Service de la santé
13 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Sophie Gingras
Scoop.it!

Québec s'attaque au drame de l'analphabétisme | Annie Mathieu | Éducation

Québec s'attaque au drame de l'analphabétisme | Annie Mathieu | Éducation | Service de la santé | Scoop.it
La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), Marie Malavoy, s'attaquera au «drame de l'analphabétisme» au Québec dans sa politique nationale d'éducation...
Sophie Gingras's insight:

L’article du Journal du Soleil, intitule « c’est un drame » déclare, qu’ « il y a pas loin d’un million d’analphabètes fonctionnels au Québec » . Je crois que cette déclaration doit être pesée avant de la déclarer comme un drame. Premièrement , ces personnes analphabètes sont quand même fonctionnelles donc ils sont capables de fonctionner dans la vie de tous les jours.  De plus, dans cet article il ne parle pas des milliers d’immigrants qui arrivent de leur pays et qu’il ne parle pas français donc , ces personnes font qu’abaisser la moyenne. Je crois que nous devrions ôter ses personnes pour donner une meilleure vue d’ensemble de la problématique , car ces personnes immigrantes apprendront probablement le français par obligation. De plus , « ce n’est pas que les gens ne sont plus analphabètes qu’avant ». Comme nous savons , l’éducation est quelque chose de beaucoup plus important dans la vie des Québecois comparativement a il y a 50 ans. Le nombre de personnes analphabètes réduira par lui-même. Donc , je crois que ce n’est pas un drame, car les personnes sont capables de fonctionner dans la vie courante.  Par contre , je trouve important  de quand même mettre en place  « la nouvelle politique d’éducation aux adultes  doit absolument  en tenir un « rafraichissement de leur connaissance de leur connainnaicances ».  Je crois que ce rafraichissement est une très bonne manière d’améliorer le taux d’analphabète aux Québec, car  comme l’explique l’article les personnes ont seulement besoin d’un rafraichissement pour les aider . Par contre , je me demande comment ils feront pour aller chercher les personnes analphabètes pour les aider par la suite avec le problème. Pour terminer , je crois qu’instaurer  « une nouvelle politique d’éducation aux adultes » ceci est une bonne alternative pour aider les personnes qui sont analphabètes , même si selon moi ce n’est pas une urgence . Je crois que mettre plus d’emphase sur les immigrants règlerait plus facilement le problème . De plus , je crois que ne pas mettre une programmation beaucoup plus grosse est aussi une bonne idée, car avec les années , je crois , que l’analphabétisation sera réduit au Québec.  

more...
profODS2013A's comment, December 6, 2013 7:44 AM
commentaire 10 corrigé
Scooped by Sophie Gingras
Scoop.it!

L’assurance autonomie pourrait coûter des milliards

L’assurance autonomie pourrait coûter des milliards | Service de la santé | Scoop.it
Québec – Le coût du projet péquiste d'assurance autonomie pourrait...
Sophie Gingras's insight:

L'article ci-haut parle du débat actuel pour l'investissement des de milliard de dollars pour pouvoir garder les personnes âges à domicile . Premièrement , je trouve ce programme nommé assurance autonomie , très bien pour plusieurs raisons. Nous voulons tous rester dans notre milieu de vie où nous avons pour la pluspart bâtie une partie de notre vie . C'est un grand choc pour une personne âgée de devoir déménager en CHSLD, car c'est un lieu qui ressemble peu à un milieu de vie normale. De plus , être séparé de notre être cher est aussi quelque chose de très difficile pour tout le monde. Je crois que ceci serait une bonne alternative pour avoir une population plus en santé, car les personnes âges iraient chercher plus d'aide sans avoir peur d'être placé systématiquement dans un CHSLD.Garder les personnes âges à domicile serait quelque chose de très bons pour eux et aussi pour l'état. Le cout serait pour chacun d'environ 20$ par semaine . Je crois que ceci est un bon investissement de la part de tous , car tout le monde désire rester dans son domicile le plus longtemps que possible.  De plus , installer ce programme d'aide à domicile couterait beaucoup moins cher à long terme pour l'état que de continuer a envoyer les personnes âges vivent en institutions. «Si nous n'agissons pas, il y aura une progression exponentielle des coûts parce qu'aller dans un CHSLD coûte beaucoup plus cher que d'offrir des services et des soins à domicile. Si nous faisons ce choix-là, et c'est celui que nous faisons, c'est qu'il y a une réduction réelle du risque de progression des coûts, qui a été parfaitement documenté», explique Réjean Hébert. Par contre , certains croient que le projet prendra fin automatiquement lorsque les contribuables sauront

 le coût qu'ils devront payer pour mettre sur place ce programme. Je crois que ce programme devrait être mis sur place, car il nous aidera à long terme et c'est tout ce que nous voudrons lorsque nous serons âgées soit de rester à notre domicile le plus longtemps possible. De plus , je crois que ce programme créera aussi des emplois ce qui pourrait être bon pour le gouvernement , car nous aurons de plus de personnes pour aller travailler dans les maisons des personnes ainées. Vous pour votre part , penser vous que ce programme est une bonne idée ou non ?

more...
profODS2013A's comment, November 11, 2013 8:42 AM
commentaire 8 corrigé
Scooped by Sophie Gingras
Scoop.it!

Déficience intellectuelle: cas lourds transférés dans des milieux inadéquats | Baptiste Ricard-Châtelain | Santé

Déficience intellectuelle: cas lourds transférés dans des milieux inadéquats | Baptiste Ricard-Châtelain | Santé | Service de la santé | Scoop.it

 

 

Sophie Gingras's insight:

Voici l'histoire de plusieurs personnes ayant une déficience intellectuelle . Comme l'explique l'article , certaines personnes devraient être placées dans les institutions publiques telles que le CRDI et lorsque leur état est stabilisé ces personnes sont transférées au secteur privé . Ces personnes sont souvent dirigées vers les centres privés même lorsque leur réadaptation n'est pas fait dans les CRDI c'est donc dans ses moments que ces personnes se désorganisent contre eux et envers les autres usagers ou employés . Ce qui peut venir dangereux, comme le précise l'article. Les établissements publics envoient leurs usagés dans les institutions priver du a un manque de place . Je peux comprendre cet aspect , mais premièrement nous ne travaillons pas avec des chiens , donc les changer d'endroits comme cela sans préavis et raison valable est un manque de respect pour la personne elle-même . De plus , entre avoir dans ses lits un client qui est présent depuis longtemps ou un nouveau , je ne crois pas qu'il est beaucoup de différence. Donc , pourquoi ne pas développer le plein potentiel de chaque individu avant de les transférer d'institut . Certaines personnes ne reçoivent donc pas les soins qu'elles nécessitent, car l'institution privée dans laquelle elle se trouve n'a pas tous les outils pour l'aider . Les gens ne sont pas '' classés '' selon leur besoin , mais selon ce qui est plus facile pour l'organisme qui en a la charge. Les clients ne sont pas le point d'intérêt premier chez cet organisme, tel qu'il est écrit dans l'article. «Il y a des drames humains à cause d'une vision bureaucratique». Donc , comme on peut le voir nos services de santé ne sont pas du tout parfaits et nous devons encore les retravailler pour les améliorer. D'autres places devraient être ouvertes dans les endroits comme les DRCI , car les places sont en manques. De plus, je voudrais critiquer la manière dont le chroniqueur de cet article décrit les personnes ayant une déficience intellectuelle . Il les décrit comme s'ils étaient tous des fous qui étaient tous violents et qu'ils ne pouvaient pas fonctionner normalement dans la société. « D'autres explosent, mettant en danger leur entourage; parfois, des propriétaires appellent les policiers, ne sachant plus à quel saint se vouer. Les histoires de sang, de murs brisés, d'automutilation, d'excréments ingérés se bousculent dans son discours émotif. » Voici comment l'auteur les décrit , je trouve ceci très dégradant pour ces personnes et même très fâchant. Il n'aide pas à la vision qu'a la société sur ces gens. Je ne comprends pas encore pourquoi après tant d'années on traite encore les gens de fous en pensant qu'ils ne pourront jamais rien faire de leur vie . Je crois que les médias n'aident pas à cette situation .

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 4:41 PM
commentaire 5 corrigé
Scooped by Sophie Gingras
Scoop.it!

Charles Laferrière forcé d'intégrer un CHSLD

Charles Laferrière forcé d'intégrer un CHSLD | Service de la santé | Scoop.it

 

 

Sophie Gingras's insight:

Voici l'histoire d'un homme de 53 ans, probablement l'âge de la majorité de

vos parents, qui est présentement obliger de quitter son domicile pour aller vivre le reste de ses jours dans un CHSLD dû à ses besoins particuliers. Je trouve ceci épouvantable d'aller passer environ les dernières 25 années de sa vie, dans un CHSLD avec des personnes beaucoup plus âgées que lui. Je crois que le gouvernement du Québec, devrait installer plus de service pour changer cette situation. Aucune personne de cet âge ne voudrait être enfermée dans sa chambre toutes les journées ou presque surtout à cet âge. Je crois que le gouvernement devrait donner plus de soins à domicile pour garder le plus longtemps que possible les gens à la maison, car comme monsieur Hébert le dit, ce serait beaucoup plus avantageux pour les clients et pour le gouvernement. De plus, je crois que d'autres centres de réadaptation et de soutien tel que celui de Lucie-Bruneau devraient être mis sur place. Ceux-ci seraient une bonne alternative au CHSDL pour les personnes plus jeunes qui ne sont pas prêtes à se rendre dans un tel service. Ce centre accueille des personnes de 18 ans à une cinquantaine d'années. Comme les jeunes, que j'ai vus dans un reportage à TVA de la maison Lucie-Bruneau, ils trouvent cet endroit beaucoup plus adapté et plaisant pour des personnes de leur âge. De plus, la maison Rémy-Beauchaine donne aussi des services très similaires à celui des CHSLD, mais qui sont plutôt adaptés aux personnes qui sont plus jeunes que 50 ans. De plus en plus de personnes, ainsi que leur proche, voudraient que les personnes nécessitant des soins soient dans ce type de maison qui est peu nombreuse au Québec. Il est peu attirant d'être avec des personnes beaucoup plus vieille ou beaucoup plus jeune que soient tous les jours. Je crois que pour cette raison des services comme ceux-ci devraient être créés. Les besoins, les intérêts, les modes de vie ne sont pas similaires dans les deux cas, donc je crois sincèrement que des services devraient être créés pour ces deux types de clientèles, car même si leurs soins peuvent être semblables, ces personnes ont des caractéristiques très différentes. Revenez me voir la semaine prochaine je vous parlerai d'une de ses ressources fantastiques.

more...
profODS2013A's comment, September 26, 2013 8:35 AM
commentaire 3 corrigé
Scooped by Sophie Gingras
Scoop.it!

«Chasse aux sorcières» chez les employés de la Santé

«Chasse aux sorcières» chez les employés de la Santé | Service de la santé | Scoop.it
Des établissements du réseau de la santé ont entrepris de vérifier les antécédents judiciaires de l’ensemble de leur personnel, ce que la CSN qualifie de «chasse aux sorcières».
Sophie Gingras's insight:

Une nouvelle mesure veut être instaurée dans les milieux de la santé, soit celle de devoir vérifier tous les dossiers criminels des employés des services de la santé. Je crois que cette nouvelle mesure est une très bonne initiative, car elle pourrait réduire les risques de violence, de vol, d’abus envers les personnes plus vulnérables telles que les personnes âgées ou ayant une déficience intellectuel  , déficience physique ou même une problématique de santé mentale. Depuis 2012, ils le font pour leur nouvel employé, mais je crois qu’ils devraient aussi le faire pour les anciens et même peut-être aux 10 ans pour être au courant de la vie de leurs employés. Comme ils le feront «Chaque situation sera analysée en fonction du type d’infraction et de la nature de l’emploi occupé afin de prendre les meilleures décisions pour la sécurité des usagers » Je crois aussi que ceci est une bonne idée , car les méfaits non pas toute la même valeur et dangerosité pour les utilisateurs des services de santé.  Par contre , j’aimerais avoir plus de précision en ce qui comporte les dossiers criminels, car, une personne ayant conduit sur l’autoroute à trop haute vitesse ne nécessite pas de réprimande de la part de son patron, car il ne devient pas dangereux pour les clients des services parce qu'il on rouler à haute vitesse. Donc, j’espère que cette nouvelle mesure sera prise avec un grain de sel. Par contre, quelqu’un qui a fait un vol ou un méfait plus grave devrait être surveillé de plus prêt pour ne pas qu’il contrevienne dans son milieu de travail. Nous entendons parfois parler de personne âgée ou de personne ayant un handicap qui ont été victime d’abus ou de violence. Avec cette nouvelle réglementation, nous diminuerons les risques que ses problématiques arrivent à nouveau . Ces personnes pourraient être redirigés vers d’autres secteurs d’emplois pour protéger la clientèle. Donc , en conclusion, je suis pour cette nouvelle mesure, mais j’aimerais en connaitre plus sur ce que comporte les dossiers criminels pour ne pas que les employés soient réprimandés ou juger pour des choses qui ne sont pas important de retenir en lien avec leurs métiers et comment fonctionnera le processus avec les personnes ayant un casier judiciaires important.

more...
No comment yet.
Scooped by Sophie Gingras
Scoop.it!

Infirmières boudées en CHSLD

Infirmières boudées en CHSLD | Service de la santé | Scoop.it
Alors que la clientèle âgée est en très lourde perte d’autonomie, dans certains CHSLD, il n’y a plus aucune infirmière le soir et la nuit sur les unités de soins, dénonce l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).
Sophie Gingras's insight:

L'article ci-haut décrit un manque flagrant , selon moi, de notre système de santé. Depuis 2008 , il y a 16% moins d'infirmières dans les CHSLD , l'endroit où les soins de la personne sont en très grande demande. Les personnes vivantes dans les CHSLD ont besoin de 3 heures de soins par jour minimum donc, ces personnes ont de grands besoins autant de jour et de nuit. « Il n’y a plus aucune infirmière le soir et la nuit sur les unités de soins, » , dénonce l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Comme j'expliquais, ces personnes ont besoin de soins tout au long de la journée , donc si aucune infirmière n'est présente durant la nuit, qui leur procurera les soins nécessaires ? Ces personnes sont donc négligées. Une diminution d'infirmière cause de mauvaise qualité de soins durant la journée , car les infirmières doivent rattraper tout ce qui aurait dû être fait durant la nuit. De plus, plusieurs infirmières ont aussi de mauvaises qualités de travailles, car elles courent toute la journée pour donner les meilleurs soins possible aux résidants et font souvent des heures supplémentaires pour donner les soins nécessaires aux résidents. Par la suite, les familles viendront se plaindre contre les infirmières et la patronne de ceux-ci de leurs mauvais emplois et des négligences envers les membres de leurs familles. Par contre, ceci n'est totalement pas de leur faute. Je crois qu'elles font de leur mieux avec ce qu'elles ont. La faute retourne au CHSL en tant que tel, donc au gouvernement qui coupe dans les subventions. Je crois que le gouvernement devrait donner plus d'argent dans ses soins , pour améliorer notre service de santé et ceci pousserais probablement aussi d'autres étudiantes à faire des études comme infirmière , car leur condition de travail serait bien meilleure. Donc , selon moi, deux solutions seraient très bonnes . Premièrement, réorganiser nos services de santé améliorait beaucoup de choses, soit que le gouvernement donne plus d'argent dans les CHSLD pour offrir de meilleurs services aux résidents . De plus, comme l'explique l'article de ce journal « les infirmières québécoises diplômées du collégial ont 2500 heures de formation de moins que leurs consœurs des autres provinces » . Donc , augmenter les heures de cours pour ces étudiants ou améliorer les cours techniques en soins infirmiers serait aussi une bonne idée. Si les étudiants étaient mieux formés, ils pourraient offrir de meilleur service, être plus présents, respectueux envers les usagers et être plus efficaces lors de leur journée de travail. De cette façon, ce problème serait presque ou entièrement résolu et tout le monde seraient content ,le gouvernement, car ils pourraient placer leur argent a un autre endroit et les usagés des CHSLD, car ils auraient de meilleurs services.

more...
profODS2013A's comment, November 4, 2013 8:03 AM
commentaire 7 corrigé
Scooped by Sophie Gingras
Scoop.it!

Notre mission | Profil | Centre de réadaptation Lucie-Bruneau

Notre mission | Profil | Centre de réadaptation Lucie-Bruneau | Service de la santé | Scoop.it

Voici un organisme que j'ai découvert la semaine passée. Le centre de réadaptation Lucie-Bruneau offre aux personnes ayant une déficience motrice ou neurologique des services personnalisés, spécialisés et surspécialisés en adaptation-réadaptation, en intégration sociale, résidentielle et professionnelle,des services de soutien à l’intégration, d’aide et d’accompagnement aux familles et aux proches, ainsi que des ressources résidentielles alternatives, le tout dans le but de permettre leur participation sociale et maximiser leur qualité de vie. Cet organisme peut s'apparenter à un CHSLD pour les personnes plus jeunes qu'à l'habitude, ayant l'obligation d'avoir 3 heures de soins par jour. Je trouve ce genre d'organisme fantastique pour aider ces personnes dans leur développement. Être avec des personnes ayant des difficultés s'apparentant au votre et ayant les mêmes intérêts que vous, peut aider la personne dans son intégration et son développement. Avoir des amis qui vous comprend peut être beaucoup plaisant que de vivre avec des personnes agées. L'organisme accueille des personnes ayant une déficience motrice et neurologique.Chaque année 8000 personnes reçoivent des soins au centre de réadaptation Lucie-Bruneau. Plusieurs éducatrices spécialisées travaillent dans cet organisme. De plus , beaucoup d'autres professionnels travaillent au centre de réadaptation tel que des médecins, des techniciens en loisirs, des travailleurs sociaux et même des sexologues. Donc , je crois qu'il ne manque pas de professionnelle dans cet organisme. Je crois que le gouvernement devrait aider à la création d'organismes de ce genre, car ils sont très valorisant et aidant pour des jeunes ayant des handicaps et ne pouvant vivre à la maison.

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 9:33 PM
commentaire 4 corrigé
Scooped by Sophie Gingras
Scoop.it!

« Comme un coup de massue »

« Comme un coup de massue » | Service de la santé | Scoop.it
Quelques heures après qu’un médecin de l’hôpital Chauveau lui eut dit que «tout allait bien», un jeune homme de L’Ancienne-Lorette a été admis d’urgence au CHUL la semaine dernière, où il a reçu un diagnostic probable de sclérose en plaques.
Sophie Gingras's insight:

Je crois que les quelques lignes décrivant l'article peuvent en dire long. Cet homme, se rendant à l'hôpital du CHUL pour des maux de tête et des étourdissements épouvantables, se fait dire par le médecin sur place, qu'il n'a pas de problème, même à la suite d'un examen fait par un taco et que celui-ci est seulement dans sa tête. Le lendemain, voyant que ses symptômes ne s'améliorent toujours pas, décide de se rendre à l'hôpital une deuxième fois, mais cette fois-ci, il est dirigé vers un autre hôpital gras à l'ambulance qu'il y conduit. Le lendemain, un diagnostic terrible atteint l'homme, c'était « comme un coup de massue » d'écrit-t-il , une problématique de sclérose en plaques a été détectée. Je crois qu'après avoir laissé quelqu'un mourir, car leur urgence fermait, cet hôpital aurait dû redoubler de vigilance envers ses patients. Une étude est en cours pour vérifier les compétences de cette institution et je trouve celle-ci bien méritée. Nos services de santé ,au Québec, ont encore un grand pas à faire pour atteindre leur meilleur. Je trouve ceci déplorable que les médecins et infirmiers n'aient pas donné de leur meilleur pour ces deux hommes. Les lois entourant ces services de santé devraient être revivifier ainsi que les compétences des employés sur place . Non seulement dans cet hôpital, mais dans tous ceux dans la région de Québec ainsi que dans tout les autres services de santé. Je ferais une inspection des compétences du système et du proffessionnel aux 5ans si cela est nécessaire pour être certaine que notre système de santé n'est pas dysfonctionnel, car si le professionnel formé n'est pas compétent pour nous soigner, qui le fera ? Je crois qu'une structure plus pointue et stricte avec des règlements mit en place dans tous les services de santé pour que des problèmes comme ceux-ci ne se reproduisent plus, car présentement il se présente une faille dans celui-ci. La santé du Québec se porterait probablement mieux . Je blâme présentement notre service de santé, mais je sais que le nôtre n'est pas le pire d'entre tous et qu'il possède lui aussi des points positifs.

more...
profODS2013A's comment, September 23, 2013 7:50 AM
Commentaire 2 corrigé