San-SaYaN
136 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from NOVABUILD - La construction durable en Pays de la Loire
Scoop.it!

Avec le kit Brikawood, on peut construire sa maison passive avec des briques en bois

Avec le kit Brikawood, on peut construire sa maison passive avec des briques en bois | San-SaYaN | Scoop.it
L'entreprise française Catharhome propose un nouveau modèle de briques en bois qui s'emboîtent les unes sur les autres. Leur nom : Brikawood. Fournies avec un kit, elles permettent de réaliser plus facilement des constructions passives sans utiliser de clous, de vis ou de colle, un peu à la manière d'un jeu de Légo géant.

Via NOVABUILD
more...
✏ Gilles Lefranc ✏ 's curator insight, October 13, 5:47 AM
super on peut retomber en enfance
Judith van Praag's curator insight, October 13, 1:28 PM
With the kit for 25,000 Euro you can build your own wooden house (postage and handling not included ;-))
 Will they whether the weather? 
If you wonder whether wood's sustainable building material, people in the Pacific Northwest have been doing it for centuries. Well, since they arrived in the mid 1800s that is. 
And these houses have double walls. I wonder whether they're just air insulated, or if builders would consider adding some insulting material in between?
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Les outils du Web 2.0
Scoop.it!

TalkUs. Dialoguez avec les visiteurs de votre site via Slack - Les Outils Collaboratifs

TalkUs. Dialoguez avec les visiteurs de votre site via Slack - Les Outils Collaboratifs | San-SaYaN | Scoop.it
TalkUs est un service en ligne qui permet d’installer un système de tchat en ligne sur un site web et de le connecter avec Slack.

Via Fidel NAVAMUEL
more...
Fidel NAVAMUEL's curator insight, April 15, 1:40 AM
Une sacrée bonne idée qui va vous permettre de gérer en mode collaboratif les demandes d’aide ou de contact en provenance de votre site web sans avoir besoin de quitter votre outil de communication et d’échanges habituel.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Tools for Teachers & Learners
Scoop.it!

Create polls, lists, quizzes and personality tests in 60 seconds

Create polls, lists, quizzes and personality tests in 60 seconds | San-SaYaN | Scoop.it

Our goal is to provide best-in-class tools that making creating interactive content simple, so you can concentrate on the content instead of worrying about the tools.So we’ve made Riddle - create and share great content, then use our beautifully intuitive dashboard to learn what your fans loved most.


Via Nik Peachey
more...
Marcelo Ballester's curator insight, October 20, 2015 4:47 PM

añada su visión ...

Ressources pour les cours d'anglais's curator insight, October 22, 2015 3:12 AM

Pour créer très facilement des sondages à partager sur les réseaux sociaux. À tester ! 

Lydia Gracia's curator insight, October 23, 2015 4:16 AM

Des applications non négligeables pour générer de l'intéraction sur des pages Facebook notamment.

Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Conception & Innovation
Scoop.it!

Ce T-shirt connecté vous aide à garder la bonne posture

Ce T-shirt connecté vous aide à garder la bonne posture | San-SaYaN | Scoop.it
TruPosture est un T-shirt connecté qui se charge de surveiller la posture au bureau. Développé par la firme Adela Health, ce wearable devrait permettre à son porteur d’adopter la bonne attitude et de réduire de mal de dos.

Via Oziard Claude
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Mon Habitat Vert
Scoop.it!

Les villes du futur, vertes, denses et connectées, sont en construction

Les villes du futur, vertes, denses et connectées, sont en construction | San-SaYaN | Scoop.it

Comment économiser 70 % d’énergie dans une ville où le climat très chaud impose la climatisation mécanique systématique ? En allant chercher des procédés naturels millénaires, en respectant les règles du bio-climatisme et en intégrant les énergies renouvelables de pointe. Irréaliste ? Non, c’est en cours de réalisation au Caire. Inadapté à la France ? Non, un projet similaire existe pour Paris. Bienvenue dans la ville de demain. Explications de l'architecte V. Caillebaut avec son projet Gate en Égypte.

(...)


Via Mon-Habitat Web
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Culture scientifique et technique
Scoop.it!

La théorie de l'information: comment les blondes sont devenues intelligentes en deux jours

La théorie de l'information: comment les blondes sont devenues intelligentes en deux jours | San-SaYaN | Scoop.it
Assister à la naissance d'une information virale est toujours un moment émouvant. Ce simple exemple en quelques étapes et deux journées montre à quel point la plus aride des études scientifiques peut devenir un succès de clics sur Internet –pourvu que le sujet s'y prête et qu'on maîtrise...

Via Audrey Bardon
more...
No comment yet.
Scooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan
Scoop.it!

Evénement : La Fabrique du Changement

Evénement : La Fabrique du Changement | San-SaYaN | Scoop.it
Depuis le mois de septembre 2013, Aire 38 accueille des groupes d'habitants, des professionnels et des passionnés dans le cadre de conférences, d'ateliers d'innovation et de rencontres-débats.
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Nature to Share
Scoop.it!

ALLEMAGNE: Un supermarché avec «zéro emballage», c'est possible

ALLEMAGNE: Un supermarché avec «zéro emballage», c'est possible | San-SaYaN | Scoop.it

Imaginez un supermarché où les pots de yaourts n'existeraient pas, où le shampooing s'achèterait au centilitre, où les légumes ne seraient pas vendus sous plastique... Un supermarché dont on sortirait sans devoir ramener chez soi pléthore d'emballages à trier et à jeter à la poubelle.

 

C'est le rêve de deux jeunes Berlinoises qui ont monté la start-up Original Unverpackt, jeu de mots qu'on pourrait à la fois traduire par «sans emballage d'origine» et «non emballé à l'origine». Elles projettent d'ouvrir prochainement à Berlin le premier supermarché allemand à proposer des produits non emballés, rapporte le quotidien Süddeutsche Zeitung. Dans leur magasin, dont elles cherchent encore les futurs locaux, les produits de consommation courante seront stockés dans de grands récipients et vendus au poids.

 

Les clients auront le choix entre apporter leurs propres récipients, se procurer sur place des récipients réutilisables ou bien utiliser des sacs en papier recyclé. Les fondatrices du futur magasin expliquent sur leur site préférer faire du «precycling» que du «recycling», en renonçant tout bonnement à gaspiller les ressources. Comme l'explique l'une d'elles, Milena Glimbovski, en montrant un concombre sur l'étalage d'un supermarché lambda:

 

«La nature a déjà emballé ce concombre. A quoi sert cet emballage supplémentaire dans du plastique? C'est complètement idiot.»

 

En permettant aux clients d'acheter non seulement les produits sans emballages inutiles mais aussi la quantité qu'ils souhaitent, la start-up entend aussi lutter contre le gaspillage alimentaire. Comme l'écrit le Süddeutsche Zeitung:

 

«L'attrait de cette idée s'explique à l'aide de deux chiffres, qui explicitent le concept de société de gaspillage. Chiffre un: chaque jour, huit millions de déchets – bidons, bouteilles en plastique, brosses à dents – atterrissent dans les mers de la planète, estime l'organisation de protection de l'environnement WWF. Chiffe deux: 1,3 milliard de tonnes de denrées alimentaires se perdent chaque année— ce qui correspondant à un tiers de la production mondiale.»

 

Si ce concept d'épicerie comme l'on en trouvait autrefois partout en Europe occidentale est aujourd'hui «nouveau» en Allemagne, quelques expériences de boutiques zéro emballages ont déjà été lancées ailleurs ces dernières années. Pionnier en Europe, le magasin Unpackaged a ouvert ses portes à Londres en 2007, comme le rapportait The Independant, mais a tiré le rideau en 2013, faute d'être rentable.

 

A Vienne, une autre épicerie à l'ancienne, Luzners, a ouvert au début de l'année. Elle attire à la fois une clientèle écolo et économe, comme le note l'hebdomadaire Die Zeit dans un reportage consacré à la boutique:

« La clientèle […] se compose d'après Luzners de jeunes gens et de familles qui ont une conscience écologique tout comme de « vieilles dames qui sont heureuses de pouvoir à nouveau acheter un unique morceau d'ail»».


Via Damoclès
more...
Gaëlle Gloiras's comment, April 28, 2014 10:46 AM
J'ai la même idée,je voudrais créer une entreprise en France où il n'y aura que du vrac! =)
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Time to Learn
Scoop.it!

Protégez-vous sur les réseaux sociaux : le guide complet !

Protégez-vous sur les réseaux sociaux : le guide complet ! | San-SaYaN | Scoop.it

L'utilisation des réseaux sociaux est un fait : tout le monde s'y met, mais comment protéger ses données et sa vie privée ? Comment prévenir le piratage et se débarrasser des spams et des ennuis ? Découvrez dans la suite, nos meilleurs conseils pour se protéger sur les réseaux sociaux !


Via Frédéric DEBAILLEUL
more...
Harmony Com's curator insight, April 25, 2014 6:47 AM

Bon à savoir

Cadic Services's curator insight, April 30, 2014 5:06 AM

Rappel des éléments essentiels à prendre en compte pour se protéger sur les réseaux sociaux.

Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *'s curator insight, May 4, 2014 2:44 AM

Sécuriser un profil effacer un historique, contrôler son image.

Guide complet (ou presque)!

Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Time to Learn
Scoop.it!

Symbolab : le premier moteur de recherche pour équations mathématiques

Symbolab : le premier moteur de recherche pour équations mathématiques | San-SaYaN | Scoop.it

Symbolab est un moteur de recherche d’un genre spécial puisqu’il est conçu spécifiquement pour les équations mathématiques.

C’est une startup israélienne du nom de Eqsquest qui a eu la bonne idée de développer un moteur de recherche sémantique pour les équations mathématiques.

Symbolab permet d’effectuer ses recherches en utilisant des symbole, des chiffres et même du texte. L’objectif avoué est ici de démocratiser l’accès au contenu scientifique.


Via Frédéric DEBAILLEUL
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from E-pedagogie, apprentissages en numérique
Scoop.it!

GUIDE DE LA FORMATION UNIVERSITAIRE A DISTANCE (PDF)


Via Gilles Le Page
more...
uTOP Inria's curator insight, October 10, 2013 2:45 AM

(FIED - juillet 2013)

Italien à Grenoble's curator insight, October 11, 2013 4:36 PM

Un panorama et des conseils intéressants y compris pour le enseignants de secondaire et formateurs.

Jean-Luc KRIEGEL's curator insight, October 25, 2013 4:06 AM

GUIDE DE LA FORMATION UNIVERSITAIRE A DISTANCE (PDF)

Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Nature to Share
Scoop.it!

Les perturbateurs endocriniens au cœur d'un scandale européen

Les perturbateurs endocriniens au cœur d'un scandale européen | San-SaYaN | Scoop.it

Le dossier est si explosif qu'il est désormais entre les mains du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Sa conseillère scientifique, Anne Glover, devrait ainsi réunir dans les prochains jours l'ensemble des scientifiques impliqués dans une violente controverse aux enjeux économiques de taille : quelle position les Etats membres doivent-ils adopter vis-à-vis des perturbateurs endocriniens ?

 

Bruxelles doit statuer d'ici à la fin de l'année sur les mesures destinées à protéger les Européens des effets de ces substances – plastifiants, cosmétiques, pesticides, etc. – qui interfèrent avec le système hormonal, à l'instar du bisphénol A qui sera définitivement interdit, en France, dans les conditionnements alimentaires, en 2015 .


La polémique a atteint ces derniers jours une intensité inédite. Certains membres de la communauté scientifique accusent – à mots couverts – plusieurs de leurs pairs de manoeuvrer en faveur des intérêts industriels, au mépris de la santé publique.

 

"LA SCIENCE EST DEVENUE L'ENJEU D'UNE GUERRE"

 

La bataille a débuté cet été avec la publication, dans plusieurs revues savantes, d'une tribune dans laquelle dix-huit toxicologues (professeurs ou membres d'organismes publics de recherche) critiquent les mesures en discussion à Bruxelles. Très contraignantes pour de nombreux industriels, celles-ci seraient, selon les auteurs, des "précautions scientifiquement infondées". Les signataires, menés par le toxicologue Daniel Dietrich (université de Konstanz, Allemagne), contestent notamment que ces molécules puissent avoir des conséquences délétères à des doses très faibles.

 

Ces effets sont pourtant au centre de nombreuses investigations scientifiques depuis une quinzaine d'années et sont reconnus par un rapport publié conjointement en 2012 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE). En particulier, chez l'animal, l'exposition in utero à certaines de ces molécules, à doses très faibles, accroît les risques de survenue de certaines pathologies plus tard dans la vie – cancers hormono-dépendants, obésité, troubles neurocomportementaux, etc.

 

Le texte des dix-huit chercheurs a immédiatement provoqué une levée de boucliers. Et une suspicion considérable. "Le problème des "intentions dissimulées" s'est accentué en même temps que s'est accrue la capacité de la science à peser sur la régulation des polluants et que la recherche académique dépend de plus en plus du soutien financier de l'industrie, écrivent, dans la revue Environmental Health, Philippe Grandjean (Harvard Public School of Medicine, University of Southern Denmark) et David Ozonoff (Boston University), professeurs de santé environnementale et responsables de la publication. La science est devenue l'enjeu d'une guerre dont la plupart des batailles se jouent derrière la scène."

 

PAS MOINS DE 18 CONTRATS DE CONSULTANT ENTRE 2007 ET 2012


Dans la même édition d'Environmental Health, une quarantaine de toxicologues et d'endocrinologues publient une autre réponse cinglante, pointant que le texte de Daniel Dietrich et de ses coauteurs relève d'"une volonté d'influer sur des décisions imminentes de la Commission européenne". Une centaine d'autres scientifiques estiment, eux, dans un éditorial du dernier numéro de la revue Endocrinology, que le texte de M. Dietrich et de ses coauteurs "représente la science de manière trompeuse".

 

Surtout, les répliques adressées aux dix-huit chercheurs s'indignent de ce que ces derniers n'ont pas divulgué – comme d'usage dans les revues scientifiques – leurs liens d'intérêt avec les industriels potentiellement concernés par une nouvelle réglementation. "C'est ce qu'ont fait les vingt-cinq scientifiques, dont je faisais partie, qui ont rédigé en 2012 le rapport de l'OMS et du PNUE, précise Ake Bergman (université de Stockholm). C'est aussi ce qu'ont fait tous les signataires – dont je fais partie – de la réponse envoyée à M. Dietrich et à ses coauteurs."

 

Les liens de ces derniers avec l'industrie ont finalement été rendus publics. Fin septembre, une enquête de l'agence Environmental Health News (EHN) a révélé que dix-sept des dix-huit auteurs entretenaient des relations financières avec "des industriels de la chimie, de la pharmacie, des cosmétiques, du tabac, des pesticides ou des biotechnologies".

 

LETTRE OUVERTE À LA CONSEILLÈRE SCIENTIFIQUE DE M. BARROSO


Certains ont vu leur laboratoire financé par des entreprises, d'autres ont bénéficié de rémunérations personnelles au titre de consultant ou de conseiller scientifique. Le toxicologue Wolfgang Dekant (université de Würzburg, Allemagne), par exemple, a enchaîné, selon les informations recueillies par EHN, pas moins de dix-huit contrats de consultant entre 2007 et 2012 avec des sociétés dont il n'a pas divulgué l'identité. Et la liste ne s'arrête pas là. M. Dietrich et ses coauteurs sont aussi à l'initiative d'une lettre ouverte à Anne Glover, signée par une cinquantaine d'autres scientifiques. Selon un premier criblage effectué par EHN, au moins une quarantaine d'entre eux ont aussi des liens avec des industriels.

 

"Les estimations les plus récentes suggèrent que près d'un millier de molécules pourraient être des perturbateurs endocriniens, explique M. Grandjean. De nombreux secteurs peuvent donc être impliqués." Le chercheur, une des figures de la recherche en santé environnementale, dit ne pas être surpris des collaborations de M. Dietrich et ses coauteurs avec les milieux industriels, mais s'étonne "qu'ils ne collaborent apparemment pas avec des ONG ou des associations de patients".

 

LES ZONES D'OMBRE S'ÉTENDENT AUSSI AU SEIN DE LA COMMISSION

 

 

M. Dietrich n'a pas souhaité répondre au Monde. L'un des coauteurs, Wolfgang Dekant, assure qu'il n'y a eu "aucune implication de l'industrie, formelle ou informelle", dans l'initiative ou la rédaction du texte.

Les zones d'ombre s'étendent aussi au sein de la Commission. La députée européenne Michèle Rivasi (EE-LV), ainsi que d'autres parlementaires, vont adresser dans les jours qui viennent une question écrite à José Manuel Barroso pour demander la publication de la déclaration d'intérêts d'Anne Glover, sa conseillère scientifique. Des éléments pour le moment non communiqués sur le site de la Commission.

 

A Bruxelles, on indique que seuls les commissaires sont tenus de rédiger et de rendre publique une déclaration d'intérêts. Il a été précisé au Monde que José Manuel Barroso avait choisi Anne Glover à l'issue d'un "processus de recrutement rigoureux".

 


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Nature to Share
Scoop.it!

REPLAY/Vidéo: Moins, c'est mieux

REPLAY/Vidéo: Moins, c'est mieux | San-SaYaN | Scoop.it

De plus en plus de personnes en sont convaincues : la croissance illimitée n'est pas viable à long terme dans un monde où les ressources s'épuisent peu à peu. Ce documentaire explore des modèles économiques et de nouvelles façons de vivre qui ouvrent la voie à une société post-croissance.


À la faveur de la crise, les opinions publiques prennent peu à peu conscience de ce que l’explosion démographique, la crise énergétique ou encore le changement climatique posent de sérieuses questions que nous ne pouvons plus remettre à demain. De plus en plus de personnes en sont convaincues : la croissance illimitée n’est pas viable à long terme dans un monde où les ressources s’épuisent peu à peu. Il s’avère en outre que l’augmentation du PIB dans les pays industrialisés n’a abouti à aucune amélioration notable de la qualité de vie des populations depuis les années 1970. Se pourrait-il alors que la société de consommation ne tienne pas ses promesses de bonheur et que le bien-être ne soit pas inhérent à la croissance ?

 

Ce documentaire explore des modèles économiques et de nouvelles façons de vivre qui ouvrent la voie à une société post-croissance. La réalisatrice questionne son propre mode d’existence : à quoi doit-elle renoncer pour espérer mener une vie "durable" ? Pour répondre à cette question, elle sillonne les routes de France, d’Allemagne, d’Espagne et d’Angleterre, à la rencontre d’individus pour qui la croissance économique n’est pas la mesure de toutes choses. Elle comprend alors qu’adapter son mode de vie à son environnement n’est pas nécessairement synonyme de privation, de sacrifice et de renonciation au bien-être : dans bien des cas, un tel changement permet au contraire de gagner en qualité de vie.

 


Cliquez ici ou sur la photo pour accéder à la vidéo 

 



Via Damoclès
more...
Regis Elo's curator insight, October 4, 2013 5:06 PM

THANKX for sharing .. Nice topic ..SURVIVAL

Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Les outils du Web 2.0
Scoop.it!

Animaps. Créer des cartes géographiques animées – Les Outils Tice

Animaps. Créer des cartes géographiques animées – Les Outils Tice | San-SaYaN | Scoop.it
Animaps est un outil assez ancien qui permet de créer des cartes animées ou interactives en ligne. Le service génère des cartes dans lesquelles vous allez pouvoir dessiner des mouvements ou des itinéraires pour illustrer de façon dynamique un cours.

Via Fidel NAVAMUEL
more...
Fidel NAVAMUEL's curator insight, October 7, 2:03 AM
Animaps offre une interface un peu vieillotte mais ne vous fiez pas aux apparences, le potentiel de l’outil est énorme et peut s’adapter à de nombreuses situations.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from TICE, Web 2.0, logiciels libres
Scoop.it!

cLibre : Quels logiciels libres équivalents aux logiciels propriétaires ?

cLibre : Quels logiciels libres équivalents aux logiciels propriétaires ? | San-SaYaN | Scoop.it

CLibre.Eu est un site de documentation sur les logiciels libres, les applications libre, la culture libre et les acteurs du libre.

Principales catégories Ce site propose en fonction de vos besoins un ou des logiciels libres qui pourront venir en remplacement des logiciels propriétaires que vous utilisez.
Il recense les principaux logiciels libres, incontournables.: logiciel ordinateur, application mobile, application internet, ressources en ligne, services en ligne


Via Alain MICHEL
JaMes Juan-Juan San-Sayan's insight:

Ce site propose en fonction de vos besoins un ou des logiciels libres qui pourront venir en remplacement des logiciels propriétaires que vous utilisez.
Il recense les principaux logiciels libres, incontournables.

Pour chaque logiciel proposé, un lien vous envoie sur une fiche desciptive avec, entre autres, les caractéristiques du logiciel (quels OS supportés, quel type de licence, langue) ainsi que des liens vers des ressources en ligne.

À connaître.

 

more...
marcverjus's curator insight, March 18, 1:24 PM

Ce site propose en fonction de vos besoins un ou des logiciels libres qui pourront venir en remplacement des logiciels propriétaires que vous utilisez.
Il recense les principaux logiciels libres, incontournables.

Pour chaque logiciel proposé, un lien vous envoie sur une fiche desciptive avec, entre autres, les caractéristiques du logiciel (quels OS supportés, quel type de licence, langue) ainsi que des liens vers des ressources en ligne.

À connaître.

 

Jean-Marc Brun's curator insight, March 20, 2:19 PM

Ce site propose en fonction de vos besoins un ou des logiciels libres qui pourront venir en remplacement des logiciels propriétaires que vous utilisez.
Il recense les principaux logiciels libres, incontournables.

Pour chaque logiciel proposé, un lien vous envoie sur une fiche desciptive avec, entre autres, les caractéristiques du logiciel (quels OS supportés, quel type de licence, langue) ainsi que des liens vers des ressources en ligne.

À connaître.

 

Eugene Louicius M.'s curator insight, March 21, 2:56 PM

Ce site propose en fonction de vos besoins un ou des logiciels libres qui pourront venir en remplacement des logiciels propriétaires que vous utilisez.
Il recense les principaux logiciels libres, incontournables.

Pour chaque logiciel proposé, un lien vous envoie sur une fiche desciptive avec, entre autres, les caractéristiques du logiciel (quels OS supportés, quel type de licence, langue) ainsi que des liens vers des ressources en ligne.

À connaître.

 

Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Les outils du Web 2.0
Scoop.it!

Framasoft. Le logiciel libre contre les géants du Web

Framasoft. Le logiciel libre contre les géants du Web | San-SaYaN | Scoop.it

Cette semaine, Framasoft, lance ou relance cinq nouveaux services qui se posent en alternatives libres à des services très populaires issus du privé.


Via Fidel NAVAMUEL
more...
Fidel NAVAMUEL's curator insight, October 5, 2015 1:29 AM

J’ai déjà eu l’occasion de dire tout le bien que je pensais du travail de l’association Framasoft.  Depuis un an, les animateurs de Framasoft se sont lancés dans une bataille façon David contre Goliath. Il s’agit ni plus ni mois que de « Degoogliser » Internet.


Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Time to Learn
Scoop.it!

[Infographie] Publier un post parfait sur Twitter, Facebook et Google+

[Infographie] Publier un post parfait sur Twitter, Facebook et Google+ | San-SaYaN | Scoop.it

À Editoile, on s’est dit que ce serait une bonne idée de regrouper, sur 1 seul et même document, nos 3 infographies Rédiger le tweet parfait, Rédiger le post Facebook parfait et Rédiger le post Google+ parfait. Ainsi, en un coup d’œil (ou presque…), vous saurez qu’il ne faut pas écrire en majuscules sur Twitter, que Facebookadore le partage de liens et que Google+ vous permet d’intégrer du gras dans votre texte. Mais bien évidemment, il y a beaucoup d’autres bonnes pratiques à découvrir… Les voici !


Via Frédéric DEBAILLEUL
more...
Vie toxique's curator insight, March 2, 2015 1:28 AM

Je mets toujours un bémol à ce type de règles "généralistes". Tout dépend de sa cible et éventuellement de la stratégie de publication adoptée !

Pascale Varenne "Ma Plume 2.0"'s curator insight, March 6, 2015 5:17 AM

Vous saurez qu’il ne faut pas écrire en majuscules sur Twitter, que Facebook adore le partage de liens et que Google+ vous permet de mettre en forme votre texte.

decoflash industries's curator insight, April 28, 2015 3:01 AM

Publier un post parfait...

Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Culture scientifique et technique
Scoop.it!

Un site pour faire connaître les travaux des jeunes chercheurs

Un site pour faire connaître les travaux des jeunes chercheurs | San-SaYaN | Scoop.it
(AFP) - Deux jeunes chercheurs, l'un basé à Rennes et l'autre au Brésil, ont ouvert sur internet un "Journal participatif des Sciences"...

Via Audrey Bardon
more...
No comment yet.
Scooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan
Scoop.it!

ADW #8 Les objets connectés, l'avenir de l'industrie / Comment financer son innovation

ADW #8 Les objets connectés, l'avenir de l'industrie / Comment financer son innovation | San-SaYaN | Scoop.it
6 mai 14 - 09:00
Espace évènementiel
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Cabinet de curiosités numériques
Scoop.it!

Ecrans et papiers : comment les moins de 20 ans les utilisent

Ecrans et papiers : comment les moins de 20 ans les utilisent | San-SaYaN | Scoop.it
Je préfère la tablette et le smartphone et je laisse le PC et la TV à mes parents ! Snapchat, WhatsApp ou Twitter ont mes préférences plutôt que Facebook... Je suis, je suis ? La génération de moins de 20 ans ! Ipsos dans son étude Junior Connect analyse sa relation à la connexion et s’interroge sur ses usages face aux écrans et au print...

Via Audrey Bardon
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Nature to Share
Scoop.it!

L'eau en bouteille est le triomphe marketing du siècle

L'eau en bouteille est le triomphe marketing du siècle | San-SaYaN | Scoop.it

« Je pense que l’eau en bouteille est la substance la plus révélatrice de la façon dont le capitalisme mondial fonctionne aujourd’hui »,

affirme Richard Wilk professeur d'anthropologie à l'Université de l'Indiana, sur la BBC. « D’une certaine manière, nous achetons du choix, nous achetons de la liberté.


C’est la seule chose qui puisse expliquer pourquoi nous sommes prêts à payer pour obtenir quelque chose que nous pouvons obtenir gratuitement par ailleurs ».

 

Aux États-Unis et au Royaume-Uni, l’eau du robinet est d’une excellente qualité, exceptionnelle, même, affirme le site The Ecologist, qui indique qu’elle se conforme à plus de 99% aux normes légales depuis près de 20 ans. En 2012, la moyenne des 1,9 millions d'échantillons de tests menés au Royaume-Uni s’est établie à 99,6%.

 

Pourtant, l'eau en bouteille est devenue de l'or liquide, parce que les montants en cause sont souvent hallucinants. Voici quelques unes des statistiques étonnantes de cette industrie :

 

Le marché de l'eau en bouteille devrait dépasser le marché des boissons gazeuses aux Etats-Unis dans seulement quelques années.
En 2012, les Américains ont consacré 11,8 milliards de dollars à de l'eau embouteillée. L'Américain moyen a bu cette année-là 140 litres d'eau en bouteille.


Les Britanniques boivent plus d’eau en bouteille que de jus de fruits, vin ou spiritueux. Le marché représente 1,6 milliard de livres par an. En 2012, le Britannique moyen a bu environ 34 litres d'eau en bouteille - plus de 7 litres de plus qu'en 2001.


Dans de nombreux pays, l’eau en bouteille est moins sûre que l'eau du robinet, elle est nuisible pour l'environnement et les marges de profit sont exorbitantes.


L'illusion de la «meilleure eau » a un coût élevé pour l'environnement. Chaque année, 1,5 millions de tonnes de plastique sont produites pour l'industrie de l'eau en bouteille. Sans parler de la pollution causée par le transport et les déchets.

 

Le succès de l'industrie de l'eau en bouteille est le résultat d’un marketing malin, affirme l'experte en marketing Kathryn Hawkins. Tout le monde sait, grâce aux nombreux signaux qu'il a envoyés, que l'eau est plus saine que les sodas. Les responsables marketing se sont ingéniés à faire associer la bouteille d'eau avec des concepts tels que la santé, la sophistication, la jeunesse, la vitalité et la pureté du produit, autrement dit, à la présenter comme une alternative plus saine aux sodas.

 

Peut-être est-il plus important, cependant, de se souvenir que les bienfaits de l’eau du robinet pour la santé ne sont en aucun cas inférieurs à ceux de l'eau embouteillée. L'eau du robinet est non seulement d'une qualité exceptionnelle, mais aussi beaucoup moins chère quand elle n’est pas gratuite, et, en comparaison avec l'industrie polluante de l'eau en bouteille, elle présente une innocuité bien plus grande pour l'environnement.

 

Pour le site The Ecologist, le goût des Britanniques pour l’eau en bouteille n’est rien de moins qu’un « scandale national ». Il cite le Professeur Paul Younger, de l'Université de Glasgow:

 

«L'industrie de l'eau embouteillée est en grande partie une escroquerie, et une escroquerie très chère, à la fois en terme d’argent, mais aussi pour son empreinte carbone extravagante ».


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Nature to Share
Scoop.it!

MEXIQUE: Faire de l’électricité avec la pluie

MEXIQUE: Faire de l’électricité avec la pluie | San-SaYaN | Scoop.it

 

MEXIQUE: Des étudiants mexicains ont utilisé de l'eau de pluie pour fabriquer de l'électricité et alimenter un quartier de Mexico.

 

Charger des batteries avec de l’eau de pluie : c’est la réussite de ces étudiants de l'Université technologique du Mexique (UNITEC). Le système appelé "Rain Wild" recueille la pluie sur le toit d’immeubles, elle est ensuite drainée vers un système de récupération puis vers une micro-turbine, un modèle réduit de celles employées dans les barrages. Des essais menés dans un quartier pauvre de Mexico, Iztapalapa, ont montré que le système fournissait assez d’énergie pour charger des batteries de 12 volts portables.

 

L’eau récoltée est assainie

 

Ces batteries ont été utilisées pour assurer l’éclairage des immeubles à l’aide de LED et alimenter d'autres petits appareils tels que des réfrigérateurs ou des ventilateurs de table qui consomment un maximum de 12 volts. Les étudiants d’UNITEC continuent à œuvrer sur leur système et espèrent prochainement améliorer la puissance de la micro-turbine et les capacités de stockages pour pouvoir alimenter plusieurs maisons avec une seule turbine.


EPURATION. En plus de fournir de l’électricité, « Rain Wild » participe aussi à l’amélioration de la qualité des eaux. Après être passée par la micro-turbine, l’eau est dirigée vers un filtre à charbon actif qui permet d’éliminer le chlore en excès et les mauvaises odeurs et clarifie l’eau. « Avec ce filtre, la qualité de l’eau que nous obtenons est égale ou même meilleure que l’eau du réseau d'approvisionnement de la ville de Mexico » conclut Coca Leyva, un des initiateurs du projet.


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Meilleures Applications PC
Scoop.it!

Lucidpress

Lucidpress | San-SaYaN | Scoop.it
Lucidpress Une solution online dans la catégorie "outils bureautiques", riche en fonctionnalités, qui pourrait peut-être un jour vous faire oublier MS Office, Adobe

Via Allmyapps
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Imagination For People
Scoop.it!

OpenDjeliba

OpenDjeliba | San-SaYaN | Scoop.it
OpenDjeliba est une plateforme collaborative de production participative d'informations citoyennes, par Messages courts SMS à partir de téléphones portables basiques.

Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Rescooped by JaMes Juan-Juan San-Sayan from Nature to Share
Scoop.it!

Bienvenue dans la GUERRE DES GRAINES

Bienvenue dans la GUERRE DES GRAINES | San-SaYaN | Scoop.it

L'info Francophone  du partage alimentaire en continu 24h/24h.


Rejoignez nous aussi sur Facebook


Ceci est un mouvement social international qui peut changer la face du monde et vous êtes tous invités à nous rejoindre.

 

Alors que nombreux sont ceux qui continuent de débattre sur les coupables de cette crise économique et écologique, d'autres ont déjà commencé à planter les graines du changement...les "Incredibles Edibles" ou "Incroyables Comestibles".

 

Les semences anciennes REPRODUCTIBLES sont le cœur du mouvement grâce à leur capacité à ne pas subir de baisse de rendement de la production dans leur descendance, contrairement aux semences hybrides et OGM qui nécessitent d'en racheter tous les ans aux grands semenciers.


Ils ont déclaré la guerre à mère Nature, NOUS sommes la nature.

 

(Tous les liens au sujet de la règlementation des semences anciennes plus bas)

 

La carte google map des "Incredible Edible" dans le monde.

 

La méthode en 5 étapes pour enclencher les Incredible Edible dans votre quartier

 

Tous les outils PÉDAGOGIQUES de la transition

 

Kokopelli - les graines de vie

DOCUMENTAIRE: Comment Cuba survécut en 1990 sans pétrole

Bravo et un grand merci à tous ceux qui nous rejoignent tous les jours.

 

Cette page, en plus d'être une page informative de l'alimentation, est également, grâce à la page Facebook associée, complètement ouverte au partage. Tout le monde est invité à y publier ses photos et publications, demandes de conseils pour planter quoi, ou, et comment

 

Plantez partout et partagez, c'est à la fois lutter contre la crise, l'inflation, le réchauffement climatique, les guerres passées ou à venir liées à la pénurie de pétrole (Irak, Lybie, Syrie, Mali, Iran), la faim dans le monde, les marges et pratiques honteuses des hypermarchés et autres multinationales de la malbouffe, les OGM, les spéculateurs.

 

C’est pourquoi le mouvement grandit tous les jours.


S'engager est tellement simple !

 

 

C’est également avant tout un changement de mentalité majeur. Les luttes idéologiques se font sur le terrain des idées, restez dans la légalité, contactez vos mairies, vos voisins, vos amis, informez les, encouragez les, si le partage alimentaire devient la norme, c'est une victoire idéologique sur de nombreux fronts.

 

Plantez, partagez, et faites tournez.

 

Nature to Share


http://www.scoop.it/t/naturetoshare/

http://www.incredible-edible.info/

 

 

« Les Incroyables comestibles » ou comment l'agriculture locale pollinise la France

 

KOKOPELLI/LA GUERRE DES GRAINES A COMMENCÉ

 

kokopelli-semences

 

Semences Kokopelli: Liste de la gamme boutique 2010/2011

Histoire de la Fin de la Croissance

 

SVP PARTAGEZ - INCROYABLES COMESTIBLES

INCREDIBLE EDIBLE - PLEASE SHARE


Via Damoclès
more...
Avenir Adn Agri's comment, September 23, 2013 3:25 AM
Bien dit Cat ! Et de plus nous investissons dans la recherche pour l'amélioration saine et environnementale pendant que tous les responsables de tous bords attendent les résultats s'en s'investir ne fusse qu'au soutien... Souvent lamentable !
Teresa M. Nash's comment, November 28, 2013 1:57 AM
thanks for this.
Shabba's curator insight, November 29, 2013 5:46 PM

http://shabbas.info/blog/dossier-ecologie/