Rouen
Follow
Find tag "prison"
191.3K views | +30 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by mosieur j
Scoop.it!

Culture justice au Musée des Beaux-Arts de Rouen | Drac - Haute-Normandie

Culture justice au Musée des Beaux-Arts de Rouen | Drac - Haute-Normandie | Rouen | Scoop.it

Dans le cadre du dispositif Culture/Justice, le service des publics des Musées de Rouen a proposé un projet exceptionnel aux personnes détenues du centre de détention de Val-de-Reuil.

Autour du thème de la musique, de l'oeuvre de Marcel Duchamp et de sa "boite en valise", ils ont eu à réaliser leur propre boîte comprenant divers textes et objets. Durant 5 mois, la richesse des collections des musées a été explorée pour inviter les participants à découvrir les processus de création de l'art d'hier et d'aujourd'hui et ainsi nourrir leur propre expérience de création...

Plusieurs permissions de sortie et plusieurs rencontres au sein du centre de détention ont eu lieu. Visites, conférences et ateliers de pratique artistique en présence du plasticien Dominique Penloup ont rythmé cette opération.

Grâce à la précieuse collaboration des personnels pénitentiaires, notamment de deux conseillères d'insertion et de probation et des magistrats, 10 boites ont été réalisées de manière individuelle ou collective et ont pu être exposées dans la salle Marcel Duchamp du Musée du 17 au 20 juin 2011, puis au Centre de détention. A l'occasion de l'inauguration de l'exposition en présence de 5 participants, plusieurs familles sont venues partager ce moment exceptionnel au musée.

 

http://www.haute-normandie.culture.gouv.fr/pages/rubrique_actualites/autres_actualites/f_actualites_autres.php3?iActID=503

more...
No comment yet.
Scooped by mosieur j
Scoop.it!

La prison où on gagne des sous à chaque fois qu'on y rentre | Rue89

La prison où on gagne des sous à chaque fois qu'on y rentre | Rue89 | Rouen | Scoop.it
62 détenus ou ex-détenus de la maison d'arrêt de Rouen viennent de faire condamner l'administration pénitentiaire. Montant de la facture ? Environ 70 000 euros. A la prison Bonne Nouvelle, vieil édifice en brique rouge situé à l'entrée sud de Rouen, c'est devenu une habitude. Il existe désormais un droit automatique à indemnisation pour les prisonniers. En clair, chaque détenu incarcéré qui ferait valoir ses droits à la dignité est sûr de l'emporter. A chaque fois, les magistrats condamnent l'Etat. En décembre 2010, 38 détenus avaient déjà reçu 67 000 euros.

En mars dernier, ils étaient 28 à bénéficier du même traitement en empochant la somme de 40 000 euros. Au tribunal administratif, il en reste encore une cinquantaine à attendre la réception de leur chèque… L'addition commence à être salée pour l'Etat.

[...]
more...
No comment yet.
Scooped by mosieur j
Scoop.it!

L’État mis à l’amende pour ses prisons | Reportage. Rouen, envoyée spéciale | Humanite

L’État mis à l’amende pour ses prisons | Reportage. Rouen, envoyée spéciale | Humanite | Rouen | Scoop.it

Détenus ou anciens détenus, ils sont de plus en plus nombreux à obtenir réparation pour leurs conditions de vie en prison. Au cœur de ce mouvement, Bonne-Nouvelle, la tristement célèbre maison d’arrêt de Rouen. Reportage. Rouen, envoyée spéciale.


 


Quand il était à la maison d’arrêt de Rouen, entassé avec deux autres détenus dans 9 m2, Christian D. avait une obsession : faire savoir ce qu’il vivait. Son idée : « utiliser un mobile-home pour reconstituer (sa) cellule et inviter les journalistes à venir voir la saleté, les murs noircis par la suie de “la chauffe” utilisée pour cuisiner, la peinture en décomposition qui se décroche et tombe dans les assiettes ». Et, « le pire », les toilettes à peine séparées du reste de la pièce par un muret de 90 cm, la fenêtre trop petite et trop haute pour aérer quoi que ce soit. Ni intimité, ni hygiène. Assisté de l’avocat Étienne Noël (lire page 3), Christian D. a finalement attaqué l’État en justice pour conditions de détention dégradantes. Trois ans de procédure, une condamnation et 3 000 euros d’indemnisation. À l’époque, c’est une première en France. Qui a ouvert un boulevard : le cabinet d’Étienne Noël reçoit deux ou trois lettres par jour de détenus de tout le pays, qui veulent eux aussi faire connaître leur situation.


 


[...]

more...
No comment yet.