Immobilier : l'effondrement des prix est-il inéluctable ? | Rosaelle | Scoop.it

D’un côté, des ventes en chute libre, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien, malgré des taux de crédits historiquement bas ; de l’autre, des prix qui ne baissent que très faiblement. Pour le cabinet Primeview, cette situation paradoxale ne pourra pas durer éternellement, et va déboucher sur une forte baisse des prix de l’immobilier dans les cinq à dix années à venir. Explications.

 

Depuis le début de l’année 2012, le marché de l’immobilier nage en plein paradoxe. D’un côté, l’activité immobilière affiche des signes de crise. Pour la Fnaim (1), le nombre de transactions dans l’ancien a baissé de 15% en 2012 par rapport à 2011. C’est aussi le cas des mises en chantier de logements neufs : −17,6% sur un an au 3e trimestre, selon les chiffres officiels du ministère du Logement. Le repli est encore plus sévère pour le crédit immobilier, dont la production, selon l’Observatoire Crédit Logement du mois d’octobre, est en repli de 30,5% sur les neuf premiers mois de l’année 2012, et ce malgré des taux proches des plus-bas historiques.


Via Alpha Omega 24