Salle de classe m...
Follow
Find
14.9K views | +0 today
 
Scooped by Dominique Demartini
onto Salle de classe mondiale
Scoop.it!

"Normes des l'identité et des savoirs numériques" par Renaud Fabre

Dominique Demartini's insight:

Contribution de Renaud Fabre sur les
"Normes de l’identité et des savoirs numériques"

more...
No comment yet.
Salle de classe mondiale
Philosophie, Education et Internet
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

Maison de la philosophie - ouverte à tous en plein cœur de Paris

Maison de la philosophie - ouverte à tous en plein cœur de Paris | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Conférences, Cafés-Philos, Cinés-Philos, Cours, Ateliers, Dialogues...
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

L'enseignement de la philosophie - Philosophie et vérité 1965

Badiou, Canguilhem, Dreyfus, Foucault, Hypolite, Ricoeur.
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from POURQUOI PAS... EN FRANÇAIS ?
Scoop.it!

Les profs ne sont pas contents mais pas pour les raisons que vous imaginez

Les profs ne sont pas contents mais pas pour les raisons que vous imaginez | Salle de classe mondiale | Scoop.it
EDUCATION - Un deuxième front d'opposition s'ouvre contre le gouvernement. Alors que l'UMP et des intellectuels s'attaquent depuis plusieurs semaines à la réforme des programmes a

Via Elena Pérez
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

Bernard STIEGLER : l'automatisation et LA FIN de l'emploi - YouTube

Bernard Stiegler : "Maintenant avec le nouveau stade de l'automatisation, la question c'est : qu'est-ce qu'on redistribue ?


S'il n'y a plus d'emploi, il n'y a plus de salaires. Et s'il n'y a plus de salaires, il n'y a plus de pouvoir d'achat. Qu'est-ce qu'on redistribue ?


Et comment est-ce qu'on le redistribue ? Et bien je crois qu'il faut redistribuer quelque chose qui est du SAVOIR. [..] La valeur, aujourd'hui, elle est produite par ce qu'on appelle les "externalités positives" dans une économie de contribution qui existe déjà d'ailleurs. L'économie de Google, c'est une économie de contribution. [...] Il faut que nous soyons capables de transformer cette économie de contribution hyper-consumériste et toxique (cette pharmacologie de la contribution) en une contribution positive. Cette contribution positive, c'est "l'économie pollen". Et cette économie pollen renonce une fois pour toute à produire du salaire et du pouvoir d'achat et elle passe à autre chose qui est le développement des capabilités, c'est-à-dire les capacités de pollinisation."
***************************
Extraits de la conférence enregistrée le 20 mars 2014 dans la salle Roland Topor Théâtre du Rond-Point.


Via association concert urbain
more...
Rescooped by Dominique Demartini from POURQUOI PAS... EN FRANÇAIS ?
Scoop.it!

Enseignants : "Le travail invisible ne peut donner lieu à une reconnaissance"

Enseignants : "Le travail invisible ne peut donner lieu à une reconnaissance" | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Pour la sociologue Françoise Lantheaume, plus de la moitié du travail fourni par les profs passe inaperçu. Une invisibilité dont souffre la profession.

Via Elena Pérez
more...
Driss Lahmidi's curator insight, May 23, 3:46 PM

"Certains aspects du travail enseignant mériteraient sans doute d'être institutionnalisés. Cependant, je pense que c'est une illusion de croire que tout le travail invisible doit être institutionnalisé. C'est dans ce travail invisible que se fabriquent de nouvelles façons de faire, des règles de métier, et cela demande du temps avant de le rendre visible, d'en débattre, de le mettre sur la place publique".

Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

Un MOOC pour faire respecter nos vies privées sur Internet - Le Point

Un MOOC pour faire respecter nos vies privées sur Internet - Le Point | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Comment s'opposer à la collecte de nos données par les géants du Web ou exercer son droit à l'oubli sur Internet ? Un MOOC va tout nous expliquer !
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Scoop.it!

Comment l’anthropologie nous sert aujourd’hui à COMPRENDRE la modernité. - La Vie des idées

Comment l’anthropologie nous sert aujourd’hui à COMPRENDRE la modernité. - La Vie des idées | Salle de classe mondiale | Scoop.it

L’œuvre de Philippe Descola s’est construite autour d’un système conceptuel singulier, sur lequel il revient longuement dans un livre d’entretien. Il en explique la genèse, en suit les évolutions et montre comment l’anthropologie nous sert aujourd’hui à comprendre la modernité.


Via association concert urbain
more...
association concert urbain's curator insight, March 25, 2:51 PM


via @RousseauAgnes @PierreAGERON

RT La Vie des idées

@laviedesidees

Revue en ligne de sciences humaines. Vie intellectuelle et actualité éditoriale internationale. Retrouvez-nous aussi en anglais @booksandideas

Paris

laviedesidees.fr

Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

Plan numérique pour l'éducation : Un site de révisions baptisé ... - Actualitté.com

Plan numérique pour l'éducation : Un site de révisions baptisé ... - Actualitté.com | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Lancé par Lelivrescolaire.fr avec l'appui de sa communauté de 1000 professeurs
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

Les 10 innovations pédagogiques qui feront (peut-être) 2015

Les 10 innovations pédagogiques qui feront (peut-être) 2015 | Salle de classe mondiale | Scoop.it
(crédits AFP) L’université britannique online The Open University a publié il y a quelques semaines son rapport annuel sur les pédagogies innovantes. En recoupant les pratiques, les technologies, l...
more...
Caroline's curator insight, June 9, 5:56 AM

ajouter votre perspicacité ...

Rescooped by Dominique Demartini from Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Scoop.it!

Edgar Morin – RÉFORMER la pensée, réformer l’éducation

La réforme de la pensée à laquelle Edgar Morin appelle de ses voeux fournit des concepts pour tenter de rétablir le lien entre les différents types de connaissance et entre les citoyens. Pour l'auteur de "La Méthode", elle appelle en même temps une réforme de l'éducation. Ainsi, l'éducation s'avère être au coeur des enjeux auxquels le monde d'aujourd'hui doit faire face. 
Colloques et conférences de l’UPMF - 31 Jan 2011. 
Université de Grenoble


Via Jean-Paul Pinte - Maître de conférences - Cybercriminologue , Philippe-Didier Gauthier, Elena Pérez, michel verstrepen, association concert urbain
more...
Philippe-Didier Gauthier's curator insight, February 7, 5:26 PM

#DémarchePortfolio A mettre en lien avec la #Sérendipité ... et la créativité dans son projet professionnel.

Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

L'enseignement catholique met en ligne ses ressources pour l'enseignement moral et civique

L'enseignement catholique met en ligne ses ressources pour l'enseignement moral et civique | Salle de classe mondiale | Scoop.it
#education L'enseignement catholique met en ligne ses ressources pour l'enseignement moral et civique http://t.co/sbdOrf6r5i
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from #Réseaux,#Data,#Visual data,#Open Data, #Sociabilités, #Savoirs, #Travail, #Utopies, #Social Change,#Innovations, #commons, #Fab Lab, #Crowdsourcing, #Transhumanisme,#Robotisation,#Objets connectés,#E Santé
Scoop.it!

Michel Serres, l'ordinateur et la tête de Saint Denis

Michel Serres, l'ordinateur et la tête de Saint Denis | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Pour le philosophe, l'externalisation des fonctions cognitives que représente l'ordinateur va dans la logique de l'externalisation de toutes les fonctions corporelles.

Via Michel Briand, Catherine Pascal
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

Refuser les amalgames : pour une éducation religieuse à l'école - L'Express

Refuser les amalgames : pour une éducation religieuse à l'école - L'Express | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Refuser les amalgames : pour une éducation religieuse à l'école
L'Express
Durant les deux heures hebdomadaires d'éducation religieuse, nos professeurs, catholiques, protestants ou athées nous enseignaient l'histoire des religions.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

La plus grande révolution numérique de l’enseignement supérieur viendra de... Linkedin

La plus grande révolution numérique de l’enseignement supérieur viendra de... Linkedin | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Pour Henri Isaac, maître de conférences à PSL-Université Paris-Dauphine et chargé de mission Transformation Numérique, les classements, en pleine mutation à l’ère du digital,...
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Scoop.it!

Michel SERRES : "Ce n’est pas avec la TROUILLE qu’on invente" - leJDD.fr

Michel SERRES : "Ce n’est pas avec la TROUILLE qu’on invente" - leJDD.fr | Salle de classe mondiale | Scoop.it
INTERVIEW - Rencontre avec Michel Serres, auteur de Petite Poucette, vendu à 200.000 exemplaires, qui sort cette semaine Le Gaucher boiteux*.

Via association concert urbain
more...
Rescooped by Dominique Demartini from Numérique & pédagogie
Scoop.it!

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Le grand plan pour le numérique à l'école dévoilé par François Hollande pourrait changer la classe bien plus radicalement que les réformes du collège et des programmes. La preuve en trois révolutions.

Via fduport
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Scoop.it!

[Michel SERRES] Numérique : « On a encore PLUS besoin du professeur »

[Michel SERRES] Numérique : « On a encore PLUS besoin du professeur » | Salle de classe mondiale | Scoop.it
En quoi la révolution numérique vous amène-t-elle à parler d’un « nouvel humain » ?

 

Entretien - Le philosophe Michel Serres voit dans le numérique une révolution comparable à l’apparition de l’écriture et de l’imprimerie. Un séisme dans la relation entre les êtres, le rapport à la connaissance, à l’espace et au temps, qui ébranle nos institutions (dont l’école) et invalide leur schéma pyramidal. Les réponses viendront du terrain.


Via Carbet Lucien, association concert urbain
more...
Gilles Le Page's curator insight, April 25, 6:37 AM

#elearning : Une interview passionnante, sur un sujet passionnant. Extrait : quelques phrases de Michel Serres, qui nous proposent de tenir l'avenir entre nos mains (maintenant) : "Personne n’a jamais tenu ainsi le monde entre ses mains ! Dans ce nouveau monde, nos institutions sont désuètes. C’est du professeur de Villeneuve-sur-Lot, de Laval ou de Montreuil que viendra une véritable percée dans le mode d’enseignement. C’est à lui d’expérimenter, de trouver les réponses. "

Antoine Taly's curator insight, April 26, 2:31 AM

une interview éclairante de Michel Serres sur les transformation que le numérique amène dans le monde de l'enseignement. et photo d'illustration avec le travail de Frédéric Véron @SVTux qui enseigne l'intelligence collective à ses collègiens.

Rescooped by Dominique Demartini from E-pedagogie, apprentissages en numérique
Scoop.it!

Sam Network, la start-up de l'après-Mooc

Sam Network, la start-up de l'après-Mooc | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Plutôt que produire des contenus pédagogiques en ligne, pourquoi ne pas exploiter les vidéos existantes en les retravaillant pour les rendre plus accessibles ?

Via Gilles Le Page
more...
Gilles Le Page's curator insight, April 3, 3:01 AM

L'idée est  bonne, sans doute rentable, mais pour les gens chargés de "former", il est dangereux de se focaliser sur le production de ressources : ce n'est pas la ressource qui forme, c'est l'activité d'apprentissage ...qui nécessite parfois une ressource. On peut souvent faire sans ressources "prémâchées". Pour preuve : on ne devient pas médecin en lisant l'encyclopédie médicale.

Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

Michel Serres : «La question est de savoir qui sera le dépositaire de nos données»

Michel Serres : «La question est de savoir qui sera le dépositaire de nos données» | Salle de classe mondiale | Scoop.it
INTERVIEW - Le philosophe français, membre de l'Académie française, a dressé en 2012 le portrait de Petite poucette, symbole d'une génération transformée par le numérique. Trois ans plus tard, Le Figaro a lui demandé de ses nouvelles.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Demartini
Scoop.it!

L'éducation face à la révolution technologique - Les Échos

L'éducation face à la révolution technologique - Les Échos | Salle de classe mondiale | Scoop.it
Le professeur, historiquement médiateur entre un savoir et des élèves, se fait dépasser par un monde ou le savoir est immédiat. Dans ce monde,...
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from Innovation sociale
Scoop.it!

Fab Lab, hackerspace : une nouvelle façon de travailler ? - Idées - France Culture

Fab Lab, hackerspace : une nouvelle façon de travailler ? - Idées - France Culture | Salle de classe mondiale | Scoop.it

Davantage qu’un exemple isolé et cantonné à une région du monde, c’est peut-être un nouveau paradigme du travail qui est en train de s’inventer, aux Etats-Unis mais aussi en Europe. Nous en parlons cette semaine dans Modes de vies, mode d'emploi


Via Ellesse, Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from La Philosophie Augmentée
Scoop.it!

«Contre-Courant» : le débat Badiou-Piketty

Pour la reprise de notre émission « Contre-Courant », une rencontre exceptionnelle entre le philosophe Alain Badiou et l'économiste Thomas Piketty. Au programme bien sûr le rapport de Thomas Piketty à la pensée de Marx et à l'idée de révolution mais surtout une discussion sur les chances d’une réforme de la société qui passerait par une nouvelle répartition des revenus et non par une série de conflits violents.

Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique Demartini from Education : on lâche rien!
Scoop.it!

La tribune de Paul Vannier et Francis Daspe

Pour Najat Vallaud Belkacem, l’école « n’a pas été à la hauteur ». Bruno Le Maire déclare : « elle a failli ». Le FN dénonce les enseignants qui « ont fait une véritable propagande pour Charlie au lieu de faire respecter stricto sensu la liberté d’expression ». Le chœur des contempteurs de l’école républicaine et de ses personnels à l’unisson.

200 incidents ont émaillé les hommages aux victimes des assassinats de la semaine passée. C’est trop. Chaque débordement, chaque expression délictuelle, doit être sanctionnée. Mais 200 incidents dans 64 000 établissements (soit dans 0,3% d’entre eux), c’est d’abord une leçon incontestable : la jeunesse de ce pays n’est pas emportée par quelque lame de fond que ce soit si ce n’est celle d’un attachement farouche au principe de liberté. Elle était là, chacun l’a vu, nombreuse, dans les manifestations du dimanche 11 janvier pour exprimer son rejet des crimes commis.

Sur les bancs de l’Assemblée des aveugles, les partisans de l’union nationale, campent leurs postures d’autorité. La fermeté de la ministre socialiste répond aux coups de menton des députés UMP. Ensemble, ils donnent un écho amplificateur à des actes isolés et dans la poursuite de leur dialogue écartent toute question relative à la politique pénitentiaire, étrangère et budgétaire du gouvernement.

Najat Vallaud Belkacem, sur un ton martial, déclenche une « grande mobilisation pour l’école », précipite les enseignants en « première ligne » de la « défense » des principes républicains. L’éducation à la citoyenneté est bien l’une des missions fondamentales de l’école de la République mais elle ne se confond pas avec une opération de communication politique. En imposant à l’institution scolaire un rythme qui n’est pas le sien, la ministre est sans doute à l’origine de bien des débordements dénoncés. Lorsque dans un établissement, parce qu’il faut d’urgence mettre en œuvre une directive reçue dans la matinée, l’on ordonne le recueillement par haut parleur, est-ce la réaction déplacée de l’élève qui est uniquement coupable ?

L’instrumentalisation politique de l’école va à contresens du travail éducatif. Le courroux suscité par certaines réactions adolescentes témoigne d’une profonde ignorance du métier. Les pédagogues savent qu’un enseignement ne s’assène pas à toute force, qu’il nécessite temps et dialogue. Ils savent qu’il faut toujours mettre à distance l’émotion. Qu’une provocation trahie souvent une détresse. Dans un moment aussi difficile, suscitant autant d’interrogations et d’angoisse, il n’y a jamais « trop de questionnements de la part des élèves » comme l’a déclaré la ministre dans l’hémicycle. Chez la grande majorité d’entre eux au contraire, ces questionnements sont salvateurs et témoignent d’une volonté de comprendre, d’interroger leurs propres certitudes. Dans la classe, mis en commun, ils sont une expression magnifiquement républicaine.

Le gouvernement a supprimé des programmes de Première scientifique (la moitié des élèves de la filière générale) le chapitre d’histoire intitulé « La République, les religions et la laïcité depuis les années 1880 ». En série technologique, il a mis fin aux dédoublements pour l’enseignement de la philosophie. Autant d’atteintes à l’enseignement des principes républicains. Najat Vallaud Belkacem vante la mise en place de référents laïcité. Un par académie… C’est bien davantage la formation initiale et continue de l’ensemble des personnels de l’éducation nationale qu’il faudrait renforcer. Mais pour cela il est vrai qu’il faut des moyens.

L’union nationale apparaît pour ce qu’elle est : un moment politicien. Elle rassemble tous les pompiers pyromanes de l’école de la République. Tour à tour, les uns et les autres ont capitulé devant les principes. Il faut abroger la loi Carle votée par l’UMP et prolongée par le PS, il faut mettre fin au Concordat qui reconnait le délit de blasphème en Alsace-Moselle et que chacun a préservé. Il faut enfin faire advenir le principe « fonds publics à l’école publique ». Sinon la faillite sera bien celle du gouvernement.


Via Christine Moulin
more...
Christine Moulin's curator insight, January 29, 3:14 AM

Les programmes de 2002 (qui n'étaient pas parfaits!) en français, à l'école, voulaient amener les élèves à lire de la littérature, de la littérature de jeunesse, à adopter face à la langue, une posture de "chercheur". La droite les a supprimés en 2008, sans même en mesurer les bénéfices pour en revenir aux bonnes vieilles pratiques: conjugaison, grammaire, orthographe etc., étudiées hors contexte. On débat d'un livre quand il reste du temps. On apprend à écrire (à réfléchir en écrivant) quand il reste du temps. La gauche n'a pas abrogé les programmes de 2008. Et pendant ce temps...

Rescooped by Dominique Demartini from Journalisme & déontologie
Scoop.it!

La doctrine de l’UE face au blasphème

La doctrine de l’UE face au blasphème | Salle de classe mondiale | Scoop.it

Entre liberté de religion et liberté d’expression, quel régime pour l’offense au niveau européen ? Cette question importante au plan des relations extérieures a été fixée dans un long document fixant les « guidelines » de l’Union européenne face à la liberté de religion.


Via ODI
more...
No comment yet.