Après les villes de Montpellier et Nice, Marseille d'interdit aussi la mendicité. Solliciter de l'argent aux passants du centre sera puni d'une amende.

Selon les élus marseillais, cette décision vise à préserver la tranquillité publique. Mais l'arrêté municipal pris le 17 octobre ressemble bien à une décision anti mendicité. "Il est interdit", dans plusieurs quartiers du centre-ville de Marseille, "de se livrer à toute forme de sollicitation ou appel à la quête de nature à entraver la circulation des personnes (...)", selon cette décision...