Santé
4 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Mireille Leblanc
Scoop.it!

Fermeture de 151 lits dans des CHSLD : une décision scandaleuse, selon la CSN | Pierre Pelchat | Santé

Fermeture de 151 lits dans des CHSLD : une décision scandaleuse, selon la CSN | Pierre Pelchat | Santé | Santé | Scoop.it
La CSN a vivement réagi, mercredi, à l'annonce par l'Agence régionale de la santé et du CSSS de la Vieille-Capitale de la fermeture de 151 lits dans des CHSLD de...
Mireille Leblanc's insight:

Dans une population de plus en plus vieillissante, le gouvernement québécois a du mal à trouver une façon de bien gérer ses services auprès des aînés. Cet article relate entre autres que 151 lits seront fermés dans les CHSLD privés et publics de la région de Québec. L'agence des services de santé et services sociaux justifie cette décision par le fait qu'elle va récupérer le coût de ces lits (hébergement, soins) en l'investissant dans l'hébergement à domicile. Ann Gingras, une des représentantes syndicales du CSN, affirme que la fermeture de ces lits est scandaleux puisque l'Agence, encore une fois, ne respectera pas ses promesses.

 

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec les propos de madame Gingras. Je crois que oui, la fermeture de ces lits est une drôle de décision compte tenu que les listes d'attentes pour entrer en CHSLD s'allongent, mais de là à penser que cet argent ne sera pas réinvesti, je ne croirais pas, ou enfin, je n'espère pas, que ce soit le cas. J'ai l'impression que le gouvernement voit la population veillir mais qu'il ne sait pas par où commencer pour prendre en charge nos aînés. C'est une situation alarmante et je me demande si le Québec est prêt à cela.

 

C'est aussi à se demander si l'approche à domicile n'aura pas de conséquences graves sur la quantité et sur la qualité de soins que les personnes aînés receveront, sur la prévention de situations problématiques et sur les situations d'urgence. Est-ce que la désinstitutionnalisation de cette clientèle à l'état de santé fragile et dégénératif se fera de la même façon que celle de la clientèle en santé mentale, par exemple? Le gouvernement québécois se pose présentement ces questions, et je serais intéressée de lire vos propres réflexions à ce sujet.

more...
profODS2013A's comment, December 6, 2013 9:18 AM
commentaire 10 corrigé
Scooped by Mireille Leblanc
Scoop.it!

Georges C. ne souffre plus | Mylène Moisan | Chroniqueurs

Georges C. ne souffre plus | Mylène Moisan | Chroniqueurs | Santé | Scoop.it

Georges C. est mort le 10 septembre à 20h30, dans un grand soupir. Il est allé rejoindre son chien Bobby, qu'il avait fait euthanasier il y a 54 ans. Mais...

Mireille Leblanc's insight:

Cet article très poignant traite du droit à l'euthanasie au Québec. Effectivement, l'exemple de Georges C. atteint de sclérose latérale amyotrophique,  qui a souffert durant plusieurs mois avant d'enfin avoir recourt à la sédation palliative, le médicament qui se rapproche le plus de l'euthanasie, me donne l'occasion de me questionner à ce sujet. Si le fameux projet de loi 52 est adopté (loi qui permettrait de pratiquer l'euthanasie au Québec), la société québécoise et le réseau de la santé saura-t-il respecter la dignité de la personne au niveau de la décision adéquate à prendre concernant son état de santé? Selon moi, la ligne est mince entre le bien collectif (les gens très malades souffriront moins) et brimer l'éthique et la dignité humaine. Sans faire un débat ici, je me demande, de plus, si cette loi ne s'entrecouperait pas avec tous les soins de santés surspécialisés et les recherches pour le traitement de problèmes de santé. Somme toute, si cette loi est adoptée, une énorme réorganisation des services de santé sera nécessaire. Qu'en pensez vous?

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 8:56 PM
commentaire 4 corrigé