pas les missions essentielles de l’État québécois — les « vraies affaires » de la dernière campagne électorale des libéraux — que sont la santé et l’éducation. Le gouvernement Couillard impose un gel des embauches non seulement dans la fonction publique, mais dans les réseaux de la santé et de l’éducation, une économie de 600 millions en deux ans. Pour l’heure, le gouvernement Couillard promet de ne pas toucher aux services à la population, mais on apprend que l’injection de 110 millions par an dans les soins à domicile, que prévoyait l’assurance autonomie, est abolie.

. La Presse - Prostitution : une réforme contestée inspirée du modèle suédoisEn plus de criminaliser les clients et certaines tierces parties comme les proxénètes, le projet propose d’interdire la sollicitation de clients par des prostitué-es dans « un endroit public ou situé à la vue du public, s’il est raisonnable de s’attendre à ce que des personnes âgées de moins de dix-huit ans se trouvent à cet endroit ou à côté de cet endroit ». Le projet vise aussi à interdire la publicité faite à des fins de prostitution. « Aucun modèle qui implique une criminalisation totale ou une légalisation ne pourra transformer la prostitution en une activité sécuritaire », a dit le ministre MacKay.

. Le Devoir - Front commun contre un « djihad juridique »
Des militants laïques pour la plupart visés par des poursuites en diffamation ont manifesté publiquement leur soutien à l’ex-candidate péquiste Louise Mailloux mardi. Au terme de sa première comparution dans la poursuite intentée contre elle par Dalila Awada, ils ont annoncé qu’ils feraient front commun pour dénoncer l’intimidation et défendre la liberté d’expression. Mme Mailloux entend se prévaloir de la loi anti-poursuite-bâillon et poursuivre à son tour Mme Awada, féministe et militante anti-charte, pour atteinte délibérée à ses droits fondamentaux dans le but de causer un tort irréparable à sa réputation et à sa dignité.

. Le Figaro - La femme qui a dévoilé l’Iran se fait lyncher publiquement
Fausses rumeurs, diffamation, lynchage médiatique… La journaliste Masih Alinejad, à l’origine du mouvement en ligne « Liberté furtive pour les Iraniennes », est devenue la cible numéro 1 de la télévision d’État. Cette jeune Iranienne, exilée à Londres, a lancé le 3 mai une page Facebook invitant les Iraniennes à poster des photos d’elles sans leur hidjab (voile). Un mouvement qui, à sa grande surprise, a été suivi par de nombreuses femmes. En l’espace de quelques heures à peine, la page comptabilisait plus de 60 000 « likes » et presque autant de participantes… Si les Iraniennes ont pris le risque de poster leurs photos, Manish Alinejad s’est vue, elle, directement menacée de mort et insultée publiquement.

. L’Association des francophones du Nord-Ouest de l’Ontario - Histoires plurielles. Le projet collectif "Histoires plurielles" a été lancé le 12 avril 2014, une date significative dans l’histoire des femmes ontariennes puisque près de 100 ans plus tôt, le 12 avril 1917, elles accédaient au droit de vote provincial. Dès lors, leurs voix pouvaient être entendues, écoutées, comptées. À l’égard des Franco-Ontariennes, nous avons cependant un devoir de mémoire à accomplir. Ces bâtisseuses de familles et de société en français sont le visage des villages aux quatre coins de l’Ontario.

. Slate.fr - Pourquoi les hommes ont-ils tant de mal à repérer la misogynieComment comprendre que des individus jugés polis, gentils et même « merveilleux » en public puissent véhiculer un sexisme des plus crasses et ce sans jamais se faire repérer par leurs congénères masculins ? Et que cette dynamique soit aussi évidente aux yeux des femmes, tout en demeurant parfaitement étrangère aux hommes partageant leur vie ? Pour certains, la chose s’explique parce que les hommes ne font pas attention à la misogynie. Pour d’autres, les hommes l’ignorent délibérément.

. La Gazette des femmes – Aux sources de la violence
Lise Lalonde a passé 30 ans à sonder le terrain miné de la violence faite aux femmes. L’intervenante voulait comprendre, mais surtout, prévenir. En résulte Les agresseurs et leurs victimes. Les troubles physiques et psychologiques qu’engendre ce fléau. Un ouvrage qui, elle l’espère, aidera les victimes à se reconnaître avant d’être aspirées dans la spirale. Le livre rappelle le cycle de la violence : les débuts souvent pernicieux, comme des remarques désobligeantes ou des comportements jaloux, qui se transforment en une escalade de violence verbale et physique avant d’aboutir, peut-être, à l’irréparable.

. ChEEk Magazine - “Sous les jupes des filles”, pas féministe ? le discours aberrant d’Audrey Dana et de ses actrices
Sous les jupes des filles, le premier long-métrage d’Audrey Dana, a le goût du féminisme, l’apparence du féminisme, mais n’est pas féministe, selon son auteure et ses actrices. Audrey Dana entend faire “un film de femmes pour les femmes”. Et surtout pas, selon ses dires, un film féministe. Par crainte que le terme ne détourne une partie du public des salles obscures ? C’est justement à notre génération - dont Audrey Dana, à 35 ans, fait partie -, de prouver à tout ce beau monde que le féminisme n’est pas un gros mot.

. L’Encyclopédie de l’Agora - PMA : silence des élus, éloquence des affichesVoici une affiche qui illustre bien le mépris dans lequel on tient la pensée, l’éthique et la démocratie dans le milieu fort lucratif de la procréation médicalement assistée. Après un mois de vive protestation contre la marchandisation du corps de la femme, voici la logique des faits qui reprend l’offensive. Elle est depuis longtemps au centre de la stratégie du milieu faiseur d’argent et d’enfants.

. La Presse - Le partage des tâches, un investissement rentable…Si l’équité et la paix conjugale ne suffisent pas à convaincre du nécessaire partage égal des tâches, voici une raison supplémentaire de l’envisager. Les filles qui voient leurs parents en faire autant l’un que l’autre à la maison ont des objectifs de carrière moins stéréotypés, à en croire une étude réalisée par un groupe de chercheurs en psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique. Il est important de joindre la parole aux gestes.

. Le Devoir - Le CSF veut protéger tous les conjoints de fait
Éric et Lola font des petits. Dans la foulée de la réflexion que mène Québec à la suite du jugement sur le célèbre couple, le Conseil du statut de la femme (CSF) modifie une position qu’elle défend depuis longtemps et préconise désormais une protection juridique pour tous les couples. Mariés ou pas, parents ou non. Dans un volumineux avis publié lundi soir, le CSF propose ainsi des modifications majeures au droit québécois de la famille. Ce faisant, il reconnaît que les femmes demeurent aujourd’hui encore souvent les grandes perdantes des fins de vie commune. Un constat qui force une rupture avec la traditionnelle défense de la « liberté de choix individuelle » pour les femmes.

. Les Nouvelles News - Prostitution et drogue pour doper un PIB très mâle
Compter dans le Produit Intérieur brut (PIB), des activités comme la prostitution et la drogue qui créent de la richesse. C’est ce que demande Eurostat, l’institut statistique communautaire depuis un an aux Etats membres de l’Union européenne. Certaines de ces activités sont illégales dans certains pays, légales dans d’autres. Et comme la contribution de chaque Etat membre au budget européen est en partie calculée en proportion de son PIB, la pression monte.

. Irréductiblement féministe - 19 femmes pour 40 hommes, de quoi s’agit-il ?La Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme a rendu le vendredi 23 mai dernier, un avis sur la loi d’abolition de la prostitution. D’un côté, elle reconnaît l’intérêt d’une politique abolitionniste, mais de l’autre, elle craint, sans pour autant apporter d’arguments convaincants, que la pénalisation des clients n’entraîne des effets négatifs. Plus étrange encore, elle déconseille la pénalisation des clients, mais le regrette en remarquant que c’est dommage de se priver de l’effet pédagogique d’une telle mesure. Deux raisons à cet avis particulièrement confus : 1. le lobby prostitueur n’a pas ménagé ses efforts et mobilisé des soutiens de poids ; 2. cet avis n’est pas unanime mais adopté par une forte majorité d’hommes. Dissolution de cette Commission des Droits de l’homme et place à une commission des Droits Humains paritaire, humaniste et féministe !

. Le Soleil - La prostitution devrait être un acte criminel, selon un sondage canadien
Plus de la moitié des Canadiens ayant participé à un sondage du ministère de la Justice sur la prostitution sont d’avis qu’il devrait être criminel de vendre ou d’acheter des services sexuels, révèlent les résultats de la consultation publique obtenus par La Presse Canadienne. Mais la compilation des quelque 31 000 réponses démontre toutefois que les Canadiens qui ont participé sont quand même partagés sur la question : 56% estiment que l’achat de services sexuels devrait constituer une infraction criminelle, 66% criminaliseraient leur vente, et 62% jugent qu’il devrait être illégal de vivre des fruits de la prostitution, et criminaliseraient ainsi les proxénètes.

. Les Nouvelles/News - Gulbis, prodige du tennis "men only"
Ernest Gulbis s’est imposé hier en huitième de finale à Rolland Garros... et dans les médias à coup de comportements décalés et de déclarations sexistes. « Je pense qu’une femme devrait profiter de la vie un peu plus, penser à la famille, à faire des enfants. Comment peut-on penser faire des enfants avant 27-28 ans quand on est joueuse de tennis professionnelle ? » Ce n’est pas une énième saillie sexiste de l’inénarrable Nelson Monfort, mais bien la réponse du 18ème joueur mondial de tennis à une question de 20 minutes durant une conférence de presse ce vendredi.

. La Presse - C’est pas si loin que ça, le PakistanUne lectrice d’origine algérienne signale à l’auteur le meurtre d’une femme par sa famille au Pakistan, parce qu’elle n’a pas épousé le cousin que les membres de sa famille lui destinaient. Ils tuent leur propre fille à coups de briques. La lectrice dit que ses parents l’ont rejetée parce qu’elle a épousé un Noir et non un Algérien. J’ai pensé à tous ces gens qui ont lu la même histoire, d’abord horrifiés, puis rassurés... C’est toujours l’effet que font ces nouvelles-là. Elles nous disent que, ouf ! comme on est bien sur le Plateau ! Comme on est loin du Pakistan ! Si tu pouvais mettre une petite note dans ta chronique pour leur dire que oui, c’est loin. Mais pas tant que ça.

. La Presse canadienne - Les adolescents adeptes de pornographie en ligne
Un sondage effectué auprès de milliers de jeunes élèves canadiens à travers le pays révèle une « tendance inquiétante » chez les adolescents, soit la recherche régulière de pornographie en ligne. Le « sextage » semble également chose commune. « Ils développent encore leur sexualité, ils commencent à se faire une idée de ce qui est normal en matière de sexualité, ils forment leur identité sexuelle et ils se font une idée des comportements acceptables dans une relation. De toute évidence, une consommation importante de pornographie peut causer des problèmes pour tous ces aspects. »

. La Presse - Mexique : les meurtres sexistes ignorés
Dans l’État de Mexico, ceinture industrielle de la capitale, plus de 2000 femmes ont péri depuis 2005, victimes de la violence sexiste, d’après les associations civiles qui se penchent sur la question. Le phénomène est généralisé, il atteint toutes les municipalités, les niveaux socio-économiques, les tranches d’âge. « Souvent, les corps sont jetés dans des décharges ou sur des terrains vagues. On traite les femmes comme des déchets ».

. Châtelaine - Autochtones et musulmanesDes femmes autochtones parrainent des Marocains : conséquences pour elles, leurs familles et leur communauté. Il y a 40 ans à peine, les Attikameks de la région de Weymontachie étaient nomades. Dans cette société homogène où les hommes vont encore régulièrement à la chasse et à la pêche et où la religion est un amalgame de croyances animistes et de christianisme, l’arrivée de musulmans et, surtout, la conversion de certaines femmes à l’islam en rendent plus d’un perplexe ! Lors de nos différents séjours, bien des villageois nous ont confié craindre comme la peste ces nouveaux arrivants et leur religion. Ils ne veulent pas de mosquées dans les territoires autochtones.

. Franchement santé - Est-ce que l’Internet cause de la dépendance ?N’importe quel parent aura observé un changement de comportement chez ses adolescents/enfants lorsqu’ils passent trop de temps sur Internet ou à jouer à des jeux vidéos. Ces changements sont consternants. L’enfant qui, de prime abord, est affable et coopératif, devient en assez peu de temps négatif, peu coopératif et agressif s’il passe une grande partie de ses temps libres sur Internet. La question se pose donc : est-ce que l’Internet rend véritablement dépendant ? Si oui, peut-on mesurer des effets physiologiques dans le cerveau ? Des chercheurs l’ont fait.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Jeanne Lapointe, intellectuelle engagée et ‘artisane de la Révolution tranquille’

Sisyphe.org - Jeanne Lapointe, intellectuelle engagée et ‘artisane de la Révolution tranquille’ | Sisyphe, un regard féministe sur le monde | Scoop.it
L’année 2015 marquera le centenaire de la naissance d’une femme singulière, dont la contribution multiforme et substantielle à la vie intellectuelle du Québec et à la genèse de la Révolution tranquille demeure pourtant méconnue. Injustement méconnue, devrais-je ajouter. Véritable femme orchestre, Jeanne Lapointe a fait converger pendant un demi-siècle sa passion et son talent pour les lettres, les sciences humaines et sociales dans un inlassable engagement.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Infolettre de Sisyphe, juin 2014

Voici quelques thèmes abordés sur Sisyphe au cours des dernières semaines.
Site Sisyphe's insight:

* « Jeanne Lapointe, intellectuelle engagée et ‘artisane de la Révolution tranquille’ », par Julie Latour, avocate, ancienne bâtonnière du Barreau de Montréal
http://sisyphe.org/spip.php?article4782

* « Le feuilleton - La disparue du Mouton Noir », par Élaine Audet
Tous les épisodes. Épisode final à la fin de juin.
http://sisyphe.org/spip.php?rubrique171

* « La parité hommes-femmes en politique, une question de démocratie et de justice », par Johanne St-Amour, collaboratrice de Sisyphe
http://sisyphe.org/spip.php?article4769

* « Une meilleure protection des conjointes de fait est devenue nécessaire », par le Conseil du statut de la femme du Québec
http://sisyphe.org/spip.php?article4774

* « L’emprise des écrans sur les enfants : la résistance s’organise », par Jacques Brodeur, consultant en prévention de la violence
http://sisyphe.org/spip.php?article4776

Violences, prostitution

* Projet de loi canadien sur la prostitution
a) Fiche d’information sur le projet de loi sur la prostitution, ministère de la Justice du Canadahttp://sisyphe.org/spip.php?article4783 b) « CSF - Le projet de loi fédéral sur la prostitution : un changement législatif historique »

Lire la suite: http://sisyphe.org/spip.php?article4777

more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Les évangéliques brésiliens à l’assaut de la sexualité

Au Brésil, les attaques contre les droits des femmes et des groupes LGBT ne sont pas étrangères à la scène publique ; elles sont marquées par une forte empreinte religieuse. L’impact religieux sur l’agenda féministe était déjà présent pendant les années 70.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Prostitution - Le Canada est prêt pour un "modèle canadien" ciblant les acheteurs

Sisyphe.org - Prostitution - Le Canada est prêt pour un "modèle canadien" ciblant les acheteurs | Sisyphe, un regard féministe sur le monde | Scoop.it
Légaliser la prostitution porte directement atteinte aux droits et libertés fondamentaux des femmes, des filles et des personnes vulnérables. De même, continuer de criminaliser les femmes et les populations vulnérables qui se livrent à la prostitution crée des obstacles qui les empêchent de se sortir de la prostitution et renforcent les inégalités. Le moyen le plus efficace de contrer la prostitution et le trafic sexuel est de s’attaquer à la demande de l’industrie du sexe en ciblant les acheteurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Fil de presse, mai 2014

Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Cliquez sur le titre ci-haut pour lire les liens permanents.

. Le Devoir - GPA - La fabrique des orphelins Peu importe qu’il s’agisse de couples d’homosexuels ou d’hétérosexuels. De quel droit des individus peuvent-ils sciemment fabriquer des orphelins qui, après avoir vécu neuf mois avec leur mère en seront brutalement séparés et s’interrogeront toute leur vie sur leurs origines, comme ces milliers d’enfants qui réclament aujourd’hui de connaître l’identité du donneur de sperme qui les a engendrés ? De quel droit de prétendus parents peuvent-ils imposer à un enfant un marché dans lequel celui-ci est ravalé au rang d’une vulgaire marchandise qu’on achète et qu’on s’échange ?

. Slate.fr - Le "quart" de moins : les femmes peuvent gagner sur le front des salaires Un point moins bien compris, encore aujourd’hui, même si la loi prévoit depuis longtemps que le salaire soit égal non pas seulement à travail égal mais bien à travail de valeur égale, consiste dans la moindre rémunération des emplois à prédominance féminine. Souvent au motif que ceux-ci ne requièrent que des compétences élémentaires, parce que peu visibles et/ou présumées naturelles chez les femmes. Ainsi, les difficultés d’accès aux postes les mieux rémunérés que rencontrent les femmes se doublent-elles d’une dévalorisation des postes qui leur sont accessibles.

. Le Devoir - Apostasie - La condamnation à mort d’une jeune femme au Soudan « heurte les consciences »
Née d’un père musulman, Meriam Yahia Ibrahim Ishag, une jeune femme chrétienne, a été condamnée en vertu de la loi islamique en vigueur au Soudan depuis 1983 qui interdit les conversions sous peine de mort. Lors de son procès devant la cour criminelle de Haj Yousef, une banlieue de Khartoum où vivent de nombreux chrétiens, la jeune femme a revendiqué sa foi chrétienne et rejeté l’accusation d’apostasie.

. Les Nouvelles/News - Cannes a évité "l’agitation gender"
Jane Campion raconte avoir suggéré de présider un jury 100% féminin au Festival de Cannes. La réalisatrice évoque un « sexisme inhérent dans l’industrie » cinématographique. « Sur les 1 800 films soumis au Festival pour la sélection, seulement 7% sont réalisés par des femmes. [.] Il aurait été intéressant d’imaginer les candidats à la palme se demander comment leur film allait être reçu par un jury de femmes », poursuit Jane Campion.

. Les éditions du remue-ménage - Françoise Collin. Anthologie québécoise, 1977-2000 Françoise Collin a fait entrer le féminisme dans la philosophie, et la philosophie dans le féminisme. Originale, radicalement plurielle, à la fois moderne et postmoderne, sa pensée nous rappelle que le féminisme n’est pas qu’une théorie ou une action politique. Il est aussi une façon d’être au monde. La romancière et philosophe belge a nourri durant toute sa carrière une vive affection pour le Québec. Cette anthologie préparée par Marie-Blanche Tahon rassemble ainsi des textes présentés au Québec dès les années 1970.

. Protégez-vous - Appartement à louer : 10 indices pour flairer l’arnaqueLes arnaques concernent non seulement les locataires, mais également les propriétaires. En 2013, 133 plaintes ont été déposées au Québec concernant des arnaques liées aux logements à louer (incluant 58 victimes ayant perdu en moyenne 1 066 $ chacune), comparativement à 28 plaintes en 2012. Et ce n’est que la pointe de l’iceberg, car environ 95 % des victimes ne portent pas plainte, estime le Centre antifraude du Canada. Les recours sont d’ailleurs presque nuls en raison, notamment, des multiples fausses identités derrière lesquelles se cachent les escrocs.

. Urbania – Le Québec… une société matriarcale ?
Le Québec est une société matriarcale, nous lance-t-on depuis quelques crachoirs néanderthaliens en guise d’argument révolutionnaire visant à clore tout à fait le débat – et fermer les gueules revendicatrices. Soit. Au-delà de la déclaration-choc et des réacs satisfaits qui se pètent les bretelles, encore faut-il appuyer un argument sur quelque chose. Le Québec est une société matriarcale ? Je serais fort aise de taire mon discours féministe si seulement cela était prouvé. Puisque ces six mots sont plus souvent qu’autrement jetés au milieu de l’arène sans explication aucune, je m’y suis intéressée et ai pris sur moi de faire la grosse job de bras.

. Les Nouvelles/News - New York Times : Jill Abramson, trop ’pushy’ pour être directrice ?
La directrice de la rédaction du New York Times a été poussée vers la sortie. Victime d’une réputation d’« autoritaire » et « arriviste ». Parce qu’elle est une femme ?Elles étaient deux femmes directrices de grands journaux. Elles ont toutes deux quitté leur poste le même jour, mercredi 14 mai. Natalie Nougayrède, qui avait pris les commandes de la rédaction du Monde en février 2013, a démissionné. Jill Abramson a été remerciée. En juin 2011 elle était devenue la première directrice de la rédaction en 160 ans d’histoire du prestigieux New York Times. En France comme aux Etats-Unis, les femmes occupent moins de 10% des postes de directions stratégiques dans la presse.

. La Gazette des femmes - Des femmes à la merJusqu’au 18e siècle, les bateaux étaient interdits aux femmes. Elles portaient malheur ! Pratique, cette croyance éliminait les possibles crises de jalousie, disputes et tentatives de viol d’hommes frustrés par le long isolement en mer. Le lien de la femme avec la mer se résumait à attendre le retour de son mari, souvent en vain. Dans l’univers des marins, la femme pouvait aussi être sirène cruelle, figure de proue protectrice ou prostituée réconfortante dans un port lointain. Quelques femmes ont bravé ces interdits : les Américaines Anne Bonny et Mary Read, pirates du 18e siècle, ou la Française Jeanne Barret, première femme à faire le tour du monde.

. Les Nouvelles News - Contre la traite des êtres humains, 23 mesures à concrétiserC’est un plan en 23 mesures qui « pose pour la première fois les fondements d’une véritable politique publique de lutte contre la traite des êtres humains sous toutes ses formes d’exploitation : proxénétisme, réduction en esclavage, servitude domestique, soumission à du travail ou des services forcés, trafics d’organes, mendicité forcée, contrainte à commettre des délits. » Objectif ambitieux pour ce plan d’action inédit dévoilé mercredi 14 mai par le gouvernement. En attendant les textes et les moyens pour le mettre en œuvre concrètement.

. Le Devoir - L’humoriste ne peut se soustraire à la critique
Bien que l’humour puisse servir de « soupape aux tensions » ainsi qu’à « apaiser les frustrations associées aux bornes sociales », je ne crois pas qu’il doive être protégé à tout prix, c’est-à-dire au détriment des « présumées victimes de cette bouffonnerie », comme les qualifie M. Wagner. L’humour devenant dans la majorité des cas un prétexte pour intimider ou véhiculer/renforcer des stéréotypes sexistes, homophobes, racistes, âgistes, etc.

. Sans compromis - Viol au quai des Orfèvres : pourquoi s’intéresser à la personnalité de la victime ?
La personnalité d’Emily S., qui a porté plainte pour viol contre plusieurs policiers, est au cœur du procès-verbal dressé dans l’affaire. Que viennent y faire de telles considérations ? Pourquoi fouiller dans la sexualité de la victime ? Trouver la faille, pour prouver qu’au travers de "mauvaises mœurs", elle l’aurait bien cherché ?! "Elle était en jupe et elle avait consommé volontairement de l’alcool".. ne sont pas un appel au viol !

. Le Temps - Les Égyptiennes commencent à retirer leur voileMême si on est encore loin d’un phénomène de masse, ce nouveau sursaut anti-hijab porte une double empreinte particulièrement symbolique : celle de l’esprit de défiance hérité de la révolte contre Moubarak, en janvier 2011, et celle de l’anti-frérisme qui prévaut depuis que l’armée a chassé le président Morsi, en juillet 2013. « Les femmes se sont réveillées. Elles n’ont pas supporté de voir la religion instrumentalisée au profit de la politique. Pour beaucoup, retirer le voile est devenu une façon de dire non à un islam imposé d’en haut ».

. Presse Citron - Yahoo rejoint Google et décide de chasser les publicités anti-avortement dissimuléesGoogle et Yahoo ont pris des mesures drastiques contre des publicités anti-avortement en décidant de les supprimer de son moteur de recherche. En cause, le caractère mensonger et inapproprié de celles-ci. Si, par exemple, vous tapiez "clinique avortement" + le nom d’une ville, une bonne partie des résultats étaient des leurres censés vous mener sur des sites de militants anti-IVG. Sur ceux-ci, vous pouviez retrouver de nombreuses images traitant quasiment les femmes désireuses d’avorter de criminelles.

. Les effronté-e-s - Les jeunes nigérianes peuvent finir sur nos trottoirs !
La France et la communauté internationale sont aujourd’hui mobilisées pour porter secours aux 223 adolescentes enlevées et séquestrées au Nigeria par le groupe Boko Haram. Nous nous en félicitions ! Mais nous tenons à rappeler que sur notre propre territoire, et dans une quasi-indifférence, des milliers de jeunes femmes nigérianes sont tenues en servitude sexuelle par des réseaux internationaux les ayant achetées et revendues pour alimenter le marché prostitutionnel français.

. La Presse - Prostitution : le SPVM veut réorganiser son approche
Ils sont jeunes, mobiles, très présents au centre-ville de Montréal et ultra-violents. Dans le cadre d’une refonte complète de son approche par rapport à la prostitution, la police de Montréal a ciblé un petit groupe de 60 proxénètes à qui elle veut s’attaquer pour protéger les travailleuses du sexe et la population en général. 11% des proxénètes sont responsables à eux seuls de 59% des agressions sur des femmes, soit près de 500 actes de violence qui ont été déclarés à la police. Ils sont deux fois plus nombreux à s’investir dans le trafic de drogue, et la majorité d’entre eux (53%) est liée aux gangs de rue.

. Libération - Démantèlement d’un réseau de proxénétisme nigérian à CaenSept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue lundi dans le cadre du démantèlement d’un réseau de proxénétisme nigérian, a-t-on appris de source policière mardi.
Selon les premiers éléments de l’enquête de l’Office central pour la répression des êtres humains (OCRTEH) de la direction de la police judiciaire (DCPJ), le réseau faisait venir du Nigeria des jeunes femmes se prostituant à Caen et dans sa périphérie.

. Passeport Santé - 17 produits chimiques favorisent le cancer du seinDes chercheurs américains sont parvenus à identifier les substances chimiques les plus susceptibles de provoquer un cancer du sein. Cette recherche, publiée ce lundi 12 mai dans la revue Environmental Health Perspectives, montre que les produits chimiques qui provoquent des tumeurs cancéreuses des glandes mammaires chez les rats, sont également liés au cancer du sein humain. Une première, puisque les recherches ne prenaient pas en compte, jusqu’alors, ce type d’exposition.

. Le Devoir - Voyage au bout d’un enfer de glace
En 1953 et en 1955, 19 familles inuites ont été relocalisées, par le gouvernement fédéral, de la côte d’Hudson vers le Haut-Arctique, quelque deux mille kilomètres au nord de la côte de la baie d’Hudson, où elles vivaient. Iqqaumavara, un projet Web de Marquise Lepage, en collaboration avec l’ONF, raconte cette douloureuse histoire. Alors que les agents du gouvernement avaient promis aux familles visées une terre riche en gibier, qu’ils pourraient quitter au bout de deux ans, les Inuits y ont trouvé une terre déserte, un climat extrême, sans possibilité de retour.

. Comité de soutien des droits de l’Homme en Iran - L’ONU sanctionne Téhéran pour sa politique misogyne avec un siège à la Commission des femmes !
Dans un rapport publié en mars 2014 par les Nations Unies sur l’Iran, le régime a été fustigé pour le traitement qu’il réserve aux femmes. Les femmes sont victimes de discrimination, ancrée dans la loi et dans la pratique. Il souligne également que toutes les femmes entrées dans la course présidentielle ont été disqualifiées et que le témoignage d’une femme vaut toujours la moitié de celui d’un homme en Iran. On est en droit de se demander à quelle sorte de sanction de l’ONU se heurte ce genre de politique. La réponse c’est qu’elle a permis l’élection de l’Iran à la commission de la Condition féminine !

. La Presse - Boko Haram - Cartographie de l’horreurIl y a près d’un mois, le groupe islamiste Boko Haram a kidnappé quelque 300 écolières. La majorité d’entre elles seraient encore en captivité et menacées d’être vendues comme esclaves. Ce n’est pas seulement par lâcheté que ces fous de Dieu ciblent les écolières. Leur objectif relève de l’obscurantisme, mais le moyen qu’ils ont pris pour l’atteindre est tristement rationnel. Garder les filles dans la pauvreté, l’ignorance et la terreur sert bel et bien leur prosélytisme. Tout comme cela sert ceux qui commettent les mêmes barbaries ailleurs, comme au Pakistan, où la jeune Malala Yousafzai a été attaquée.

. Le Devoir - L’humiliationL’humiliation nourrie par les univers numériques s’est invitée à deux reprises sur le devant de la scène médiatique portée par deux figures aux antipodes : l’ex-stagiaire à la Maison-Blanche Monica Lewinsky, qui, 16 ans après les faits, a brisé le silence sur son incartade torride avec le 42e président américain, Bill Clinton, et Gab Roy, blogueur sulfureux et surtout ordurier, arrêté pour détournement de mineure.

. Voir - Jihad juridique, nouvel épisode
Dalila Awada vient d’intenter un recours en diffamation contre Louise Mailloux, contre le blogueur de Poste de veille Philippe Magnan et contre le site Vigile.net. Pour l’essentiel, toutes les pièces versées à cette requête ont pour effet de dire que Dalila Awada « oeuvre parmi les réseaux islamistes québécois » ou encore qu’elle est « embrigadée par nos khomeinistes locaux ». Chacun est à même de constater que les faits reprochés ne vont pas au-delà de la critique à l’endroit de pratiques et de croyances religieuses contraires aux lois ou aux valeurs d’une société démocratique. Ce sont donc des plaintes qui visent à museler la critique légitime à l’endroit des religions et il faut résister coûte que coûte à ces intimidations. Elle est aussi membre de l’exécutif de Québec solidaire de la circonscription de Bourassa-Sauvé. Exposer ces faits constitue-t-il de la diffamation ?

. Le Nouvel Observateur - Égalité femme-homme : nous sortirons la France de sa situation actuelle grâce aux femmes
Première femme à être nommée Premier ministre sous François Mitterrand entre 1991 et 1992, Édith Cresson a subi des attaques sexistes durant toute sa carrière politique. Elle continue à croire que le machisme est omniprésent parmi ses pairs et le dénonce dans une tribune initialement publiée dans "100 ans de combats pour la liberté des femmes".

. Le Journal de Montréal - Boko Haram et la religion en politique Parler des petites filles qui ne vont pas à l’école, c’est bien, mais très insuffisant. Le fond du problème est celui de la place de la religion dans la politique. Remettre en question cette place, comme on devrait le faire lorsqu’on discute de Boko Haram, c’est aussi remettre en question l’influence de la religion aux États-Unis. Ce qui demande un courage que les dirigeants ne montrent pas pour le moment. Ils sont pour la plupart incapables de tenir un discours serein face à la religion. Si ce n’est par conviction personnelle, ils sont ligotés par leurs intérêts électoraux.

. La Presse - Motion sur l’avortement : un test de l’unité des libérauxLe NPD pourrait mettre l’unité des troupes libérales de Justin Trudeau à rude épreuve d’ici quelques semaines en forçant la tenue d’un vote à la Chambre des communes sur une motion réaffirmant sans équivoque le droit des femmes à l’avortement. Une motion en ce sens a été déposée jeudi soir par la députée manitobaine Niki Ashton le jour même où des milliers de manifestants pro-vie ont envahi la colline parlementaire et 24 heures après que le chef libéral Justin Trudeau eut annoncé que tous les futurs candidats de son parti devront être pour le libre choix de l’avortement.

. Ressources Prostitution - Le féminisme dit "pro-sexe" fait le sale boulot du patriarcat
Il fut un temps où le mot « féministe » était en soi transgressif. Aujourd’hui, les gens s’y objectent rarement. Amère ironie : la phrase « je suis féministe mais » est devenue une expression utilisée pour renforcer la domination masculine. « Je suis féministe mais je n’ai rien contre l’objectification, le travail non payé, le harcèlement sexuel, ou me faire traiter de conne ! » Cela suggère que nous sommes revenues au point de départ.

. Le Monde - Ces Iraniennes qui retirent leur voile
Ce sont des jeunes filles, des mères et parfois des grand-mères, toutes sans voile, obligatoire dans l’espace public en république islamique d’Iran. Elles sont au bord de la mer Caspienne ou du golfe Persique, à Persépolis, à Shiraz, dans une voiture, dans les montagnes au nord de Téhéran, sur l’autoroute qui mène à Khoramabad, dans le sud-ouest du pays ou même dans la ville religieuse de Qom. Elles jettent leur foulard et se prennent en photo et envoient ensuite les clichés à la page Facebook des Libertés furtives des femmes iraniennes.

. Ressources Prostitution - La section suédoise d’Amnesty prend le contrepied d’une proposition d’AI sur la dépénalisation de l’achat de sexeSuède Amnesty s’inscrit en faux de l’endossement de l’achat de sexe préconisé par Amnesty International. Lors de sa réunion annuelle à Malmö ce week-end, la section suédoise adoptera une position claire contre la prostitution légalisée.

. Le Monde - L’État condamné pour « faute lourde » après le meurtre d’une femme victime de violences conjugalesLa famille d’Audrey Vella vient d’obtenir la condamnation de l’Etat à de lourds dommages et intérêts. Dans un jugement rendu mercredi 7 mai, le tribunal de grande instance de Paris a en effet considéré que « l’abstention fautive et répétée des services de gendarmerie constitue une faute lourde en lien direct et certain avec l’assassinat d’Audrey Vella ».

. Le Devoir - Salaire et postes de pouvoir : les femmes toujours en retard
L’égalité hommes-femmes progresse sans être acquise, rappelle le Conseil du statut de la femme (CSF) dans son « Portrait des Québécoises en 8 temps » publié vendredi. Les femmes accusent toujours un recul concernant leurs revenus ou leur présence dans des sphères de pouvoir. Les femmes représentent respectivement 58 et 59 % des effectifs au collégial et à l’université. Elles sont aussi plus nombreuses que les hommes à obtenir un diplôme. Mais elles continuent à choisir des métiers en fonction d’une vision « traditionnelle » des rôles sexués.

. Huffington Post - Boko Haram : du terrorisme à l’esclavage sexuel des filles
Boko Haram signifie selon ses fondateurs que l’éducation occidentale est un péché. Depuis sa naissance, ces extrémistes se définissent comme des djihadistes qui ont pour mission de combattre l’Occident judéo-chrétien par les prises d’otage, les attentats terroristes et l’instauration de la Charia. Mais, le rapt de 223 fillettes dans l’État de Borno, où la secte veut interdire l’accès des femmes à l’éducation, choque le monde entier, d’autant plus que la déclaration de son leader, Abubakar Shekau ne fait aucun doute sur l’esclavage sexuel et le mariage forcé que les fillettes vont subir au « nom d’Allah » qu’il invoque pour justifier cette barbarie.

. Le Devoir - Les pro-vie veulent noyauter les partis en vue de 2015Campaign Life Coalition dit cibler les 30 nouvelles circonscriptions qui s’ajouteront à la carte électorale en noyautant les associations des principaux partis pour faire en sorte qu’ils présentent des candidats opposés à l’avortement. Il semble cependant que seul le Parti conservateur sera vulnérable, car après le NPD et le Bloc québécois, le Parti libéral annonce à son tour qu’il écartera tout candidat n’étant pas pour le libre-choix en la matière. Cette tactique n’est ni chimérique ni inédite. Elle avait été utilisée avec succès en 1993. Attirés par les sondages donnant le PLC de Jean Chrétien gagnant, les opposants à l’avortement avaient créé le groupe Liberals for Life.

. Le Courrier international - Royaume-Uni. Halte à l’islamisation des écoles !Tout a commencé quand quelques familles musulmanes, à Birmingham, ont commencé à se plaindre de l’extrémisme qui sévissait dans des écoles [publiques]. Dans ces écoles, on apprend aux enfants à rejeter le non-musulman, on sépare les garçons des filles et on interdit les cours de natation et de musique. La BBC s’est penchée sur le sujet. Or ses journalistes se sont heurtés au refus des instituteurs musulmans de les laisser accéder aux écoles en cause. Après enquête, la chaîne a conclu à l’existence de 25 écoles où des extrémistes ont réussi à remplacer les équipes pédagogiques par des instituteurs musulmans rigoristes qui enseignent la haine.

. Une Odyssée moderne - Interview avec Chahla Chafiq, sociologue, écrivaine d’origine iranienne
Pour Chahla Chafiq, la France a d’abord été un pays de refuge, choisi presque par hasard lorsqu’elle a fui l’Iran en 1981. Après deux ans de vie clandestine sous la toute neuve République Islamique, cette militante de gauche s’est résignée à demander l’asile politique en France. C’est donc en exil qu’elle poursuit son engagement, dénonçant les dangers de l’islamisme politique, qu’elle qualifie en Iran de véritable « ordre totalitaire au nom de Dieu ».

. Le Devoir - La revanche des girls
Si j’avais 20 ans aujourd’hui, je serais l’une des leurs. Une girl. Je militerais contre l’équarissage et le lissage collectif qui échoit aux jeunes filles modernes. Je refuserais cette dictature du vernis à ongles pin-up, du sex-appeal normatif, de l’épilation de chatte et de l’étalage forcé au balcon comme à la sortie de secours. Et je passerais pour une féministe mal baisée qui compense son manque d’affection et de popularité en se goinfrant de poires Belle-Hélène pour souper.

. Le Journal de Montréal - Vigile.net compte poursuivre à son tour Dalila Awada pour atteinte à la réputationDalila Awada allègue avoir été diffamée et avoir subi des dommages à la suite de différentes déclarations, textes et vidéos diffusés par Vigile.net, par Louise Mailloux et le blogueur Philippe Magnan. La jeune femme de 24 ans a été critiquée durant les débats sur la charte pour ses positions favorables au port de signes religieux. Vigile.net « réclamera à Mlle Awada des dommages pour atteinte à sa réputation en plus de demander au tribunal de statuer qu’il s’agit d’une poursuite-bâillon dans le seul but de réduire au silence le site Vigile.net ».

. Questions de classes(s) - Heurts et malheurs de la discrimination positive (et négative)La Cour suprême des États-Unis vient de mettre un terme (provisoire) à la discrimination positive instituée à la suite des grands mouvements de libération des années 60. Personne n’aura plus le droit de se faire inscrire dans une école ou une université en expliquant que la minorité à laquelle il ou elle appartient – noire, portoricaine, femme, homosexuelle, handicapée – est moins représentée dans cet établissement que dans la population de l’état ou dans la population nationale.

. Huffington Post - La malhonnêteté intellectuelle des groupes pro-vie
Les adhérents au mouvement pro-vie ont généralement une vision très conservatrice sur divers enjeux sociétaux, plus particulièrement sur la question de la famille nucléaire, du rôle des femmes, de l’homosexualité ou de l’éducation des enfants et des jeunes. Ils s’opposent souvent à l’établissement de programmes d’éducation sexuelle et à l’utilisation de la contraception et ils font plutôt la promotion de l’abstinence sexuelle jusqu’au mariage.

. Radio-Canada - Affaire Gab Roy : la vidéo pour rompre le silence
Une jeune fille dénonce l’ex-blogueur Gab Roy en racontant son histoire sur des cartons. La sexologue Jocelyne Robert croit que cela peut être une bonne solution pour les victimes qui ont peur de leur agresseur, particulièrement quand elles craignent d’être ostracisées par celui-ci ou par son entourage. En entrevue avec Marie-France Bazzo, la sexologue s’en prend, non pas à Gab Roy, mais à la « culture du viol ». Gab Roy s’est fait connaître pour ses propos dégradants à l’endroit de la comédienne Mariloup Wolfe.

. Huffington Post Québec - Contacts sexuels avec une mineure : Gab Roy a été arrêtéL’ex-blogueur Gab Roy a été arrêté mardi et fera face à des accusations criminelles de contacts sexuels qu’il aurait initiés sur une mineure de 15 ans, il y a quelques années. C’est ce qu’ont rapporté en primeur le Journal de Montréal et son journaliste Marc Pigeon, en fin de journée, mardi. Les gestes reprochés se seraient déroulés dans un motel de Mascouche. Gab Roy aurait d’abord attiré l’adolescente en discutant avec elle sur internet, pour ensuite s’adonner à des activités de nature sexuelle et l’inciter à des contacts intimes.

. Passeport Santé - Les films X modifieraient nos comportementsLa banalisation de la pornographie s’observe surtout chez les jeunes : les ¾ des moins de 25 ans (75%) admettent en avoir déjà fait l’expérience. En imposant ses représentations du corps, l’industrie pornographique bouleverse notre rapport aux autres et modifie nos comportements. Les jeunes découvrent les corps avec la pornographie, et s’imprègnent d’une vision particulière de la sexualité, focalisée sur le plaisir masculin et l’instrumentalisation des femmes.

. Le Soleil - Un refuge pour prostituées dans Saint-Roch
Le premier refuge destiné aux « exclues des exclus », aux travailleuses du sexe qui bossent dans la rue, ouvrira (finalement) ses portes en novembre. Juste à temps pour la saison froide. « La fille va venir même si elle est gelée, même si elle est barrée des autres ressources », ajoute Amélie Bédard. « C’est un drop-in, c’est un refuge. C’est l’étape entre la rue et la réinsertion. C’est le maillon manquant. C’est la porte d’entrée vers le réseau. » Deux intervenants tiendront le fort, aideront la clientèle, tenteront de les aiguiller vers d’autres ressources d’aide. Des pairs, des femmes qui connaissent le travail du sexe, passeront aussi faire leur tour pour discuter avec la clientèle.

. Le Nouvel Observateur - Égalité hommes-femmes : je pourrais vous livrer un après-midi d’anecdotes désespérantes
Je crois malheureusement que, même s’il y a des efforts faits par les partis pour qu’effectivement il y ait un peu plus de femmes au Sénat et à l’Assemblée, on est encore très loin du compte. On sait le peu de femmes qu’il y a dans les comités d’entreprise en France. Évidemment, l’égalité professionnelle et le fait de pouvoir, avec son travail, avoir une indépendance économique, c’est la première des libertés, la première façon d’exercer son égalité. J’ai envie de mettre soit en deuxième position, soit ex æquo, la liberté sexuelle ou, en tout cas, la liberté d’être soi et l’appropriation de son corps. Je pense que la réappropriation de leur corps par les femmes est un combat de demain.

. Human Rights Watch - Tunisie : Un geste historique relatif aux droits des femmesLa Tunisie a officiellement levé des réserves clés à la convention internationale des femmes, un pas important vers la réalisation de l’égalité des sexes. Le gouvernement tunisien devrait désormais veiller à ce que toutes les lois nationales soient conformes aux normes internationales et éliminer toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

. La Presse - Améliorer son employabilité grâce à la philosophieFréquenter Socrate, Kant et Heidegger aiguise la capacité d’analyse, améliore le discernement et apprend l’art de l’argumentation, des compétences qui ne se démodent jamais. Joëlle Tremblay, 34 ans, n’a pas peur de dire qu’elle est philosophe. Mieux, elle tente de faire sortir la philo de « son enclave scolaire ». Chroniqueuse philosophique pour différents médias, elle est actuellement la philosophe en résidence de f.&co, société-conseil en stratégie, management et marketing.

. Le Devoir - Lise Payette appelle les femmes à réinvestir le Parti québécois
Refusant l’inaction au moment où le nombre de femmes députées recule à l’Assemblée nationale, Lise Payette propose de tenir un sommet des femmes du Parti québécois. Infatigable, l’ex-politicienne affirme que l’idée est de motiver les femmes à réinvestir les rangs. Pour elle, avec le recul de la députation féminine et la défaite de la première femme première ministre de l’histoire du Québec, pas question que les femmes retournent simplement à la maison.

. Sans compromis - Crime passionnel ou « fémicide » ?
Les meurtres entre conjoints, partenaires sexuels ou membres d’une même famille sont, il faut l’avouer, trop fréquents, mais semblent former une catégorie à part, le « crime passionnel ». Cet intitulé, toutefois, est contestable car il attribue une cause psychologique à une série de faits que d’autres observateurs préfèrent nommer « violences conjugales », phénomène qui, comme chacun sait, relève de la domination ancestrale d’un sexe sur l’autre.

. Les Nouvelles News - "Ramenez nos filles", mobilisation grandissante pour les lycéennes nigérianesTrois semaines après l’enlèvement au Nigéria de plus de 200 lycéennes par Boko Haram, les pressions pour les retrouver s’accentuent, dans le pays et au-delà. Des rassemblements quotidiens ont désormais lieu dans la capitale Abuja. Dimanche 4 mai, le président nigérian Goodluck Jonathan sortait de son silence pour affirmer son engagement. Tout en assurant avoir demandé de l’aide aux Etats-Unis, mais aussi à d’autres pays, dont la France, pour faire face aux « problèmes de sécurité » auquel il est confronté. C’est que la pression s’est aussi, entre temps, accentuée à l’étranger.

. Le Devoir - Femmes en politique : la ministre Vallée refuse de s’engager à instaurer des quotasLa ministre responsable de la Condition féminine, Stéphanie Vallée, n’écarte pas l’idée de légiférer en imposant des quotas pour assurer une meilleure représentativité des femmes à l’Assemblée nationale, mais elle se questionne sérieusement sur l’efficacité réelle de ce type de mesure.

. La Presse - Vote à visage couvert : un amendement du Bloc battuLa tentative du Bloc québécois de faire interdire le vote à visage couvert a été rejetée à l’unanimité lors d’un comité parlementaire, mercredi soir. Les députés du Parti conservateur, du Nouveau Parti démocratique et du Parti libéral ont tous voté contre une proposition d’amendement du député André Bellavance qui visait à obliger le vote à visage découvert.

. Le Monde - Djihad en Syrie : "Nos enfants sont des adolescents manipulés, sous le joug de prédateurs terroristes"Certains sont partis combattre en Syrie, d’autres, des femmes principalement, affirment y « faire de l’humanitaire ». Leurs familles attendent leur retour. Ils seraient 250 Français sur place, dont moins de vingt seraient mineurs, selon le ministère de l’intérieur ; 120 seraient en transit. Derrière chacun d’entre eux, toute une famille, inquiète et dans l’incompréhension.

. Le Devoir - Le Vatican s’inquiète d’être accusé devant un comité de l’ONU Le Vatican s’est inquiété vendredi d’être cloué au pilori pour le scandale pédophile dans l’Église devant un comité de l’ONU contre la torture, quatre mois après avoir été mis en cause par le Comité des Nations unies pour les droits de l’enfant. Une audition est en effet prévue les 5 et 6 mai devant le comité contre la torture à Genève, après celle de janvier du comité pour les droits de l’enfant.

. TV5 Terriennes - Polygamie légalisée au Kenya : le monde selon les hommes
C’est une victoire masculine. Le président kenyan (un homme) Uhuru Kenyatta a promulgué le 29 avril 2014 une loi controversée sur le mariage, qui autorise un homme à épouser autant de femmes qu’il le désire, sans le consentement de son ou ses autres épouses. Cette loi, avait été adoptée mi-mars par les députés (dont le président et son second sont bien entendu des hommes). La polygamie est largement répandue au Kenya, notamment dans les zones rurales et au sein de la communauté musulmane du pays.

. La Presse - Prostitution : le modèle suédois, miracle ou échec ?
Le gouvernement Harper devra bientôt revoir sa loi sur la prostitution, invalidée en partie par la Cour suprême parce qu’elle met en danger la vie et la sécurité des prostituées. Ottawa est tenté par le modèle suédois, qui incrimine plutôt les clients. Adoptée en 1999, la loi aurait permis de diminuer de moitié le nombre de prostituées. Acheter des services sexuels est criminel, mais en vendre est permis. Les prostituées travaillent en toute légalité. C’est une question d’égalité hommes-femmes. Cette égalité doit être partout, de la garderie au travail.

. Le Devoir - Se garder d’oublier
A-t-on parlé pendant toutes ces longues et nombreuses années, et ce depuis 2006, pour ne rien dire ? Car rappelons-nous qu’avant l’épisode de la charte, il y a eu les audiences de la commission Bouchard-Taylor. N’y a-t-il vraiment rien d’autre à retenir de cet exercice démocratique où l’on a entendu des témoignages rigoureux et percutants ? N’y a-t-il vraiment rien à faire en matière de laïcité et d’accommodements religieux ? N’y a-t-il vraiment rien d’autre à dire, au sujet de la forte mobilisation de la société civile, que de reproduire une rhétorique infantilisante : victimaire à l’égard des « immigrants » et forcément « culpabilisatrice » à l’endroit de la « société d’accueil » ?

. La Presse - Plus de 1000 cas de femmes autochtones assassinées ou disparues
La Gendarmerie royale du Canada (GRC) ne conteste pas les informations selon lesquelles elle a identifié plus de 1000 cas de femmes et de filles autochtones assassinées ou disparues - soit des centaines de plus que ce qui était avancé jusqu’ici. L’Association des femmes autochtones du Canada a déjà dit être au fait de plus de cas encore de femmes et de filles assassinées ou disparues que ce que montrait l’étude de la GRC.

. Conseil national de la Résistance iranienne - Iran : Le plan du gouvernement Rohani pour la répression des femmes "mal voilées"Le ministère de l’intérieur du mollah Hassan Rohani a annoncé qu’il va mettre en application « un plan opérationnel pour le respect du voile islamique durant la saison chaude ». Le porte-parole du ministère de l’intérieur du mollah Rohani a menacé les femmes qui ne respecteraient pas ce plan : « Le ministère de l’intérieur a prévu un traitement particulier pour une minorité de femmes qui ne respecterait pas les normes sociales en vigueur dans le pays. »

. Huffington Post Québec - L’éloge de la salopeConduit par la nécessité de choquer et de provoquer afin de maintenir leur part de marché, magazines, blogues et même les journaux, soi-disant traditionnels, sont de plus en plus nombreux à traiter de sujets qui ciblent plutôt à attiser le désir du lecteur qu’à le stimuler intellectuellement. Titres sensationnels, images fortes et sexuellement explicites transforment peu à peu le liseur en un voyeur affamé et désespéré. « Du cul, du cul, du cul ! » Revendique-t-il sans cesse. L’esprit de l’Homme serait-il en train de rétrécir ?

. Le Journal de Montréal - 58 arrestations dans l’enquête sur un réseau mondial de chantage sexuelArrêtées aux Philippines dans le cadre d’une enquête sur un réseau de « sextorsion », une pratique de plus en plus courante consistant à faire chanter des internautes pour leurs photos ou vidéos explicites, a annoncé vendredi Interpol. Les 58 suspects, qui recevaient jusqu’à plusieurs milliers de dollars des victimes en échange de leur silence, devraient être poursuivis notamment pour pédopornographie et extorsion. Le directeur de l’unité de lutte contre la cybercriminalité d’Interpol, Sanjay Virmani, a évoqué au-delà de cet "immense réseau" sévissant sur trois continents un phénomène en plein essor dans le monde entier.

. Le Devoir - Écoles illégales. Bolduc aura fort à faire, dixit les hassidimLe ministre de l’Éducation Yves Bolduc a déclaré qu’il allait sévir à l’endroit des écoles juives hassidiques illégales. Mais mettre au pas les établissements qui ne respectent la loi depuis des années, une tâche de laquelle ses prédécesseurs ont eu du mal à s’acquitter, ne sera pas chose simple. Année après année, les rapports des inspecteurs de la Commission consultative de l’enseignement privé soulignent les problèmes de ces écoles juives orthodoxes qui, même en étant subventionnées, embauchent des enseignants sans brevet, ne respectent pas le programme de formation de l’école québécoise ou le régime pédagogique.

. Le Devoir - So-so-so-solidarité féminine
C’est la seconde fois de ma vie que je suis forcée d’accepter d’être prise en charge par le groupe, cette énergie fondamentale, la force du nombre, le déploiement des effectifs sur le terrain de la maladie et de l’à-vau-l’eau qui en découle. Elles sont là, mes amazones de l’ombre, prêtes à dégainer, bénévoles sans médailles, psys sans diplômes, infirmières sans aiguilles, petites fées discrètes, jouant de leur partition en solo, formant un band assez musclé pour qu’on lui prête l’oreille. Même des femmes qui ne sont pas des amies proches ont retroussé les manches, m’ont offert mer et monde, tendu la perche pour que je m’y accroche.

. Le Monde - Viols dans l’US Army, une épidémie silencieuse
Tailleur bleu à col rond boutonné jusqu’en haut, longs cheveux noir d’encre soigneusement coiffés, l’ancienne recrue de la Navy a un message pour ses sœurs d’armes : "Quand je vous regarde, je vois la bravoure, le courage, la douleur, la colère et la conviction que je porte en moi chaque jour." A 44 ans, Ruth Moore est devenue malgré elle l’héroïne d’un demi-million d’anciennes combattantes américaines, agressées sexuellement alors qu’elles servaient leur pays ces vingt dernières années

. Mondalisation.ca - Le 1er mai, une journée de lutte pour les travailleurs et travailleuses immigrantEs : Des propositions contre le travail précairePour nous, le 1er mai c’est une journée de lutte, parce que les travailleurs et travailleuses immigrantEs, nous, nous n’avons rien à célébrer. De notre côté, nous en profitons pour faire connaître nos revendications. Ce document qui contient un bref diagnostic général du travail précaire ainsi que quelques propositions d’organisation. À notre avis, un grand pas en avant serait celui de syndicaliser la main-d’œuvre précaire, majoritairement immigrante.

. La Fondation Scelles - Lutte contre le proxénétisme en France : encore loin du compteLe fichier du casier judiciaire national indique une légère diminution du nombre de condamnations pour proxénétisme : 434 en 2012, contre 475 en 2010. Ce chiffre ne représente que 0,07% de l’ensemble des condamnations prononcées sur le territoire français en 2012 (617 000). Un peu plus de la moitié de ces condamnations concernent des cas de proxénétisme aggravé, proportion à peu près constante depuis 2010. C’est à la fois peu si on considère que le nombre de personnes prostituées est estimé à 40 000 en France et beaucoup au regard des chiffres de nos voisins européens.

. La Presse - J’ai décongelé ma mère
Les mères chez les Legendre-Bombardier sont congelées, décongelées, leurs ovules expédiés par avion avant d’être implantés dans un ventre étranger. Les Legendre-Bombardier n’y sont évidemment pour rien. Ils n’ont rien inventé et ne font que recourir à une industrie florissante où le lien privilégié et intime entre une mère et son enfant est rompu et où la mère est compartimentée et découpée en tranches et en fonctions : celle qui fournit l’ovule, celle qui produit l’embryon, celle qui porte et qui expulse.

. À dire d’elles - Le Gorafi en vrai : sexisme quand tu nous tiens
Première info, elle est de taille et son seul titre mériterait les félicitations du site satirique : Houellebecq présente un projet politique dans Lui, nous disent Le Parisien ou encore Libération. Oui, oui, vous avez bien lu, c’est le magazine Lui de Beigbeder, opus largement sexiste désigné aux seuls hommes qui sert désormais de lieu pour développer une plateforme politique ! Alors je sais bien que le monde de la pornographie et de "l’érotisme" machiste a un poids fondamental sur ceux qui détiennent le pouvoir, mais tout de même…
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe - Le prostitueur moderne et sa nounou queer

Le prostitueur peut aujourd’hui ne plus avoir une nounou au sens littéral, mais ce qu’il a trouvé chez les femmes universitaires pro-prostitution s’en rapproche beaucoup : une nounou "queer" qui apaise ses inquiétudes, prend soin de ses besoins, et le défend contre le monde extérieur. Si acheter du sexe est une si belle chose, que ces hommes sortent au grand jour et disent ce qu’ils font et pourquoi – avec leurs propres mots, les mêmes mots qu’ils utilisent quand ils vont au bordel.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe - Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016

Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources en ligne.

. FranceTV Info - Donald Trump en onze phrases sexistesAlors qu’il accuse sa rivale Hillary Clinton de jouer la "carte féminine" pour remporter l’élection présidentielle américaine, Donald Trump a finalement décidé de parler aux femmes.

. Slate - Les femmes qui regrettent d’être mères, le symptôme d’une société qui va malLe pays ne s’attendait certainement pas à entendre de ses citoyens que "les enfants, non merci". "Plus jamais". "Un cauchemar". "Beurk".

. Ricochet - La langue du plafond de verre - Cultiver son jardin : un geste politique La Presse, comme d’autres médias de masse, continue de référer à certaines fonctions au masculin, masquant les accomplissements des femmes.

. Le Devoir - S’atteler à la tâche La maraîchère Mylaine Massicotte, énergique brin de femme de 32 ans, levée dès potron-minet, enchaîne les saisons et chacune d’elles apporte son lot de tâches.

. Radio-Canada - Abécédaire du féminisme À l’occasion du lancement du livre Abécédaire du féminisme aux Éditions Somme toute, écouter la montée de lait de Manal Drissi sur le féminisme (cliquer haut de page).

. La Presse - Un film-choc et bouleversant de Deepa MehtaIls étaient six : cinq hommes majeurs et un mineur. Tous les six, à bord d’un autobus privé emprunté, étaient ivres et excités lorsqu’ils ont aperçu leur proie.

. Jeune Afrique - Maroc : les femmes, enjeu des législatives du 7 octobreEn matière de candidatures féminines au sein des partis politiques, le Maroc se trouve relégué au dernier rang des pays du Maghreb. L’héritage patriarcal domine encore.

. Libération - Dans son programme, Hillary Clinton roule à gaucheL’ex-"première dame" a bâti un programme de plus en plus progressiste, influencé par le succès de Bernie Sanders, allant même au-delà des propositions de Barack Obama.

. Le Devoir - Quatre décennies de lutte en livres 40 ans deboutte (titre faisant référence au slogan « Québécoises deboutte ! » du Front de libération des femmes du Québec), l’exposition souligne les 40 ans des éditions du Remue-ménage.

. Libération - La Pologne sur le point d’interdire de fait l’IVGLa journée s’annonce lourde, jeudi le 21 septembre, au Parlement polonais, qui doit se prononcer sur une proposition de loi très controversée interdisant de facto l’avortement, dont les conditions sont pourtant déjà particulièrement restrictives depuis 1993. À l’initiative du texte, le comité "Stop Avortement" qui regroupe des organisations pro-vie.

. Le Figaro - À la Maison-Blanche, pour imposer une idée, les femmes ont leur techniqueBarack Obama s’autoproclame féministe. Mais, d’après ses plus proches conseillères, citées par le Washington Post, difficile pour ses collaboratrices de parvenir à se faire entendre sans être interrompues en permanence.

. CNRS - La médaille d’or 2016 du CNRS est attribuée à Claire Voisin, mathématicienne La mathématicienne Claire Voisin est la lauréate de la médaille d’or 2016 du CNRS, la plus haute distinction scientifique française.

. France TV Info - Nadia Murad : de l’esclavage sexuel chez Daech à la tribune de l’ONUNadia Murad Basee Taha, une yézidie de 23 ans, a été nommée ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains.

. Le Devoir - Équité salariale. À force de solidarité féminine"Adoptée il y a 20 ans, la Loi sur l’équité salariale fait maintenant bien partie de la réalité du monde du travail.

. Radio-Canada - Le débat sur la laïcité, douloureux mais nécessaire "Ce n’est pas qu’un débat local. Ces questions-là agitent toutes les sociétés et démocraties occidentales." Pour sa première chronique au 15-18, Marie-France Bazzo revient sur cet enjeu qui a enflammé les débats au Parti québécois, et soutient que la question sur la laïcité est en voie de devenir incontournable.

. Le Journal des femmes - Companion, l’appli qui prétend protéger du viol Cinq étudiants de l’Université du Michigan ont eu l’ingénieuse idée de créer Companion, une application "garde du corps" qui permettrait de raccompagner ses proches virtuellement grâce à la géolocalisation.

. Le Huffington Post Québec - Burkini et accommodements arbitrairesLes médias québécois nous apprenaient récemment que des parents musulmans menacent de retirer leurs fillettes de l’école si celles-ci n’obtiennent pas la permission de porter le burkini pour les cours de natation.

. TV5 - Nasa : des mathématiciennes noires au coeur de la conquête spatiale américaineDes mathématiciennes noires géniales ont joué un rôle très important dans les grands succès du programme aérospatial américain, faisant aussi éclater préjugés et barrières sociales au temps de la ségrégation raciale.

. Le Devoir - Femmes immigrantes : une règle sur le parrainage bientôt annuléeLe gouvernement Trudeau s’apprête à renverser une mesure controversée qui force les femmes immigrantes parrainées par leur conjoint à rester en couple au moins deux ans, à défaut de quoi elles risquent l’expulsion vers leur pays d’origine.

. La Coordination Lesbienne en France - Contre la GPA - Des lesbiennes féministes pensent aussi que le corps des femmes n’est pas une marchandiseEst-ce une surprise si nous constatons que les lesbiennes se positionnent plus fréquemment contre la GPA que les gays ? Beaucoup d’homosexuels masculins sont actifs pour défendre, dans leur intérêt propre, le recours aux mères porteuses et œuvrent pour imposer leurs idées à tout le mouvement LGBT et au-delà.

. Le Devoir - États-Unis - Santé, mensonges et présidentielleMême si Donald Trump et Hillary Clinton appartiennent à la même génération, on ne retient que la fragilité de la santé physique de la seconde sans se questionner de manière analogue sur la salubrité mentale du premier.

. Slate France - Des e-mails révèlent un climat sexiste dans l’entreprise Apple L’image que souhaite se donner Apple est celle d’une entreprise jeune, ouverte, diverse et progressiste. Mais la réalité est peut-être un peu moins rose.

. La Presse - Voyage au pays du courage Elizabeth Hinton rentre de trois mois en bateau en Méditerranée, au large de la Sicile. Mais ce n’était pas exactement des vacances.

. Le Journal de Québec - Justin à la mosquéeDéjà taxé par certains de multiculturalisme jovialiste et de féminisme de façade, voilà que le premier ministre canadien est maintenant accusé d’avoir cautionné la ségrégation sexuelle lors de son passage récent dans une mosquée d’Ottawa.

. GoodPlanet Info - Les violences au sein du couple ont coûté 3,6 milliards d’euros en 2012 à la FranceSeul un cinquième de ces coûts concerne les frais médicaux et de police/justice. Les femmes sont les premières victimes de ces violences.

. Revue Relations - Le diaconat pour les femmes ?Le 12 mai 2016, lors de l’assemblée de l’Union internationale des supérieures générales des communautés religieuses féminines à Rome, le pape François avait évoqué la possibilité de créer une commission chargée de clarifier la question du diaconat des femmes.

. Medium France - Ce que j’ai appris en ne lisant que des auteurs féminins pendant un anTrès souvent, les livres écrits par des hommes ont un homme comme personnage principal.

. Le Nouvel Observateur - Comment Daech vend des esclaves sexuelles sur Telegram, WhatsApp et FacebookCapturées, les femmes sont enfermées et photographiées, avant d’être cataloguées par âge, état matrimonial, localisation, prix estimé et nom du propriétaire.

. El Watan - Algérie : Enlèvements et assassinats. Les femmes et les enfants sont les plus ciblésLe phénomène des enlèvements et des assassinats de femmes et d’enfants s’accroît dangereusement dans la société.

. La Dépêche - En marge de la PMA, le don de sperme sauvage en France…Les motivations des donneurs sont très diverses : "du donneur altruiste, à celui, compulsif, dans un sentiment de toute puissance", sans oublier ceux qui entrent dans le circuit pour l’argent ou pour le sexe…

. L’Actualité - Ces malades qui nous gouvernentMême s’il risque de nuire à sa campagne, le « secret » de Hillary Clinton - celui d’avoir attendu 48 heures avant d’annoncer qu’elle souffrait d’une pneumonie - semble bien anodin en comparaison des mensonges de nombreux ex-chefs d’État au sujet de leur santé.

. Le blogue de Louise Mailloux - Soutenons DjemilaAurait-on imaginé un État qui subventionne, les yeux fermés, des écoles privées confessionnelles où l’on soumet les élèves à des versets haineux, violents et sexistes tirés du Coran et qui obligent les élèves à porter le voile islamique ?

. Les Nouvelles/News - Et si on arrêtait de financer le sexisme ?Comment sont financés les films qui entretiennent la culture de la domination masculine ? Même question pour les séries, les jeux vidéos, le théâtre, les expos de peintres hommes et tout ce que les artistes peuvent produire.

. Le Devoir - Nelly à coeur ouvertFilm plus intéressant et éclaté qu’une biographie traditionnelle, sans les aspects vraiment croustillants que certains peuvent attendre, avec une poésie impressionniste.

. La Gazette des femmes - Japon - Les visages cachés de la sexualité féminineLa société japonaise "glorifie le sexe masculin, alors que celui des femmes est tabou". Et au quotidien, les Japonaises semblent vivre leurs désirs dans l’ombre.

. Radio-Canada - Des voitures roses pour les femmes de RioCroisées dans le métro, les femmes sont unanimes : elles se sentent plus en sécurité depuis l’entrée en vigueur d’une loi, en 2006, séparant les hommes des femmes dans les trains entre 6h et 9h, puis de 17h à 20h.

. Le Devoir - Ségrégation sexuelle à la mosquée : Trudeau n’excuse pas sa présenceLundi, M. Trudeau s’est rendu à l’Ottawa Muslim Association pour prononcer quelques mots aux musulmans réunis pour célébrer la fête du sacrifice. Les hommes occupaient le plancher principal, tandis que les femmes étaient reléguées à un balcon à l’arrière.

. Châtelaine - Pourquoi ne se soucie-t-on pas du sort de Homa Hoodfar ?On tend à oublier que les femmes qui mènent des "activités féministes" le font parfois au péril de leur vie, encore en 2016.

. Le Devoir - Pénurie de stages pour les infirmières immigrantesLe Québec se prive de près de 400 nouvelles infirmières par an en raison du manque criant de stages disponibles pour les immigrantes qui ont obtenu un diplôme à l’extérieur de la province.

. L’Actualité - Des femmes et des dollarsDes études connues ont montré que chaque dollar d’aide au développement versé à une femme accroît le bien-être de sa famille (et l’économie de son pays) 10 fois plus que si le même dollar est donné à un homme.

. Télérama - “No Land’s Song” : le combat de solistes iraniennes pour fuir la censureLe réalisateur iranien avait filmé durant plusieurs mois le parcours du combattant de la compositrice Sara Najafi, sa soeur, pour organiser un concert de chanteuses solistes, interdites de scène depuis la révolution islamique de 1979.

. Radio-Canada - L’épidémie silencieuse qui tue des AméricainesPourquoi l’espérance de vie des Américaines blanches a-t-elle diminué au cours des dernières années ? Elles peuvent s’attendre à vivre un mois de moins que les hispanophones ou les Noires.

. Géopolis - Arabie Saoudite : les femmes veulent faire tomber la tutelle masculineNi Daech, ni al-Qaïda, ni même l’ancestral ennemi perse, aujourd’hui ce sont les Saoudiennes qui constituent la véritable menace de changement pour la monarchie wahhabite, gardienne des lieux saints.

. La Presse - Pauvres actrices !Une étude interne réalisée ce mois-ci par l’Union des artistes (UDA) auprès de ses 13 229 membres actifs et stagiaires (50% hommes et 50% femmes) montre que l’écart des revenus entre les femmes et les hommes s’est creusé depuis une décennie.

. Le Devoir - Sandra Ozzola, éditrice d’Elena Ferrante : la femme qui a vu l’oursL’écrivaine italienne à très grand succès publie sous un pseudonyme depuis 25 ans. Et, tel Réjean Ducharme, son identité demeure mystérieuse.

. Radio-Canada - Les journalistes américaines plus harcelées que jamais La journaliste américaine Olivia Nuzzi a reçu des menaces de viol de la part d’un candidat républicain, exemples du type de harcèlement qu’il lui a envoyé périodiquement au cours de la dernière année."

. Entre les lignes entre les mots - Le triomphe des pornographesLe triomphe des pornographes est une victoire du pouvoir sur la justice, de la cruauté sur l’empathie, et des profits sur les droits humains.

. L’Actualité - Comment convaincre les femmes de faire un MBA ?La parité des sexes, devenue une norme dans les programmes professionnels tels que la médecine, la médecine dentaire et le droit, continue d’échapper à la plupart des écoles de commerce. Pourquoi ?

. La Presse - Vers une fondation pour Djemila BenhabibAvec un procès en diffamation contre elle le 26 septembre, Djemila Benhabib envisage la mise sur pied d’une fondation pour défendre la liberté d’expression. "Le silence n’est pas une option."

. News Monkey - Hillary dans Humans of New York : "Les femmes sont vues à travers un prisme différent", et celles-ci lui répondent Hillary Clinton, la candidate démocrate aux élections présidentielles américaines raconte ses premiers pas à Harvard et dit comment elle est perçue, en tant que femme.

. Le Devoir - Une première autochtone prend la tête du CSFL’Attikamek de 45 ans, Éva Ottawa, qui a grandi à Manawan, dans Lanaudière, a deux baccalauréats, en sociologie et en droit.

. Radio-Canada - Un calendrier pour aider les femmes victimes d’agression au N.-B.Depuis janvier, Lise Mazerolle a décidé de lancer le calendrier "lingerie calendar 2017" pour aider les femmes à se libérer des jugements, de leurs peurs et se sentir confiantes.

. Parlons Info - Un féminisme en acte ou en puissance ?Souvent rejeté ou intériorisé le féminisme renait avec les réseaux sociaux, et l’ouverture du débat sur la scène politique. Mais de plus en plus, on constate l’apparition d’anti-féminisme et de néo-féminisme. Qui sont les féministes ?

. Le Journal de Montréal - L’impossible débatL’immigration et la remise en question identitaire qui en découle soulèvent un débat qui est nul et non avenu au Canada.

. La Gazette des femmes - Le militantisme narratifAprès plusieurs années d’opinions, de slogans, de débats, l’approche narrative reprend du galon, revalorisée notamment par des voix féministes.

. L’Actualité - La milliardaire au cœur féministeQuand Melinda Gates décide qu’un enjeu de société ou de santé publique mérite plus d’attention, le reste de la planète prête l’oreille. Cette influence, Melinda Gates a décidé de la mettre au service des droits des femmes.

. TV5 - Lutter contre le "sexisme ordinaire" qui entame la confiance des femmesDes comportements "nichés dans notre inconscient collectif" qu’entend combattre le gouvernement en annonçant mercredi une campagne contre le sexisme.

. 50/50 - Le dernier mot d’Annie : Leïla, femme arabe qui a lutté pour sa liberté… Cet été, en plein débat sur le burkini, je reçois un message de Leïla C. sous la forme d’une lettre à un intellectuel français.

. La Gazette des femmes - Quand les médicaments menacent la santé des femmesAvant leur mise en marché, les médicaments sont testés sur des animaux de laboratoire, puis sur des humains. Dans les deux cas, les femelles et les femmes demeurent largement sous-représentées, quand elles ne sont pas carrément exclues des recherches scientifiques.

. Le Huffington Post Québec - Radicalisme : le nouveau mot fourre-toutNon satisfait de s’attaquer seulement à l’intégrisme religieux, le CPRMV fait d’une pierre deux coups pour réduire une multitude de discours et de pratiques complexes au seul "radicalisme", comme si tout cela équivalait.

. News Republic - À Visa pour l’Image, le long calvaire des femmes réfugiées Elles vivent les mêmes difficultés que les hommes, mais sont en outre exposées aux violences sexuelles, à la prostitution.

. La Presse - Le procès Cosby fixé au 5 juin 2017Le procès pénal pour agression sexuelle de Bill Cosby démarrera le 5 juin 2017 et s’annonce comme une nouvelle étape dans la déchéance de l’acteur américain.

. La Presse - Propos controversés d’un juge fédéral : ouverture des audiencesDes audiences commenceront mardi à Calgary dans le but de déterminer si Robin Camp, ce juge fédéral qui a demandé à une présumée victime d’agression sexuelle pourquoi elle n’avait pas serré ses genoux face à son prétendu agresseur, pourra continuer à exercer ses fonctions.

. Sans compromis - Une entreprise de plomberie refuse un job à une femme car elle pourrait distraire ses collègues masculinsCe refus d’embaucher une femme révèle la triste réalité : avoir un vagin permet aux patrons de nous discriminer sans autre argument et sans être inquiétés.

. Le Quotidien - Luxembourg. Prostitution : un statut de victime qui fait débatPour le Conseil national des femmes du Luxembourg (CNFL), le projet de loi qui entend réformer la lutte contre l’exploitation de la prostitution ne va pas dans le bon sens.

. French China.org CN - De plus en plus de femmes chinoises congèlent leurs ovules à l’étrangerAu cours des trois dernières années, la demande pour ce type de services a enregistré une croissance annuelle de 10 à 15% aux États-Unis. Marché lucratif.

. TV5 - Un voyage en Antarctique pour valoriser les femmesElles sont australiennes, canadiennes, françaises ou autrichiennes, mais toutes, scientifiques. Soixante-dix-huit femmes seront réunies en Antarctique du 2 au 21 décembre 2016.

. Les Nouvelles/News - Journées du Matrimoine : "On n‘est pas que des muses"Panthéonnes, Sorcières, Audacieuses, Compagnonnes… Pour leur deuxième édition, les journées du Matrimoine se déploient à travers des parcours dans les villes et dans les plus grands musées.

. Radio-Canada - Des Québécoises libres de porter le burkini à l’écoleAu moins deux écoles secondaires du Grand Montréal offrant des cours de natation entre leurs murs considèrent le burkini comme un accommodement raisonnable, inscrit dans le code vestimentaire de l’élève.

. Les VigilantEs - En burkini, messieurs ? Revue de presse féministeTout le monde l’aura compris, hijab, abaya, niqab, burqa et burkini, vêtements qui ne concernent que les femmes, se multiplient au fur et à mesure que l’islamisme gagne du terrain.

. Le Devoir - Le burkini, version aquatique du hidjabQue sert d’avoir la liberté d’aller à la plage seulement si nous cachons tout notre corps ? Sommes-nous assez naïves pour penser que celles qui "choisissent" le burkini auraient pu tout aussi bien choisir le bikini ?

. TRADFEM - Robert Jensen : Peut-on débattre de l’idéologie du mouvement transgenre ?La plupart des personnes impliquées dans les mouvements féministes savent à quel point le débat sur les enjeux transgenre est devenu fielleux, et celles et ceux d’entre nous qui s’identifient aux principes féministes radicaux sont désormais habitué.e.s à être qualifié.e.s de "transphobes".

. Le Huffington Post Québec - Affaire Brock Turner : pourquoi certains athlètes d’université accusés d’agression sexuelle sont protégésSurnommé "le violeur de Stanford" par les médias, Brock Turner est sorti de prison ce vendredi 2 septembre après seulement trois mois derrière les barreaux.

. Le Devoir - Union européenne - Une dame de fer nommée Margrethe VestagerLa commissaire à la Concurrence poursuit sa guerre contre l’évasion fiscale avec audace. La Danoise, mère de famille et ancienne ministre, est en réalité un animal politique.

. Radio Canada International - Les rapports hommes-femmes au Canada sont-ils moins violents aujourd’hui ?Si l’on analyse les relations hommes-femmes au Canada sous l’angle du problème de la violence, les plus récentes données peignent un portrait toujours inquiétant et très peu flatteur qui cadre mal avec cette image mondiale de société égalitaire que l’on prête au Canada.

. Prostitution et société - Luxembourg : Encore un effort pour être abolitionniste !Avec son Plan d’action national Prostitution, le Luxembourg tente à son tour de réduire les violences prostitutionnelles et de renforcer la lutte contre le proxénétisme. Mais il opte au final pour une politique mi-figue, mi-raisin.

. Le Devoir - Marguerite Bourgeoys, pédagogue d’avant-gardeMarguerite Bourgeoys, à l’invitation de Maisonneuve, arrive à Montréal à l’âge de 33 ans. Elle est laïque, riche de son expérience d’enseignante, spécialiste d’une pédagogie révolutionnaire.

. La libre Belgique - Et si on interdisait le voile islamique des petites filles ?Ici, le visage n’est pas masqué mais la personne voilée est une enfant, dont l’État doit faire respecter "l’intérêt supérieur", comme le veut notamment la Convention de l’Onu relative aux droits de l’enfant.

98.5 FM - Le sens du devoir ; un nouvel essai de Lise Payette Entrevue de Lise Payette par Benoît Dutrisac à l’occasion de la sortie de son dernier livre où elle revient sur ses engagements, sur son départ du Devoir, et parle de son nouveau site où elle écrira ses chroniques.

. Le Monde - Brésil : la présidente Dilma Rousseff destituéeTelle la cible expiatoire des maux du Brésil, Dilma Rousseff a été jugée comme la principale responsable de la crise économique, de la récession et du chômage, de la paralysie politique et de l’immoralité politique.

. Jeune Afrique - Libération des femmes tunisiennes : qu’est devenu l’héritage de Bourguiba ?La promulgation par Habib Bourguiba du Code du statut personnel (CSP), le 13 août 1956, moins de cinq mois après l’indépendance, fut un geste d’une audace politique inouïe. Le texte, qui porte la marque de son époque, transforme la femme tunisienne en sujet de droit.

. France Info - Procès des Khmers rouges : des femmes mariées de force racontent leur calvaireLe 23 août 2016, les langues se sont déliées au tribunal spécial de Phnom Penh, chargé de traduire en justice les anciens dirigeants khmers rouges encore en vie.


Consultez les fils de presse des années et des mois antérieurs, une ressource documentaire inestimable.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Fil de presse, août 2014

. L’Actualité - Enseignantes demandées : la virginité est un atoutDans l’État de São Paulo, au Brésil, qui est aussi le plus riche et le plus peuplé du pays, les futurs enseignants se doivent de prouver qu’ils sont « en santé ». Parmi les tests demandés par le Secrétariat de l’Éducation, figurent l’examen de la prostate, pour les hommes, et la mammographie, pour les femmes… qui doivent aussi joindre à leur candidature les résultats d’un examen gynécologique, le frottis du col de l’utérus. Les femmes qui n’ont jamais eu de rapports sexuels en sont exemptés si et seulement si elles présentent un certificat du médecin attestant de leur virginité.

. Le Devoir - Aide médicale à mourir. Québec s’invite en Cour suprêmeQuébec n’attendra pas que l’on conteste devant les tribunaux la loi 52 sur l’aide médicale à mourir pour la défendre devant la Cour suprême. La procureure générale Stéphanie Vallée devance Ottawa et réclame que soit reconnue la « compétence exclusive » des provinces en la matière. La ministre québécoise de la Justice a présenté au début du mois un mémoire devant le plus haut tribunal au pays, dans le cadre d’une cause portant sur le suicide assisté en Colombie-Britannique.

. Parlement du Canada - Invisible
Poème de Helen Knott récité par Connie Greyeyes lors de la séance consacrée aux familles des victimes organisée par le Comité spécial sur la violence faite aux femmes autochtones, 9 décembre 2013. Malheureusement, toujours d’une terrible actualité.

. Les Nouvelles/News - Remaniement et égalité : satisfecit et déceptions
Si le volet économique du remaniement fait grincer dans les rangs de la majorité présidentielle et comble de joie le Medef, le volet sociétal, lui, irrite de façons plus diverses. La plupart des militant-e-s de l’égalité femmes hommes regrettent que Najat Vallaud-Belkacem ne soit plus ministre des Droits des femmes mais se réjouissent de la voir devenir ministre de l’Éducation Nationale. C’est la suppression d’un ministère de plein exercice qui inquiète. Désormais, les droits des femmes seront confiés à un secrétariat d’État.

. Slate France - Pourquoi
les femmes sont en train de perdre et les homos
de gagner aux États-UnisComment le sexe
homo peut-il être décrit de manière aussi
valable, si ce n’est vertueuse, tandis que le
sexe hétéro et non procréatif reste une activité
plus ou moins honteuse ? C’est principalement une
histoire de misogynie. Des hommes hétéros ont
toujours débordé d’imagination pour qualifier
d’égoïstes, d’irresponsables et de séditieux les
droits des femmes. Au cours du XXe siècle,
pendant un bref instant, on a pu croire que ces
hommes avaient enfin échoué et que les femmes
obtenaient une liberté nouvelle grâce au
féminisme. Et pourtant, en réalité, les
conservateurs n’ont jamais capitulé, ni même
battu en retraite qunad il s’est agi d’invalider
l’autonomie des femmes.

. CDEACF - Lancement
de la Chaire de leadership en enseignement Femmes
et organisationsLe 4 juin dernier,
l’Université Laval lançait la nouvelle Chaire
de leadership en enseignement (CLE) Femmes et
organisations. Celle-ci est née de
l’observation d’un phénomène d’actualité, le
déficit des femmes à des postes de direction en
gestion. « Nous visons à appuyer une approche
participative menée par les organisations afin de
faire émerger leurs propres modèles porteurs
d’égalité, de diversité et de mixité des
talents », explique la titulaire de la Chaire,
Sophie Brière, professeure agrégée au Département
de management de FSA ULaval.

. Les Nouvelles/News - Comment les stéréotypes rendent les adolescents malades
Une étude montre comment les garçons autant que les filles se soumettent à une pression terrible pour se conformer aux stéréotypes de sexe. Avec des conséquences sur leur santé mentale et physique. Anxiété, insécurité, stress, faible estime de soi, voilà ce que provoquent les stéréotypes affectant la santé physique et mentale des adolescents. La santé des filles autant que des garçons est menacée dans les sociétés qui promeuvent des rôles de genre rigides, avec des idées précises de ce qui doit être considéré comme « masculin » et « féminin ».

. L’avenir de l’Est - Violence conjugale : 80 % des crimes commis contre les femmes
À Pointe-aux-Trembles 442 femmes victimes de violence conjugale ont fait une demande d’hébergement à la Maison Dalauze et de ce nombre, 169 ont dû être refusées par manque de place. Au Québec, 19 731 infractions contre la personne commises dans un contexte conjugal ont été rapportées en 2012. Les femmes semblent être les plus touchées. Elles ont le droit à des ateliers, formations, suivis psychosociaux, activités familiales et de l’accompagnement dans leurs démarches pour reconstruire leur vie.

. Le Salon d’Andrée (PDF-Q) - De la laïcitéDroits des femmes, égalité homme-femme : cela est bel et bon. Mais comment, par quels moyens mettre en place les conditions les plus aptes à les faire advenir ? On sait l’importance qu’ont prise les trois grandes religions monothéistes dont les pratiques tant sociopolitiques et juridiques qu’hygiéniques ou alimentaires divergent de façon notoire. Aussi apparaît-il que, en ce domaine, le moyen le plus prometteur de protection des droits citoyens soit l’aménagement par l’État d’un terrain neutre autorisant tout un chacun et toute une chacune à savoir respectées ses convictions et ses croyances.

. Le Devoir - Harper, l’évangélisteÉcrit et réalisé par le journaliste Jon Kalina, La droite religieuse au Canada tente de lever le voile sur l’aspect le plus insidieux du gouvernement conservateur : les principes évangélistes derrière des politiques aussi variées que l’avortement, les changements climatiques et Israël. Le film trace l’évolution de Stephen Harper, de l’héritier spirituel de Preston Manning, politicien évangéliste de l’Alberta, à son ascension à Ottawa, 18 ans plus tard.

. Le Nouvel Observateur - En Allemagne, les femmes gagnent moitié moins que les hommesEn incluant tous les revenus liés au travail, au capital et à l’immobilier, une femme allemande touche en moyenne 49% de moins qu’un homme, explique l’institut DIW de Berlin. Non seulement les femmes gagnent en réalité en moyenne moitié moins que les hommes, mais les inégalités s’accroissent quand on avance dans les échelles de revenus. Ces inégalités proviennent essentiellement du monde du travail, explique l’étude.

. Entre les lignes entre les mots - La violence envers les femmes ne constitue pas un problème individuelDans leur introduction, les auteurs de ce livre, Katja Smedslund et David Risse, abordent entre autres la violence comme « relevant de la domination et de la subordination des femmes », la Déclaration sur l’élimination des violences à l’égard des femmes, la violence genrée, « perpétrée à l’encontre d’une femme, parce que c’est une femme », la polymorphie des violences et des responsabilités étatiques…

. Equality Now - Mauritanie : protéger Aminetou Mint El-Moctar, défenseuse des droits humainsMme Mint El-Moctar a passé sa vie à défendre l’égalité des sexes et les droits humains, et elle est connue pour son rôle clé dans la lutte contre toutes les formes de discriminations, de violences et de pratiques néfastes envers les femmes et leurs enfants. En violation directe de ses droits constitutionnels à la liberté d’opinion et d’expression, elle a été prise pour cible à cause de son travail de lutte contre les violences sexuelles en Mauritanie.

. 20 minutes - Remaniement : Un gouvernement paritaire critiqué sur la question des droits des femmes
Le déménagement de Najat Vallaud-Belkacem rue de Grenelle ne fait pas que des heureuses. Si la nouvelle numéro trois du gouvernement est un modèle d’ascension, sa promotion a des conséquences qui ne ravissent pas les féministes. Avec le remaniement, c’est Marisol Touraine qui conserve son ministère des Affaires sociales de la Santé et « récupère » les Droits des femmes. En filigrane, cela signifie surtout que les Droits des femmes ne constituent plus un ministère de plein exercice. François Hollande, qui avait promis durant sa campagne qu’il restaurerait ce ministère, en avait confié en 2012 les rênes à Najat Vallaud-Belkacem.

. Observatoire du journalisme - Le journalisme, un métier d’hommes ?
Alors que les jeunes femmes sont majoritaires dans les écoles de journalisme, elles n’ont par la suite qu’une place minoritaire sur le marché du travail. Un constat qui a fait l’objet d’une table ronde lors de la 97e conférence de l’Association pour l’éducation en journalisme et communication de masse (AEJMC), qui a eu lieu à Montréal au début du mois. « Nous sommes ici pour discuter du paradoxe qui veut que la présence dominante des femmes dans les écoles de journalisme soit en proportion inverse à leur présence sur le marché du travail : 66% des baccalauréat en journalisme sont obtenus par des femmes tandis que 66% des emplois dans les salles de rédaction sont occupés par des hommes ».

. Santé au féminin - L’inceste : oser en parler ! L’inceste est défini par le passage à l’acte physique et sexuel, comme la consommation d’une relation sexuelle entre un père et sa fille ou un frère et une sœur. L’incestuel est un néologisme qui a été créé par Paul-Claude Racamier (médecin psychiatre) destiné à expliquer la notion d’ambiance trouble dans une famille, sans passage franc à des actes sexualisés. Il définit un climat malsain et délétère où les relations revêtent un caractère incestueux.

. Planète - Criminelles, les femmes enceintes ?
En Grande-Bretagne, la mère d’une fillette de six ans, née avec le syndrome d’alcoolisme foetal, devra se défendre en justice… Des autorités locales du nord-ouest de l’Angleterre ont déposé une requête et souhaitent démontrer que la mère a commis un acte criminel en consommant de l’alcool pendant sa grossesse, sous une loi protégeant les crimes contre la personne. Le juge doit maintenant décider si la fillette est considérée comme la victime de sa mère alors qu’elle n’était pas au monde. Ce procès pourrait permettre à la jeune fille de recevoir, entre autres, une compensation financière.

. Le Vif - Pourquoi Ebola touche une majorité de femmes
75 pour cent des victimes d’Ebola au Libéria sont des femmes. "Les femmes sont les premières dispensatrices de soins. Quand un enfant est malade, on lui dit ’Va voir ta mère’. En outre, les femmes traversent la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone pour commercialiser leurs biens au marché. Et quand quelqu’un meurt dans la famille, c’est une femme qui prépare l’enterrement, généralement une tante ou une membre de la famille plus âgée".

. Filpac - Les femmes ont un usage réduit de l’espace public
La rue serait-elle devenue un univers masculin ? Avec ses commerces, ses cafés, ses squares et ses terrains de jeux, l’espace public apparaît ouvert et mixte. Pourtant, plusieurs études et expériences montrent que la ville demeure un lieu sexué. Où l’on se croise mais où on ne partage pas la même liberté de mouvement selon qu’on soit femme ou homme. Et où des « murs invisibles » sont dressés à l’encontre de celles qui tentent d’y évoluer. Une réalité plus prégnante encore en banlieue.

. TVA Nouvelles - Des cliniques refusent la mammographie à des femmes en fauteuil roulantUn groupe de personnes à mobilité réduite s’insurge contre des cliniques qui ont refusé de faire passer une mammographie à des femmes en fauteuil roulant. Les dossiers sont devant la Commission des droits de la personne. Le ministre Barrette a donné raison aux plaignantes.

. Le Monde - Culture du viol : quand "le Point" conseille aux femmes d’"accepter la brutalité"La "rape culture" ("culture du viol"), terme utilisé pour la première fois par les féministes dans les années 1970, semble décidément plus que jamais au goût du jour, tant le concept apparaît omniprésent dans nos médias. Si par "culture du viol", on entend tout un appareil de pensée, de représentation, de pratiques et de discours qui excusent, banalisent, érotisent voire encouragent la violence sexuelle, alors c’est bien le magazine "Le Point" qui, sur son site, nous offre cette semaine, le plus beau cas d’école.

. La Presse - Il faut qu’on parle de TinaUn rapport de la Gendarmerie royale du Canada confirmait que ce sont près de 1200 femmes et filles autochtones qui sont portées disparues ou qui ont été assassinées depuis 1980. Alors qu’elles ne constituent que 4% de la population canadienne, elles représentent 16% de tous les assassinats de femmes au pays. La découverte du corps de Tina Fontaine dans la rivière Rouge, à Winnipeg, a donné du poids cette semaine aux voix réclamant une commission nationale d’enquête sur ce drame qui perdure dans l’indifférence.

. Le Devoir - Une Mexicaine risque d’être expulsée sans ses filles
Arrivée à Montréal il y a neuf ans, à 18 ans, pour fuir un conjoint violent et le souvenir de deux viols collectifs, elle a rejoint son père installé ici, où elle apprend qu’elle est enceinte. Elle décide donc de rester. « Pour être plus proche de ma famille et protéger mon enfant à naître », dit-elle. Elle rencontre alors son futur mari, Mexicain aussi, qui la parraine pour sa demande de résidence permanente. Une demande annulée après que son mari a plaidé coupable pour violence conjugale, selon son avocate.

. IPS International - Iles du Pacifique - L’égalité des sexes préoccupe les dirigeants de la régionTrois femmes prendront la tête de l’organisation intergouvernementale régionale, le Secrétariat du forum des îles du Pacifique, dont le siège est à Suva, dans les îles Fidji. Percée significative pour les femmes dans les niveaux supérieurs de la gouvernance.

. Le Devoir - Canada - Une femme devient « grand mandarin »Le gouvernement canadien a un nouveau « grand mandarin » — et c’est une femme. Quelques instants après l’annonce du départ du greffier du Conseil privé Wayne Wouters, mercredi, le premier ministre a nommé sa remplaçante : Janice Charette.

. Le Soleil - Initiation à la Faculté de droit de Laval : une chanson choque
L’Université Laval condamne une chanson à caractère sexuel mise de l’avant par l’Association des étudiants en droit pour accompagner ses initiations, qui commenceront la fin de semaine prochaine. Les organisateurs précisaient que leur intention « n’est pas de fâcher les oreilles frigides ». « Nous voulons simplement vous donner un aperçu de ce qui vous attend tout au long de votre baccalauréat », signalaient-ils aux nouveaux venus.

. Gazette des femmes - La radio réparatrice
En République démocratique du Congo, pays tiraillé entre guerres et luttes de pouvoir depuis 20 ans, les différentes factions rebelles utilisent le viol comme arme de guerre. Femmes et jeunes filles en paient le prix. Des bébés aussi, parfois. Ces crimes marquent à jamais les victimes et fracturent des villages. Pourtant, personne n’en parle. La journaliste Chouchou Namegabe Dubuisson, elle, a osé briser le tabou.

. Le Devoir - Armée canadienne. L’adjudant Gagnon déclaré non coupable d’agression sexuelleL’adjudant André Gagnon a été acquitté de l’accusation d’agression sexuelle qui pesait contre lui en cour martiale générale à Québec. Le comité de cinq militaires (que des hommes) faisant office de jury en cour martiale en est arrivé à cette conclusion unanime au troisième jour des délibérations. Le comité n’a pas expliqué les motifs de sa décision. Mais selon le procureur Boutin, son client s’est révélé un témoin plus crédible que la plaignante.

. Basta Ma - Le long combat des femmes birmanes n’est pas terminéLa récente ouverture démocratique de la Birmanie suscite de nombreux espoirs pour le développement du pays. Les femmes en profiteront-elles ? Rien de moins sûr pour le moment, tant elles doivent encore et toujours lutter pour le respect de leurs droits. Notamment celui de prendre pleinement part à la vie politique, dans un pays où Aung San Suu Kyi demeure une figure emblématique mais encore trop isolée.

. Huffinton Post.ca - Harper taxé de discrimination pour son refus d’enquêter sur les meurtres de femmes autochtonesLa présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada, Michèle Audette, estime que le premier ministre Stephen Harper a porté jeudi un coup presque fatal aux espoirs de ceux qui réclament depuis des années une enquête nationale sur la question des femmes autochtones disparues et assassinées.

. France-culture - Algérie : renaître
Un voyage en huit étapes à la rencontre de jeunes résistantes qui se battent au quotidien pour l’égalité entre les hommes et les femmes, indispensable à l’instauration de réelles démocraties. Etudiantes, ouvrières, architectes, poètes, journalistes, agricultrices...certaines ont fait la révolution, d’autres l’ont vécu par procuration, toutes mènent une deuxième révolution dans les recoins intimes de leurs pays et réinventent un nouveau militantisme longtemps étouffé par des régimes autoritaires.

. Télérama - Pérou. Le ventre des femmesEntre 1995 et 2000, 300 000 Péruviennes, en grande majorité des Indiennes quechua, ont été stérilisées dans le cadre d’un programme de contrôle démographique mis en place par le gouvernement d’Alberto Fujimori. Combien d’entre elles ont cédé à la pression psychologique ou ont été traînées de force sur la table d’opération ? Personne ne le sait exactement, et c’est dans l’indifférence générale qu’une avocate féministe tente de porter la voix des Indiennes mutilées.

. Rue89 - Pétition : place aux femmes dans les programmes scolairesAriane, une lycéenne bordelaise, vient de finir sa Terminale L avec le constat amer que la femme n’a pas la place qu’elle mérite dans les programmes scolaires. Elle lance une pétition à l’attention du ministre de l’Éducation Nationale, Benoît Hamon, pour réparer ce qu’elle qualifie dans son témoignage de « sexisme ambiant dans notre culture ». L’homme prend la place de l’humain, dit-elle.

. En quelque sorte - Rosen Hicher marche pour l’abolition
Rosen Kerfah Nejar Hicher est une survivante de la prostitution. Depuis plusieurs années elle s’est engagée contre le système prostitueur. Elle a décidé de prendre son sac à dos et de marcher pour l’abolition. "Laisser le droit aux clients de nous acheter, c’est laisser le droit aux proxos de nous vendre...." Départ à travers la France le 3 septembre, marche pour l’abolition de l’esclavage sexuel dans le monde."

. La Presse - Quel âge je coûte ?
Le titre de l’émission est une question que toutes les femmes évitent généralement de poser : quel âge me donnez-vous ? Pourtant, dans cette nouvelle émission animée par Jean Airoldi et diffusée depuis lundi sur Canal Vie, des femmes se soumettent au supplice de cette question pourrie et aux jugements qu’elle implique. Elles le font enfermées comme des animaux en cage dans une boîte de plexi posée au milieu d’un centre commercial.

. Les Nouvelles News - Vous n’invitez pas assez de femmes, ce sera sans moi« Refuser de participer à une conférence parce que le ratio de genre est trop déséquilibré en faveur des hommes ». C’est la position qu’a prise un scientifique, Jonathan Eisen. Jonathan Eisen souligne que la juste représentation des sexes passe notamment par une prise en compte de la vie de famille.

. Le Devoir - Cancer du sein. Les fausses alertes se multiplientDe plus en plus de Québécoises reçoivent des résultats de mammographie inquiétants sans qu’on leur trouve de cancer ensuite, depuis le passage à la technologie numérique. Les nouveaux appareils font grimper les taux de faux positifs, signale une analyse de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), avec ce que ça implique d’angoisse pour les femmes et de coûts pour le système de santé. La technologie numérique la plus récente, nommée DR, entraîne une hausse de 25% des faux positifs par rapport au film.

. Gazette des femmes - Muriel Bowser : une politicienne américaine à surveiller
À l’occasion de son école d’été, l’Institut du Nouveau Monde m’avait demandé d’interviewer la candidate démocrate à la mairie de Washington, Muriel Bowser, le 15 août dernier. Quelle découverte ! L’administration municipale était inefficace et corrompue. Les temps ont changé et Muriel Bowser, une conseillère municipale afro-américaine de 42 ans, jamais associée à des scandales, a aujourd’hui toutes les chances de devenir la prochaine mairesse.

. La Presse - Une députée québécoise claque la porte du NPD
« J’ai quitté la Tunisie pour ne plus avoir à subir cette primauté de la pensée unique, cette omerta dès qu’on aborde certains sujets, cette façon de favoriser certains en faisant deux poids, deux mesures », a-t-elle ajouté. Mme Hassainia a précisé que la décision de quitter le giron néo-démocrate « n’a pas été facile à prendre », mais qu’elle avait été « précipitée, entre autres par les positions du parti sur le conflit israélo-palestinien ». « Le premier communiqué que le NPD a publié est clairement ignoble à mes yeux, a-t-elle dénoncé. On y déclarait grosso modo qu’Israël a le droit de se défendre contre les attaques terroristes du Hamas. »

. AWID - Iraq : L’ONU dénonce les violences sexuelles par l’État islamique contre les minorités« Nous condamnons dans les termes les plus forts le fait que les femmes et les enfants sont spécifiquement visés et la barbarie des actes commis par l’État islamique en Iraq et au Levant contre les minorités dans les zones sous son contrôle, et nous rappelons à tous les groupes armés que les actes de violence sexuelle constituent de graves violations des droits humains qui peuvent être considérés comme des crimes de guerre et crimes contre l’humanité », a dit Mme Bangura, qui a exhorté toutes les parties au conflit à respecter leur responsabilité de protéger les civils.

. Le Devoir - Québec supprime une allocation pour les milieux défavorisésLa ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a donné son feu vert à l’abolition d’un programme instauré il y a huit ans afin de mieux outiller les responsables de services de garde à pied d’oeuvre dans des secteurs défavorisés, a rapporté Radio-Canada lundi. Le gouvernement du Québec épargnera quelque 3 millions de dollars.

. Slate France - Une inégalité hommes-femmes pire que l’éducation des enfants ou les tâches ménagères : les soins aux parents âgésSelon les recherches d’une sociologue de l’université de Princeton, relayées par le Washington Post, les filles s’occupent en effet deux fois plus de leurs parents âgés que les fils : elles passent en moyenne 12 heures par mois avec leurs parents, contre cinq heures et demi pour les fils. « Ceci suggère que les fils laissent la responsabilité des soins aux sœurs. »

. Huffington Post Québec - Toute la vérité sur les femmes sans enfant
On entend beaucoup parler, ces jours-ci, de la tendance de plus en plus répandue des foyers sans enfants : le nombre d’articles que j’ai lus au sujet des femmes et des couples qui choisissent ce mode de vie est incalculable. Bien entendu, tous ces articles prétendent expliquer en détail les implications sociétales de ce choix et commentent les recherches qui ont été effectuées sur cette tendance. Cependant, tous ces articles omettent de parler d’un des aspects les plus importants de cette conversation : comment les femmes sans enfants se sentent-elles et comment sont-elles perçues par notre société actuelle ?

. Le Devoir - Transformation du Prix Thérèse-Casgrain. Un gouvernement qui embrigade le passéLa cavalière transformation du prix Thérèse-Casgrain du bénévolat en un Prix du premier ministre a été, à juste titre, critiquée de toutes parts. Outre la prétention du geste, il s’agit là d’un affligeant manque de respect pour le rôle historique qu’ont joué, au Québec comme partout au Canada, Thérèse Casgrain et les autres championnes du mouvement d’émancipation des femmes.

. Le Journal des femmes - Kurdistan irakien : les femmes prennent les armesAu même titre que les hommes, les femmes kurdes se soulèvent pour protéger leurs terres des djihadistes de l’État islamique. Dans les rangs de l’armée du Kurdistan irakien, ces courageuses s’entraînent dans un complexe militaire de Souleimaniye, la seconde ville de la région autonome après Erbil."Peshmerga" est un mot kurde qui signifie "ceux qui affrontent la mort".

. BuzzFeed - 18 inventions féminines qui ont changé le mondeLa docteure Maria Telkes, physicienne et pionnière dans l’énergie solaire, s’est associée avec une autre femme, l’architecte Eleonor Raymond, pour construire la première maison entièrement chauffée par l’énergie solaire en 1947. Ada Lovelace, fille de Lord Byron, a très tôt été encouragée par sa mère, une scientifique, à devenir championne en maths.

. Châtelaine - Le corps-marché : une nouvelle économie des corpsJeunesse éternelle, santé de fer, désir d’enfant… L’industrie biomédicale multiplie les promesses à grands coups de recherches. Céline Lafontaine s’est interrogée  : quel genre de société sommes-nous en train de créer  ? La professeure de sociologie à l’Université de Montréal a sondé des chercheurs à travers le monde, plongé dans l’histoire de la médecine et passé en revue tous les écrits sur la marchandisation du corps humain. Un travail colossal de quatre années. Résultat  : un essai coup de poing, Le corps-marché (Seuil).

. L’Histoire par les femmes - Billie Holiday, grande chanteuse de jazzEleanora Fagan, connue sous le nom de Billie Holiday (1915 – 1959) est une artiste américaine considérée comme l’une des plus grandes chanteuses de jazz du monde. Eleanora Fagan naît à Philadelphie le 7 avril 1915, de deux parents adolescents : Sarah Julia "Sadie" Fagan, sa mère, a 13 ans et Clarence Holiday, son père présumé, en a 15. Ce dernier ne reconnaît pas l’enfant, qui est confiée à Eva Miller, la demi-sœur de Sadie qui ne fait que des va-et-vient dans la vie de sa fille.

. L’Actualité - Le PLC et la Charte des droits : comme les dix commandements L’a priori suivant lequel il faudrait d’emblée se réjouir de la différence est indéfendable au plan philosophique. La bonne posture consiste à être indifférent à la différence. Il faut traiter n’importe quel individu avec la même rationalité et la même humanité, peu importe ses origines ou ses croyances. À force de vouloir béatement célébrer la différence, telle une danse autour du totem diversitaire, on a introduit le concept de relativisme moral dans nos institutions et nos lois, de même que dans notre Charte chérie.

. TV5 - Le destin brisé d’une femme de réconfort
Après Genève en Suisse, la Coréenne Kim Bok-Dong était de passage à Paris. Cette ancienne femme de réconfort, réduite à l’esclavage sexuel au sein de l’armée japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale, effectue une tournée européenne pour alerter l’opinion publique et faire pression sur le Japon qui nie encore cette page de son histoire, malgré les manifestations hebdomadaires du mercredi depuis le 8 janvier 1992.

. La Presse - Espace GO : de Blanche DuBois à Virginia Woolf
Les personnages de femmes continuent d’être au coeur de la programmation concoctée par Ginette Noiseux à l’Espace GO. La directrice artistique a présenté hier les sept pièces de la prochaine saison, dont trois productions « maison », où l’on verra notamment sur scène Céline Bonnier, Magalie Lépine-Blondeau, Sylvie Léonard, Anne-Marie Cadieux et Evelyne de la Chenelière. Ginette Noiseux a d’ailleurs nommé Evelyne de la Chenelière « artiste en résidence » pour les trois prochaines années.

. La Citoyenne - Je n’ai pas besoin du féminisme car...Une réponse amusante et éducative à celles qui prétendent que le féminisme est dépassé et autres Women Against Feminism. « Le féminisme est haï parce que les femmes sont haies.
L’anti-féminisme est une expression directe de la misogynie :
c’est la politique de défense de la haine des femmes. » (Andrea Dworkin)

. Réseau féministe Ruptures - Pour Helma Sanders-BrahmsNous ne verrons plus le beau visage un peu mélancolique de la cinéaste allemande Helma Sanders-Brahms qui nous a quittés le 27 mai 2014. Ses films sont pour nous, féministes cinéphiles, étroitement liés au Festival international de films de femmes, d’abord à Sceaux (92) puis à Créteil (94). Ce fut un éblouissement de découvrir en 1979 et dans les années 80 l’étonnante vitalité des cinéastes allemandes qui tissaient un lien étroit entre leur vie et l’Histoire de leur pays qu’elles questionnaient. Helma faisait partie de ce groupe et son film, Allemagne, mère blafarde (1980) fut un choc.

. Ressources Prostitution - Loi norvégienne : "Alors, pouvons-nous enfin amorcer le travail qui reste à faire ?"
C’est avec grand plaisir que le mouvement norvégien des femmes a accueilli l’évaluation de la loi sur l’achat d’actes sexuels, qui a été publiée le lundi 11 août. Selon cette évaluation, le marché global de la prostitution a baissé d’environ 25 pour cent ; n’eût été la loi pénalisant l’achat d’actes sexuels, on estime que ce marché aurait été de 45 pour cent supérieur à ce qu’il est aujourd’hui. En outre, l’évaluation conclut également que la loi a contré des facteurs d’attraction importants, et probablement réduit l’ampleur de la traite des personnes en Norvège.

. Le Monde - La loi, la liberté et les femmes
Le livre d’Eliette Abécassis, Une affaire conjugale, met en scène un divorce dans le cadre d’un harcèlement moral et de violences conjugales. Toutes les étapes qui mènent de la prise de conscience du harcèlement, à la libération y sont décrites. C’est en analysant au quotidien, les méthodes et manœuvres d’un homme manipulateur et dominateur, que l’on nomme aujourd’hui, un pervers narcissique, que l’ouvrage nous décrit la dépossession de toute faculté critique, et la perte de sa valeur sociale et humaine que subit Agathe, la narratrice.

. La Presse - L’anorexie, ce fléau tombé dans l’oubliEst-il normal que de 5 à 20% des personnes atteintes d’anorexie meurent de ses complications, si l’on en croit Statistique Canada, et qu’on en parle si peu ? Est-il acceptable que le Québec ne compte que six lits pour traiter tous les adultes atteints d’anorexie ou de boulimie ? Est-il souhaitable qu’on en vienne à proposer à des gens d’ici d’aller se faire traiter gratuitement à New York ?

. Huffington Post France - Dans les négociations d’affaires, on ment davantage aux femmesUne étude parue ce mois-ci dans la revue Organizational Behavior and Human Decision Processes cherche à démontrer que les femmes sont perçues comme moins compétentes que leurs homologues masculins. Après avoir analysé des questionnaires en ligne, les chercheuses ont mis en évidence l’existence d’un tel stéréotype. Celui-ci augmente les chances qu’on ne dise pas tout à une commerciale ou qu’on lui mente purement et simplement.

. L’Actualité - Des chiffres explosifs confirment le fléau des crimes sexuels dans l’armée
Des chiffres inédits, obtenus par L’actualité, confirment que les violences sexuelles sont un fléau chez les soldats canadiens. Selon une nouvelle enquête de Statistique Canada, presque une femme militaire sur six a été agressée sexuellement dans le cadre de son service. C’est la première fois qu’une étude d’envergure permet de cerner l’ampleur du phénomène. Quelque 6 700 membres de la force régulière ont été interrogés en personne, l’an dernier.

. Sympatico - Meriem, cette femme que l’Algérie refuse de considérer
Il y a une année à peine, Meriem, une jeune algérienne de 28 ans, lançait une bouteille à la mer à travers un texte qu’elle avait envoyé au quotidien algérien francophone Liberté dans lequel elle racontait son mal de vivre et les raisons profondes de son désespoir. On y lisait : « Au nom de la liberté, n’ignorez pas mon message, je veux témoigner, informer, péter un câble peut-être, mais cela reste mieux que de m’immoler par le feu…je veux que ma voix retentisse. »

. TV5 Monde - Mauritanie : une femme passe derrière la caméraC’est une première dans l’univers du 7ème art mauritanien, où les métiers se conjuguent au masculin : une femme passe derrière la caméra pour lever le voile sur ce qu’on ne voit pas et se faire la voix de ce qui ne se dit pas. Mariem Mint Beyrouk est cette réalisatrice-cinéaste qui féminise la profession, celle dont les réalisations mettent les femmes actrices et créatrices de leur vie sur le devant de la scène.

. Le Nouvel Observateur - Volleyeuse "trop belle", bikini imposé : le sport féminin, encore un bastion du sexismeIl y a peu, c’était Sabina Altynbekova, volleyeuse kazakhe, qui subissait le sexisme dans le sport en raison de son physique "trop avantageux". Ce mardi, c’est Corinne Diacre, entraîneuse de Clermont Foot, qui en subit les frais en raison de la première défaite de son club. À quand un réel changement ?

. Le Devoir - Des poètes acadiennes
Je ne vous encouragerai jamais assez à lire la lumineuse préface de Monika Boehringer à son essentielle anthologie qui s’attarde à tracer un parcours historique et éclairant sur l’évolution de la poésie des femmes en Acadie. Non seulement y relit-on des textes fondateurs et attendus, mais nous découvrons, au détour de poèmes marquants, des voix incisives et fortes. C’est peu dire qu’il nous fallait ce livre pour accéder à la dynamique intérieure d’une littérature constamment foisonnante.

. Gazette des femmes - Viol : libérer le secret
Une militante féministe française a créé un site invitant les victimes de viol à raconter leur sale histoire et à décrire leur lien avec leur agresseur. Les témoignages ont déferlé sous forme d’avalanche sur "Je connais un violeur". Elle a voulu rendre visible le fait que, en France, l’agresseur est connu de la victime dans 80 % des cas. Pire, 33 % des viols ont lieu au sein du couple. Deux jours après le lancement du tumblr en août 2013, la militante de l’association européenne Osez le féminisme ! avait reçu 400 témoignages de viol !

. La Presse - Turquie : chaussures et pantoufles contre le sexisme
Chaussures à talons hauts, espadrilles, sandales, pantoufles... Les photos de chaussures ont déferlé hier sur les réseaux sociaux en provenance de Turquie. Objectif : appuyer une députée qui, excédée du sexisme affiché par ses collègues, a menacé de leur balancer sa chaussure à la figure. Retour sur une polémique symptomatique d’un pays divisé.

. Châtelaine - Un viol collectif en images
Les photos de mode de Shetye posent problème parce qu’elles esthétisent un viol collectif. Le photographe se défend après coup : il aurait voulu dénoncer le patriarcat… Peu importe son intention, le résultat n’a visiblement pas plu. Et son message n’était pas clair. Cela m’amène à réfléchir sur le rôle de l’art dans notre société.

. Le Conseil du statut de la femme - 8 août 1989 : levée de l’injonction contre Chantal DaigleC’était il y a 25 ans. Après avoir perdu auprès des deux instances inférieures, Chantal Daigle obtenait à l’été 1989 la faveur unanime des juges de la Cour suprême du Canada qui soulignaient que « Le foetus n’est pas compris dans les termes ‘être humain’ employés dans la Charte québécoise ».

. Cahiers français - L’expression juridique "en bon père de famille" disparaît du droit en vigueurLe 21 janvier 2014, l’Assemblée nationale avait adopté un amendement supprimant cette expression du droit français et la remplaçant par le terme « raisonnable » ou « raisonnablement ». La loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes confirme cette suppression.

. Kapitalis - Tunisair : Équipage 100% féminin pour la fête nationale de la femmeDes hôtesses d’accueil, aux commandants de bord, en passant par les pilotes et les chefs de cabine, les équipages de Tunisair sur certaines lignes européennes seront 100% féminins. La compagnie nationale tunisienne est fidèle à cette tradition qu’elle respecte scrupuleusement depuis plusieurs années. C’est sa manière de célébrer la Journée nationale de la femme, le 13 août de chaque année, anniversaire de la promulgation du Code du statut personnel (CSP).

. Blogue de Joelle Palmieri - Les tunnels du masculinisme d’ÉtatNetanyahu, ses partisans, ses ennemis du Hamas et les organisations internationales s’entendent au moins sur une chose les femmes sont des objets dont il faut se servir pour avancer politiquement. Il s’agit ici aussi – comme en Afrique du Sud ou en Turquie – de faire la course au nationalisme par subalternisation des femmes interposée et par la démonstration d’une force, masculine, prête à utiliser l’ensemble des cellules humaines dédiées à la virilité pour rivaliser.

. Madmoizelle - Maryam Mirzakhani, première femme à recevoir la médaille FieldsMaryam Mirzakhani, une Iranienne enseignant les mathématiques à la prestigieuse université de Stanford aux États-Unis, est la toute première femme à recevoir la médaille Fields, la plus haute distinction dans son domaine ! Née à Téhéran, en Iran, en 1977, Maryam Mirzakhani, à seulement 21 ans, était la première Iranienne à obtenir une médaille d’or aux Olympiades Internationales de Mathématiques, avant de devenir numéro un mondial l’année suivante.

. Sans compromis - CRIME PASSIONNEL MACHISTE OU « FÉMINICIDE » ?Ces violences sexistes sont malheureusement très répandues et se ressemblent toutes. Les mots qu’on leur donne ont toute leur importance. Le meurtre d’une femme par son compagnon, n’est ni un fait divers, ni un drame, ni un homicide, mais bien un crime machiste, c’est à dire, un féminicide : dès qu’un homme est dépossédé d’une femme proche et qu’il ne peut dépasser sa frustration, il la tue.

. Blog Monolecte - De l’absolue nécessité d’un revenu universel
En fait ce n’est pas tant le travail qui manque que l’emploi. Du travail, il en reste encore pas mal, mais ce n’est pas forcément ce qui permet d’accéder à un salaire et donc à des moyens de subsistance suffisants. Et dans notre société, beaucoup de gens prennent grand soin de ne pas distinguer les deux, du fait qu’il y a encore beaucoup de travail créé par des besoins non solvables ou abattu par des personnes dont on estime naturel qu’elles le fassent gratuitement, des personnes comme… les femmes, au hasard.

. Sud Info - Fini les méchantes blagues à l’encontre du sexe opposé : le sexisme fait son entrée dans le code pénal
Fini de rire des stéréotypes sur l’autre sexe. Le "sexisme" fait son entrée dans le code pénal. Désormais, tout geste ou comportement qui méprise une personne en raison de son appartenance sexuelle peut vous valoir une peine de prison (jusqu’à 1 an) et d’amende. La loi Milquet vient d’entrer en vigueur.

. TV5 Monde - Au Ghana, des camps pour "sorcières"
Emprisonnées dans des camps et des … traditions. Au Ghana, des centaines de femmes vivent parquées dans des villages-ghettos où, accusées de sorcellerie, elles ont trouvé refuge. Une superstition très répandue en Afrique, qui met ces femmes en danger de mort. Dernièrement, le gouvernement ghanéen a décidé de fermer ces "camps sans barreaux", malgré l’inquiétude des ONG et des victimes.

. Europe 1 - Laurence Rossignol s’agace des cartables "rose nunuche" attendant les petites filles à la rentrée
Ce sont ces petites choses de tous les jours qui renforcent les stéréotypes de genre et mettent particulièrement en rogne Laurence Rossignol. La secrétaire d’État à la Famille, aux Personnes âgées et à l’Autonomie, très sensible aux questions de genre, s’est agacée le 11 août sur Twitter d’un diaporama photo publié par L’Express Styles.

. Gazette des femmes - Le corps du débat
Depuis toujours, le corps — plus particulièrement celui des femmes — a été au cœur d’enjeux de pouvoir. En 2014, les choses n’ont pas tellement changé. Regards de sociologues sur la question. Trop gros, trop mince, trop vieux, trop ou pas assez couvert, imparfait, ou simplement différent de l’idéal dressé par la société occidentale. Le corps — surtout celui des femmes — est une source intarissable de conflits, d’attentes, d’obsessions et de contraintes.

. Slate - S’indigner, retweeter, oublier
De la Syrie à Gaza, en passant par #BringBackOurGirls, comment peut-on s’enflammer pour un sujet et le laisser tomber la minute d’après ? Aujourd’hui, plus de trois mois après leur enlèvement, la grande majorité des lycéennes sont encore prisonnières et les appels lancés pour leur libération se font entendre, au mieux, par intermittence. Dans l’économie de l’attention, que se passe-t-il pour que les gens manquent tant de place (et d’envie) pour faire preuve d’une empathie continue ?

. Ici explora - Harcèlement sexuel en science
Une nouvelle étude permet de mettre des chiffres sur un phénomène discuté dans les coulisses de la communauté scientifique depuis quelques années, mais trop souvent balayé sous le tapis : le harcèlement sexuel lors de travaux sur le terrain. Deux chercheurs sur trois, et dans la plupart des cas ce sont des femmes, auraient subi du harcèlement sexuel, sous une forme ou une autre, lors de recherches sur le terrain, selon cette étude parue le 16 juillet dans la revue PLOS One.

. Journal de Montréal - Arrêt des procédures contre son ex-conjoint : elle dénonce les lenteurs du système judiciaire
Une femme de Québec qui a été victime de violence conjugale dénonce les délais qui s’accumulent dans le système judiciaire. Les procédures contre son ex-conjoint ont été abandonnées pour cause de délais déraisonnables. En juillet 2011, le conjoint d’Isabelle Lévesque l’aurait menacée de mort et violentée, dans un camp de chasse. Isabelle Lévesque a porté plainte et son conjoint a été arrêté et accusé de voies de fait, d’avoir proféré des menaces de mort et d’avoir utilisé une arme à feu.

. Blogue Vengeuses Masquées - Lettre ouverte aux femmes de "Women Against Feminism"Nous sommes en 2014. Vous êtes une femme blanche occidentale. Vous vous réveillez le matin dans votre maison ou votre appartement confortablement spacieux. Vous avez un emploi à plein temps ou à temps partiel qui vous permet de payer votre loyer ou rembourser votre emprunt.

. Le Journal de Montréal - Reculer 40 ans en arrière avec l’invisibilité du genreToutes les politiques d’austérité se mettent en place sous couvert de l’inévitabilité, elles reposent sur une vision économique néolibérale et elles n’épargneront personne. Ce dernier élément qui se retrouve le plus explicitement dans la maxime rhétorique, pour ne pas dire populiste, du « tout le monde doit se serrer la ceinture », est probablement l’aspect le plus pernicieux et le plus régressif des politiques d’austérité.

. Le Devoir - Nadine Gordimer, Prix Nobel de littérature, est décédéeJohannesburg — La romancière sud-africaine Nadine Gordimer, prix Nobel de littérature 1991 et engagée dans la lutte contre l’apartheid, est morte le 13 juillet à l’âge de 90 ans.

. L’Actualité - Laïcité : infâme au Canada, légale en EuropeLe débat autour de la laïcité n’est pas terminé au Québec pour la simple raison qu’une majorité de Québécois rejette le multiculturalisme, les accommodements religieux et l’idée absurde qu’un immigrant puisse vivre ici comme s’il n’avait jamais quitté son pays d’origine. Les journalistes, chroniqueurs, professeurs de droit — bref, la classe médiatique —, de même que les juristes, s’opposent très majoritairement à la laïcité au Québec.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Bioéconomie - La vie elle-même, au coeur d’une nouvelle phase de la globalisation capitaliste

Céline Lafontaine indique : « Il s’agit d’analyser et de comprendre comment ‘la vie en elle-même’ », c’est-à-dire l’ensemble des processus biologiques propres à l’existence corporelle, est désormais au cœur d’une nouvelle phase de la globalisation capitaliste : la bioéconomie ».
Non pas la marchandisation du corps d’un-e être humain (le plus souvent d’une femme), comme un ensemble (gestation pour autrui – GPA ou prostitution), mais le corps humain comme matière organique, le corps « décomposé en une série d’éléments (gènes, cellules, organes, tissus) ».
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Bioéconomie - La vie, au coeur d’une nouvelle phase de la globalisation capitaliste

L’auteure analyse la place et les pratiques de l’industrie biomédicale. Et elle n’en reste pas à une analyse « économique » d’un secteur particulier. Elle montre les enjeux épistémologiques, politiques et éthiques de la récupération de tissus humains, de l’appel au don, de la production d’embryons surnuméraires. Elle parle aussi de tourisme médical, de valorisation du corps parcellisé, de sous-traitance des essais cliniques, d’exploitation du corps féminin, de vie réduite à sa productivité, etc.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe, fl de presse 27-30 juin 2014

Fil de presse de Sisyphe

Site Sisyphe's insight:

Dans le fil de presse de Sisyphe 27-30 juin
. Un revenu minimum garanti revendiqué
. Égalité filles/garçons à l’école: "plan d’action", mallette et formation
. Nouvelles Questions Féministes, Vol. 33, No 1. Apprentissages entre école et entreprise
. Quand la RATP (régie publicitaire) accepte la retape du voile
. Femmes et vieillissements. Nouveaux regards, nouvelles réalités
. Laïcité: il est temps de se ressaisir!
. «Il y a une véritable épidémie de violences sexuelles»
. Que veut Boko Haram?
. Objectif: 30% de femmes aux CA d’ici 2019
. Contre le marché international des mères porteuses
. Le féminisme, modèle masculin?
. Le repassage des seins fait la résistance au Cameroun
. Allô maman bébé: date limite de procréation dépassée
http://sisyphe.org/spip.php?article4772

more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Une société progressiste n’encourage pas la prostitution des femmes, mais l’égalité des femmes et des hommes

Avant la présentation du projet de loi, toutes les infractions liées à la prostitution se trouvaient à la partie VII du Code criminel, sous la rubrique « Maisons de désordre, jeux et paris ». Les nouvelles infractions visent tout particulièrement l’achat de services sexuels et les proxénètes. Elles se trouveront maintenant à la partie VIII du Code criminel, sous la rubrique « Infractions contre la personne et la réputation ». Nous reconnaissons ainsi clairement le fait que l’achat de services sexuels est une infraction contre la personne. C’est une infraction contre les personnes les plus vulnérables de la société, prisonnières de proxénètes violents, de la pauvreté ou de la toxicomanie.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Fil de presse, juin 2014

Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Cliquez sur le titre ci-haut pour lire les liens permanents.

. Irréductiblement féministe - Féminisme et mouvement LGBT, le divorce est-il prononcé ?En France, depuis 2010, le contexte politique s’est considérablement durci, et c’est dans une extrême tension qu’a été adopté le mariage pour tous. Au fil du temps, le mouvement LGBT, s’acharne à creuser un fossé toujours plus profond entre lui et le mouvement féministe. Il refuse de travailler sur la domination masculine, l’organisation sexiste de la société, la place des femmes et des lesbiennes qui subissent une double discrimination. Il brille par son manque de solidarité.

. Huffington Post Québec - Compressions budgétaires : le programme « À égalité pour décider » amputé de moitiéLes compressions budgétaires se font sentir dans les organismes voués aux droits des femmes. Un programme qui aide les femmes à accéder aux postes de pouvoir a été amputé de moitié. Appelé « À égalité pour décider », le programme vient en aide aux femmes en régions et dans les régions autochtones qui souhaitent se lancer en politique municipale. Les projets qu’ils financent visent à former des candidates ou à soutenir des élues.

. Voir - Le fondamentalisme religieux contre la science
Dans son numéro de juillet-aout 2014, Québec Science publie une très intéressante entrevue avec la physicienne Faouzia Charfi, professeure à l’université de Tunis, qui explique comment le fondamentalisme islamiste entrave la formation scientifique en Tunisie. Faouzia Charfi reprend la problématique exposée dans son ouvrage La science voilée. Elle déplore que certains étudiants universitaires, aveuglés par la pensée religieuse dogmatique, en arrivent à rejeter les théories scientifiques lorsqu’elles leur paraissent contraires à ce qui est écrit dans le Coran.

. Sympatico - Prostituées et reines de la Coupe du monde
Un des slogans de la Coupe du monde traduit bien toute l’attention que reçoivent prostituées et tourisme sexuel au Brésil :« Venez au Brésil pour le foot, pas pour le sexe ! » Difficile d’établir le nombre de mineurs prostitués au Brésil. En 2011, une enquête de la police fédérale évaluait leur nombre à 250 000 enfants, alors que l’Unicef parlait plutôt de 500 000, une estimation bien en-deçà de la réalités selon les associations spécialisées. Dans le nord-est plus pauvre, une « passe » avec un enfant coûte 3 $.

. Le blogue d’Isabelle Alonso - Pénalisation du client ? Les belles histoires de tonton Robert Le texte qui suit est délibérément empreint de la plus totale irrévérence pour Maître Robert Badinter. Pourquoi ? Parce de cet homme considéré comme brillant, érudit et prestigieux on est en droit d’attendre non pas qu’il soit d’accord avec des thèses qui ne sont pas les siennes, mais à tout le moins qu’il montre une attitude respectueuse vis-à-vis des gens qui ne pensent pas comme lui. Or dans cette audition (au sujet du projet de loi sur la prostitution) devant le Sénat, il fait preuve d’une condescendance et d’une ironie plus dignes d’une scène de music hall que d’une prise de parole devant une Chambre très Basse ce jour là.

. Le Journal Métro - Les plaintes de harcèlement explosentDix ans après l’adoption de dispositions législatives qui protègent les salariés contre le harcèlement psychologique au travail, pas moins de 23 880 plaintes ont été déposées à la Commission des normes du travail (CNT). Depuis cinq ans, le nombre de plaintes a fait un bond de 37%, révèlent des données obtenues par TC Media.

. La Presse - Au-delà du sentimentalisme
« Une aberration. » C’est le mot qu’emploie Céline Lafontaine pour désigner le Programme québécois de procréation assistée. Un programme qui a été adopté sans véritable réflexion sur les enjeux éthiques qu’il soulève. Un programme qui paie pour les dégâts d’une industrie qui fait de l’expérimentation sur le corps des femmes, déplore-t-elle. "Il s’agit plutôt d’arriver à comprendre la logique néolibérale de commercialisation qui prend forme dans ce discours inquiétant de « droit à l’enfant."

. Le Devoir - Ce n’est tout simplement pas un métier
La criminalisation des clients qui achètent du sexe permet de respecter les droits fondamentaux des femmes. Le modèle nordique bien compris et bien appliqué de la criminalisation des « clients » s’inscrit tout à fait dans la réflexion féministe. Le mouvement féministe canadien et québécois n’est pas monolithique. Le débat sur la prostitution le démontre encore une fois. Comme l’a fait Viviane Namaste, examinons de plus près les fondements et les conséquences de la criminalisation des « clients ».

. 20 minutes.fr - Dr Denis Mukwege : « Le viol est une arme de destruction massive »Ces viols sont commis dans un contexte de conflit et sont une arme de guerre qui n’a rien à voir avec les viols commis à Paris ou à New York. Il y a là une volonté délibérée de détruire la femme et la matrice de la vie. Nous voyons des lésions indescriptibles, qui sont dues à tout sauf à un rapport sexuel. Ce n’est absolument pas lié à la culture africaine : j’ai rencontré des femmes bosniaques et des médecins syriens qui m’ont rendu compte de viols équivalents. Le viol dans les conflits est une arme de destruction massive.

. L’Actualité - Mourir dans la dignité ou souffrir dans l’indignité ?Il n’y a vraiment rien de gagné pour ce qui est du projet de loi « Mourir dans la dignité », pourtant adopté à l’Assemblée nationale le 5 juin dernier, à 94 voix contre 22. En effet, en plus de la contestation remarquée de Christine St-Pierre qui soutient « que ce projet de loi va à l’encontre de la morale et de la vie », rien de moins, un collectif regroupant plus de 500 médecins québécois compte faire appel aux tribunaux afin de bloquer son application. Ils croient que cette loi ne tient pas la route en regard du droit canadien.

. Le Devoir - Une avancée qu’il ne faut pas taire
Loin du moralisme et du conservatisme que l’industrie du sexe et ses défenseurs veulent lui accoler, le modèle nordique est ancré dans une perspective de changement social. Les lois ayant une forte influence normative sur les comportements sociaux, des changements législatifs font partie du projet abolitionniste, tout comme en font partie l’éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes, les mesures sociales visant à réduire la pauvreté, le soutien aux femmes et la création de solutions de remplacement réelles à la prostitution.

. News Republic - Nigeria : une vingtaine de jeunes femmes enlevées dans le nord-est
Au moins vingt jeunes femmes ont été enlevées dans le nord-est du Nigeria par des membres présumés du groupe islamiste armé Boko Haram près de la ville où plus de 200 lycéennes ont été capturées il y a près de deux mois, ont indiqué mardi des habitants à l’AFP. Ce nouvel enlèvement sur lequel les chiffres divergent, un chef local parlant de 40 femmes, s’est produit samedi dans une communauté peule.

. Le Devoir - La grande reine du véloSimone Marinoni fabrique des bicyclettes depuis 40 ans. Pour elle, pas question de s’arrêter. « Je ne sais rien faire d’autre ! » Aujourd’hui, à peu près la moitié du monde du vélo est constituée de femmes, soutient Simone. « Pour nous, c’est comme ça. Les femmes font du vélo plus qu’avant. On n’a plus juste des coureurs. Eux veulent des vélos en carbone qui sont mis de l’avant par l’argent des grosses multinationales. »

. Le Huffington Post Québec - La guerre de l’inégalitéIl faut l’admettre : les inégalités sociales sont désormais l’un des plus graves problèmes qui affectent l’ensemble de l’humanité. Auparavant dénoncées par l’arc-en-ciel de la gauche et de l’altermondialisme, elles sont désormais admises largement, y compris par de respectables organisations de la gouvernance mondiale qui ont grandement contribué à les mettre en place. Admettre un problème est en général un pas important qui mène à trouver des solutions efficaces. Rien de moins sûr, cependant, dans le cas des inégalités.

. Feminada - Le privilège invisible des antiféministes
Le féminisme enlèverait aux hommes pour donner aux femmes. Nous aurions donc, en cours de route, perdu l’équilibre entre les sexes. Mais comment les hommes pourraient-ils être discriminés alors que les femmes ne gagnent que 73.7% de leur salaire et qu’ils sont nettement majoritaires (ou même seuls) à la tête des institutions politiques, financières, médiatiques, scientifiques, culturelles, religieuses, sportives, policières et militaires ? Comment peut-on s’imaginer que les hommes sont les nouvelles victimes quand on sait que, dans un contexte conjugal, 80.8% des infractions contre la personne sont commises à l’endroit des femmes ?

. Des histoires de survie - Pourquoi suis-je abolitionniste après tout ça.
Je ne crois plus que la prostitution devrait être légalisée. Je ne crois plus qu’être prostituée est un choix, ni qu’il s’agit de quelque chose qui ne regarde personne d’autre que deux adultes consentants. J’ai changé d’idée parce que j’ai réalisé que même si ça semble parfois être un choix d’offrir ses charmes en échange d’argent, c’est plus souvent qu’autrement une solution « moins pire » que d’autres, et surtout plus accessible, à des problèmes plus profonds comme le manque d’argent, d’estime, de temps, de diplômes, de soutien, de ressources, de choix. Peu importe pourquoi on le fait, ce n’est pas un choix, c’est une absence de choix…

. Le Devoir - Pauline Marois tire un trait sur une vie politique « pas facile »Pauline Marois a fait une croix sur une vie politique « pas facile », samedi soir, après avoir reçu les hommages d’une quinzaine de proches, de collaborateurs et d’acteurs de la société civile. Nicole Stafford a vanté le « courage » dont son amie intime a fait preuve, notamment dans les épisodes de « tourmente ». « Oui, briser les plafonds de verre laisse des cicatrices », a-t-elle souligné. Malgré les « trahisons nombreuses » et les « coups parfois très bas », « cette aventure formidable valait totalement la peine d’être vécue », a fait valoir l’ancienne directrice de cabinet de Mme Marois.

. Blogue de Guillaume Leroy - Imaginons une société où les hommes n’auraient plus de pouvoir sur les femmes et les enfantsDans nos sociétés patriarcales, les hommes sont les plus grands prédateurs des femmes et des enfants. Contrairement aux beaux discours patriarcaux qui font croire que la situation s’est améliorée, le patriarcat livre aux femmes une véritable guerre qui s’est aggravée de façon exponentielle ces dernières décennies (le « backlash » ou retour de bâton patriarcal), depuis que les féministes dénoncent les violences masculines à l’encontre des femmes et des enfants (viols, violences conjugales, exploitation sexuelle, exploitation utérine, viols, violences conjugales, pédocriminalité, etc.) Au centre de cette guerre d’une violence extrême, le patriarcat livre une autre guerre contre les femmes : celle des utérus.

. Le Devoir - Un bon départ, mais excessif
Le gouvernement Harper s’est dépêché de proposer son projet de loi sur la prostitution. Il avait pourtant encore plusieurs mois devant lui. C’est en décembre 2013 que la Cour suprême, dans son désormais célèbre arrêt Bedford, lui avait donné un an pour changer plusieurs dispositions-clés du Code criminel concernant la prostitution. Souhaitons que les mois qui viennent servent à améliorer réellement son projet de loi. Si celui-ci a des qualités — refus de la conception selon lequel il s’agit d’un « métier comme un autre » et volonté de criminaliser la demande —, il pèche toutefois par excès, lesquels risquent de rendre des parties de cette loi inapplicables.

. Le Soleil - L’arme primitive
« La violence sexuelle dans les conflits doit être traitée comme un crime de guerre ; cela ne peut plus être considéré comme un dommage collatéral malheureux de la guerre. » La représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Zaina Hawa Bangura, le résume bien. Le viol des populations est un crime de guerre. Moyen de représailles ou de vengeance, façon d’instaurer une peur permanente ou de réduire à l’esclavage, le viol peut détruire une population, l’asservir, l’anéantir.

. La Presse Canadienne & 98,5 FM - Programme de procréation assistée remis en questionAprès le dépôt d’un rapport constatant que le programme public de procréation assistée est inacceptable et non viable dans sa forme actuelle, vendredi, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a remis en question l’existence même de ce service mis en place par les libéraux il y a près de quatre ans. M. Barrette a déclaré que peu importe s’il demeure public ou non, le programme de procréation assistée fera l’objet de modifications législatives qui seront présentées l’automne prochain.

. La Presse - Le débarquement d’HillaryAprès le débarquement de Normandie, voici celui d’Hillary Clinton : mardi à New York, l’ancienne secrétaire d’État américaine lancera ses mémoires sur ses années dans ce rôle, une opération qui pourrait marquer le début officieux de sa deuxième campagne présidentielle. Intitulé Hard Choices, le livre paraîtra vendredi au Québec sous le titre Le temps des décisions. Les médias ont déjà commencé à en publier des extraits, tout particulièrement sur ces six sujets chauds.

. Huffington Post - Pauline Marois devant l’histoire
D’emblée on met là le doigt sur une contribution essentielle de Mme Marois à la vie publique, soit d’avoir civilisé la joute politique à une époque réputée sans foi ni loi. Tous, jeune ou moins jeune avons un point de vue sur Mme Marois. Il y a bien les critiques faciles, mais chacun reconnaitra combien Mme Marois a su créer un climat respectueux et conciliant qui détonne avec la démagogie ambiante où seuls ceux qui brandissent la hache de guerre semblent bénéficier d’une audience. Jamais de propos acrimonieux ou d’attaque gratuite de sa part.

. À dire d’elles - L’abolition en marche : bravo à la DDF du Sénat, et au Canada
De bonnes nouvelles pour la transformation de notre monde en un monde plus humain ces derniers jours : depuis que la France a voté la loi d’abolition à l’Assemblée nationale et s’apprête à le faire au Sénat, on dirait que la politique abolitionniste a fait des émules à travers le monde. Ainsi, l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a voté une résolution abolitionniste de type modèle suédois -c’est une petite révolution- et le Parlement européen a adopté une résolution (rapport Honeyball) qui recommande également une politique abolitionniste qui s’attaque à la demande. Cette semaine, c’est le Canada qui a clairement pris position pour le modèle suédois.

. Le Devoir - Pauline Marois se confie au Devoir : "Le choc a été brutal"Du flou entourant la tenue d’un référendum à la promesse d’une charte de la laïcité qu’elle souhaitait faire adopter sans compromis, en passant par la main tendue à Pierre Karl Péladeau : la chef démissionnaire « assume pleinement » les décisions prises au fil des 33 jours de la campagne, ainsi que leurs conséquences. « C’est pourquoi je ne suis pas une femme démolie ou atterrée aujourd’hui », dit-elle, portant le regard sur les gouttelettes d’eau collées aux fenêtres de la Maison-des-Marins, au musée de Pointe-à-Callières, dans le Vieux-Montréal.

. Slate.fr - ’Ndrangheta : quand la lutte contre la mafia passe par les femmesElles sont les épouses, les filles, les mères, les soeurs des criminels. Et parfois, par amour d’un autre homme, pour leurs enfants, elles décident de parler à la justice. Au péril de leur vie. Leur révolte est aussi une révolte féministe. L’école est en train de donner une impulsion différente.

. 98,5 FM - Soins de fin de vie : le projet de loi 52 adopté à la majoritéFruit d’un long cheminement « transpartisan » entrepris en 2009, le projet de loi 52 sur les soins de fin de vie a été adopté à l’Assemblée nationale par 94 voix contre 22, jeudi. Si tout se déroule comme prévu au calendrier administratif, l’aide médicale à mourir sera pleinement disponible dans 18 mois, a indiqué le ministre de la Santé, Gaétan Barrette. L’opposition au projet de loi est venue des parlementaires libéraux, notamment des ministres Lise Thériault, Christine St-Pierre, Pierre Arcand, Pierre Moreau et Sam Hamad. Tous les députés du PQ, de la CAQ et de QS ont voté en faveur de la loi.

. L’Humanité - Où sont les jazzwomen ? La chercheuse Marie Buscatto a enquêté
Mon enquête ethnographique, menée dans le monde du jazz français entre 1998 et 2010, m’a effectivement permis d’identifier la marginalisation des femmes chanteuses et instrumentistes. Non seulement les femmes musiciennes de jazz sont peu nombreuses – 8% environ. Mais surtout, même les plus reconnues sur le plan musical ne réussissent guère à en vivre et à se maintenir de manière pérenne dans la création musicale, comparativement à leurs collègues hommes. Cette situation est la même pour les chanteuses, très majoritaires dans leur activité (65% des chanteurs sont des femmes !) que pour les femmes instrumentistes (4% des instrumentistes sont des femmes).

. Télé debout - Palmarès vidéos du concours "Buzzons contre le sexisme"
Voici le palmarés tant attendu de notre grand concours vidéo jeunesse "Buzzons contre le sexisme" Saison 3 lancé en septembre 2013 et dont les remises des prix ont lieu à Paris le 16 mai 2014 et à Toulouse le 21 mai. Nous sommes ravies du succès de cette saison 3, 54 films venant de 15 régions de France, réalisés dans des cadres très divers comme des établissements scolaires généraux, professionnels, des lycées agricoles, des centres de préventions, des centres de loisirs, et quelques vidéos autonomes....

. Les Nouvelles/News - Les femmes font (aussi) de la Résistance
Dès 1940, pour pallier le manque d’effectifs, de Gaulle fait appel aux volontaires féminines pour combattre aux côtés des hommes. Étudiantes, ouvrières, mères de famille, enseignantes ou agricultrices, ces citoyennes de seconde zone, qui n’avaient alors pas le droit de vote, représentaient selon certains historiens 15 à 20% des résistants, et 15% des déportés politiques. Elles avaient souvent des rôles vus comme subalternes, moins exposés et donc moins héroïques. La plupart sont agents de liaison, standardistes, dactylos, boîtes aux lettres. Une minorité, prennent les armes. Toutes prennent des risques importants et sont prisées pour leur discrétion – car qui se méfierait d’une femme ? Lire aussi : « La place des femmes dans la guerre 1914-2014 : colloque international à Sarajevo, les 7 et 8 juin 2014 ».

. Le Journal de Montréal - Qui est derrière le lobby de la prostitution ?Pour arriver à nous faire gober que la prostitution, c’est un travail librement choisi par des femmes en pleine possession de leurs moyens, l’industrie envoie au front de jolies jeunes femmes blanches, bien habillées, bien coiffées, aux belles dents blanchies par le dentiste, qui se servent d’un vocabulaire recherché pour défendre ce qu’elles appellent le travail du sexe, expression détestable s’il en est une. Comme si ce n’était qu’un secteur d’emploi comme les autres. Qui se cache derrière ces femmes aux allures de secrétaires médicales qui défendent le proxénétisme, soit disant au nom de la sécurité des personnes prostituées ?
Quels intérêts défendent-elles quand elles attaquent le projet de loi conservateur sur la prostitution ?

. La Presse - Mariés, pas mariés…
Après une analyse méticuleuse du dossier, le Conseil du statut de la femme propose au gouvernement de réformer le droit sur la famille pour que la protection offerte aux conjoints de fait soit la même que celle fournie aux couples mariés. À moins, et le “à moins” ici est très important, que le couple décide de se soustraire à cette protection.

. Radio-Canada - Prostitution et Grand Prix : Montréal de réputation internationale
Qui dit Grand Prix, dit aussi sexy, sexe et prostitution. Selon Diane Matte, coordonnatrice de la CLÉS, il ne s’agit pas d’un mythe, mais d’une triste réalité. En effet, des travailleuses du sexe sont au rendez-vous pour profiter à Montréal du nombre impressionnant de touristes qui réclament leurs services. « On recrute même sur les campus, au cégep du Vieux-Montréal et partout où il y a des jeunes filles », précise-t-elle.

. Le Devoir - Budget du Québec - Régime minceur à QuébecLe redressement des finances publiques passe par deux années d’austères restrictions qui n’épargneront pas les missions essentielles de l’État québécois — les « vraies affaires » de la dernière campagne électorale des libéraux — que sont la santé et l’éducation. Le gouvernement Couillard impose un gel des embauches non seulement dans la fonction publique, mais dans les réseaux de la santé et de l’éducation, une économie de 600 millions en deux ans. Pour l’heure, le gouvernement Couillard promet de ne pas toucher aux services à la population, mais on apprend que l’injection de 110 millions par an dans les soins à domicile, que prévoyait l’assurance autonomie, est abolie.

. La Presse - Prostitution : une réforme contestée inspirée du modèle suédoisEn plus de criminaliser les clients et certaines tierces parties comme les proxénètes, le projet propose d’interdire la sollicitation de clients par des prostitué-es dans « un endroit public ou situé à la vue du public, s’il est raisonnable de s’attendre à ce que des personnes âgées de moins de dix-huit ans se trouvent à cet endroit ou à côté de cet endroit ». Le projet vise aussi à interdire la publicité faite à des fins de prostitution. « Aucun modèle qui implique une criminalisation totale ou une légalisation ne pourra transformer la prostitution en une activité sécuritaire », a dit le ministre MacKay.

. Le Devoir - Front commun contre un « djihad juridique »
Des militants laïques pour la plupart visés par des poursuites en diffamation ont manifesté publiquement leur soutien à l’ex-candidate péquiste Louise Mailloux mardi. Au terme de sa première comparution dans la poursuite intentée contre elle par Dalila Awada, ils ont annoncé qu’ils feraient front commun pour dénoncer l’intimidation et défendre la liberté d’expression. Mme Mailloux entend se prévaloir de la loi anti-poursuite-bâillon et poursuivre à son tour Mme Awada, féministe et militante anti-charte, pour atteinte délibérée à ses droits fondamentaux dans le but de causer un tort irréparable à sa réputation et à sa dignité.

. Le Figaro - La femme qui a dévoilé l’Iran se fait lyncher publiquement
Fausses rumeurs, diffamation, lynchage médiatique… La journaliste Masih Alinejad, à l’origine du mouvement en ligne « Liberté furtive pour les Iraniennes », est devenue la cible numéro 1 de la télévision d’État. Cette jeune Iranienne, exilée à Londres, a lancé le 3 mai une page Facebook invitant les Iraniennes à poster des photos d’elles sans leur hidjab (voile). Un mouvement qui, à sa grande surprise, a été suivi par de nombreuses femmes. En l’espace de quelques heures à peine, la page comptabilisait plus de 60 000 « likes » et presque autant de participantes… Si les Iraniennes ont pris le risque de poster leurs photos, Manish Alinejad s’est vue, elle, directement menacée de mort et insultée publiquement.

. L’Association des francophones du Nord-Ouest de l’Ontario - Histoires plurielles. Le projet collectif "Histoires plurielles" a été lancé le 12 avril 2014, une date significative dans l’histoire des femmes ontariennes puisque près de 100 ans plus tôt, le 12 avril 1917, elles accédaient au droit de vote provincial. Dès lors, leurs voix pouvaient être entendues, écoutées, comptées. À l’égard des Franco-Ontariennes, nous avons cependant un devoir de mémoire à accomplir. Ces bâtisseuses de familles et de société en français sont le visage des villages aux quatre coins de l’Ontario.

. Slate.fr - Pourquoi les hommes ont-ils tant de mal à repérer la misogynieComment comprendre que des individus jugés polis, gentils et même « merveilleux » en public puissent véhiculer un sexisme des plus crasses et ce sans jamais se faire repérer par leurs congénères masculins ? Et que cette dynamique soit aussi évidente aux yeux des femmes, tout en demeurant parfaitement étrangère aux hommes partageant leur vie ? Pour certains, la chose s’explique parce que les hommes ne font pas attention à la misogynie. Pour d’autres, les hommes l’ignorent délibérément.

. La Gazette des femmes – Aux sources de la violence
Lise Lalonde a passé 30 ans à sonder le terrain miné de la violence faite aux femmes. L’intervenante voulait comprendre, mais surtout, prévenir. En résulte Les agresseurs et leurs victimes. Les troubles physiques et psychologiques qu’engendre ce fléau. Un ouvrage qui, elle l’espère, aidera les victimes à se reconnaître avant d’être aspirées dans la spirale. Le livre rappelle le cycle de la violence : les débuts souvent pernicieux, comme des remarques désobligeantes ou des comportements jaloux, qui se transforment en une escalade de violence verbale et physique avant d’aboutir, peut-être, à l’irréparable.

. ChEEk Magazine - “Sous les jupes des filles”, pas féministe ? le discours aberrant d’Audrey Dana et de ses actrices
Sous les jupes des filles, le premier long-métrage d’Audrey Dana, a le goût du féminisme, l’apparence du féminisme, mais n’est pas féministe, selon son auteure et ses actrices. Audrey Dana entend faire “un film de femmes pour les femmes”. Et surtout pas, selon ses dires, un film féministe. Par crainte que le terme ne détourne une partie du public des salles obscures ? C’est justement à notre génération - dont Audrey Dana, à 35 ans, fait partie -, de prouver à tout ce beau monde que le féminisme n’est pas un gros mot.

. L’Encyclopédie de l’Agora - PMA : silence des élus, éloquence des affichesVoici une affiche qui illustre bien le mépris dans lequel on tient la pensée, l’éthique et la démocratie dans le milieu fort lucratif de la procréation médicalement assistée. Après un mois de vive protestation contre la marchandisation du corps de la femme, voici la logique des faits qui reprend l’offensive. Elle est depuis longtemps au centre de la stratégie du milieu faiseur d’argent et d’enfants.

. La Presse - Le partage des tâches, un investissement rentable…Si l’équité et la paix conjugale ne suffisent pas à convaincre du nécessaire partage égal des tâches, voici une raison supplémentaire de l’envisager. Les filles qui voient leurs parents en faire autant l’un que l’autre à la maison ont des objectifs de carrière moins stéréotypés, à en croire une étude réalisée par un groupe de chercheurs en psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique. Il est important de joindre la parole aux gestes.

. Le Devoir - Le CSF veut protéger tous les conjoints de fait
Éric et Lola font des petits. Dans la foulée de la réflexion que mène Québec à la suite du jugement sur le célèbre couple, le Conseil du statut de la femme (CSF) modifie une position qu’elle défend depuis longtemps et préconise désormais une protection juridique pour tous les couples. Mariés ou pas, parents ou non. Dans un volumineux avis publié lundi soir, le CSF propose ainsi des modifications majeures au droit québécois de la famille. Ce faisant, il reconnaît que les femmes demeurent aujourd’hui encore souvent les grandes perdantes des fins de vie commune. Un constat qui force une rupture avec la traditionnelle défense de la « liberté de choix individuelle » pour les femmes.

. Les Nouvelles News - Prostitution et drogue pour doper un PIB très mâle
Compter dans le Produit Intérieur brut (PIB), des activités comme la prostitution et la drogue qui créent de la richesse. C’est ce que demande Eurostat, l’institut statistique communautaire depuis un an aux Etats membres de l’Union européenne. Certaines de ces activités sont illégales dans certains pays, légales dans d’autres. Et comme la contribution de chaque Etat membre au budget européen est en partie calculée en proportion de son PIB, la pression monte.

. Irréductiblement féministe - 19 femmes pour 40 hommes, de quoi s’agit-il ?La Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme a rendu le vendredi 23 mai dernier, un avis sur la loi d’abolition de la prostitution. D’un côté, elle reconnaît l’intérêt d’une politique abolitionniste, mais de l’autre, elle craint, sans pour autant apporter d’arguments convaincants, que la pénalisation des clients n’entraîne des effets négatifs. Plus étrange encore, elle déconseille la pénalisation des clients, mais le regrette en remarquant que c’est dommage de se priver de l’effet pédagogique d’une telle mesure. Deux raisons à cet avis particulièrement confus : 1. le lobby prostitueur n’a pas ménagé ses efforts et mobilisé des soutiens de poids ; 2. cet avis n’est pas unanime mais adopté par une forte majorité d’hommes. Dissolution de cette Commission des Droits de l’homme et place à une commission des Droits Humains paritaire, humaniste et féministe !

. Le Soleil - La prostitution devrait être un acte criminel, selon un sondage canadien
Plus de la moitié des Canadiens ayant participé à un sondage du ministère de la Justice sur la prostitution sont d’avis qu’il devrait être criminel de vendre ou d’acheter des services sexuels, révèlent les résultats de la consultation publique obtenus par La Presse Canadienne. Mais la compilation des quelque 31 000 réponses démontre toutefois que les Canadiens qui ont participé sont quand même partagés sur la question : 56% estiment que l’achat de services sexuels devrait constituer une infraction criminelle, 66% criminaliseraient leur vente, et 62% jugent qu’il devrait être illégal de vivre des fruits de la prostitution, et criminaliseraient ainsi les proxénètes.

. Les Nouvelles/News - Gulbis, prodige du tennis "men only"
Ernest Gulbis s’est imposé hier en huitième de finale à Rolland Garros... et dans les médias à coup de comportements décalés et de déclarations sexistes. « Je pense qu’une femme devrait profiter de la vie un peu plus, penser à la famille, à faire des enfants. Comment peut-on penser faire des enfants avant 27-28 ans quand on est joueuse de tennis professionnelle ? » Ce n’est pas une énième saillie sexiste de l’inénarrable Nelson Monfort, mais bien la réponse du 18ème joueur mondial de tennis à une question de 20 minutes durant une conférence de presse ce vendredi.

. La Presse - C’est pas si loin que ça, le PakistanUne lectrice d’origine algérienne signale à l’auteur le meurtre d’une femme par sa famille au Pakistan, parce qu’elle n’a pas épousé le cousin que les membres de sa famille lui destinaient. Ils tuent leur propre fille à coups de briques. La lectrice dit que ses parents l’ont rejetée parce qu’elle a épousé un Noir et non un Algérien. J’ai pensé à tous ces gens qui ont lu la même histoire, d’abord horrifiés, puis rassurés... C’est toujours l’effet que font ces nouvelles-là. Elles nous disent que, ouf ! comme on est bien sur le Plateau ! Comme on est loin du Pakistan ! Si tu pouvais mettre une petite note dans ta chronique pour leur dire que oui, c’est loin. Mais pas tant que ça.

. La Presse canadienne - Les adolescents adeptes de pornographie en ligne
Un sondage effectué auprès de milliers de jeunes élèves canadiens à travers le pays révèle une « tendance inquiétante » chez les adolescents, soit la recherche régulière de pornographie en ligne. Le « sextage » semble également chose commune. « Ils développent encore leur sexualité, ils commencent à se faire une idée de ce qui est normal en matière de sexualité, ils forment leur identité sexuelle et ils se font une idée des comportements acceptables dans une relation. De toute évidence, une consommation importante de pornographie peut causer des problèmes pour tous ces aspects. »

. La Presse - Mexique : les meurtres sexistes ignorés
Dans l’État de Mexico, ceinture industrielle de la capitale, plus de 2000 femmes ont péri depuis 2005, victimes de la violence sexiste, d’après les associations civiles qui se penchent sur la question. Le phénomène est généralisé, il atteint toutes les municipalités, les niveaux socio-économiques, les tranches d’âge. « Souvent, les corps sont jetés dans des décharges ou sur des terrains vagues. On traite les femmes comme des déchets ».

. Châtelaine - Autochtones et musulmanesDes femmes autochtones parrainent des Marocains : conséquences pour elles, leurs familles et leur communauté. Il y a 40 ans à peine, les Attikameks de la région de Weymontachie étaient nomades. Dans cette société homogène où les hommes vont encore régulièrement à la chasse et à la pêche et où la religion est un amalgame de croyances animistes et de christianisme, l’arrivée de musulmans et, surtout, la conversion de certaines femmes à l’islam en rendent plus d’un perplexe ! Lors de nos différents séjours, bien des villageois nous ont confié craindre comme la peste ces nouveaux arrivants et leur religion. Ils ne veulent pas de mosquées dans les territoires autochtones.

. Franchement santé - Est-ce que l’Internet cause de la dépendance ?N’importe quel parent aura observé un changement de comportement chez ses adolescents/enfants lorsqu’ils passent trop de temps sur Internet ou à jouer à des jeux vidéos. Ces changements sont consternants. L’enfant qui, de prime abord, est affable et coopératif, devient en assez peu de temps négatif, peu coopératif et agressif s’il passe une grande partie de ses temps libres sur Internet. La question se pose donc : est-ce que l’Internet rend véritablement dépendant ? Si oui, peut-on mesurer des effets physiologiques dans le cerveau ? Des chercheurs l’ont fait.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Fil de presse, juin 2014

Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Cliquez sur le titre ci-haut pour lire les liens permanents.

. Le Devoir - Pauline Marois se confie au Devoir : "Le choc a été brutal"Du flou entourant la tenue d’un référendum à la promesse d’une charte de la laïcité qu’elle souhaitait faire adopter sans compromis, en passant par la main tendue à Pierre Karl Péladeau : la chef démissionnaire « assume pleinement » les décisions prises au fil des 33 jours de la campagne, ainsi que leurs conséquences. « C’est pourquoi je ne suis pas une femme démolie ou atterrée aujourd’hui », dit-elle, portant le regard sur les gouttelettes d’eau collées aux fenêtres de la Maison-des-Marins, au musée de Pointe-à-Callières, dans le Vieux-Montréal.

. Slate.fr - ’Ndrangheta : quand la lutte contre la mafia passe par les femmesElles sont les épouses, les filles, les mères, les soeurs des criminels. Et parfois, par amour d’un autre homme, pour leurs enfants, elles décident de parler à la justice. Au péril de leur vie. Leur révolte est aussi une révolte féministe. L’école est en train de donner une impulsion différente.

. 98,5 FM - Soins de fin de vie : le projet de loi 52 adopté à la majoritéFruit d’un long cheminement « transpartisan » entrepris en 2009, le projet de loi 52 sur les soins de fin de vie a été adopté à l’Assemblée nationale par 94 voix contre 22, jeudi. Si tout se déroule comme prévu au calendrier administratif, l’aide médicale à mourir sera pleinement disponible dans 18 mois, a indiqué le ministre de la Santé, Gaétan Barrette. L’opposition au projet de loi est venue des parlementaires libéraux, notamment des ministres Lise Thériault, Christine St-Pierre, Pierre Arcand, Pierre Moreau et Sam Hamad. Tous les députés du PQ, de la CAQ et de QS ont voté en faveur de la loi.

. L’Humanité - Où sont les jazzwomen ? La chercheuse Marie Buscatto a enquêté
Mon enquête ethnographique, menée dans le monde du jazz français entre 1998 et 2010, m’a effectivement permis d’identifier la marginalisation des femmes chanteuses et instrumentistes. Non seulement les femmes musiciennes de jazz sont peu nombreuses – 8% environ. Mais surtout, même les plus reconnues sur le plan musical ne réussissent guère à en vivre et à se maintenir de manière pérenne dans la création musicale, comparativement à leurs collègues hommes. Cette situation est la même pour les chanteuses, très majoritaires dans leur activité (65% des chanteurs sont des femmes !) que pour les femmes instrumentistes (4% des instrumentistes sont des femmes).

. Télé debout - Palmarès vidéos du concours "Buzzons contre le sexisme"
Voici le palmarés tant attendu de notre grand concours vidéo jeunesse "Buzzons contre le sexisme" Saison 3 lancé en septembre 2013 et dont les remises des prix ont lieu à Paris le 16 mai 2014 et à Toulouse le 21 mai. Nous sommes ravies du succès de cette saison 3, 54 films venant de 15 régions de France, réalisés dans des cadres très divers comme des établissements scolaires généraux, professionnels, des lycées agricoles, des centres de préventions, des centres de loisirs, et quelques vidéos autonomes....

. Les Nouvelles/News - Les femmes font (aussi) de la Résistance
Dès 1940, pour pallier le manque d’effectifs, de Gaulle fait appel aux volontaires féminines pour combattre aux côtés des hommes. Étudiantes, ouvrières, mères de famille, enseignantes ou agricultrices, ces citoyennes de seconde zone, qui n’avaient alors pas le droit de vote, représentaient selon certains historiens 15 à 20% des résistants, et 15% des déportés politiques. Elles avaient souvent des rôles vus comme subalternes, moins exposés et donc moins héroïques. La plupart sont agents de liaison, standardistes, dactylos, boîtes aux lettres. Une minorité, prennent les armes. Toutes prennent des risques importants et sont prisées pour leur discrétion – car qui se méfierait d’une femme ? Lire aussi : « La place des femmes dans la guerre 1914-2014 : colloque international à Sarajevo, les 7 et 8 juin 2014 ».

. Le Journal de Montréal - Qui est derrière le lobby de la prostitution ?Pour arriver à nous faire gober que la prostitution, c’est un travail librement choisi par des femmes en pleine possession de leurs moyens, l’industrie envoie au front de jolies jeunes femmes blanches, bien habillées, bien coiffées, aux belles dents blanchies par le dentiste, qui se servent d’un vocabulaire recherché pour défendre ce qu’elles appellent le travail du sexe, expression détestable s’il en est une. Comme si ce n’était qu’un secteur d’emploi comme les autres. Qui se cache derrière ces femmes aux allures de secrétaires médicales qui défendent le proxénétisme, soit disant au nom de la sécurité des personnes prostituées ?
Quels intérêts défendent-elles quand elles attaquent le projet de loi conservateur sur la prostitution ?

. La Presse - Mariés, pas mariés…
Après une analyse méticuleuse du dossier, le Conseil du statut de la femme propose au gouvernement de réformer le droit sur la famille pour que la protection offerte aux conjoints de fait soit la même que celle fournie aux couples mariés. À moins, et le “à moins” ici est très important, que le couple décide de se soustraire à cette protection.

. Radio-Canada - Prostitution et Grand Prix : Montréal de réputation internationale
Qui dit Grand Prix, dit aussi sexy, sexe et prostitution. Selon Diane Matte, coordonnatrice de la CLÉS, il ne s’agit pas d’un mythe, mais d’une triste réalité. En effet, des travailleuses du sexe sont au rendez-vous pour profiter à Montréal du nombre impressionnant de touristes qui réclament leurs services. « On recrute même sur les campus, au cégep du Vieux-Montréal et partout où il y a des jeunes filles », précise-t-elle.

. Le Devoir - Budget du Québec - Régime minceur à QuébecLe redressement des finances publiques passe par deux années d’austères restrictions qui n’épargneront pas les missions essentielles de l’État québécois — les « vraies affaires » de la dernière campagne électorale des libéraux — que sont la santé et l’éducation. Le gouvernement Couillard impose un gel des embauches non seulement dans la fonction publique, mais dans les réseaux de la santé et de l’éducation, une économie de 600 millions en deux ans. Pour l’heure, le gouvernement Couillard promet de ne pas toucher aux services à la population, mais on apprend que l’injection de 110 millions par an dans les soins à domicile, que prévoyait l’assurance autonomie, est abolie.

. La Presse - Prostitution : une réforme contestée inspirée du modèle suédoisEn plus de criminaliser les clients et certaines tierces parties comme les proxénètes, le projet propose d’interdire la sollicitation de clients par des prostitué-es dans « un endroit public ou situé à la vue du public, s’il est raisonnable de s’attendre à ce que des personnes âgées de moins de dix-huit ans se trouvent à cet endroit ou à côté de cet endroit ». Le projet vise aussi à interdire la publicité faite à des fins de prostitution. « Aucun modèle qui implique une criminalisation totale ou une légalisation ne pourra transformer la prostitution en une activité sécuritaire », a dit le ministre MacKay.

. Le Devoir - Front commun contre un « djihad juridique »
Des militants laïques pour la plupart visés par des poursuites en diffamation ont manifesté publiquement leur soutien à l’ex-candidate péquiste Louise Mailloux mardi. Au terme de sa première comparution dans la poursuite intentée contre elle par Dalila Awada, ils ont annoncé qu’ils feraient front commun pour dénoncer l’intimidation et défendre la liberté d’expression. Mme Mailloux entend se prévaloir de la loi anti-poursuite-bâillon et poursuivre à son tour Mme Awada, féministe et militante anti-charte, pour atteinte délibérée à ses droits fondamentaux dans le but de causer un tort irréparable à sa réputation et à sa dignité.

. Le Figaro - La femme qui a dévoilé l’Iran se fait lyncher publiquement
Fausses rumeurs, diffamation, lynchage médiatique… La journaliste Masih Alinejad, à l’origine du mouvement en ligne « Liberté furtive pour les Iraniennes », est devenue la cible numéro 1 de la télévision d’État. Cette jeune Iranienne, exilée à Londres, a lancé le 3 mai une page Facebook invitant les Iraniennes à poster des photos d’elles sans leur hidjab (voile). Un mouvement qui, à sa grande surprise, a été suivi par de nombreuses femmes. En l’espace de quelques heures à peine, la page comptabilisait plus de 60 000 « likes » et presque autant de participantes… Si les Iraniennes ont pris le risque de poster leurs photos, Manish Alinejad s’est vue, elle, directement menacée de mort et insultée publiquement.

. L’Association des francophones du Nord-Ouest de l’Ontario - Histoires plurielles. Le projet collectif "Histoires plurielles" a été lancé le 12 avril 2014, une date significative dans l’histoire des femmes ontariennes puisque près de 100 ans plus tôt, le 12 avril 1917, elles accédaient au droit de vote provincial. Dès lors, leurs voix pouvaient être entendues, écoutées, comptées. À l’égard des Franco-Ontariennes, nous avons cependant un devoir de mémoire à accomplir. Ces bâtisseuses de familles et de société en français sont le visage des villages aux quatre coins de l’Ontario.

. Slate.fr - Pourquoi les hommes ont-ils tant de mal à repérer la misogynieComment comprendre que des individus jugés polis, gentils et même « merveilleux » en public puissent véhiculer un sexisme des plus crasses et ce sans jamais se faire repérer par leurs congénères masculins ? Et que cette dynamique soit aussi évidente aux yeux des femmes, tout en demeurant parfaitement étrangère aux hommes partageant leur vie ? Pour certains, la chose s’explique parce que les hommes ne font pas attention à la misogynie. Pour d’autres, les hommes l’ignorent délibérément.

. La Gazette des femmes – Aux sources de la violence
Lise Lalonde a passé 30 ans à sonder le terrain miné de la violence faite aux femmes. L’intervenante voulait comprendre, mais surtout, prévenir. En résulte Les agresseurs et leurs victimes. Les troubles physiques et psychologiques qu’engendre ce fléau. Un ouvrage qui, elle l’espère, aidera les victimes à se reconnaître avant d’être aspirées dans la spirale. Le livre rappelle le cycle de la violence : les débuts souvent pernicieux, comme des remarques désobligeantes ou des comportements jaloux, qui se transforment en une escalade de violence verbale et physique avant d’aboutir, peut-être, à l’irréparable.

. ChEEk Magazine - “Sous les jupes des filles”, pas féministe ? le discours aberrant d’Audrey Dana et de ses actrices
Sous les jupes des filles, le premier long-métrage d’Audrey Dana, a le goût du féminisme, l’apparence du féminisme, mais n’est pas féministe, selon son auteure et ses actrices. Audrey Dana entend faire “un film de femmes pour les femmes”. Et surtout pas, selon ses dires, un film féministe. Par crainte que le terme ne détourne une partie du public des salles obscures ? C’est justement à notre génération - dont Audrey Dana, à 35 ans, fait partie -, de prouver à tout ce beau monde que le féminisme n’est pas un gros mot.

. L’Encyclopédie de l’Agora - PMA : silence des élus, éloquence des affichesVoici une affiche qui illustre bien le mépris dans lequel on tient la pensée, l’éthique et la démocratie dans le milieu fort lucratif de la procréation médicalement assistée. Après un mois de vive protestation contre la marchandisation du corps de la femme, voici la logique des faits qui reprend l’offensive. Elle est depuis longtemps au centre de la stratégie du milieu faiseur d’argent et d’enfants.

. La Presse - Le partage des tâches, un investissement rentable…Si l’équité et la paix conjugale ne suffisent pas à convaincre du nécessaire partage égal des tâches, voici une raison supplémentaire de l’envisager. Les filles qui voient leurs parents en faire autant l’un que l’autre à la maison ont des objectifs de carrière moins stéréotypés, à en croire une étude réalisée par un groupe de chercheurs en psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique. Il est important de joindre la parole aux gestes.

. Le Devoir - Le CSF veut protéger tous les conjoints de fait
Éric et Lola font des petits. Dans la foulée de la réflexion que mène Québec à la suite du jugement sur le célèbre couple, le Conseil du statut de la femme (CSF) modifie une position qu’elle défend depuis longtemps et préconise désormais une protection juridique pour tous les couples. Mariés ou pas, parents ou non. Dans un volumineux avis publié lundi soir, le CSF propose ainsi des modifications majeures au droit québécois de la famille. Ce faisant, il reconnaît que les femmes demeurent aujourd’hui encore souvent les grandes perdantes des fins de vie commune. Un constat qui force une rupture avec la traditionnelle défense de la « liberté de choix individuelle » pour les femmes.

. Les Nouvelles News - Prostitution et drogue pour doper un PIB très mâle
Compter dans le Produit Intérieur brut (PIB), des activités comme la prostitution et la drogue qui créent de la richesse. C’est ce que demande Eurostat, l’institut statistique communautaire depuis un an aux Etats membres de l’Union européenne. Certaines de ces activités sont illégales dans certains pays, légales dans d’autres. Et comme la contribution de chaque Etat membre au budget européen est en partie calculée en proportion de son PIB, la pression monte.

. Irréductiblement féministe - 19 femmes pour 40 hommes, de quoi s’agit-il ?La Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme a rendu le vendredi 23 mai dernier, un avis sur la loi d’abolition de la prostitution. D’un côté, elle reconnaît l’intérêt d’une politique abolitionniste, mais de l’autre, elle craint, sans pour autant apporter d’arguments convaincants, que la pénalisation des clients n’entraîne des effets négatifs. Plus étrange encore, elle déconseille la pénalisation des clients, mais le regrette en remarquant que c’est dommage de se priver de l’effet pédagogique d’une telle mesure. Deux raisons à cet avis particulièrement confus : 1. le lobby prostitueur n’a pas ménagé ses efforts et mobilisé des soutiens de poids ; 2. cet avis n’est pas unanime mais adopté par une forte majorité d’hommes. Dissolution de cette Commission des Droits de l’homme et place à une commission des Droits Humains paritaire, humaniste et féministe !

. Le Soleil - La prostitution devrait être un acte criminel, selon un sondage canadien
Plus de la moitié des Canadiens ayant participé à un sondage du ministère de la Justice sur la prostitution sont d’avis qu’il devrait être criminel de vendre ou d’acheter des services sexuels, révèlent les résultats de la consultation publique obtenus par La Presse Canadienne. Mais la compilation des quelque 31 000 réponses démontre toutefois que les Canadiens qui ont participé sont quand même partagés sur la question : 56% estiment que l’achat de services sexuels devrait constituer une infraction criminelle, 66% criminaliseraient leur vente, et 62% jugent qu’il devrait être illégal de vivre des fruits de la prostitution, et criminaliseraient ainsi les proxénètes.

. Les Nouvelles/News - Gulbis, prodige du tennis "men only"
Ernest Gulbis s’est imposé hier en huitième de finale à Rolland Garros... et dans les médias à coup de comportements décalés et de déclarations sexistes. « Je pense qu’une femme devrait profiter de la vie un peu plus, penser à la famille, à faire des enfants. Comment peut-on penser faire des enfants avant 27-28 ans quand on est joueuse de tennis professionnelle ? » Ce n’est pas une énième saillie sexiste de l’inénarrable Nelson Monfort, mais bien la réponse du 18ème joueur mondial de tennis à une question de 20 minutes durant une conférence de presse ce vendredi.

. La Presse - C’est pas si loin que ça, le PakistanUne lectrice d’origine algérienne signale à l’auteur le meurtre d’une femme par sa famille au Pakistan, parce qu’elle n’a pas épousé le cousin que les membres de sa famille lui destinaient. Ils tuent leur propre fille à coups de briques. La lectrice dit que ses parents l’ont rejetée parce qu’elle a épousé un Noir et non un Algérien. J’ai pensé à tous ces gens qui ont lu la même histoire, d’abord horrifiés, puis rassurés... C’est toujours l’effet que font ces nouvelles-là. Elles nous disent que, ouf ! comme on est bien sur le Plateau ! Comme on est loin du Pakistan ! Si tu pouvais mettre une petite note dans ta chronique pour leur dire que oui, c’est loin. Mais pas tant que ça.

. La Presse canadienne - Les adolescents adeptes de pornographie en ligne
Un sondage effectué auprès de milliers de jeunes élèves canadiens à travers le pays révèle une « tendance inquiétante » chez les adolescents, soit la recherche régulière de pornographie en ligne. Le « sextage » semble également chose commune. « Ils développent encore leur sexualité, ils commencent à se faire une idée de ce qui est normal en matière de sexualité, ils forment leur identité sexuelle et ils se font une idée des comportements acceptables dans une relation. De toute évidence, une consommation importante de pornographie peut causer des problèmes pour tous ces aspects. »

. La Presse - Mexique : les meurtres sexistes ignorés
Dans l’État de Mexico, ceinture industrielle de la capitale, plus de 2000 femmes ont péri depuis 2005, victimes de la violence sexiste, d’après les associations civiles qui se penchent sur la question. Le phénomène est généralisé, il atteint toutes les municipalités, les niveaux socio-économiques, les tranches d’âge. « Souvent, les corps sont jetés dans des décharges ou sur des terrains vagues. On traite les femmes comme des déchets ».

. Châtelaine - Autochtones et musulmanesDes femmes autochtones parrainent des Marocains : conséquences pour elles, leurs familles et leur communauté. Il y a 40 ans à peine, les Attikameks de la région de Weymontachie étaient nomades. Dans cette société homogène où les hommes vont encore régulièrement à la chasse et à la pêche et où la religion est un amalgame de croyances animistes et de christianisme, l’arrivée de musulmans et, surtout, la conversion de certaines femmes à l’islam en rendent plus d’un perplexe ! Lors de nos différents séjours, bien des villageois nous ont confié craindre comme la peste ces nouveaux arrivants et leur religion. Ils ne veulent pas de mosquées dans les territoires autochtones.

. Franchement santé - Est-ce que l’Internet cause de la dépendance ?N’importe quel parent aura observé un changement de comportement chez ses adolescents/enfants lorsqu’ils passent trop de temps sur Internet ou à jouer à des jeux vidéos. Ces changements sont consternants. L’enfant qui, de prime abord, est affable et coopératif, devient en assez peu de temps négatif, peu coopératif et agressif s’il passe une grande partie de ses temps libres sur Internet. La question se pose donc : est-ce que l’Internet rend véritablement dépendant ? Si oui, peut-on mesurer des effets physiologiques dans le cerveau ? Des chercheurs l’ont fait.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - La disparue du Mouton Noir - 21. Émilie au paradis des prostitueurs

Sisyphe.org - La disparue du Mouton Noir - 21. Émilie au paradis des prostitueurs | Sisyphe, un regard féministe sur le monde | Scoop.it
Louis avait confirmé à Claire qu’un étudiant de l’UQAM, nommé Zack, venait parfois au Mouton Noir, mais il ne le connaissait pas. Tout le monde l’appelait Brad pour sa ressemblance frappante avec Brad Pitt. Je me souvenais très bien de lui, et du regard menaçant qu’il nous avait jeté à Claire et à moi pendant que nous enquêtions sur la disparition de Geneviève au Mouton Noir. J’avais fait plusieurs croquis de lui. Je proposai d’aller les chercher, et de les photocopier pour chacune de nous.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - La parité hommes-femmes en politique, une question de démocratie et de justice

Lors de l’assermentation des ministres, le 23 avril dernier, le gouvernement Couillard a brisé sa première promesse électorale. Le chef du Parti libéral du Québec, qui visait une zone paritaire de 40-60 au conseil des ministres, y a nommé seulement huit femmes sur vingt-six ministres, une représentation féminine de seulement 31%. C’est un recul par rapport au gouvernement Marois, dont le conseil des ministres comptait 35% de femmes, et un recul encore plus significatif en regard des conseils paritaires des gouvernements libéraux de 2007 et 2008.
more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

Sisyphe.org - Fil de presse, mai 2014

Site Sisyphe's insight:

Dans le fil de presse du 22 mai sur Sisyphe.

. Prostitution : des eurodéputés interpellent le gouvernement
. Une femme retrouvée après dix années de séquestration
. L'air du changement (disours inaugural Ass. nationale Québec)
. Un homme condamné à 60 jours de prison pour avoir tué sa fille en la giflant
. Lendemains de révolution
. Des experts estiment que la pornographie est tellement répandue aux États-Unis qu’il s’agit d’une crise de santé publique
. Dur quotidien des policières dans un monde d’hommes
. Sur Twitter, le langage misogyne n’a pas de sexe
. Sexe, politique et rock’n’roll
. Boko Haram, enlèvements, traite et prostitution: un effarant déni
. Abramson, la suite
. Quelle vie en ligne après votre mort?
Voir titres précédents: http://sisyphe.org/spip.php?article4754

more...
No comment yet.
Scooped by Site Sisyphe
Scoop.it!

File de presse de Sisyphe.org

Répertoire quotidien d'information publiée sur le Web.

Site Sisyphe's insight:

Dans le fil de presse de Sisyphe, le 13 mai 2014
- Démantèlement d’un réseau de proxénétisme nigérian à Caen
- 17 produits chimiques favorisent le cancer du sein
- Voyage au bout d’un enfer de glace (Inuits au Canada)
- L’ONU sanctionne Téhéran pour sa politique misogyne avec un siège à la Commission des femmes!
- Boko Haram - Cartographie de l’horreur
- L’humiliation (sur Internet)
- Jihad juridique, nouvel épisode
- Égalité femme-homme: nous sortirons la France de sa situation actuelle grâce aux femmes
- Boko Haram et la religion en politique
- Motion sur l’avortement: un test de l’unité des libéraux (Canada)
- Le féminisme dit "pro-sexe" fait le sale boulot du patriarcat
- Ces Iraniennes qui retirent leur voile
http://sisyphe.org/spip.php?article4754

more...
No comment yet.