Rouen
Follow
Find tag "sncf"
190.6K views | +20 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by mosieur j
Scoop.it!

Vallée de Seine : Les premiers projets ne sortiront pas avant mars 2012 | DrakkarOnline

Le commissaire général au développement de la vallée de la Seine affichait vendredi, à Rouen, sa satisfaction au terme d’une journée de travail marathon où il a rencontré les services de l’Etat, déjeuné avec des acteurs économiques, échangé avec les “grands élus“ puis les responsables syndicaux pour finir avec les représentants d’associations environnementales. Antoine Rufenacht n’avait pas pour objectif de présenter des projets ficelés pour le grand dessein de l’axe Seine. Il doit pourtant remettre à la fin du mois de septembre une ébauche de propositions au Premier ministre, qui seront précisées à la mi-décembre pour que le gouvernement puisse trancher au mois de mars.

 

A l’issue de la concertation rouennaise – qui sera répétée vendredi 9 septembre à Caen -, il n’a rien été décidé d’autant que le modus vivendi conclu avec le président de la CREA, Laurent Fabius, prévoit que rien ne sera rendu public sans un accord préalable. « Laurent Fabius ne souhaite pas faire des découvertes dans la presse », a précisé M. Rufenacht devant les journalistes qui n’avaient pas eu accès aux réunions de travail de la journée rouennaise.

 

[...]

 

L’ancien maire du Havre lâche cependant une indication : « L’élément déclencheur sera le démarrage du chantier de la ligne nouvelle Paris Normandie ». 

 

[...]

more...
No comment yet.
Scooped by mosieur j
Scoop.it!

Inquiétudes autour du futur TGV Paris-Mantes-Rouen | leParisien.fr

Inquiétudes autour du futur TGV Paris-Mantes-Rouen | leParisien.fr | Rouen | Scoop.it
[...]
On croyait donc le projet sur les rails, mais voilà qu’une nouvelle étude remet en cause sa faisabilité.

Le financement de certaines lignes critiqué

Le TDIE (Transport, développement, intermodalité, environnement), un groupe qui réunit des experts, des élus et des professionnels des transports, vient de publier un rapport critique sur le financement de certaines lignes TGV en France, dont le Paris-Mantes-Rouen. « Un certain nombre de problèmes sont relevés, note Olivier Deleu, délégué général de TDIE. Sur le plan financier, je ne crois pas que la Haute et Basse-Normandie puissent apporter un financement conséquent à l’heure où l’Etat réduit ses dépenses. »

Ce spécialiste s’interroge également sur l’intérêt réel d’une ligne à grande vitesse : en région parisienne, les TGV ne dépassent pas les 160 km/h, ce qui réduit leur efficacité à celle d’un train corail. Ce n’est donc qu’en quittant Mantes-la-Jolie que la vitesse d’un TGV entre en ligne de compte. Or, la ville n’est qu’à une vingtaine minutes en train de Rouen et à 150 km de Caen. « Est-on prêt à financer autant pour si peu? » demande un spécialiste.
[...]
more...
No comment yet.
Scooped by mosieur j
Scoop.it!

Le comité de défense du triage de Sotteville-lès-Rouen s’opposera à « toute tentative de démantèlement » | DrakkarOnline

Le Comité de défense du triage de Sotteville lès Rouen prend les devants et avertit par avance dans un communiqué qu’il s’opposera « par tous les moyens à toute tentative de démantèlement de quelque installation que ce soit sur le site ».

 

[...]

 

Le comité rouennais insiste particulièrement sur le fait que « les interventions, même nécessaires, sur l’infrastructure ferroviaire publique, ne doivent en aucun cas (comme cela s’est malheureusement déjà produit) être réalisées au détriment du transport des voyageurs, pas plus qu’à celui du trafic fret SNCF.

more...
No comment yet.
Scooped by mosieur j
Scoop.it!

Ligne nouvelle Paris-Normandie : Alain Le Vern inflexible sur l’engagement des partenaires | DrakkarOnline

La question du financement de la Ligne Nouvelle Paris Normandie, « doit être abordée dès à présent » a répété lundi Alain Le Vern, en ouverture de la séance du conseil régional de Haute-Normandie. Le président de l’assemblée régionale revient régulièrement sur l’engagement des partenaires et au premier rang celui de l’Etat. « L’histoire et ma modeste expérience m’incitent en effet à la plus grande prudence » a redit M. Le Vern pour qui « afficher des sommes supérieures à 10 milliards d’euros, sans annoncer le moindre euro de financement est la meilleure méthode pour tuer un projet, si grand et prestigieux puisse-t-il être sur le papier ! » [...]
more...
No comment yet.