Santé Industrie Pharmaceutique
2.2K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Sandra Boyer
onto Santé Industrie Pharmaceutique
Scoop.it!

Le marché, nouvel horizon de la science ? - Le Monde

Le marché, nouvel horizon de la science ? - Le Monde | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Le marché, nouvel horizon de la science ? Le Monde ... à des partenariats public-privé, comme dans le secteur pharmaceutique ou l'aviation. Le troisième volet est destiné à financer la R & D dans des défis sociétaux comme la santé ou l'énergie.
more...
No comment yet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Sandra Boyer from 21st Century Learning and Teaching
Scoop.it!

Do You Listen to Music While Working? Here's What It Does to Your Brain (and It's Pretty Awesome) | #Research

Do You Listen to Music While Working? Here's What It Does to Your Brain (and It's Pretty Awesome) | #Research | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
The Chorus to Remember

Music can make a huge difference in your workday. Feel free to crank up the volume if noise has you working like a snail, you've got a case of the Monday's, or you've got something mundane or familiar to do. Ideally, though, make your playlists out of songs you already know, and if your tasks involve any sort of linguistic processing, focus on lyric-free options. Lastly, if you have something to learn, pump up your mood with music before you get started.

 

Learn more / En savoir plus / Mehr erfahren:

 

http://www.scoop.it/t/21st-century-learning-and-teaching?q=music

 


Via Gust MEES
more...
Gust MEES's curator insight, July 21, 12:54 PM
The Chorus to Remember

Music can make a huge difference in your workday. Feel free to crank up the volume if noise has you working like a snail, you've got a case of the Monday's, or you've got something mundane or familiar to do. Ideally, though, make your playlists out of songs you already know, and if your tasks involve any sort of linguistic processing, focus on lyric-free options. Lastly, if you have something to learn, pump up your mood with music before you get started.

 

Learn more / En savoir plus / Mehr erfahren:

 

http://www.scoop.it/t/21st-century-learning-and-teaching?q=music

 

 

Jerry Busone's curator insight, July 22, 10:45 AM

Who knew...and folks tell me to turn it down :-)

Alfredo Corell's curator insight, July 23, 5:12 AM

Classical or instrumental music enhances mental performance more than music with lyrics. Music can make rote or routine tasks (think folding laundry or filing papers) less boring and more enjoyable. Runners who listen to music go faster. But when you need to give learning and remembering your full attention, silence is golden

Rescooped by Sandra Boyer from Reforming the healthcare system
Scoop.it!

Vital Signs | Deloitte | Life Sciences and Health Care

Vital Signs | Deloitte | Life Sciences and Health Care | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
This report by the Deloitte UK Centre for Health Solutions identifies 7 markers of a strong healthcare system and explores how these can be used to transform healthcare delivery across Europe.

Via PatientView
more...
PatientView's curator insight, July 19, 1:44 PM

Pleased to be mentioned in this latest deloitte report on the state of Europe's healthcare systems

rob halkes's curator insight, July 21, 8:04 AM

PatientView - See here: http://www.patient-view.com/

Scooped by Sandra Boyer
Scoop.it!

Numérique: quelles perspectives pour les industries de santé? - Juin 2015 - Pharmaceutiques

Numérique: quelles perspectives pour les industries de santé? - Juin 2015 - Pharmaceutiques | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Le numérique "change complètement la donne pour la R&D", conduit à une "refonte totale de 'l'evidence based medicine'", "bouleverse la relation médecin-patient" et ouvre la voie à l'"open innovation", a expliqué le Dr Patrick Delavault, directeur médical d'Ipsen, lors du congrès "Doctors 2.0 & You".
more...
No comment yet.
Scooped by Sandra Boyer
Scoop.it!

Stiplastics, La Valériane et l’Institut Ste Catherine mettent en commun leur expertise pour sécuriser la prise en charge des patients sous chimiothérapie orale à domicile – France Biotech

Stiplastics, La Valériane et l’Institut Ste Catherine mettent en commun leur expertise pour sécuriser la prise en charge des patients sous chimiothérapie orale à domicile – France Biotech | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
L'association a pour but de promouvoir le développement de l’industrie des biotechnologies et des sciences de la vie en France
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from Social Media, Mobile, Wearable News & Views
Scoop.it!

How AstraZeneca Plans to Bring Medical Meetings to Everyone via Social Media

How AstraZeneca Plans to Bring Medical Meetings to Everyone via Social Media | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it

For decades, medical meetings have been a place for doctors, patients, researchers and advocates to engage with each other and share information about the latest advances in treatments and science.

 

That engagement level has exploded over the last few years, however, with the rise of social media. Now, attendees can talk not only to others in the meeting hall but also in every corner of the globe.

 

How important has social media grown to become at medical meetings? Consider: The 2013 American Society of Clinical Oncology (ASCO) Annual Meeting saw 4,352 different people tweet 21,861 times using the #ASCO13 hashtag throughout the year. Two years later, the #ASCO15 meeting was mentioned in 81,273 tweets from 16,664 people – a nearly four-fold increase.

 

AstraZeneca once again will participate in major meetings in our therapeutic areas this year, including ASCO, AHA, ACC, ADA and several others. In addition to our live presence at the meetings, we hope to accomplish the following through our social engagement:

 

Conduct live, authentic dialogue with those in attendance as well as those following along virtually.Share our messages and resources with an informed, engaged audience.Continue conversations begun face to face in the meeting halls.Glean key areas of focus of those affected by the diseases being studied to better inform our efforts as a company.

 

It is increasingly crucial for all players in healthcare to be engaged in social media, as more and more Americans use these platforms.


Via Pharma Guy
more...
Pharma Guy's curator insight, June 28, 7:15 AM

Astrazeneca has been a pioneer in hosting authentic Twitter chats. read, for example, “OMG! AstraZeneca Hosts Twitter Chat & World Does NOT End!”; http://bit.ly/AZpharmachat

Rescooped by Sandra Boyer from A votre santé !
Scoop.it!

Les pionniers français de l’e-santé partent à la conquête de l’Amérique

Les pionniers français de l’e-santé partent à la conquête de l’Amérique | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Cette actu de la Silicon Valley est décryptée par Nathalie Doré, CEO de L’Atelier BNP Paribas à San Francisco

Via Céline Cayrol
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from A votre santé !
Scoop.it!

E-santé: 5 tendances qui placent l'humain au coeur de la transformation digitale du secteur

E-santé: 5 tendances qui placent l'humain au coeur de la transformation digitale du secteur | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Les trois quarts des professionnels de santé estiment qu'une masse salariale plus agile serait source d'innovation dans le secteur, selon une étude Accenture.

Via Céline Cayrol
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from Social Media and Healthcare
Scoop.it!

A Facebook for Patients: IBM's Medical Social Network Gets an Upgrade

A Facebook for Patients: IBM's Medical Social Network Gets an Upgrade | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
 
JENARA NERENBERG 03.03.11 12:40 AM


IBM has a long-standing commitment to health care and global health. This week the company revamped its "patient portal." Dubbed the IBM Patient Empowerment System, it now acts like a social network for participating patients.

 

Especially intriguing here is the interactive nature of the Patient Empowerment System—if a person has an urgent question about the interaction of two drugs, the system will cross check his or her medical records and background and warn yes or no to taking a particular medicine. It also allows patients to log in, update their profiles with prescription information, symptom complaints, blood pressure readings, and to find other patients struggling with similar illnesses or diseases. A patient can send a message to other patients and ask questions about certain medications or offer advice from personal experience.

"Most patients do not have the same access to information available to physicians, such as treatment updates or new warnings from the FDA," said Joseph Jasinski, IBM Research. "And physicians are not always privy to ongoing patient updates, such as eating habits or long-term monitoring of vital signs. These partial pictures limit the level of care that physicians can provide, as well as the care patients can provide for themselves. The IBM Patient Empowerment System merges these realms, bringing important data to both parties."


Other medical-focused social networks already exist; PatientsLikeMe is an independent online social network that connects patients based on disease affliction and the focus is on sharing the experience of what it's like to go through the particular illness—like a social support network.

The IBM system is different for its focus on institutional affiliations—hospitals sign up and integrate the portal into their office procedures.

 

"Today, patients want to be more involved in managing their clinical data, and are eager to discover relevant and useful medical information for their benefit," noted Dr. DongKyun Park from Gacheon University Gil Hospital in Korea, the pilot center of the new Patient Empowerment System.


Via Plus91
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from Social Media and Healthcare
Scoop.it!

How Big IT and Big Pharma are Partnering for Wearables Success

How Big IT and Big Pharma are Partnering for Wearables Success

Via Plus91
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from Digital Health
Scoop.it!

6 Recent Digital Health Innovations to Watch

6 Recent Digital Health Innovations to Watch | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
HIT Consultant Digital Health InnovationsAt HIT Consultant, we are always thinking about how digital innovation is impacting healthcare. As a result, we’ve compiled a list of innovations that have the potential to create greater change when it comes to the application and practice of healthcare in our series: HIT Consultant’s Selected Six Digital Health Innovations.Take a look at what we’ve chosen for May’s selected six, including a genomic search engine with fishy inspiration, a smartwatch that turns your skin into a touchscreen, and a thermometer 20,000 times smaller than a single human hair.
Via Alex Butler
more...
umanlife's curator insight, May 30, 3:34 AM

6 Recent Digital Health Innovations to Watch

Rescooped by Sandra Boyer from Digital Pharma news
Scoop.it!

Roche Diagnostics launches Bluetooth-connected self-testing device for blood coagulation

Roche Diagnostics launches Bluetooth-connected self-testing device for blood coagulation | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Roche Diagnostics has launched a Bluetooth-connected device for testing blood coagulation in Europe. The CoaguChek INRange system has received a CE Mark, and an older version of the device without the Bluetooth connectivity is already available in the US and in Europe.

Via Philippe Marchal, Rémy TESTON
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from Le Monde de la pharma & de la santé connectée
Scoop.it!

Université de Nantes - Techno, numérique, santé : quelles sont les limites de l'Humanité ?

Université de Nantes - Techno, numérique, santé : quelles sont les limites de l'Humanité ? | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
L'émergence des nouvelles technologies et les progrès réalisés dans de nombreux domaines (numérique, robotique, médecine...) ont révolutionné en quelques années notre vie quotidienne et le regard sur l'évolution de l'Humanité. La 9e édition des Journées Scientifiques de l’Université de Nantes questionnera cette année nos limites.
Via Esposito Christelle
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from Buzz e-sante
Scoop.it!

L’hôpital français, fer de lance de l’innovation médicale | L'Atelier : Accelerating Innovation

L’hôpital français, fer de lance de l’innovation médicale | L'Atelier : Accelerating Innovation | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Lors de la table ronde L’innovation par le progrès médical qui a eu lieu pendant la Paris Healthcare Week, un bilan a été fait sur les avancées et les retards français dans le domaine de l’innovation médicale.

Via Rémy TESTON
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from Social Media, Mobile, Wearable News & Views
Scoop.it!

Pharma Can't Just Launch Virtual Clinical Trials and Expect Patients to Show Up

Pharma Can't Just Launch Virtual Clinical Trials and Expect Patients to Show Up | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it

Pfizer made a big splash back in 2011 with its announcement of the first “virtual” clinical trial. This news was significant because, for the first time, patients would have the opportunity to be screened, enroll, and ultimately participate in a trial entirely via internet-connected devices — in other words, without setting foot on a clinical trial site. In an expensive industry where increased efficiency and patient convenience correlate with profits, this attracted significant (if somewhat skeptical) attention.

 

Some of that skepticism was warranted. According to Michal Orri, Senior Director of Clinical Sciences at Pfizer, the trial initially failed to recruit enough patients. Was this virtual, patient-centered approach a failed model? Hardly: despite the imperfect outcome of this first trial, the Pfizer study has ignited intense interest in virtualization. Today, virtual trials are increasingly common and may, in fact, revolutionize the Pharma industry.

 

Pfizer believes that their initial trial was unsuccessful, incidentally, because it didn’t cater enough to patients. As Outsourcing-Pharma notes, their online process was overly complicated and confusing from the outset. However, after simplifying online enrollment and adding a patient-oriented call center, the trial made appreciable enrollment gains. In fact, the FDA has since requested that they validate their final procedures for more widespread adoption.

 

The essential advantage of virtual trials is that they enable patients to enroll on their own terms; mobile health, e-platforms, remote monitoring devices, wearable technology, and telemedicine all make it simpler, and more inviting, for patients to consent to and participate in trials.

 

Clinical sponsors and CROs will have to employ digital strategies with a measured approach, ensuring that these strategies meet rigorous thresholds for cost-efficiency and usefulness. Even so, most clinical researchers are cautiously optimistic, because such tech tends to allay the skepticism of the most important group of all — the patients.


Via Pharma Guy
more...
Pharma Guy's curator insight, July 18, 12:45 PM

Even among clinical cancer studies, as many as 50% of trials never enroll a single patient, according to a 2009 study. But it’s often an issue of education; roughly 85% of cancer patients aren’t aware that clinical treatment is even an option, says the NCBI.

 

Craig Lipset, Head of Clinical Innovation at Pfizer, explained it this way (see here): "I think some of the staunch advocates for using online and social media for recruitment are still reticent to claim silver bullet status and not use conventional channels in parallel. In terms of health literacy, the patient population is largely unaware of clinical trials and participation. You’re going in at a level where there’s still a lot of basic learning needed for individuals to make informed decisions about whether to participate. And doing that without an interaction with a healthcare provider is a challenge."

Scooped by Sandra Boyer
Scoop.it!

E-santé: les alliances entre industries pharmaceutiques et sociétés IT boostent le marché

E-santé: les alliances entre industries pharmaceutiques et sociétés IT boostent le marché | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Premier site français d’information en continu sur les technologies de l’information et de la communication (TIC, NTIC) dans la santé
more...
No comment yet.
Scooped by Sandra Boyer
Scoop.it!

Pourquoi les politiques publiques suivies sont sans effets ?

Pourquoi les politiques publiques suivies sont sans effets ? | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Après une baisse de 22% en 2015, la facture des médicaments est de nouveau repartie à la hausse durant les quatre premiers mois de l’année en cours.
La baisse de la valeur du dinar, conjuguée à la croissance des besoins en produits pharmaceutiques, ont fait grimper les importations en quantité et en valeur.
Un constat qui vient rappeler les difficultés à maîtriser les dépenses dédiées aux médicaments. Car, quels que soient les facteur expliquant cette variation, la tendance structurelle est à la hausse, même si elle est contrariée de temps en temps par des mesures de limitation, selon les économistes de la santé, pour qui les politiques publiques suivies n’ont pas produit tous les effets escomptés. Pourquoi ?
«Les urgences sanitaires ont été tellement préoccupantes qu’elles n’ont pas laissé suffisamment de latitude à l’Etat pour intégrer la dimension technologique dans sa stratégie.» D’où ces appels au transfert du savoir-faire des laboratoires internationaux via des projets de partenariat. Et ce, en attendant que les investissements directs étrangers (IDE), annoncés en grande pompe, se concrétisent.
Entre l’objectif de réduire la facture des importations de médicaments et les résultats enregistrés sur le terrain, la différence est de taille. En effet, cette facture est instable.
Elle varie d’une année à une autre, voire d’un trimestre ou d’un semestre à un autre. Elle balance entre baisse et hausse, au moment où les besoins nationaux en médicaments sont de plus en plus importants.
Ainsi, après avoir augmenté de 2,28 milliards de dollars en 2013, à 2,6 milliards en 2014, pour retomber à 1,96 milliard en 2015, voilà que la facture repart de nouveau vers le haut, comme le montrent les derniers chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) pour les quatre premiers mois de l’année en cours.
D’une chute de 22% entre 2014 et 2015, les achats de l’Algérie en produits pharmaceutiques se sont accrus de plus de 29% entre janvier et avril 2016, par rapport à la même période de l’année dernière. La valeur des importations a grimpé à 606,96 millions de dollars (USD), contre 470,48 millions USD à la même période de 2015. En quantité, la hausse est de l’ordre de 4,6% avec 7770 tonnes (t) contre 7 430 t.
Par catégorie de produits, la facture des médicaments à usage humain s’est chiffrée à 568 millions USD, contre 441,71 millions USD (+28,6%), tandis que les quantités sont passées à 6.947,5 t, contre 6708,2 t (+3,5%). Comment expliquer cette variation ?

L’impact de la baisse de la valeur du dinar
Même si pour certains il est difficile de cerner avec précision les facteurs explicatifs de l’envolée des importations malgré l’interdiction d’importer les médicaments produits localement, d’emblée, l’on peut directement imputer le retour à la hausse des importations à la baisse de la valeur du dinar par rapport au dollar et à l’euro. Mais aussi à la croissance démographique. A ce sujet, faudrait-il souligner l’augmentation de l’espérance de vie moyenne en Algérie.
Cette dernière s’est établie pour l’année 2015 à 75,6 ans, selon les statistiques sanitaires mondiales publiées en mai dernier par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Certes, ce chiffre place le pays à la première place sur le continent africain, cependant les besoins en matière de prise en charge sanitaire augmentent en parallèle (maladies de la vieillesse notamment).
D’où le poids de la facture des médicaments. Enumérant tous ces facteurs, Larbi Lamri, économiste de la santé lie par ailleurs cette hausse à d’autres éléments. Il s’agit du développement des maladies chroniques (diabète, hypertension, asthme) avec la détérioration de l’environnement et le changement des habitudes alimentaires des Algériens.
«Des maladies qui nécessitent une consommation continue de médicaments et avec des molécules nouvelles dont les prix sont élevés», notera- t-il. Et de relever dans le même sillage que la baisse s’explique essentiellement par le développement de la production locale, en substitution aux médicaments importés. En 2015, une liste de 357 médicaments et 11 dispositifs médicaux ont été définitivement interdits d’importation.

Inverser le processus d’importation
«La politique pharmaceutique adoptée par l’Algérie vise à inverser le processus d’importation pour lui substituer celui de la production locale, dans le sens où il y a obligation pour les importateurs de produire localement dans un délai de 3 ans et pour les laboratoires étrangers de développer des investissements en Algérie», selon M. Lamri. Ce que rappellent à chaque fois, les responsables en charge du secteur, qui tablent dans le cadre du programme quinquennal 2015-2015 sur une couverture de 70% des besoins en médicaments par la production nationale contre 45% actuellement.
L’objectif est-il réalisable ? M. Lamri est confiant à ce sujet. Il dira : «Compte tenu de ces dispositifs de soutien à la production locale, des projets d’investissement dans le domaine de la production pharmaceutique dans le pays et la promotion des médicaments génériques moins coûteux que ceux originaux princeps, il est attendu une baisse soutenue des importations et une couverture de la consommation nationale par la production locale.»
Et ce, d’autant que pour notre expert, la politique pharmaceutique a pu résoudre le problème cyclique des pénuries de certains médicaments, qui sont aujourd’hui moins fréquentes que par le passé grâce notamment à la création de l’Agence nationale du médicament, dont l’objectif est de maîtriser les dépenses nationales dédiées aux médicaments. Lesquelles ont atteint, selon le rapport du premier trimestre 2016 de l’Algeria Pharmaceuticals & Healthcare, 374,13 milliards dinars en 2014 (4,64 milliards USD) pour passer à 411,62 milliards dinars (4,12 milliards USD) en 2015, soit plus de 10% en monnaie locale et -11,1% en dollars. Si pour M. Lamri, développer la production nationale n’est pas difficile à assurer, pour les professionnels du secteur et les partenaires de l’Algérie, des conditions sont à satisfaire.
Pour des prix rémunérateurs
Le Dr Achi Sofiane, général manager pour la région Afrique du Nord-Afrique de l’Ouest, du laboratoire allemand Boehringer Ingelheim, qui a transféré en mai dernier son médicament antihypertenseur Micardis à la fabrication sur le site de Biopharm à Oued Smar (un partenariat privé-privé), estime qu’il y a encore des efforts à faire.
«Nous fabriquons 45% des médicaments que nous consommons en Algérie. Comparé à d’autres pays de la région, ce taux est appréciable. Mais, il y a encore des efforts à faire», relèvera-t-il. Une manière d’appeler à la mise en œuvre sur le terrain de mesures incitatives à l’investissement dans le secteur, surtout en cette période où le gouvernement cherche à diversifier la production nationale et à réduire les importations. «La volonté du gouvernement de produire 70% des médicaments est réaliste.
Toutefois, il faudrait encourager les fabricants locaux, parce que les multinationales comme nous ont besoin de ces opérateurs», expliquera-t-il, appelant à filtrer ces derniers pour en écarter les moins sérieux. L’autre point à prendre en considération est d’adopter une politique des prix bien réfléchie, en misant sur la qualité. «Je pense qu’il ne faut pas tirer les prix vers le bas.
Ce serait une erreur». Un avis partagé par le directeur général de Biopharm, Abdelouhad Kerrar, qui nous dira : «L’engagement pour la qualité est un défi humain, économique et financier. Une production nationale de qualité ne peut se développer sans des prix rémunérateurs.»
Sommairement, le représentant du laboratoire allemand, pour qui l’industrie pharmaceutique est prise comme une référence pour d’autres secteurs d’activités, comme l’automobile, il faut travailler avec un esprit gagnant et ne pas être défaitiste.

L’enjeu de l’exportation
«C’est ainsi que nous réussirons à augmenter la part de la production nationale de médicaments, en augmentant les volumes avant de passer dans une deuxième étape au processus de développement des molécules. A ce niveau, beaucoup reste à faire. Donc, l’enjeu pour l’heure est la satisfaction des besoins nationaux et dans quelques années ce sera l’exportation».
«Avec des entrées de moins en moins importantes en devises, donc autant fabriquer localement avant de passer à l’exportation», avisera encore M. Kerrar, affichant sa satisfaction quant aux facilités accordées aux producteurs nationaux.
«Aujourd’hui, il y a plus de facilités. Nous pensons qu’il faut être solidaire avec cette politique», fera-t-il remarquer. Pour cela, le cap est mis sur le partenariat. Dr Hamou Hafed, directeur de la Pharmacie centrale au ministère de la Santé, a d’ailleurs réitéré à maintes reprises la volonté d’accompagner ces initiatives de développement de l’industrie du médicament via la coopération. «Notre industrie pharmaceutique est jeune. Elle a évolué rapidement grâce au dynamisme de ses managers.
La réalisation de nos objectifs passe par des partenariats avec des laboratoires internationaux. Nous sommes confiants que d’autres, émanant d’autres opérateurs, suivront», a-t-il noté lors du lancement de la production de Micardis, insistant sur la nécessité d’aller vers l’exportation.
A ce sujet, Saidal, qui a bénéficié d’importantes aides de la part de l’Etat s’est lancée dans cette aventure. Les produits de ce groupe public seront prochainement exportés vers 13 pays africains, à la faveur d’accords signés avec un distributeur, tel qu’annoncé récemment par le directeur général du groupe, Mohamed Hamouche. Biopharm semble décidé à suivre cette voie.
L’Agence française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a déjà certifié les produits pharmaceutiques de Biopharm en 2015. Autant de projets en attendant que les Investissements directs étrangers (IDE) annoncés ces dernières années se concrétisent.
more...
No comment yet.
Scooped by Sandra Boyer
Scoop.it!

Industrie pharmaceutique : le Top 30 de l’innovation productive 2016 | Medicen.org | L'Innovation Santé

Industrie pharmaceutique : le Top 30 de l’innovation productive 2016 | Medicen.org | L'Innovation Santé | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
L'INNOVATION PRODUCTIVE EN SANTE ! https://t.co/hWweGxTlEG | L'Innovation Santé
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from A votre santé !
Scoop.it!

Une bague connectée pour tout savoir de sa santé

Une bague connectée pour tout savoir de sa santé | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
BioRing est une bague connectée qui analyse et quantifie trois composants essentiels du bien-être, la nutrition, le sommeil et le stress. Le porteur sera averti en cas d’éventuels problèmes et la bague connectée fournira aussi des pistes d

Via Céline Cayrol
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from A votre santé !
Scoop.it!

Le Top 3 des applis “Santé connectée” les plus attendues | 24hSanté

Le Top 3 des applis “Santé connectée” les plus attendues | 24hSanté | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Quelles sont les attentes du public en termes de services et d'applications liées à la santé et aux objets connectés ? Le « Top 3 » des applications de santé

Via Céline Cayrol
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from GIE GERS - La DATA référence & (big)data en santé
Scoop.it!

Infographie Marché pharmaceutique France - Les Points Clés Avril 2016 #pharma #hcsmeufr

Infographie Marché pharmaceutique France - Les Points Clés Avril 2016 #pharma #hcsmeufr | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it

Via GIE_GERS
more...
Rescooped by Sandra Boyer from Buzz e-sante
Scoop.it!

Un mini pacemaker de 2 grammes stimule le coeur sans complications

Un mini pacemaker de 2 grammes stimule le coeur sans complications | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Dans le domaine de la chirurgie cardiaque, c'est une révolution. Depuis 50 ans, la conception des pacemakers - composés d'un boîtier de 2

Via Rémy TESTON
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from Social Media and Healthcare
Scoop.it!

Why Do Healthcare Professionals Find Social Media Useful?

Why Do Healthcare Professionals Find Social Media Useful? | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it

Via Plus91
more...
rob halkes's curator insight, June 10, 7:08 AM

Nice Overview: WHy do healthcare professionals find social media useful!

Rescooped by Sandra Boyer from Buzz e-sante
Scoop.it!

Bloguer sa maladie : 5 pistes de réflexion pour intégrer cette pratique au réseau de la santé

Bloguer sa maladie : 5 pistes de réflexion pour intégrer cette pratique au réseau de la santé | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
L’usage du blogue semble être en forte progression, autant pour trouver de l’information que pour partager son expérience de la maladie (1). Les patients blogueurs seraient de plus en plus no…

Via Rémy TESTON
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandra Boyer from La Fabrique Spinoza, think tank du bonheur citoyen
Scoop.it!

Comment vont les Français ? Le bonheur, ça se mesure - France Culture

Comment vont les Français ? Le bonheur, ça se mesure - France Culture | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Peut-on mesurer le bonheur ? Le think tank la Fabrique Spinoza publie aujourd'hui son "PIB du bonheur". Une nouvelle tentative de rendre incontournables des mesures alternatives au PIB. Comment les nouveaux indicateurs tentent-ils de s'imposer ? Dossier de Catherine Petillon

Via la Fabrique Spinoza
more...
la Fabrique Spinoza's curator insight, May 31, 6:46 PM
Remarquable dossier concocté par Catherine Petillon sur France Culture autour de l'Indicateur trimestriel du bonheur des Français de la Fabrique Spinoza. Chapeau bas !
Rescooped by Sandra Boyer from Digital News in France
Scoop.it!

Microsoft Hololens : une première mise à jour pleine de nouveautés - GoGlasses

Microsoft Hololens : une première mise à jour pleine de nouveautés - GoGlasses | Santé Industrie Pharmaceutique | Scoop.it
Microsoft a effectué sa première mise à jour du casque de réalité augmentée Hololens et a ajouté de nombreuses fonctionnalités intéressantes.

Via Rémy TESTON
more...
No comment yet.