Se métamorphoser
18 views | +0 today
Follow
Se métamorphoser
Vivre autrement, inventer de nouvelles manières de vivre, vivre ensemble.
Curated by LaPamonach
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by LaPamonach
Scoop.it!

Le triomphe de Michel Serres l'optimiste

Le triomphe de Michel Serres l'optimiste | Se métamorphoser | Scoop.it
Sa Petite Poucette, déclaration de confiance à la jeunesse fait un tabac.
more...
No comment yet.
Rescooped by LaPamonach from Le Monde en Chantier
Scoop.it!

Serres : "Ce n'est pas une crise, c'est un changement de monde"

Serres : "Ce n'est pas une crise, c'est un changement de monde" | Se métamorphoser | Scoop.it
INTERVIEW - Michel Serres, philosophe, historien des sciences et homme de lettres français, décrypte le monde de demain pour le JDD.

Via Thierry Curty
LaPamonach's insight:

Parce que Michel Serres...

more...
Thierry Curty's curator insight, July 17, 2013 12:13 PM

Si c'est Michel Serres qui le dit, quand même...

 

La transition sociétale, c'est maintenant!

Thierry Curty's curator insight, December 10, 2013 7:10 PM

Si c'est Michel Serres qui le dit, quand même...

 

La transition sociétale, c'est maintenant!

Rescooped by LaPamonach from Open world
Scoop.it!

Les modalités de participation -| appel aux plasticiens, écrivains, chercheurs - Exposition/rencontre circulations/ tissages et passages entre les disciplines 2010-2013

Les modalités de participation -| appel aux plasticiens, écrivains, chercheurs - Exposition/rencontre circulations/ tissages et passages entre les disciplines 2010-2013 | Se métamorphoser | Scoop.it

CARAVAN - Le Projet Circulations Tissages/signes croisés 

 

MODALITES-ESPRIT -FONCTIONNEMENT

 

L’idée est bien sûr inscrite dans la démarche, la vision Transdisciplinaire et transculturelle  éclairée en particulier par le parrain de caravan,   Basarab Nicolescu président du Centre International de Recherches et Études Transdisciplinaires   CIRET..
( http://basarab.nicolescu.perso.sfr.fr/ciret/index.php )

Mais caravancafé travaille avec un public plus large, des artistes et  certains chercheurs qui portent, vivent,  cette dimension transculturelle, souvent à leur insu.
http://www.caravancafe-des-arts.com/appel.htm

L’intention est de mettre en relations des artistes et chercheurs de différentes cultures.
On présente leurs travaux en ligne, et leur propose de “tisser”: interagir avec d’autres artistes présentés sur le site. [après acceptation du dossier de sélection ]
Des rencontres en résonances, en échos ...
Rien n’est obligé, certains le font, d’autres pas.. mais les démarches sont d’emblée, souvent harmoniques...
Voir les tissages ou oeuvres croisées. Rencontres entre les participants.
http://www.caravancafe-des-arts.com/tissages-rencontres.htm    (...)

 

Lire la suite

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.fr/p/les-modalites-de-participation-appel.html

 


Via carol s. (caravan café), Nessy du Loch
more...
No comment yet.
Rescooped by LaPamonach from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe »

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » | Se métamorphoser | Scoop.it

Que faire dans cette période de crise aiguë ? S’indigner, certes. Mais surtout agir. À 90 ans, le philosophe et sociologue nous invite à résister au diktat de l’urgence. Pour lui, l’espoir est à portée de main. Pourquoi la vitesse est-elle à ce point ancrée dans le fonctionnement de notre société ?

 

 


Via Alcofribas
more...
Thierry Curty's comment, July 2, 2013 3:09 AM
Pas comme des somnambules...non...

Moi, je refuse d'être associé à cette vision cauchemardesque. J'ai parfaitement conscience du changement, j'en ai même écrit un livre. Je propose une solution pour une nouvelle économie, plus contributive, redonnant un pouvoir démocratique au peuple, sans pour autant renoncer au système économique qui nous a tous rendus si riches que même un SDF parisien est plus riche que le quart des habitants de la planète.
Scooped by LaPamonach
Scoop.it!

Michel Serres : "Nous sommes face à une renaissance de l’humanité"

Michel Serres : "Nous sommes face à une renaissance de l’humanité" | Se métamorphoser | Scoop.it
Michel Serres : "Nous sommes face à une renaissance de l’humanité" - Le philosophe et historien des sciences porte un regard singulier sur l’évolution du monde. Extrait de l’entretien donné pour notre Atlas du monde de demain.
more...
Thierry Curty's comment, June 19, 2013 7:56 AM
C'est complètement vrai. Le travail va disparaître et la transition sociétale est inéluctable, mais ce n'est pas une fin, c'est un commencement.
Rescooped by LaPamonach from Macrophone
Scoop.it!

La Nef lance sa plateforme de finance participative "Prêt de chez moi"

La Nef lance sa plateforme de finance participative "Prêt de chez moi" | Se métamorphoser | Scoop.it

Plateforme de finance participative de la Nef, Prêt de chez moi met en lien des professionnels ayant des besoins de financement inférieurs à 15 000 euros et des citoyens désireux de soutenir concrètement des projets locaux et respectueux de la personne et de l'environnement, grâce à leur épargne.


Via Macrophone
more...
Macrophone's curator insight, June 12, 2013 10:16 AM

Nouveau! Une plateforme de financement participatif gérée par une banque éthique

Thierry Curty's comment, June 19, 2013 7:55 AM
Spear fait ça depuis un moment. Mais bon, ce n'est pas très efficace, il faut bien trop montrer patte blanche, c'est bien trop compliqué d'accéder au crédit.
Rescooped by LaPamonach from Macrophone
Scoop.it!

Un cinéma sous Creative Commons est possible !

Un cinéma sous Creative Commons est possible ! | Se métamorphoser | Scoop.it

Après plus de quatre années de travail, le film espagnol Le Cosmonaute du producteur indépendant Riot Cinema a en effet été officiellement lancé le 14 mai dernier, à l’occasion d’une première diffusion à Madrid qui a rassemblé plus de 1000 personnes. Ce long métrage de science-fiction présente des caractéristiques très particulières, puisque son financement a en partie été assuré par le biais du crowdfunding et qu’il a fait le pari d’abandonner la notion de chronologie des médias pour être diffusé en ligne sous une licence Creative Commons (CC-BY-NC-SA) dès sa sortie officielle, sans renoncer pour autant à une diffusion en DVD/Blue Ray ou en salle.


Via Collporterre, Bernard BRUNET, Macrophone
LaPamonach's insight:

Cinéma en crowfunding et licence Creative Commons

more...
gilles klein's comment, July 1, 2013 6:20 PM
Le cinéma, c'est avant tout une histoire touchante. Les blockbuster racontent rarement une histoire, c'est un empilage d'effets spéciaux, de plus en plus lassant car chacun sortie de film copie un précédent film en essayant de faire mieux. Mais bon, quand un immeuble brûle, bin il brûle. Rien d'extraordinaire la dedans. On sourie parfois, on tressaute par surprise également, mais on ne rigole ou ne pleure rarement en regardant un blockbuster. C'est souvent en fin de compte la même histoire avec des situations téléphonées et prévisibles. Mais chacun ses goûts, j'en convient.
gilles klein's comment, July 1, 2013 6:27 PM
Ceci dit je suis d'accord sur un point le cinema des major companies n'est pas de l'art, ni de la culture. C'est du spectacle (encore que, c'est ce que l'on veut croire être du spectacle) et un produit industriel très spéculatif. Les documentaires sont plus proches de l'art que le cinéma. Un tableau, une photo, une sculpture raconte l'histoire de son créateur, de son environnement. Comme un documentaire. Pour juger d'un blockbuter, il suffit de couper la bande son. Et les effets tombent à plat. Ce n'est pas l'image qui compte, mais la violence du son.
Thierry Curty's comment, July 2, 2013 3:07 AM
Nous sommes d'accord. Et je pense que si j'étais cinéphile, je serais favorable au type de cinéma que le crowdfunding en Creative Commons, à petit budget finance. Un cinéma qui favorise largement le jeu d'acteur, la qualité de la prise de vue et consorts.

Mais voilà, comme je le dis au début, pour ça, il y a le théatre, que j'adore.

Vous l'avez compris, je n'irai pas voir ce film. Par contre, le spectacle le plus époustouflant qu'il m'ait été donné de voir au cinéma, c'était Independance Day. Tellement époustouflant qu'à un moment donné je me suis dit que ce n'était pas possible. Que les extra-terrestres avaient dû débarquer et que plutôt que nous le dire ouvertement ils en avaient fait un film. LOL

Après, c'était, comme vous le dites, bourré de clichés prévisibles, du début à la fin. Les enceintes ultra-puissantes crachaient des ronflements amplifiés par un puissant Dolby exploité au maximum, les sièges tremblaient...

Mais ça, c'est du cinéma, pas du théatre filmé. xD