sarthe développement
32 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Astrid Anger from Santé sécurité au travail
Scoop.it!

Programme Bien-être au travail 2010-2015 : cinq ans d’un riche travail multipartenarial

Programme Bien-être au travail 2010-2015 : cinq ans d’un riche travail multipartenarial | sarthe développement | Scoop.it
L’objectif que s’étaient fixé les partenaires du programme régional Bien-être au travail 2010-2015 d’aider les petites entreprises à engager leur démarche de santé au travail a été atteint. Formation, information du public, diffusion des connaissances… l’Institut de santé au travail du nord de la France (ISTNF) a dressé le bilan des cinq objectifs du projet lors du dernier Congrès national de médecine et santé au travail le 23 juin 2016 à Paris.  

Via PierreYves Montéléon
more...
No comment yet.
Rescooped by Astrid Anger from Santé sécurité au travail
Scoop.it!

Les matins du Sénat : Fin de parcours pour la loi travail au Sénat (28/06/2016) | Santé au travail

loi travail. medecine du travail Présenté par : Tam TRAN HUY, Savéria ROJEK. Retrouvez toute l'actualité politique et parlementaire su

Via PierreYves Montéléon
more...
No comment yet.
Rescooped by Astrid Anger from Journalisme et presse
Scoop.it!

Les lauréats du concours Eco-Reportages 2012

Les lauréats du concours Eco-Reportages 2012 | sarthe développement | Scoop.it

Le concours Eco-Reportages destiné aux journalistes francophones est organisé par le Club de la presse Drôme-Ardèche pour la quatrième année consécutive. Le prix Eco-Reportages 2012 a été décerné à Emmanuel Haddad pour la page publiée dans le Courrier de Genève le 3 avril 2012 et consacrée au projet de la coopérative L'Olivera. Depuis 1974, dans un petit village catalan au sortir du franquisme, celle-ci partageait le quotidien des personnes atteintes de handicaps. Depuis, l'utopie a grandi et s'est perpétrée grâce à la production d'un vin local et solidaire qui entretient l'âme et le corps de ces rêveurs concrets. Ce jeune journaliste pigiste a déambulé en Espagne, dans le Sahel et vers le Niger ces derniers mois, proposant des reportages au Courrier de Genève, à Terra Eco, Alternatives Internationales, etc.

Le prix Eco-Reportages en Rhône-Alpes 2012 a été attribué à Lucile Ageron pour son article « La cellulose ? Le premier produit du monde de demain », diffusé le 6 janvier 2012 dans Terre dauphinoise, hebdomadaire de l'Isère. La journaliste travaille désormais dans la Sarthe. Son article permet de rencontrer l'inventeur de la chromatogénie, procédé qui rend étanches à l'eau, la graisse ou le gaz les matériaux contenant de la cellulose.


Via Categorynet.com
more...
No comment yet.
Rescooped by Astrid Anger from Économie de proximité
Scoop.it!

La ruche numérique du Mans ouvre le 1er avril

La ruche numérique du Mans ouvre le 1er avril | sarthe développement | Scoop.it

L'espace dédié aux entreprises numériques, boulevard Oyon au Mans, est porté par la Chambre de commerce et d'Industrie.  


Via Franck Dupessey Pro
more...
No comment yet.
Rescooped by Astrid Anger from Santé sécurité au travail
Scoop.it!

La santé des salariés, l'énorme marché promis à l'IoT

La santé des salariés, l'énorme marché promis à l'IoT | sarthe développement | Scoop.it
Les troubles musculo-squelettiques coûtent des milliards aux entreprises. Des start-up leur proposent des wearables pour limiter les risques... et les dépenses.

Via PierreYves Montéléon
more...
No comment yet.
Rescooped by Astrid Anger from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

Pays de la Loire : l'agroalimentaire multiplie les investissements pour monter en gamme

Pays de la Loire : l'agroalimentaire multiplie les investissements pour monter en gamme | sarthe développement | Scoop.it

L'usine de lait Candia du Lude ferme, alors même que deux importants investissements sont annoncés.
Les industriels de la viande et de la fabrication de pain sont également actifs dans un secteur qui emploie 58.000 salariés.

Au Lude, dans la Sarthe, on commence le deuil de l'usine Candia. Le groupe laitier Sodiaal a programmé pour la mi-2014 la fermeture de ce site de 190 salariés, spécialisé dans la production de briques de lait blanc de grande consommation. L'affaire prend un tour symbolique, à tel point qu'Olivier Besancenot, leader du NPA, appelait lundi à un boycott des produits Candia. Un appel jugé « irresponsable » par la direction, qui justifie sa décision par la nécessité de réduire le nombre de sites dans le cadre de la restructuration.

Sur le terrain, l'incompréhension est grande, car, dans le même temps, deux gros investissements sont en cours. La Laiterie de Montaigu lance un programme de 30 millions d'euros pour la construction d'une nouvelle unité (voir ci-dessous). C'est également la demande mondiale de laits infantiles qui pousse Lactalis à investir 40 millions d'euros dans la production de sa laiterie de Craon, en Mayenne.

Ces projets sont le signe d'une nouvelle ouverture internationale et le développement d'activités à plus forte valeur ajoutée de la filière agroalimentaire des Pays de la Loire, encore très tournée vers le marché national. Dans la région, ce secteur ne réalise aujourd'hui que 10 % de ses ventes hors de France, deux fois moins que cette industrie au plan national. Il emploie 58.000 salariés et 6.150 intérimaires dans plus de 2. 600 établissements.

Bridor, filiale du groupe Le Duff, développe aussi en périphérie de Laval une nouvelle unité de pains et viennoiseries, qui créera 150 emplois. En Vendée, Brio'Gel, spécialiste du pain et de la brioche, se dote d'un nouveau site de production. En aval de cette filière, c'est Apeval, filiale d'Akiolis et de l'espagnol Promic, qui ouvrira en mai prochain en Vendée une unité de recyclage des coproduits de la boulangerie-biscuiterie, mettant en oeuvre des process innovants.

Le secteur peine à recruter

Les industries de la viande, qui représentent 41 % du chiffre d'affaires de l'agroalimentaire régional, portent aussi des projets de développement. Bahier, l'un des principaux producteurs de rillettes sarthoises, lance un investissement de 10 millions d'euros, en dépit de marges de plus en plus ténues dans ce secteur. « Pour ce type d'entreprise, il est nécessaire d'investir en permanence pour gagner chaque année un ou deux points de productivité, poursuit Jean-Luc Perrot. Il s'agit de sécuriser la chaîne de production, les rendements et les cadences. »

L'économiste Jean-Claude Lebossé, délégué général du pôle nantais de formation supérieure, de l'alimentation et de la nutrition, ajoute que la multiplicité de ces investissements est un facteur de résistance permettant au secteur de ressentir la crise de façon atténuée. Problème : le nombre d'acteurs ayant atteint la taille critique est encore insuffisant, ajoute l'expert.

Selon le ministère de l'agriculture trois établissements agroalimentaires sur cinq localisés dans la région ont moins de dix salariés. Les femmes et les ouvriers y sont plus représentés que dans les autres industries régionales. Si, selon Pôle emploi, l'agroalimentaire a émis 5.400 offres d'emploi l'année dernière, 71 % d'entre elles sont des CDD et le secteur peine à recruter.


Via Paul-Jean Ricolfi
more...
No comment yet.
Scooped by Astrid Anger
Scoop.it!

Asia Food implante une unité de production dans la Sarthe

Asia Food implante une unité de production dans la Sarthe | sarthe développement | Scoop.it
Quotidien des Usines :
La Snaf, Société nouvelle Asia Food, a lancé à Ecommoy (Sarthe) la construction d'une usine de 5 800 mètres carrés, sur un...
more...
No comment yet.