Le débat sur l'appartenance à l'UE refait surface en Grande-Bretagne | Revue de presse "AutreMent" | Scoop.it

La crise qui frappe l'Europe a ravivé un débat déjà ancien en Grande-Bretagne, entre europhiles et eurosceptiques. Au centre de la mêlée, le premier ministre, David Cameron, qui a répété, lundi 24 octobre, que "l'intérêt national" du Royaume-Uni est d'"être dans l'Union européenne" alors que des dizaines de parlementaires veulent organiser un référendum sur le maintien ou non du pays dans l'UE. "Notre intérêt national est d'être dans l'UE, d'aider à déterminer les règles qui régissent le marché unique, notre plus gros marché pour les exportations puisqu'il absorbe 50 % de nos exportations...