Sciences cognitives
193 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Scientists discover how to 'upload knowledge to your brain' 

Scientists discover how to 'upload knowledge to your brain'  | Sciences cognitives | Scoop.it
Feeding knowledge directly into your brain, just like in sci-fi classic The Matrix, could soon take as much effort as falling asleep, scientists believe.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

The Neuroscience Behind Stress and Learning

The Neuroscience Behind Stress and Learning | Sciences cognitives | Scoop.it
Neuroimaging and EEG studies provide a scientific basis for the sometimes controversial belief that children become better learners when they actually enjoy learning.
i-Knowledge's insight:

"Joy and enthusiasm are absolutely essential for learning to happen -- literally, scientifically, as a matter of fact and research. Shouldn't it be our challenge and opportunity to design learning that embraces these ingredients?"


- Perfect summary.

more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Pourquoi un bon roman change votre cerveau

Pourquoi un bon roman change votre cerveau | Sciences cognitives | Scoop.it
Une étude montre que la lecture d'un roman captivant augmente les connexions internes du cerveau.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Comment le cerveau évalue-t-il nos erreurs ?

Comment le cerveau évalue-t-il nos erreurs ? | Sciences cognitives | Scoop.it
Une équipe de l'université d'Aix-Marseille a identifié une région responsable de l'évaluation et de la correction de nos mouvements.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Vous n'êtes pas lent, vous en savez trop! | Agence Science-Presse

Vous n'êtes pas lent, vous en savez trop! | Agence Science-Presse | Sciences cognitives | Scoop.it

N'associez pas trop vite le vieillissement au déclin cognitif. Le cerveau est plutôt comparable à un disque dur. La récupération des informations serait ralentie en raison de l’accumulation des connaissances avec les années.

more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Jouer aux jeux vidéo change votre façon de rêver

Jouer aux jeux vidéo change votre façon de rêver | Sciences cognitives | Scoop.it
Vous pensiez peut-être que les jeux vidéo étaient dangereux pour la santé mais ils ont en réalité des effets très bénéfiques lorsqu'ils sont mis en relation avec les rêves. Si vous avez déjà rencontré des monstres fabuleux ou des objets magiques en dormant, c'est peut-être d'ailleurs grâce à cela. Selon la scientifique qui a effectué des recherches à ce sujet, c'est tout à fait normal et c'est même une bonne nouvelle !

Jayne Gackenbach est une psychologue de l'Université Grant MacEwan du Canada et probablement l'une des premières expertes dans le domaine du sommeil influencé par les jeux vidéo. Sa fascination a vu le jour dans les années 1990, lorsqu'elle a remarqué que son fils rêvait souvent des choses qu'il avait rencontrées en jouant avec sa console Nintendo. Les sessions de jeu durant plus de deux heures, plusieurs fois par semaine, sont devenues des sujets d'études capables de transformer l'imaginaire pendant la nuit. Ces impacts sur les rêves, d'après Mme Gackenbach, pourraient également nous apporter des renseignements sur la façon dont le jeu vidéo façonne l'expérience des gens lorsqu'ils sont éveillés.

"Le principal parallèle entre le jeu vidéo et le rêve est que dans les deux cas, la personne intègre une réalité virtuelle, qu'elle soit biologique ou technologique", affirme la psychologue. "Il est intéressant de réfléchir à comment ces univers alternatifs se traduisent en éléments conscients, lorsque l'on réagit à des données du monde réel."



Dans son dernier article, paru dans la revue Dreaming, Jayne Gackenbach et ses collègues ont solidifié l'une de ses premières trouvailles. Les "hardcore gamers", les joueurs réguliers et intensifs, sont plus à même de réaliser des rêves lucides que les autres. Elle était déjà arrivée à cette conclusion en 2006 lorsqu'elle avait noté que les joueurs et les rêveurs lucides possédaient une meilleure concentration et une vision dans l'espace supérieure. Pour prouver ses dires, elle avait remarqué une grande différence de capacité à devenir lucide lors des rêves entre ceux qui utilisaient beaucoup les jeux vidéo et les autres, sur un échantillon de 125 personnes.

La psychologue a depuis affiné ses travaux et a par conséquent, découvert que pendant les rêves lucides, les joueurs prenaient le contrôle d'eux-mêmes en tant que personnage. En outre, comme dans un jeu vidéo, ils étaient capables d'alterner en vue, première (comme dans la vie réelle) et troisième personne (comme si une caméra nous filmait de dos). "Les joueurs savent déjà comment gérer une situation dans une réalité alternative. Le fait qu'ils comprennent qu'ils sont dans un rêve et qu'ils arrivent à le manipuler est donc tout à fait sensé."



Les découvertes de Mme Gackenbach ne s'arrêtent pourtant pas au domaine de la lucidité. Elle a également remarqué que les gros joueurs étaient en général moins choqués par les cauchemars. Ils présentaient en effet une capacité à se confronter aux peurs et menaces de ces mauvais rêves et à apprécier ce combat mental, là où les autres individus se seraient contenté de se réveiller terrorisés. Il est vrai que ces expériences se cantonnent principalement aux sujets masculins. La scientifique a du mal à exporter ses résultats vers les femmes, moins sujettes au "hardcore gaming". "Du moins pour les hommes, le jeu vidéo semble agir de façon protectrice face aux cauchemars et peut réellement être vu comme une bonne chose. La menace est moins dangereuse et ne vous réveille pas en état de traumatisme."

Dans un contexte plus large, cette protection pourrait également aider les joueurs à gérer leurs soucis lorsqu'ils sont éveillés. Une théorie avancée par le psychologue Antti Revonsuo suggère que les cauchemars seraient un mécanisme évolutif chargé de nous entraîner à gérer les agressions dans un environnement sécurisé, au cas où ils auraient lieu dans la vie réelle. Si le jeu vidéo aide vraiment les gens à se sentir protégés pendant cet entraînement, cela les rendrait plus forts pendant leur vie éveillée. "Si vous vous intéressez à comment cela pourrait affecter, disons, le personnel militaire, cela pourrait avoir des bénéfices significatifs" rappelle Mme Gackenbach, qui a réalisé une étude sur une population victime de traumatismes de guerre. "Peut-être que les jeux vidéo pourraient réellement nous libérer de cette nécessité de faire des cauchemars et des menaces qui les accompagnent."



Parmi ses autres trouvailles, la psychologue a remarqué que les joueurs avaient tendance à faire des rêves plus étranges que les autres individus, incluant des scénarios improbables, des personnages fabuleux ou même des phénomènes comme la téléportation. Ces songes bizarres ont également montré un lien avec l'imagination dans la vie réelle, supposant que le fait de jouer nous rendrait plus créatifs.

Ces résultats sont certes fascinants mais limités, comme tout ce qui concerne le rêve. En effet, les chercheurs ne se basent que sur les rapports de rêves que leur font les participants, et non sur les rêves en eux-mêmes. Toutefois, en supposant que les expériences de Jayne Gackenbach interprètent les rêves des joueurs sans les altérer de façon notoire, la psychologue pense que tous ces résultats pourraient être encore plus accentués grâce à des accessoires de jeu vidéo très immersifs comme l'Oculus Rift.



Aujourd'hui, Mme Gackenbach, parmi d'autres, étudie notre monde notamment à travers la prolifération d'outils toujours plus perfectionnés et immersifs. Elle a testé ces objets sur des populations de plus en plus jeunes. "Nous avons intégré des enfants à des mondes alternatifs de plus en plus tôt. De nos jours, même les nourrissons finissent par ne plus s'intéresser à un magazine parce que cela ne fonctionne pas comme un iPad. Comment cela influence notre comportement dans les rêves ? Je ne sais pas si j'ai peur de le découvrir ou si cela m'enchante."

Nous avons été totalement captivés par ces travaux mettant en évidence les liens entre rêves et jeux vidéo, même si certains à la rédaction n'ont pas l'impression que cela influe tellement sur leurs rêves. Pensez-vous que les jeux vidéo soient nocifs ou au contraire bons pour la santé ?
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Cerveau : quand il choisit le pilotage automatique -- Sott.net

Cerveau : quand il choisit le pilotage automatique -- Sott.net | Sciences cognitives | Scoop.it
1,6 milliard de connexions analysées pour comprendre, en particulier, son mode par défaut, c'est la plus grande observation et analyse des connexions de notre cerveau. Réalisée par des scientifiques de l'Institut Max Planck (Berlin), cette...
i-Knowledge's insight:

Rêverie, imagination, introspection ... ou comment notre cerveau se met en mode "pilotage automatique" !

more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Vers des ordinateurs qui fonctionnent comme le cerveau humain ?

Vers des ordinateurs qui fonctionnent comme le cerveau humain ? | Sciences cognitives | Scoop.it

"Des équipes de chercheurs travaillent sur une future génération d'ordinateurs fonctionnant comme notre cerveau. Il faudra attendre encore plusieurs dizaines d'années avant de voir apparaître des prototypes mais les chercheurs ont déjà développé un neurone artificiel."

more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

«La tablette détourne le bébé des activités dont il a besoin»

«La tablette détourne le bébé des activités dont il a besoin» | Sciences cognitives | Scoop.it
INTERVIEW - À l'approche de Noël, le succès des écrans tactiles pour bébés ne faiblit pas. Le psychologue Serge Tisseron, rapporteur de l'Académie des sciences sur ce sujet, explique les dangers d'un usage précoce.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Apprendre une nouvelle langue modifie le cerveau [www.passionsante.be]

Apprendre une nouvelle langue modifie le cerveau [www.passionsante.be] | Sciences cognitives | Scoop.it
Plus un enfant apprend tardivement une seconde langue, plus cela s’accompagne de changements structurels dans le cerveau.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Hommes et femmes : des cerveaux différents

Hommes et femmes : des cerveaux différents | Sciences cognitives | Scoop.it
Une étude de grande ampleur par imagerie cérébrale montre que le cerveau des hommes et celui des femmes n'est pas câblé de façon identique.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Adolescence : le cerveau, chef d'orchestre de la puberté

Adolescence : le cerveau, chef d'orchestre de la puberté | Sciences cognitives | Scoop.it
Grâce à de nombreuses études, les chercheurs peuvent désormais répondre à la question la plus formulée par les parents : "Mais qu'est-ce qu'il a dans la tête ?"
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

L'IRM décode le cerveau des dyslexiques

L'IRM décode le cerveau des dyslexiques | Sciences cognitives | Scoop.it
Grâce à l'IRM, des chercheurs français ont découvert que l'aire visuelle des mots était beaucoup moins active chez les dyslexiques. Un dysfonctionnement qui prouve que la dyslexie n'a rien à voir avec un manque d'intelligence.
more...
No comment yet.
Rescooped by i-Knowledge from Culture : le numérique rend bête, sauf si...
Scoop.it!

RSLN | Neurosciences : comment notre cerveau réagit-il aux flux numériques ?

RSLN | Neurosciences : comment notre cerveau réagit-il aux flux numériques ? | Sciences cognitives | Scoop.it

E-mails, réseaux sociaux, messageries instantanées, signaux sonores ou visuels... A chaque instant, le cerveau sélectionne les informations qui lui paraissent les plus importantes à traiter grâce à l'« attention ». Mais dans notre monde hyperconnecté, il se confronte à une multiplicité croissante de données, de notifications et de sollicitations numériques. Au point de le rendre inapte à faire le tri face à une telle infobésité ?


Via Nadia VISCOGLIOSI
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

18 choses que les gens créatifs font différemment des autres

18 choses que les gens créatifs font différemment des autres | Sciences cognitives | Scoop.it
CERVEAU - La créativité opère de manière mystérieuse et souvent paradoxale. La pensée créative est une caractéristique stable qui définit certaines personnalités, mais elle peut aussi changer en fonction du contexte.
i-Knowledge's insight:

Tout un programme passionnant !

more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Cerveau gauche ou cerveau droit: la question a-t-elle un impact sur votre personnalité ?

Cerveau gauche ou cerveau droit: la question a-t-elle un impact sur votre personnalité ? | Sciences cognitives | Scoop.it
SCIENCE - On vous a déjà peut-être posé la question. Etes vous plutôt guidé par votre cerveau gauche ou votre cerveau droit ? Vous avez même tenté d'en savoir plus en répondant à plusieurs questionnaires trouvés sur internet ou dans un magazine.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Comment le cerveau assimile une nouvelle langue

Comment le cerveau assimile une nouvelle langue | Sciences cognitives | Scoop.it
Apprendre une nouvelle langue exige un effort cérébral important. Grâce aux neurosciences, nous savons désormais en partie comment le cerveau acquiert les langues secondes.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

L’hippocampe des musiciens chevauche les souvenirs

L’hippocampe des musiciens chevauche les souvenirs | Sciences cognitives | Scoop.it

Pourquoi une mélodie nous émeut, nous donne des frissons, ou envie de pleurer, de danser, ou même nous agace ? Que se passe-t-il dans le cerveau à l’écoute d’une musique, grande ou petite ? Le cerveau des musiciens est-il différent de celui des non-musiciens ?

more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Ecrire à la main, c’est mieux pour le cerveau ?

Ecrire à la main, c’est mieux pour le cerveau ? | Sciences cognitives | Scoop.it
Le doigt, le mot et l’idée. En quoi la frappe au clavier peut-il modifier notre manière de lire, d’écrire, et même de penser ?
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Des scientifiques montrent qu'un livre change la vie, biologiquement

Des scientifiques montrent qu'un livre change la vie, biologiquement | Sciences cognitives | Scoop.it
Ou comment lire peut laisser des séquelles...
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Les jeux vidéo augmentent le volume de matière grise dans le cerveau

Les jeux vidéo augmentent le volume de matière grise dans le cerveau | Sciences cognitives | Scoop.it
Des scientifiques allemands, ayant effectué des recherches auprès de gens s'adonnant régulièrement à des jeux vidéo, établissent aujourd'hui, pour la toute première fois, la preuve que la matière grise du cerveau s'accroît suite à une telle activité.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Comment se souvenir de tout (ou presque)

Comment se souvenir de tout (ou presque) | Sciences cognitives | Scoop.it
MEMOIRE - "La mémoire est à la fois trésor et gardien de toutes les choses", écrivait le philosophe et homme d’état romain Cicéron.
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Notre métier façonne-t-il notre cerveau? - Sciences - France Culture

Notre métier façonne-t-il notre cerveau? - Sciences - France Culture | Sciences cognitives | Scoop.it

Dans quelle mesure une activité professionnelle peut-elle transformer notre cerveau ?  Une émission de France Culture en partenariat avec Sciences et Vie.

 
more...
No comment yet.
Scooped by i-Knowledge
Scoop.it!

Le neuromarketing : l’art de comprendre le cerveau pour lui donner envie d’acheter | Blog de l'agence web weepix.fr

Le neuromarketing : l’art de comprendre le cerveau pour lui donner envie d’acheter | Blog de l'agence web weepix.fr | Sciences cognitives | Scoop.it
Quand les neurosciences rencontrent le marketing http://t.co/irphpQJrhF
more...
No comment yet.