SharedValue.ch
230 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Avec cette invention française, le chauffage devient gratuit ! Il fallait y penser !

"Des immeubles entiers sont déjà équipés... pour pas un rond !


Par Axel Leclercq


En quelques dizaines d’années l’informatique a révolutionné nos modes de vie… et c’est loin d’être fini ! Figurez-vous que les ordinateurs sont désormais capables de nous fournir… le chauffage ! Et pour pas un rond en plus ! Qarnot, une entreprise française, a en effet mis au point un système absolument génial qui, d’ores et déjà, chauffe gratuitement des immeubles entiers ! Une invention spectaculaire. "

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

La cohésion par l’épicerie et le bistrot

La cohésion par l’épicerie et le bistrot | SharedValue.ch | Scoop.it
A une heure où la commune se trouvait sans magasin, le Conseil municipal et la bourgeoisie ont investi 600 000 francs dans une surface commerciale, inaug
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Dans cette boutique, tout est gratuit. Vive la consommation raisonnée !

Dans cette boutique, tout est gratuit. Vive la consommation raisonnée ! | SharedValue.ch | Scoop.it
Pour qu'une telle affaire survive, il suffisait de parier sur le bon sens des clients... Résultat : ça marche, et pas qu'un peu !
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Bali : deux jeunes filles déclarent la guerre au plastique – et sont en passe de la gagner

Bali : deux jeunes filles déclarent la guerre au plastique – et sont en passe de la gagner | SharedValue.ch | Scoop.it
Mais qui va sauver le monde ? La jeune génération consciente ? Pour un documentaire Arte en partenariat avec TED, Flore Vasseur est partie à la rencontre de
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Dans cette épicerie sur roues, chacun paye selon ses revenus… Et ça cartonne !

Dans cette épicerie sur roues, chacun paye selon ses revenus… Et ça cartonne ! | SharedValue.ch | Scoop.it

"Metromarket : le bus qui apporte de la nourriture saine pour tous

Accessible et moins chère, la nourriture embarquée par ce bus bénéficie à tout le monde, quels que soient les revenus de chacun !

Manger sainement est une nécessité. Seulement voilà, pour des raisons financières et/ou géographiques, certaines populations sont tout simplement privées de ce droit. Alors, pour y remédier, des volontaires ont eu une idée géniale : ouvrir une épicerie dans un bus pour apporter chaque jour des produits frais, locaux et bon marchés aux quartiers les plus défavorisés !"

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

#Innovators35EU – 1er prix pour le crowdfunding collaboratif de Opencollective.com

Watch the highlights from the 2nd edition of Innovators Under 35 Belgium 2016: networking, workshops, a coaching session & the Award's Ceremony where the greatest Belgian young Tech talents joined the global community of Innovators Under 35.
Find out the details: www.innovatorsunder35.com
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Know the Difference between Customer Service and Customer Experience - SPONSOR CONTENT FROM DISNEY INSTITUTE

Know the Difference between Customer Service and Customer Experience - SPONSOR CONTENT FROM DISNEY INSTITUTE | SharedValue.ch | Scoop.it
By Bruce Jones, Senior Programming Director, Disney Institute

The term “customer experience” is ubiquitous in business these days. In fact, focusing on the customer experience has become the single most important way for an organization to achieve success—often becoming its key differentiator and competitive advantage.

But what exactly is customer experience? How does it differ from customer service? And to what extent should your business or organization be focused on or concerned about it?

First, let’s start by defining customer experience as the sum of all interactions a customer has with a company. This can include everything from a customer’s initial awareness or discovery of a company, product, or service and progressing through the purchase and use of those products or services. Together these all add up to the critical moments—the touch points—that create an organization’s overall customer experience.

To better understand what customer experience is (and is not), consider this story about a car dealership we worked with several years ago. Although sales were solid, management was concerned that their customers and employees were not happy. So we worked with their team to help them create an intentional effort focused around exceeding customer expectations at every key touch point. The entire organization—the employees, the processes, and the facilities—that created their customer experience were realigned, and the results were dramatic. Over the past few years, the dealership has achieved a 26 percent increase in sales.

The key learning here is that customer experience moves us beyond the traditional definition of customer service—those individual moments when employees are providing direct service to customers. It is also about the bigger picture of what happens before and after these service interactions.

To truly gain an understanding of customer experience, you must know that it encompasses every aspect of a company’s offerings—from the quality of its customer care to its reputation management, marketing, packaging, product and service features, ease of use, reliability, and beyond.

This distinction is more important than ever now, especially for organizations that want to continue to differentiate themselves from their competition. Customer experience must be understood and approached holistically, with those responsible for each area of a company’s offerings giving intentional thought and focus to how their decisions will shape and impact the overall customer experience.

Here are three actions any organization can take to start moving its customer experience toward tip-top shape:

Create an organizational common purpose. A common purpose is a succinct explanation of what you want the customer experience to be at an emotional level, and it is the essential foundation on which all other service decisions can be developed. It represents to all employees what you stand for and why you exist, and is your primary tool for getting everyone on the same page.
Get to know your customers holistically. Your knowledge of the customer must extend far beyond the boundaries of traditional service criteria. Truly understanding their needs, wants, and emotions and the industry stereotypes is the key to creating personalized interactions. Listening posts provide a customer-centric tool that companies can use to assess the customer experience and immediately identify areas where customer expectations are (or are not) being met and exceeded.
View exceptional service as an economic asset instead of an expense. Lifetime customer relationships are at stake, so the return on investment for providing consistently exceptional service clearly justifies the short-term cost.

Customer experience is about much more than just customer service. It is about fostering employee engagement. It is about truly understanding your customer, architecting a plan for delivering exceptional customer service, and then empowering employees to deliver it. It is about training leaders to reinforce the right behaviors that support exceptional customer experience. And finally, it is about discovering and acting on your organization’s areas of opportunity.

About Disney Institute
As the trusted, authoritative voice on the Disney approach to customer experience, Disney Institute uses business insights and time-tested examples from Disney parks and resorts worldwide to help organizations develop the customer experience culture they are capable of delivering. For nearly three decades, Disney Institute has helped professionals discover ways to positively impact their organizations and the customers they serve through immersion in leadership, service, and employee engagement. Unique to Disney Institute is the opportunity to go behind the scenes in a “living laboratory” to observe firsthand how Disney methodologies are operationalized and how they can be adapted and applied to any work environment.

Let our experience change yours. To learn more about courses that explore the Disney approach, visit DisneyInstitute.com.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

La start-up BackerKit s’occupe des jeunes pousses post-crowdfunding | L'Atelier : Accelerating Innovation

La start-up BackerKit s’occupe des jeunes pousses post-crowdfunding | L'Atelier : Accelerating Innovation | SharedValue.ch | Scoop.it
Création et envoie de sondages, compteur de produit, livraisons automatisées… la jeune pousse BackerKit gère l’accroissement d’activité des start-up après une campagne de financement participatif. Explications.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Strategyzer & Medtronic: Redefining Customer-Centric Innovation

Strategyzer & Medtronic: Redefining Customer-Centric Innovation | SharedValue.ch | Scoop.it

"Medtronic is the world’s largest stand alone medical technology development company. See how a team inside the organization transformed its habits to focus squarely on the customer. We’ll explain how Strategyzer’s tools,
methodologies, and training helped to set Medtronic’s Spine & Biologicals division up for success."

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Fournisseurs d’accès associatifs: un Internet libre, solidaire et démocratique | Say Yess

Fournisseurs d’accès associatifs: un Internet libre, solidaire et démocratique | Say Yess | SharedValue.ch | Scoop.it
Gérés bénévolement par leurs abonnés, des fournisseurs d’accès associatifs donnent la possibilité de se connecter autrement. Ils défendent la neutralité du net, et assistent ceux qui souhaitent créer localement leur propre FAI (Fournisseur d’accès internet), notamment dans les « zones blanches ».
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Activités hivernales dans les stations de ski - Veilletourisme.ca

Activités hivernales dans les stations de ski - Veilletourisme.ca | SharedValue.ch | Scoop.it
Bien que le ski et la planche à neige correspondent aux produits d’appel de la montagne, qui a dit qu’il fallait absolument s’y adonner?
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Le crowdfunding se réinvente grâce au bitcoin | L'Atelier : Accelerating Business

Chroma.fund propose une approche disruptive du crowdfunding de projets : exit la donation, bonjour l’investissement, le tout grâce au Bitcoin et la blockchain.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

In the Sharing Economy, Trust is a Must // Business Wire

In the Sharing Economy, Trust is a Must // Business Wire | SharedValue.ch | Scoop.it

Survey by First Advantage shows nearly 86 percent of Americans would be more likely to participate in the sharing economy if background screenings were mandatory. “We created the survey to better understand the degree of trust people have in sharing economy companies, and how they believe background checks should fit into the process”

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Lilo, le moteur de recherche qui finance des projets sociaux

Lilo, le moteur de recherche qui finance des projets sociaux | SharedValue.ch | Scoop.it
Avec Lilo, vous financez gratuitement des projets sociaux et environnementaux grâce à vos recherches
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Taking a Value-Chain Perspective on Innovation

Taking a Value-Chain Perspective on Innovation | SharedValue.ch | Scoop.it
Getting value-chain partners on board is essential for innovation and e-business success.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Discrètement, la France vient de démarrer la construction de la première route solaire du monde !

Discrètement, la France vient de démarrer la construction de la première route solaire du monde ! | SharedValue.ch | Scoop.it
Avec ce chantier, la France se repositionne enfin dans la course aux énergies renouvelables. Un progrès spectaculaire qui mérite bien une mise en lumière !
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

En 2016, la durée de vie d’un vêtement, c’est 35 jours. Cette vidéo veut en finir avec cette folie.

En 2016, la durée de vie d’un vêtement, c’est 35 jours. Cette vidéo veut en finir avec cette folie. | SharedValue.ch | Scoop.it
L'achat d'un nouveau jean pas cher a bien plus d'impact qu'on ne le croit. C'est ce que nous fait découvrir cette vidéo à mettre entre toutes les mains.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Shared Mobility - OECD iLibrary

"Shared Mobility: Innovation for Liveable Cities


Building on our 2015 report Urban Mobility System Upgrade: How Shared Self-driving Cars Could Change City Traffic, this study models the impact of replacing all car and bus trips in a city with mobility provided through fleets of shared vehicles. The simulation is, again, based on real mobility and network data from a mid-size European city, namely Lisbon, Portugal.


01 May 2016; Pages: 56; DOI: 10.1787/5jlwvz8bd4mx-en "

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

This Hardware Design Company Is Using Crowdfunding For Its Entire Product Pipeline

This Hardware Design Company Is Using Crowdfunding For Its Entire Product Pipeline | SharedValue.ch | Scoop.it
Massive Labs, led by the head of Stanford's design program and two co-founders, wants to build a product design company without VC money.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

L’argent local devient monnaie courante | Say Yess

L’argent local devient monnaie courante | Say Yess | SharedValue.ch | Scoop.it
L’argent local devient monnaie courante

Le Sol-Violette à Toulouse, l’Abeille à Villeneuve-sur-Lot, la Miel dans le Libournais ou encore l’Eusko en pays basque… Depuis quelques années émergent au niveau local des « monnaies complémentaires ». Avec une soixantaine de projets en France, actifs ou en préparation, vous aurez peut-être bientôt dans les poches autre chose que des euros.
eusko-pays basque
5
288
Lifestyle
Local
Changer les échanges

Comme son nom l’indique, la monnaie « complémentaire » ne remplace pas l’euro : elle n’est donc pas alternative. Pour un euro échangé, on reçoit en général un billet de la même valeur dans l’unité monétaire mise en place localement. Cet argent ne peut pas être épargné, il est utilisable uniquement sur le territoire, et parfois, il peut perdre de sa valeur au fil des mois pour inciter à le faire circuler… Alors, pourquoi participer à cette forme nouvelle de consommation ? « Parce qu’on change les échanges », explique Annie Vital, partie prenante de l’association qui gère La Mesure à Romans-Bourg de Péage (60 entreprises partenaires et environ 100 particuliers utilisateurs).
Soutenir les commerces de proximité

« S’il s’agit de faire circuler des billets entre bobos déjà convaincus, ça n’a aucun intérêt ! » s’exclame-t-elle. En effet, utiliser une monnaie locale pour le simple plaisir de dépenser des sous similaires à ceux d’un célèbre jeu de société serait certes sympathique, mais n’aurait pas beaucoup de sens. « C’est un espace socio-économique pour défendre les entreprises de proximité face à la grande distribution » résume Dante Edme-Sanjurjo, co-président d’Euskal Moneta, qui a lancé l’eusko (550 entreprises partenaires, 2 700 utilisateurs particuliers fin 2013). Epicerie, boulangerie, poissonnerie, restaurants, voire même kiné ou sophrologie… La gamme des commerces qui acceptent les monnaies locales peut être large et variée.

ici-on-accepte-la-mesure« L’intérêt du local, c’est qu’on s’oppose à la globalisation », affirme Annie Vital. Les commerçants partenaires, qu’on appelle les prestataires, peuvent être sélectionnés parce qu’ils sont indépendants, relèvent de l’économie sociale et solidaire, ou proposent une offre bio. Ils s’engagent parfois à promouvoir les produits locaux ou à recourir à des fournisseurs de proximité, dans une démarche de circuit court… Les monnaies locales ont en commun l’ambition de relocaliser la production et la consommation au niveau territorial. Selon un sondage réalisé fin 2013, 25 % des utilisateurs de l’eusko ont ainsi poussé la porte d’un nouveau commerce parce qu’il acceptait l’eusko, et 62% ont découvert deux commerces ou plus. Il s’agit donc d’un outil de dynamisation du développement économique d’un territoire.
Renforcer la culture locale et le lien social

« On souhaite aussi faire la promotion de l’usage de la langue basque, menacée de disparition » indique Dante Edme-Sanjurjo quand il revient sur la genèse du projet. Pour lui, la monnaie locale est en effet l’occasion de lancer des actions concrètes en matière de soutien à la culture locale. Les commerçants qui acceptent l’eusko pratiquent le double affichage, en français et en basque, ou ne disent pas seulement « bonjour », mais aussi « Egun on ». Certains vont même jusqu’à suivre une formation en la matière pour honorer leur engagement.

Cependant, pas question pour Dante Edme-Sanjurjo de parler d’identité locale : « l’eusko est plutôt la preuve d’un attachement au territoire » nous confie-t-il. L’objectif, « ce n’est pas de s’enfermer autour de son clocher ! » renchérit Annie Vidal. Ces projets sont aussi là pour valoriser les caractéristiques propres des lieux où elle est utilisée, comme à Montreuil, où la monnaie locale s’intitulera La Pêche, en référence aux Murs à Pêche, héritage horticole de la ville. Mais aussi pour développer de nouvelles interactions entre les habitants et leurs commerçants, puisqu’il s’agit pour Philippe Derudder, auteur d’un livre sur le sujet, de « retrouver le pouvoir d’humaniser les achats » en privilégiant des producteurs avec qui l’échange n’est plus seulement financier, mais convivial et citoyen. « Ces monnaies répondent au désir de donner une valeur aux relations sociales et de les voir fructifier autour de soi » poursuit-il.

heol-brest
Se réapproprier la monnaie

Autre enjeu de ces initiatives, celui de se réapproprier la monnaie, de redéfinir les relations du consommateur face à l’argent. Aujourd’hui, 97 % des flux monétaires mondiaux sont consacrés à la spéculation. « Nous avons organisé des réunions pour expliquer pourquoi il fallait remettre l’économie à sa place », déclare Annie Vidal. « La monnaie est un outil au service des citoyens, pas une fin en soi » conclut-elle. Si l’argent n’a toujours pas d’odeur, il a le mérite d’avoir retrouvé, avec les monnaies locales, un peu de son sens.

Aller plus loin

Consultez le site dédié aux monnaies locales complémentaires
Consultez la carte des projets, actifs ou en projet
Lisez le livre de Philippe Derudder « Les monnaies complémentaires locales. Pourquoi ? Comment ? », éditions Yves Michel ou regardez son film « la monnaie, du pouvoir d’achat au pouvoir d’être ».
Auteur de l'article : Sébastien Levrier
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Ebook: 30 pratiques collaboratives pour changer votre quotidien

Ebook: 30 pratiques collaboratives pour changer votre quotidien | SharedValue.ch | Scoop.it
Découvrez 30 belles façons d'améliorer votre quotidien grâce à l'économie du partage en 2016.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Le Farinet pourrait devenir une nouvelle monnaie

" Par Jean-Yves Gabbud Economie alternative - Un petit groupe de citoyens veut lancer une monnaie locale et complémentaire en Valais: le Farinet. Farfelu? Pas tant que ça. D'autres initiatives similaires rencontrent un certain succès, notamment du côté de Genève.

 

Le Valais pourrait bientôt avoir son Farinet, du nom du célèbre faux-monnayeur. Il s'agit d'une monnaie locale et alternative fonctionnant un peu à la manière des bons cadeaux. Un petit groupe de citoyens, emmenés par David Dräyer, veut le lancer en 2016.

L'idée consiste à avoir une monnaie qui ne circule qu'en Valais. Le but est de favoriser le commerce local.

 

Comment ça marche? L'idée est simple. Pour un franc, on obtient un Farinet, que l'on peut utiliser chez les commerçants qui l'acceptent. Celui qui veut revendre ses Farinets peut le faire, moyennant une petite commission.

 

A Genève une initiative similaire a vu le jour il y a quelques mois avec la monnaie locale appelée Le Léman. Avec un certain succès.

Des milliers d'autres monnaies locales ont vu le jour sur la planète.


Découvrez plus de détails sur le Farinet dans nos éditions papier et numériques du samedi 6 février."

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Perception du Crowdfunding dans le tourisme

Perception du Crowdfunding dans le tourisme | SharedValue.ch | Scoop.it
Les ateliers de crowdfunding, présentés par Vincent Grèzes, ont eu lieu le 4 décembre 2015, au Tourism Professional Meeting 2015, à la Haute Ecole de Gestion et de Tourisme de Sierre.
La présente synthèse constitue un résumé des résultats de ces ateliers et est basée sur les données issues de revues de littératures scientifiques, et grand public, d’interviews réalisées, ainsi que les résultats des discussions des participants.
 
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Crowdfunding 2015 dans les lieux de patrimoine français: 46 campagnes réussies pour une collecte globale de 540 893€

Crowdfunding 2015 dans les lieux de patrimoine français: 46 campagnes réussies pour une collecte globale de 540 893€ | SharedValue.ch | Scoop.it
En 2015, le rythme des campagnes de financement populaire organisées au profit des lieux de patrimoine historique, artistique et scientifique français s’est accéléré. Voici un panorama des campagnes achevées en 2015. Du 1er janvier au 31 décembre 2015, 59 campagnes ont été achevées. 46 d’entre elles ont atteint leur objectif et collecté 540.893 […]
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Grèzes, Institut Entrepreneurship et Management, HES-SO Valais-Wallis
Scoop.it!

Crowdfunding : bientôt le Big Bang | ConsoCollaborative

"Bulle médiatique, croissance exponentielle, multiplication des plates-formes… Le crowdfunding, en plein boom, suscite beaucoup d’attentes. Mais comment ce nouveau modèle de financement survivra-t-il à son rapprochement avec ses « frères ennemis » du secteur bancaire ? "

more...
No comment yet.