Jadis en vallée d'Aure, la place de Vielle-Aure | Revue de Web par ClC | Scoop.it

Entre 1926 et 1931, la population de Vielle-Aure chute considérablement (https://fr.wikipedia.org/wiki/Vielle-Aure#D.C3.A9mographie, passant de 513 habitants à 283.
Les sobriquets attribués à ces derniers : "Eths engraverats" ("ceux qui sont dans la boue"  à cause des inondations de la Neste ou "Eths arrenards" ("les renards"). Dans la vallée d'Aure, les gens de Vielle personnifieraient la ruse.
Agos, qui était une commune, a été rattachée à Vielle entre 1791 et 1801.


Source : Dictionnaire toponymique des communes des Hautes-Pyrénées - Michel Grosclaude - Jean-François Le Nail 


Via Philippe Villette