Salon Achats
18 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Jérôme Guesnon from [avniR] : Pensée Cycle de Vie - ACV - éco-conception - affichage environnemental
Scoop.it!

Analyse de la valeur : trouver un compromis entre réduction des coûts et maintien de la qualité

L’analyse de la valeur, un concept au-delà de la simple réduction des coûts

Nous confondons souvent le concept d’analyse de la valeur avec les techniques de réduction des coûts. Or, il devient difficile de limiter les coûts sans faire de compromis sur la qualité, la durée de vie et les frais de maintenance. Appliquées correctement, les techniques VE permettent de respecter les exigences initiales du produit, sans pour autant en sacrifier la qualité.


Via Plateforme [avniR]
more...
No comment yet.
Rescooped by Jérôme Guesnon from Offres d'emploi dans l'Industrie
Scoop.it!

Acheteur hors-production H/F

Acheteur hors-production H/F | Salon Achats | Scoop.it

Consolider l’implantation des achats indirects dans l’entreprise – identifier et réaliser des synergies.
- Etablir des liens forts avec les clients internes à tous les niveaux, afin de gagner en légitimité et en influence.


Via MIDEST
more...
No comment yet.
Rescooped by Jérôme Guesnon from Optimiser ses achats
Scoop.it!

Rentrée : Comment fixer des objectifs à vos acheteurs ?

Rentrée : Comment fixer des objectifs à vos acheteurs ? | Salon Achats | Scoop.it

Fixer un objectif est un exercice auquel doit se confronter un manager. Pour cela, il doit montrer son leadership, accorder son objectif avec les orientations stratégiques et opérationnelles de l'entreprise, et enfin emmener son équipe avec lui en suscitant la motivation.


Via ExperBuy
more...
No comment yet.
Rescooped by Jérôme Guesnon from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Montebourg veut réorienter les achats publics vers plus de "patriotisme"

Montebourg veut réorienter les achats publics vers plus de "patriotisme" | Salon Achats | Scoop.it

 

Le ministre du Redressement productif s'est prononcé en faveur d'une réorientation des achats publics vers plus de "patriotisme", à l'occasion de la présentation vendredi d'un guide de la commande publique pour les PME.

Nouvelle proposition pour le made in France. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a appelé à une "réorientation de l'achat public" vers plus d'"esprit patriotique", à l'occasion de la présentation vendredi 25 octobre d'un guide de la commande publique destiné à inciter les PME à répondre aux appels d'offres publics...

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Scooped by Jérôme Guesnon
Scoop.it!

Seuls 60% des acheteurs sont impliqués dans le processus d'innovation

Seuls 60% des acheteurs sont impliqués dans le processus d'innovation | Salon Achats | Scoop.it
Ivalua, spécialisé dans les logiciels e-achats présente les résultats de son étude Tendances Achats consacrée l'innovation fournisseurs.
more...
No comment yet.
Rescooped by Jérôme Guesnon from Herbovie
Scoop.it!

Fabriqué en Chine, l'iPhone 5 est-il éthique ? | Chine Information

Fabriqué en Chine, l'iPhone 5 est-il éthique ? | Chine Information | Salon Achats | Scoop.it
Comme toujours avant la sortie d'un nouveau produit Apple, l'iPhone 5 suscitait un énorme buzz avant sa sortie. Buzz du côté des consommateurs, mais également du côté des défenseurs des droits des ouvriers. Car les conditions de fabrication du dernier gadget de l'entreprise à la pomme sont une nouvelle fois l'objet de critiques. Foxconn, principal fournisseur d'Apple, est accusé d'avoir forcé des étudiants à travailler dans son usine chinoise de Zhengzhou, pour pouvoir assurer la cadence de production de l'iPhone 5.

Selon le New York Times, ainsi que plusieurs médias officiels chinois, les étudiants auraient subi des pressions de la part de leurs professeurs pour qu'ils aillent compenser le manque d'ouvriers dans les ateliers du géant taïwanais. Des "stages" sur les chaînes d'assemblage leur auraient ainsi été imposés. Un nouveau scandale, démenti par Foxconn, mais qui vient encore une fois ternir la réputation d'Apple, alors que le géant américain a à coeur de se présenter, aux yeux du monde, comme une entreprise éthique.

Shenzhen
Manufacturer: L' Association
Part Number:
Price: EUR 19,30

Problème de sous-traitants

Mais bien sûr, si Apple est le plus connu, ce n'est certainement pas le seul fabricant à être pris au piège du système de rentabilité à tout prix pratiqué par ses fournisseurs. La Chine est depuis longtemps le paradis du smartphone : c'est dans le pays que sont assemblés la plupart des téléphones vendus dans le monde entier. Et bien sûr, l'argument est toujours le même : avec une main d'oeuvre bon marché, les coûts de fabrication dan l'Empire du milieu sont imbattables. Mais le profit à tout prix dérange de plus en plus des consommateurs qui ont du mal à rester insensibles aux nombreux rapports soulignant les conditions de travail, parfois déplorables, dans lesquelles sont fabriquées les dernières merveilles technologique.

Principaux concernés : les sous-traitants. Car si Apple et son principal concurrent, le Coréen Samsung, jurent qu'ils vont respecter les droits des ouvriers, leurs chartes de bonne conduite sont plus difficiles à faire appliquer aux dizaines de petites entreprises dont les employés assemblent à la main les téléphones. C'est ainsi qu'Apple a déjà eu à faire face à de nombreuses critiques, la plupart concernant là aussi son principal sous-traitant, le géant taïwanais Foxconn.

Après plusieurs vagues de suicides dans l'entreprise, et suite à des rapports réalisés par des ONG montrant que certains ouvriers travaillaient 7 jours sur 7 ou que d'autres n'étaient pas majeurs, le géant américain avait décidé d'organiser un audit géant de tous ses fournisseurs. Résultat : Foxconn a été contraint d'augmenter les salaires de ses employés et d'améliorer leurs conditions de travail. Même si, apparemment, des efforts restent à faire...


Via herbovie
more...
No comment yet.
Scooped by Jérôme Guesnon
Scoop.it!

L’Open Source, un nouveau modèle économique pour la France ?

Lors de l’inauguration des nouveaux locaux de Mozilla en juin dernier, Fleur Pellerin a réaffirmé son soutien au logiciel libre en le présentant comme "un véritable vecteur d’innovation et de changement" et un "gisement de productivité et de compétitivité". Parmi les autres qualités vantées par la ministre, la source de création d’emplois (10 000 emplois d'ici trois ans) et les coûts moindres.

L’Open Source en entreprise : des économies budgétaires à moyen terme

Aujourd’hui les économies budgétaires liées à l’utilisation de solutions Open Source par les DSI des entreprises et du secteur public sont un des facteurs qui poussent à l’adoption de ce modèle. Dans les faits, mesurer précisément les impacts budgétaires et les réductions de coûts ne peut être fait sans tenir compte du profond changement de pilotage financier qu’implique le choix du logiciel libre.

Le logiciel libre repose sur un modèle de services et non de vente comme les logiciels propriétaires. Les budgets sont donc davantage consacrés au développement de projets et l’intégration de solutions plutôt qu’aux maintenances et aux achats de licences. En clair, vous passez d’un modèle de Capex majoritaire à un modèle d’Opex plus en prise réelle avec le niveau d‘activité des organisations. D’ailleurs, le choix de l’Open Source dans de nombreuses grandes entreprises, services de l’État ou services publics dépend très largement de cette stratégie d’investissement.

Pour une entreprise, concevoir ou déployer une solution informatique est un choix budgétaire à moyen terme qui permet de construire dans le temps, de se réapproprier son système et de le maîtriser. Ceci entraîne, à terme, des coûts moins importants que lorsqu’il y a dépendance à un éditeur, des compétences rares, donc chères ou à un constructeur qui sera davantage porté sur une politique commerciale qui n’est pas nécessairement celle de l’entreprise. En effet, la réappropriation du savoir-faire lié à l’Open Source permet une meilleure maitrise des compétences et donc une baisse des coûts.

more...
No comment yet.