La série des registres de recensement de la population valenciennoise est exceptionnelle tant par son volume (106 registres couvrant la période 1791-1926) que par la richesse des informations qu’elle renferme. Compléments indispensables aux documents d’état civil, les registres de la série 1F listent rue par rue, immeuble par immeuble, appartement par appartement, tous les habitants de Valenciennes. Rédigées chaque année puis tous les cinq ans à partir de 1831, ces listes, présentées sous forme de tableau, informent sur l’adresse, le nom, le prénom, la profession, l’âge, le lieu et la date de naissance des habitants. Certains registres apportent d’autres informations, telles que la date d’arrivée dans la ville, le nom du propriétaire de l’habitation, le nom de l’employeur et la nationalité de l’individu. C’est donc une source généalogique de premier ordre.