Vienne — Le prestigieux Orchestre philharmonique de Vienne, sous le feu de critiques à cause de ses réticences à faire la lumière sur son passé nazi, a chargé trois historiens réputés d’explorer « les pages brunes » de son histoire, a annoncé mardi l’Orchestre dans un communiqué. 

Ces historiens étudieront « la politisation de l’orchestre sous le nazisme », « les biographies des musiciens exclus, persécutés et, éventuellement, assassinés pour des raisons racistes et politiques », ainsi que « les archives disponibles sur la nazification et la dénazification », précise l’Orchestre philharmonique.